[Mama] Chronasstra fille de l'Unique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Mama] Chronasstra fille de l'Unique

Message par Mama Koi le Sam 11 Oct - 17:53

Fiche :

Nom : Métahalgehar
Prénom : Chronasstra
Age actuel : 8ans
Age (version du futur) : 23ans
Date de naissance : ???
Lieu de naissance : ???
Croyance : Xelor
Taille : 1m30 (enfant) et 1m78 (adulte)
Poid : 25 kilos(enfant) et 66 kilos(adulte)



Caractéristiques (adulte):

Force: 3/10.
constitution: 5/10
intelligence: 8/10
pouvoir: 8/10
dextérité: 6/10
charisme: 7/10


L'histoire de Chronasstra :

"Tu sais que t'es vilaine, oh la vilaine!"
C'était toujours la même, quand ils n'avaient rien à faire de leurs dix doigts ils venaient m’embêter.
"laisser moi les bébés et aller jouer dans la boue comme des gliglis crasseux!"
Le plus grands des garçons me tira la langue et donne l'ordre à ses copains de le suivre et ils sortirent enfin de la pièce. Je serais davantage ma poupée,  Cindry Métahalgehar. Elle était ma sœur dans la solitude, peu de gens venaient me voir, à part les sœurs de l'orphelinat, Guner Flash et sa bande de morveux, pour se moquer de moi. Je ne pouvais pas marcher beaucoup avec ma maladie qui me rendais aussi faible qu'un pioussin, donc je restais la majorité du temps dans ma chambre poussiéreuse à parler à Cindry. Parfois une drôle de sram au cheveux rose venait apprendre  aux enfants à lire, elle ma souvent poussé à faire de même et ma une fois ma pris sur l'épaule comme un sac à patate et ma dite en riant " t'es trop choupi pour rester toute seule !" . Elle avait commencé au bout d'une semaine à me laissait tranquille quand elle a remarquée qu' êtres avec les autres enfants me rendais triste. Eux au moins il peuvent bouger, courir, danser...

"Elle est arrivée les enfants!"
C'était le jour que venait  la dame au cheveux rose, j'entendais les autres enfants descendre les escaliers à toute vitesse au dessus de ma chambre, j'entendais les cri de joie dans la hall quand la porte s’ouvrit. Et subitement, plus un bruit, le temps semblais s’arrêter, qu'est ce qu'il leur arrivaient?
Deux bonjours ont rompu le silence, et tout les enfants se mirent hurlé de terreur, et se réfugiaient dans ma chambre comme une charge de bouftou.
"Mais qu'est ce qui vous arrives?"
Guner ma répondu en réprimant un sanglot.
"Avec madame Rose ya ... ya le Sourire éc... écarlate"
"Quoi !?"
J'avais déjà entendu parler du Sourire écarlate, on me la décrivait comme une bête vaguement humanoïde qui tissait des fils de soie tranchant comme l'acier comme une arachne par la mâchoire et qui arborait une face de cauchemars souriant, du moins c'est comme sa que Guner me l'avait décrit pour m’empêcher de dormir un soir de pleine lune. Madame Rose arriva dans l'embrasure de la porte .
"Du calme les enfants Mamastra est un peu ... spécial mais elle est gentille et ..."
"C'est le sourire écarlate!!!" cria Guner en cherchant à êtres le plus loin de la porte.
"...Oui enfin non! C'est Mamastra elle est super gentille et .. maaaaaaMa aide moi !"
Une voix féminine lui réponda de l'autre coté de la porte .
"Bah j'ai essayer de sourire et ils se sont tous sauver!"
"Si tu verrais la tronche de ton sourire même moi j'ai flippé!"
"La deuxième leçon de sociabilité disait que c'était efficace de sourire pour paraître sympa...."
"Arrête s'il te plaît tu me fou encore les jetons !"
"Désolé, bon essayons de paraître neutre"
"Maintenant retourne voir les enfants et excuse toi de leur avoir fait peur vilaine!"
j'entendais les pas se rapprochaient de la porte, je dégluti péniblement en m'attendant à voir un monstre rentrer dans la pièce. Mais à la place d'un créature nocturne et velu je vit une jeune femme au grand yeux vert, une longue chevelure rousse, sur son beau visage pale un petit sourire flottait. La drôle de dame porte une robe à manche  longues rouge avec de la dentelle. Malgré son regard étrange elle n'avait rien de monstrueux. La dame en rouge avança de quelque pas dans la pièce et touts les enfants tressaillir.
"Désolé les enfant de vous avoir fait peur je ne mord pas... trop".
La majorités des enfants se cachaient dans les jambes de Rose.
"Mama!!"
"Bah ça m'arrive de mordre !"
"Désolé Mamastra mais je pense que tu est incompatibles avec les enfants"
"Tu trouve ?"
"Un peu .. beaucoup"
"Ah ... bon tan pis !"
Malgré son sourire je sentais ça déception. La dame en rouge  commence à tourner les talons quand je décida de parler :
"Moi je l'aime bien elle est drôle comme fille."
"Mais tais toi l'idiote, elle va rester!" me dit guner plus pale que le visage de la dame
"Huuummmm.. au pire tu t'occupe de mademoiselle pendant que je m'occupe du groupe d'enfants T'en pense quoi Mama?"
"Pourquoi pas!"
Les autres enfants sortirent en pressant le pas devant Mamastra. Quand Madame Rose sorta à son tour, la femme en rouge la retint par la manche.
"Je dois lui apprendre quoi déjà ?"
"Bah à lire !"
"Rose ?"
"Woui?"
"Ta vraiment une voix de piou..."
"Maiiis!!"
Madame Rose fit une grimace comique à Mamastra en lui tirant la langue, puis elle ferma la porte.
La dame en rouge me regarda avec intérêt.
"Tu sais déjà lire n'est ce pas?"
"Oui .."
"Sa c'est cool car je sais moyennement lire..."
"Vous savais pas lire!"
"Je sais un peu lire ... "
"Ah..."
Elle s’assit sur mon lit. Vue de près ses cheveux ressemble beaucoup au miens et ses yeux aussi.
Elle regarda ma coupe de cheveux avec insistance.
"C'est quoi cette coiffure?"
"Je peut faire que sa avec ma maladie."
"Te couper les cheveux?"
"Oui ..."ma voix se noya dans ma gorge.
"C'est irréversible?"
Je ne pu répondre à sa question que par un hochement de tête dépité.
"C'est faux!"
"Comment ça?"
"Rien n'est irréversible même la mort !"
"vous pourriez guérir mes jambes et mes bras ?" je lança avec espoir.
"Si je peut jeter un œil je peut essayer."
Je remonta mes jupes pour dévoiler mes jambes maigrelettes. Mamastra laissa glisser ses doigts sur mes genoux et mes chevilles. Ses doigts se changèrent en eau et  rentrèrent dans mes articulations. Je les entendirent grincer et le picotement que je ressentais sans arrêt s'estompa .
"Je suis guéri?
"Pas toute à fait, t'es jambes n’ont pas servit depuis longtemps tu aura besoin de rééducation ."
"Vous vous occuperez de ma rééducation ?"
"Seulement si tu souhaite que se soit moi, je crois que je fait peur aux enfants."
"Bah pas à  moi!"
Mamastra se mis à sourire progressivement jusqu'à avoir un visage plutôt effrayant
"Même comme ça ?"
"Même comme ça !"
Mama cessa de grimacer et repris son petit sourire en coin.
"Et bien nous devrions apprendre à nous connaître comment tu t'appelle ?"
"Chronasstra Métahalgehar"
"Moi c'est Mamastra tout court !"

Pendant quelque mois mamastra me réappris doucement mais sûrement à marcher. Elle m'expliquer ses bagarre contres les monstres et les bandits sur Sberg, et moi je lui expliquer ma vie à l'orphelinat. Petit à petit, grâce à ma nouvelle mobilité je commença à me rapprocher des autres enfants et Mamastra leur faisait moins peur. Mamastra me disait souvent que quand un garçon t’embête c'est qu'il est amoureux de toi, mais je ne pensais pas que Guner m'appréciais. Elle m'appris aussi qu'elle était amnésique et quel ne se souvenais seulement de son nom. Bien que moins jolie et drôle que Rose, Mama était particulièrement attentionnée envers moi. Un jour, les garçon voulurent savoir  qui était la plus forte entre Rose et Mamastra et insistèrent pour qu'elles face un combat à mains nues. Elles finirent par accepter et ils amenèrent les orphelins à l'arène d'Astrub. La majorité des enfants voulaient voir le "Sourire Écarlate" en action et savoir si elle crachais bien des fils. Le combat tourna court quand Rose se précipita sur Mamastra à toute vitesse point serré, la jeune fille rousse se liquéfia sur place au contact des poing de Rose et s'infiltra sous sa combinaison et se contenta de la chatouiller au ventre jusqu'au moment ou la jeune sramette déclare forfait.
"Tu est vraiment trop forte !" lui avais-je dit sur le chemin du retour.
" Hum ... non elle aurait eu ses arme je me serais fait lynché"

Plus le temps passait et plus j'avais l’impression d'avoir une mère , jusqu'au jour ou elle m’annonça qu'elle devais retourner à Sberg car des troubles avaient éclater suite au retour d'un certain Compte Harbour. Quelque temps plus tard, pendant une nuit je n'arrivais pas à m'endormir, une étrange mélodie commença dans le réfectoire. Personne n'était lever à cette heure si je décida donc de jeter un coup d’œil. La peur au ventre, j'entrouvris la porte, rien dans mon champ de vision actuel mais sur le coté droit de la pièce je devinais la lueur tremblante d'une bougie et la mélodie était désormais accompagné d'un voix enfantine. Je sentais mon cœur battre de plus plus vite, quand j'entra enfin dans la pièce, je vit une petite fille avec un capuchon gris qui me fixais sans cligné des yeux. Au moment ou je songea à reculer la drôle d'enfant descendit de la table sur la quel elle était assise et arriva vers moi d'un pas léger et me pris les mains en sautillant.
"Coucou Chronasstra!"
"Vous me connaissais?"
"Bien sur! Je te connais depuis très longtemps..."
"Et vous êtes qui?"
"Une amie de ta maman."
"Ma maman?"
"Oui ta mère elle ma laisser une lettre pour toi "
"Vraiment... elle ma laissais tomber je vois pas l’intérêt de la retrouver."
"Lit la lettre et tu sera ..."
Elle me tandis une lettre blanche.
Je me baissa sur la lettre pour lire un "Pour Chronasstra" marqué sur l’enveloppe. En relevant la tête la petite fille avait disparu. Je remonta dans ma chambre, alluma la bougie et commença à lire le plis:

"Ma petite,
Je t'écrit cette lettre car actuellement je doit avoir perdu la vie ou la mémoire.
Malgré la difficulté que j'ai eu à te mettre au monde, je t'aime et je t'aurais retrouver
si je le pouvais. Malgré ça je je peut comprendre que tu me haïsse de ne pas t'avoir élevé.
Ton père aurait adoré te connaître. Ta mère qui t'aime

Mamastra Métahalgehar"

Je ne pu retenir mes larmes sous le coup de l'émotion. La grande dame que je considérais comme ma mère, l'était vraiment! Le lendemain je montra la lettre aux surveillante, elles échangèrent des regards gênées.
"Ma petite... là ou est aller Mamastra il y a peu de chance qu'elle en revienne..."
"Demandaient à madame Rose d'aller la chercher!"
"Rose n'est actuellement pas sur Astrub et..."
"IL faut qu'on aillent la chercher alors!!
"Sberg est un endroit dangereux on ne peut pas se permettre d'y allé..."
"Et les gardes d'astrub ?"
"Sberg n'est pas dans leur juridiction."
Quelque instants plus tard, j'étais de retour dans ma chambre bien décidé à retrouver ma mère. Je regroupa quelque affaire et sorti de l'orphelinat par la ruelle de derrière.
Après une demi-heure de marche,le temps commença à se gâter, je décida de me reposer quelque instant à l'abri d'un appentis sur le coté de la rue menant au port d'Astrub. Malgré ma mobilité retrouvé, les grande distance étaient difficile pour mes jambes frêles. Quand subitement surgirent deux hommes qui se ruèrent sur moi, je n’eus pas le temps de crier qu'une main se plaquais sur ma bouche. Celui qui me parla fut un sacrieur petit et trapu qui sentait l'alcool bon marché.
"donne nous t’ont argent petite " Siffla t'il en m’entraînant dans une autre ruelle, et il retira sa main de  mon visage.
"Je ne peut pas j'en est besoin pour prendre le bateau!" fit-je les larmes aux yeux.
"Pas moyen merdeuse tu file ta thune et fait pas chier!" maugréa un roublard borgne derrière l’épaule du sacrieur.
" J'en est besoin pour retrouver ma mère  s'il vous plaît!"
le sacrieur me gifla avec force ce qui me projeta au sol.
" S'il vous plaît ... laissais moi la retrouv..er"
Alors que le sacri réarmée son poing, je vit une lumière violette venant de l'autre coté  de la ruelle trancher le rideau de pluie pour frapper le poing du tire laine de plein fouet. Mon agresseur jura et m'envoya valser plus loin et dégaina un couteau.
"Qui est là!!" beugla le sacrieur.
Un steamer de couleur bronze et or surgit de derrière une poubelle.
"Le défenseur des faibles et des opprimés je suis l'Acier Écarlate!!"
"Jamais entendu parler d'un Acier Écarlate, et T'es même pas écarlate espèce d'abruti passe ton chemin"
"Mais vous êtes sur Mon chemin imbécile huhuhu..."
Je baissa les yeux en même temps que mon ravisseur et vis une sorte de rail luisant d'une couleur améthyste courant le long de la ruelle. Le roublard s'enfuit sans demander son reste, et l'étrange steamer grinda avec une vitesse folle sur le rail dans notre direction poing prêt à en découdre.
Le sacrieur m'attrapa par le col et monta avec agilité à une échelle qu'il envoya se fracasser sur les pavés une fois arrivé sur le toit. Le combattant métallique leva les yeux vers le sacri et rigola de son étrange rire robotique.
"Si un tas de viande peut monter si vite à la verticale je le peut aussi, Steamer ascensionnelles!"
De minuscule robot formèrent en hâte un rail courant sur le mur jusqu'au toit. Le steamer s'engagea sur la nouvelle voie ferroviaire et se propulsa à très grande vitesse dans les air et en retombant frappa le sacrieur au visage de toute ses forces. Il fut éjecté du toit et retomba dans une autre ruelle. Le steamer s'approcha de moi et me demanda avec douceur:
"Jeune demoiselle vous allais bien ?"
"Oui .. sa ira ..."
"Si j'ai bien compris vous chercher votre mère c'est ça ?"
"Oui elle est parti à Sberg...et..."
"N'en dite pas plus je vous accompagne, cette île est dangereuse pour les jeunes gens!"
"Euh d'accord ..."
"Bien !" il me pris par les aisselles et me posa sur ses épaule."En avant!"
L'étrange personnage de fer m'amena jusqu'au port d'Astrub et nous embarquèrent sur un bateau direction Sberg. Pendant le voyage il m'expliqua que sous le sobriquet de "L'Acier Écarlate" il s'appelait Protocole Hit, il précisa que sa devait rester un secret.Quand Je lui expliqua Mama était le Sourire Écarlate, il semblait ému au plus haut point et se contenta de jurait sur son honneur qu'il réussirait à me ramener à Mama, il na jamais dit pourquoi il prenait ça  tant à cœur. Quand nous arrivâmes au port de Sberg, le vent c'était levé. Je remarqua les vagues figés dans la glace en plein mouvement telle de grand arche blanche, quelque gliglis blanc courraient dans les plaines.
Nous avançâmes dans les terres polaires, Nous nous enfoncèrent de plus en plus loin dans les terres.
Quand en passant sous une arche Protocole me fit signe de m’arrêter.
" Qu'est ce qu'il y a ? "
" Il devrait y avoir des chafers dans les parages selon les chercheurs qu'on a croisé, et on en a pas vue un seul ... "
Un roublard surgit derrière nous.
" Bien raisonné la ferraille ! "
Protocole se mis entre moi et le roublard.
" On peut savoir pourquoi toi et t'es « camarades » nous suivent "
D'autre personne surgirent de chaque cotés de la route et nous encerclèrent.
L'un d'entre eux se faufila jusqu'à moi et tenta de m'enlever. Mais au moment ou il allait poser la main sur moi, Protocole dégaina son revolver à stasis et lui tira dans l'épaule. L'homme se tordit de douleur en se tenant l'épaule .
" Pas mal, la ferraille alors comme sa tu tire plutôt bien ... "
" Pas vraiment je visais la tête... "
" Alors je vais aller droit au but donne nous la gamine et tu pourra t'en aller sans embûche. "
" Pourquoi tu veut une petite fille, espèce de détraqué !! "
"  Nan c'est pas mon genre .. J'ai ouïe dire que c'était la fille du Sourire Écarlate, et sa m'arrangerais de l'avoir à mon service. "
" Comment vous le savais ! "
" On vous suit depuis votre premier pas sur l’île, mais assez d'explication file nous la gamine et si tu y tiens rejoint nous, on à besoin de combattant puissant... "
A peine les hommes de mains bougèrent un orteil, que Protocole jeta une fumigène au milieu des adversaire et mis ko les deux derrières nous en les frappant dans leur virilités, il me prit par la mains et me força  à courir à toute vitesse. Voyant que mes jambes ne suivaient pas, il me porta sous sont bras , j'entendis derrière nous les cris de haine de nos poursuivants résonner. Après quelque minutes de course effréné, Protocole me déposa dans une cavité rocheuse et m'intima de rester silencieuse le temps qu'il vérifie les environs. A peine a t'il fait quelque pas que je vit par un trou de la cavité la bande de malfrat qui nous suivait l'encerclait. Le roublard ainsi que nombre de ses acolytes dégainèrent leur armes à feu.
" On à étaient assez patient avec toi tète de ferraille maintenant tu va payer, mais avant tu vas nous dire ou est la pisseuse ! "
Se contentant de ricaner, L'Acier Écarlate dégaina à son tour mais n’eut pas le temps de tirer et se pris un balle dans le poignet qui tenait l'arme. Le choque le fit lâcher son arme.
" Avec tout le respect que je vous doit... allez vous faire cuir un œuf bande de gueux !! "
" Alors crève ... "
Malgré le blindage les coups à répétitions finir par le blesser au plus haut point. Je pleurais à chaude larmes tout en restant silencieuse, à la fois morte de peur et honteuse de ne rien faire et de le laissait mourir sans rien tenter . Oh moment ou je m’apprêter à sortir pour faire cesser ceci, Protocole s'exclama : " Vous croyais me tuer ? Selon vous qu'est ce qui tue un être vivant ? Des balles ? Un marteau ? Une lame ? Du poison ? "
Il s'assit par terre en tailleur . Des trous former par les balles s'échappa une brume violette.
" Vous pouvez faire se que vous voulaient mais je ne mourrait que lorsque il n'y aura plus personne pour se souvenir de moi... "
" Si tu y tiens on s'occupera aussi du cas des personnes qui se souvienne de toi héhéhé... "
"  Sa j'en doute j'ai activé le système explosis depuis une minute … j’espère que quelqu'un se souviendra de vous... bye ! ". Je me cacha à temps derrière le rocher quand l'explosion violacé se déclencha et souffla tout le monde sauf moi.
J'attendis quelque instant et me rapprocha du site de l'explosion, seul quelque morceau de cuirasse subsistaient, le bruit attira l'attention d'une caravane qui me récupéra et me proposa de me ramener à Astrub. C'était de ma faute si il était mort... une main douce et fine se posa sur mon épaule en relevant la tète je la vit … avec c'est grand yeux vert comme les miens et ses cheveux de feu également semblable aux miens, Mama...
" Je peut savoir se que tu fait ici jeune fille !! "
Elle me gifla gentiment. Elle ne m'avait jamais rappelé à l'ordre avant … devant mon air étonnait elle m'expliqua :
" J'ai reçu de l'orphelinat une lettre qui expliquait que tu t'était fais la malle, et vue que mon bateau a était pris dans une tempête le message est arrivé en même temps que moi  à Sberg . "
Je baissa les yeux.
"  Et une lettre de moi était joint au message... "
Et sans crier gare elle m'enlaça  et ajouta.
" Grâce à toi j'ai appris deux choses, que j'avais une fille aussi folle que moi, et un nom de famille ."
Je lui rendit son étreinte et ajouta
" Mais j'ai perdu un ami aujourd'hui pour te retrouver. Et c'est de ma faute si .. "
" huhuhuhu... "
je releva la tête subitement, et vit Protocole hit quelque peu amoché et boitant.
" Comment... est-ce ... "
" Grâce à une jeune femme qui ne ma pas oublier.. "


Et je vois désormais ma version plus jeune s'en aller avec ma mère et Protocole hit tandis que moi Chronasstra je doit retourner dans mon époque avec mes outils et mes bonbonnes de stasis qui on servit à rafistoler un drôle de steamer...

Capacités de Chronasstra :

" Feux Follets " : Chronass invoque trois boule de feu qui suivent la cible jusqu'à la mort !!! … ou jusqu'à se que la cible éteigne les flammes...

" Tempo Random " : Accélère ou réduit la vitesse de la cible de façon aléatoire toute les 5 seconde pendant  30 secondes.

"La danse du Tengu " : Chronass se mes à danser dans les airs lui permettant selon ses mouvement de faire fondre les métaux.


Dernière édition par Mama Koi le Dim 14 Déc - 2:21, édité 3 fois
avatar
Mama Koi
L’Activiste
L’Activiste

Messages : 102
Date d'inscription : 07/09/2014
Age : 23
Localisation : Je sais pas ... ya de la lumière là bas...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mama] Chronasstra fille de l'Unique

Message par Birth le Mer 22 Oct - 12:01

Alors c'est partis, ce sera constructif, franc, honnête. Tient toi prêt

Pour commencer..mais tu t'en doutes, les fautes. Elles sont nombreuses et assez lourdes...mais...elles ne sont pas tant visibles et pénalisantes que ça. On comprend ce que tu veux nous dire et dans ce sens l'histoire que tu nous raconte passe.

Parlons en de l'histoire. Elle est intéressante, les quelques retournements sont vraiment sympas et j'ai pris plaisir à la lire. La fin mériterait d'être un peu plus développée. J'ai compris ce que tu avais tenté de faire mais ce fut assez difficile. Sépare bien en deux paragraphes distincts la fin, que l'on comprenne que c'est la Chronass du futur qui parle. Cette fin intrigue d'ailleurs et pose les questions d'une suite.

Pour ce qui est des personnages c'est ton gros gros point fort. Je n'ai rien à redire dessus. Chronass est attachante, déterminée, mais comprend sa faiblesse et ne tente jamais rien de stupide. Et ça c'est vraiment agréable. Mama est intéressante et le passage de fin plein de tendresse lui donne un nouveau visage, ce perso est celui qui a le plus évolué et c'est tout à ton honneur. Protocole...PROTOCOLE !!! J'adore ce perso, il est parfait dans son rôle de chevalier de la justice et vraiment je te tire mon chapeau. On est content de le revoir à la fin et sa mort est tout de même réellement classe. (Et bravo pour la référence a Bon Clay, ça m'a vraiment fait rire).

Quand à Rose, qui est l'un de mes persos, tu as su bien la cerner. Oui elle a une voix de Piou, oui elle fait des calins, oui elle réprimanderait Mama ainsi...de ce côté là je valide tout ce qui a été écrit.

Ton histoire évolue sans cesse et on sent les trois actes. C'est quelque chose de rare et c'est vraiment bien fichu.

Donc voilà. Mon avis final : C'est une bonne histoire avec de très bon personnages. Elle m'a fait sourire et on sent que tu t'es investis dedans. En conseil que je pourrais te donner...trouve un correcteur je pense. Quelqu'un qui accepte de repasser sur tes fautes embellira la forme de l'histoire et la mariera avec le fond déjà très bon.



avatar
Birth
Le Free Man
Le Free Man

Messages : 1367
Date d'inscription : 30/09/2013
Age : 23
Localisation : La ou le peuple se soulève, ou les révoltes grondent...ou la révolution est en marche

Voir le profil de l'utilisateur http://getfree-wakfu.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mama] Chronasstra fille de l'Unique

Message par Mama Koi le Mer 22 Oct - 12:18

protocole aura peut être une histoire développer et pour les fautes je crois que je vais laisser ophe s'en charger^^
avatar
Mama Koi
L’Activiste
L’Activiste

Messages : 102
Date d'inscription : 07/09/2014
Age : 23
Localisation : Je sais pas ... ya de la lumière là bas...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mama] Chronasstra fille de l'Unique

Message par Albynn le Mer 22 Oct - 12:47

Je reprendrais pas le blabla de Birthy, je me contenterais de rajouter qu'on ne peut etre disciple que d'un des Douze à la fois!
Jolie histoire, très touchante ^^
avatar
Albynn
Le Respectable
Le Respectable

Messages : 1236
Date d'inscription : 19/10/2014
Age : 24
Localisation : Devant mon ordi! T'as cru quoi?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mama] Chronasstra fille de l'Unique

Message par Mama Koi le Mer 22 Oct - 12:50

Merci beaucoup^^ ça me fait plaisir.
avatar
Mama Koi
L’Activiste
L’Activiste

Messages : 102
Date d'inscription : 07/09/2014
Age : 23
Localisation : Je sais pas ... ya de la lumière là bas...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mama] Chronasstra fille de l'Unique

Message par Birth le Mer 22 Oct - 12:51

Albynn t'es encyclopédie du Krosmoz sur pattes non ? (que je sache vers qui me tourner quand j'ai des questions sur l'univers :3, valable pour les autres également ^^)
avatar
Birth
Le Free Man
Le Free Man

Messages : 1367
Date d'inscription : 30/09/2013
Age : 23
Localisation : La ou le peuple se soulève, ou les révoltes grondent...ou la révolution est en marche

Voir le profil de l'utilisateur http://getfree-wakfu.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mama] Chronasstra fille de l'Unique

Message par Opheliana le Mer 22 Oct - 12:52

Correcteur de- *part doucement se pendre*
avatar
Opheliana
L’Idéaliste
L’Idéaliste

Messages : 93
Date d'inscription : 05/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mama] Chronasstra fille de l'Unique

Message par Mama Koi le Mer 22 Oct - 12:54

*Tenshi utilise queue de phenix sur ophe*


Dernière édition par Mama Koi le Mer 22 Oct - 12:56, édité 1 fois
avatar
Mama Koi
L’Activiste
L’Activiste

Messages : 102
Date d'inscription : 07/09/2014
Age : 23
Localisation : Je sais pas ... ya de la lumière là bas...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mama] Chronasstra fille de l'Unique

Message par Birth le Mer 22 Oct - 12:54

J't'aiderais au besoin !
avatar
Birth
Le Free Man
Le Free Man

Messages : 1367
Date d'inscription : 30/09/2013
Age : 23
Localisation : La ou le peuple se soulève, ou les révoltes grondent...ou la révolution est en marche

Voir le profil de l'utilisateur http://getfree-wakfu.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mama] Chronasstra fille de l'Unique

Message par Opheliana le Mer 22 Oct - 12:55

Merde le con ! Il m'a résu ! x)
avatar
Opheliana
L’Idéaliste
L’Idéaliste

Messages : 93
Date d'inscription : 05/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mama] Chronasstra fille de l'Unique

Message par Mama Koi le Mer 22 Oct - 12:57

"Oh les pauvres !!" "c'est pas cette queue là Tifoll..." (source banal fantasy)
avatar
Mama Koi
L’Activiste
L’Activiste

Messages : 102
Date d'inscription : 07/09/2014
Age : 23
Localisation : Je sais pas ... ya de la lumière là bas...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mama] Chronasstra fille de l'Unique

Message par Opheliana le Mer 22 Oct - 12:59

Attention...la Flood Zone a été activé !
avatar
Opheliana
L’Idéaliste
L’Idéaliste

Messages : 93
Date d'inscription : 05/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mama] Chronasstra fille de l'Unique

Message par Albynn le Mer 22 Oct - 14:27

Mama Koi a écrit:Fiche :

Nom : Métahalgehar
Prénom : Chronasstra
Age actuel : 8ans
Age (version du futur) : 23ans
Date de naissance : ???
Lieu de naissance : ???
Croyance : Eniripsa et Xelor
Taille : 1m30 (enfant) et 1m78 (adulte)
Poid : 25 kilos(enfant) et 66 kilos(adulte)



Caractéristiques (adulte):

Force: 3/10.
constitution: 5/10
intelligence: 8/10
pouvoir: 8/10
dextérité: 6/10
charisme: 7/10


L'histoire de Chronasstra :

"Tu sais que t'es vilaine, oh la vilaine!"
C'était toujours la même, quand ils n'avaient rien à faire de leurs dix doigts, ils venaient m’embêter.
"laissez-moi, les bébés, et allez jouer dans la boue, comme des gliglis crasseux!"
Le plus grands des garçons me tira la langue et donna l'ordre à ses copains de le suivre. Ils sortirent enfin de la pièce. Je serrai davantage ma poupée,  Cindry Métahalgehar. Elle était ma sœur dans la solitude, peu de gens venaient me voir, à part les sœurs de l'orphelinat, Guner Flash et sa bande de morveux, pour se moquer de moi. Je ne pouvais pas marcher beaucoup avec ma maladie qui me rendais aussi faible qu'un pioussin, donc je restais la majorité du temps dans ma chambre poussiéreuse à parler à Cindry. Parfois une drôle de sram au cheveux rose venait apprendre aux enfants à lire, elle ma souvent poussé à faire de même et m'a une fois ma pris sur l'épaule comme un sac à patate et m'a dit en riant " T'es trop choupi pour rester toute seule !" . Au bout d'une semaine, elle avait commencé à me laissait tranquille, ayant remarquée qu' être avec les autres enfants me rendais triste. Eux au moins il peuvent bouger, courir, danser...

"Elle est arrivée les enfants!"
C'était le jour où venait  la dame au cheveux rose, j'entendais les autres enfants descendre les escaliers à toute vitesse au dessus de ma chambre, j'entendais les cris de joie dans le hall quand la porte s’ouvrit. Et subitement, plus un bruit, le temps semblais s’arrêter, qu'est ce qu'il leur arrivaient?
Deux bonjours ont rompu le silence, et tout les enfants se mirent hurler de terreur, et se réfugiaient dans ma chambre comme une charge de bouftou.
"Mais qu'est-ce qui vous arrive?"
Guner ma répondu en réprimant un sanglot.
"Avec madame Rose y'a ... y'a le Sourire éc... écarlate"
"Quoi !?"
J'avais déjà entendu parler du Sourire écarlate, on me la décrivait comme une bête vaguement humanoïde qui tissait des fils de soie tranchant comme l'acier par la mâchoire, telle une arakne, et qui arborait une face de cauchemars souriant, du moins c'est comme ça que Guner me l'avait décrit pour m’empêcher de dormir un soir de pleine lune. Madame Rose arriva dans l'embrasure de la porte .
"Du calme les enfants Mamastra est un peu ... spécial mais elle est gentille et ..."
"C'est le sourire écarlate!!" cria Guner en cherchant à êtres le plus loin de la porte.
"...Oui enfin non! C'est Mamastra elle est super gentille et .. Maaaaaama, aides-moi !"
Une voix féminine lui répondit de l'autre coté de la porte .
"Bah j'ai essayé de sourire, et ils se sont tous sauvés!"
"Si tu voyais la tronche de ton sourire, même moi j'ai flippé!"
"La deuxième leçon de sociabilité disait que c'était efficace de sourire, pour paraître sympa...."
"Arrête s'il te plaît, tu me fous encore les jetons !"
"Désolé, bon essayons de paraître neutre"
"Maintenant retourne voir les enfantss et excuses-toi de leur avoir fait peur, vilaine!"
j'entendais les pas se rapprocher de la porte, je déglutis péniblement en m'attendant à voir un monstre rentrer dans la pièce. Mais à la place d'une créature nocturne et velue, je vis une jeune femme au grand yeux vert, une longue chevelure rousse, sur son beau visage pâle, un petit sourire flottait. La drôle de dame porte une robe à manches longues, rouge avec de la dentelle. Malgré son regard étrange, elle n'avait rien de monstrueux. La dame en rouge avança de quelque pas dans la pièce et touts les enfants tressaillir.
"Désolé les enfant de vous avoir fait peur, je ne mord pas... trop".
La majorités des enfants se cachaient dans les jambes de Rose.
"Mama!!"
"Bah ça m'arrive de mordre !"
"Désolé Mamastra, mais je pense que tu est incompatibles avec les enfants"
"Tu trouve ?"
"Un peu .. beaucoup"
"Ah ... bon tan pis !"
Malgré son sourire, je sentais sa déception. La dame en rouge commence à tourner les talons quand je me décida à parler :
"Moi je l'aime bien, elle est drôle comme fille."
"Mais tais toi l'idiote, elle va rester!" me dit Guner, plus pâle que le visage de la dame.
"Huuummmm... au pire, tu t'occupe de mademoiselle pendant que je m'occupe du groupe d'enfants T'en penses quoi, Mama?"
"Pourquoi pas!"
Les autres enfants sortirent en pressant le pas devant Mamastra. Quand Madame Rose sorta à son tour, la femme en rouge la retint par la manche.
"Je dois lui apprendre quoi déjà ?"
"Bah à lire !"
"Rose ?"
"Voui?"
"T'as vraiment une voix de piou..."
"Maiiis!!"
Madame Rose fit une grimace comique à Mamastra en lui tirant la langue, puis elle ferma la porte.
La dame en rouge me regarda avec intérêt.
"Tu sais déjà lire, n'est ce pas?"
"Oui..."
"Ca c'est cool, car je sais moyennement lire..."
"Vous savez pas lire!"
"Je sais un peu lire ... "
"Ah..."
Elle s’assit sur mon lit. Vu de près, ses cheveux ressemble beaucoup aux miens, et ses yeux aussi.
Elle regarda ma coupe de cheveux avec insistance.
"C'est quoi cette coiffure?"
"Je peux faire que ça, avec ma maladie."
"Te couper les cheveux?"
"Oui ..."ma voix se bloqua dans ma gorge.
"C'est irréversible?"
Je ne pû répondre à sa question que par un hochement de tête dépité.
"C'est faux!"
"Comment ça?"
"Rien n'est irréversible, même la mort !"
"vous pourriez guérir mes jambes et mes bras ?" lançais-je avec espoir.
"Si je peut jeter un œil, je peux essayer."
Je remonta mes jupes pour dévoiler mes jambes maigrelettes. Mamastra laissa glisser ses doigts sur mes genoux et mes chevilles. Ses doigts se changèrent en eau et  rentrèrent dans mes articulations. Je les entendirent grincer et le picotement que je ressentais sans arrêt s'estompa .
"Je suis guéri?
"Pas tout à fait, tes jambes n’ont pas servit depuis longtemps, tu auras besoin de rééducation ."
"Vous vous occuperez de ma rééducation ?"
"Seulement si tu souhaite que se soit moi, je crois que je fait peur aux enfants."
"Bah pas à  moi!"
Mamastra se mis à sourire progressivement jusqu'à avoir un visage plutôt effrayant
"Même comme ça ?"
"Même comme ça !"
Mama cessa de grimacer et repris son petit sourire en coin.
"Et bien nous devrions apprendre à nous connaître, comment tu t'appelle ?"
"Chronasstra Métahalgehar"
"Moi c'est Mamastra tout court !"

Pendant quelque mois mamastra me réappris doucement, mais sûrement, à marcher. Elle m'expliquait ses bagarres contres les monstres et les bandits sur Sberg, et moi je lui expliquais ma vie à l'orphelinat. Petit à petit, grâce à ma nouvelle mobilité, je commença à me rapprocher des autres enfants, et Mamastra leur faisait moins peur. Mamastra me disait souvent que, quand un garçon t’embête, c'est qu'il est amoureux de toi, mais je ne pensais pas que Guner m'appréciais. Elle m'appris aussi qu'elle était amnésique et quel ne se souvenais seulement de son nom. Bien que moins jolie et drôle que Rose, Mama était particulièrement attentionnée envers moi. Un jour, les garçon voulurent savoir qui était la plus forte entre Rose et Mamastra et insistèrent pour qu'elles face un combat à mains nues. Elles finirent par accepter et ils amenèrent les orphelins à l'arène d'Astrub. La majorité des enfants voulaient voir le "Sourire Écarlate" en action et savoir si elle crachais bien des fils. Le combat tourna court quand Rose se précipita sur Mamastra à toute vitesse point serré, la jeune fille rousse se liquéfia sur place au contact des poing de Rose et s'infiltra sous sa combinaison et se contenta de la chatouiller au ventre jusqu'au moment ou la jeune sramette déclare forfait.
"Tu est vraiment trop forte !" lui avais-je dit sur le chemin du retour.
" Hum ... non, elle aurait eu ses armes, je me serais fait lynché"

Plus le temps passait et plus j'avais l’impression d'avoir une mère , jusqu'au jour ou elle m’annonça qu'elle devais retourner à Sberg car des troubles avaient éclater suite au retour d'un certain Comte Harebour. Quelque temps plus tard, pendant une nuit où je n'arrivais pas à m'endormir, une étrange mélodie commença dans le réfectoire. Personne n'était levé à cette heure-ci, je décida donc de jeter un coup d’œil. La peur au ventre, j'entrouvris la porte, rien dans mon champ de vision actuel mais sur le coté droit de la pièce je devinais la lueur tremblante d'une bougie et la mélodie était désormais accompagné d'un voix enfantine. Je sentais mon cœur battre de plus plus vite, quand j'entra enfin dans la pièce, je vit une petite fille avec un capuchon gris qui me fixais sans cligner des yeux. Au moment ou je songea à reculer, la drôle d'enfant descendit de la table sur laquelle elle était assise, arriva vers moi d'un pas léger et me pris les mains en sautillant.
"Coucou Chronasstra!"
"Vous me connaissez?"
"Bien sur! Je te connais depuis très longtemps..."
"Et vous êtes qui?"
"Une amie de ta maman."
"Ma maman?"
"Oui ta mère elle ma laisser une lettre pour toi "
"Vraiment... elle m'a laissais tomber, je vois pas l’intérêt de la retrouver."
"Lit la lettre et tu saura ..."
Elle me tandis une lettre blanche.
Je me baissa sur la lettre pour lire un "Pour Chronasstra" marqué sur l’enveloppe. En relevant la tête la petite fille avait disparu. Je remonta dans ma chambre, alluma la bougie et commença à lire le plis:

"Ma petite,
Je t'écris cette lettre car actuellement, je doit avoir perdu la vie ou la mémoire.
Malgré la difficulté que j'ai eu à te mettre au monde, je t'aime et je t'aurais retrouvée,
si je le pouvais. Malgré ça je je peut comprendre que tu me haïsse de ne pas t'avoir élevé.
Ton père aurait adoré te connaître. Ta mère qui t'aime

Mamastra Métahalgehar"

Je ne pu retenir mes larmes sous le coup de l'émotion. La grande dame que je considérais comme ma mère, l'était vraiment! Le lendemain je montra la lettre aux surveillante, elles échangèrent des regards gênées.
"Ma petite... là ou est allé Mamastra, il y a peu de chance qu'elle en revienne..."
"Demandez à madame Rose d'aller la chercher!"
"Rose n'est actuellement pas sur Astrub et..."
"Il faut qu'on aille la chercher alors!!
"Sberg est un endroit dangereux on ne peut pas se permettre d'y aller..."
"Et les gardes d'astrub ?"
"Sberg n'est pas dans leur juridiction."
Quelque instants plus tard, j'étais de retour dans ma chambre, bien décidé à retrouver ma mère. Je regroupa quelque affaires et sorti de l'orphelinat par la ruelle de derrière.
Après une demi-heure de marche ,le temps commença à se gâter, je décida de me reposer quelque instant à l'abri d'un appentis sur le coté de la rue menant au port d'Astrub. Malgré ma mobilité retrouvé, les grande distance étaient difficile pour mes jambes frêles. Quand subitement surgirent deux hommes qui se ruèrent sur moi, je n’eu pas le temps de crier qu'une main se plaquait sur ma bouche. Celui qui me parla fut un sacrieur petit et trapu, qui sentait l'alcool bon marché.
"donne nous ton argent, petite " Siffla t'il en m’entraînant dans une autre ruelle, et il retira sa main de  mon visage.
"Je ne peux pas, j'en est besoin pour prendre le bateau!" fit-je les larmes aux yeux.
"Pas moyen, merdeuse, tu files ta thune et fait pas chier!" maugréa un roublard borgne derrière l’épaule du sacrieur.
" J'en ai besoin pour retrouver ma mère, s'il vous plaît!"
Le sacrieur me gifla avec force, ce qui me projeta au sol.
" S'il vous plaît ... laissais moi la retrouv...er"
Alors que le sacri réarmait son poing, je vit une lumière violette venant de l'autre coté de la ruelle trancher le rideau de pluie, et frapper le poing du tire-laine de plein fouet. Mon agresseur jura et m'envoya valser plus loin, puis dégaina un couteau.
"Qui est là!!" beugla le sacrieur.
Un steamer de couleur bronze et or surgit de derrière une poubelle.
"Le défenseur des faibles et des opprimés je suis l'Acier Écarlate!!"
"Jamais entendu parler d'un Acier Écarlate, et t'es même pas écarlate, espèce d'abruti, passe ton chemin"
"Mais vous êtes sur Mon chemin imbécile huhuhu..."
Je baissa les yeux en même temps que mon ravisseur et vis une sorte de rail luisant, d'une couleur améthyste, courir le long de la ruelle. Le roublard s'enfuit sans demander son reste, et l'étrange steamer grinda avec une vitesse folle sur le rail, dans notre direction, poing prêt à en découdre.
Le sacrieur m'attrapa par le col et monta avec agilité à une échelle, qu'il envoya se fracasser sur les pavés, une fois arrivé sur le toit. Le combattant métallique leva les yeux vers le sacri et rigola de son étrange rire robotique.
"Si un tas de viande peut monter si vite à la verticale, je le peut aussi. Steamer ascensionnelles!"
De minuscule robot formèrent en hâte un rail courant sur le mur jusqu'au toit. Le steamer s'engagea sur la nouvelle voie ferroviaire et se propulsa à très grande vitesse dans les air, et frappa le sacrieur au visage de toute ses forces, en retombant. Il fut éjecté du toit et chuta dans une autre ruelle. Le steamer s'approcha de moi et me demanda avec douceur:
"Jeune demoiselle, vous allez bien ?"
"Oui .. ça ira ..."
"Si j'ai bien compris, vous chercher votre mère, c'est ça ?"
"Oui, elle est parti à Sberg...et..."
"N'en dite pas plus, je vous accompagne, cette île est dangereuse pour les jeunes gens!"
"Euh d'accord ..."
"Bien !" il me pris par les aisselles et me posa sur ses épaule."En avant!"
L'étrange personnage de fer m'amena jusqu'au port d'Astrub et nous embarquâmes sur un bateau, direction Sberg. Pendant le voyage, il m'expliqua que sous le sobriquet de "L'Acier Écarlate", il s'appelait Protocole Hit, et précisa que ça devait rester un secret. Quand je lui expliqua que Mama était le Sourire Écarlate, il semblait ému au plus haut point et se contenta de jurer sur son honneur qu'il réussirait à me ramener à Mama, il na jamais dit pourquoi il prenait ça tant à cœur. Quand nous arrivâmes au port de Sberg, le vent s'était levé. Je remarqua les vagues figés dans la glace en plein mouvement telles de grand arches blanches, quelque gliglis blanc courraient dans les plaines.
Nous avançâmes dans les terres polaires, Nous nous enfoncèrent de plus en plus loin dans les terres.
Quand en passant sous une arche Protocole me fit signe de m’arrêter.
" Qu'est ce qu'il y a ? "
" Il devrait y avoir des chafers dans les parages selon les chercheurs qu'on a croisé, et on en a pas vue un seul ... "
Un roublard surgit derrière nous.
" Bien raisonné la ferraille ! "
Protocole se mis entre moi et le roublard.
" On peut savoir pourquoi toi et tes « camarades » nous suivent ?"
D'autre personne surgirent de chaque cotés de la route et nous encerclèrent.
L'un d'entre eux se faufila jusqu'à moi et tenta de m'enlever. Mais au moment ou il allait poser la main sur moi, Protocole dégaina son revolver à stasis et lui tira dans l'épaule. L'homme se tordit de douleur en se tenant l'épaule .
" Pas mal, la ferraille, alors comme ça tu tire plutôt bien ... "
" Pas vraiment je visais la tête... "
" Alors je vais aller droit au but, donne nous la gamine et tu pourra t'en aller sans embûche. "
" Pourquoi tu veut une petite fille, espèce de détraqué !! "
"  Nan c'est pas mon genre .. J'ai ouïe dire que c'était la fille du Sourire Écarlate, et ça m'arrangerais de l'avoir à mon service. "
" Comment vous le savez ! "
" On vous suit depuis votre premier pas sur l’île, mais assez d'explications, file nous la gamine et si tu y tiens rejoins nous, on à besoin de combattant puissant... "
A peine les hommes de mains bougèrent un orteil, que Protocole jeta un fumigène au milieu des adversaires et mis KO les deux derrières nous en les frappant dans leur virilités. Il me prit par la mains et me força  à courir à toute vitesse. Voyant que mes jambes ne suivaient pas, il me porta sous son bras , j'entendis derrière nous les cris de haine de nos poursuivants résonner. Après quelque minutes de course effrénée, Protocole me déposa dans une cavité rocheuse et m'intima de rester silencieuse le temps qu'il vérifie les environs. A peine a-t'il fait quelque pas que, je vit par un trou de la cavité la bande de malfrat qui nous suivait l'encercler. Le roublard ainsi que nombre de ses acolytes dégainèrent leur armes à feu.
" On a été assez patient avec toi, tête de ferraille, maintenant tu vas payer, mais avant tu vas nous dire où est la pisseuse ! "
Se contentant de ricaner, L'Acier Écarlate dégaina à son tour mais n’eut pas le temps de tirer et se pris une balle dans le poignet qui tenait l'arme. Le choc le fit lâcher son arme.
" Avec tout le respect que je vous doit... allez vous faire cuir un œuf, bande de gueux !! "
" Alors crève ... "
Malgré le blindage, les coups à répétitions finirent par le blesser au plus haut point. Je pleurais à chaude larmes, tout en restant silencieuse, à la fois morte de peur et honteuse de ne rien faire et de le laissait mourir sans rien tenter. Au moment ou je m’apprêter à sortir pour faire cesser ceci, Protocole s'exclama : " Vous croyez me tuer ? Selon vous qu'est ce qui tue un être vivant ? Des balles ? Un marteau ? Une lame ? Du poison ? "
Il s'assit par terre en tailleur . De ses trous, formés par les balles, s'échappa une brume violette.
" Vous pouvez faire se que vous voulez, mais je ne mourrais que lorsque il n'y aura plus personne pour se souvenir de moi... "
" Si tu y tiens, on s'occupera aussi du cas des personnes qui se souvienne de toi, héhéhé... "
"  Ca j'en doute, j'ai activé le système explosis depuis une minute … j’espère que quelqu'un se souviendra de vous... bye ! ". Je me cacha à temps derrière le rocher quand l'explosion violacé se déclencha et souffla tout le monde sauf moi.
J'attendis quelque instant et me rapprocha du site de l'explosion, seul quelque morceau de cuirasse subsistaient, le bruit attira l'attention d'une caravane qui me récupéra et me proposa de me ramener à Astrub. C'était de ma faute, sil était mort... une main douce et fine se posa sur mon épaule. En relevant la tête, je la vit … avec c'est grand yeux vert comme les miens et ses cheveux de feu également semblable aux miens, Mama...
" Je peut savoir ce que tu fais ici, jeune fille !! "
Elle me gifla gentiment. Elle ne m'avait jamais rappelé à l'ordre avant … devant mon air étonné, elle m'expliqua :
" J'ai reçu de l'orphelinat une lettre qui expliquait que tu t'étais fait la malle, et vu que mon bateau a été pris dans une tempête, le message est arrivé en même temps que moi à Sberg . "
Je baissa les yeux.
"  Et une lettre de moi était joint au message... "
Et sans crier garre, elle m'enlaça  et ajouta.
" Grâce à toi j'ai appris deux choses, que j'avais une fille aussi folle que moi, et un nom de famille ."
Je lui rendit son étreinte et ajouta:
" Mais j'ai perdu un ami aujourd'hui pour te retrouver. Et c'est de ma faute si .. "
" huhuhuhu... "
je releva la tête subitement, et vit Protocole Hit quelque peu amoché et boitant.
" Comment... est-ce ... "
" Grâce à une jeune femme qui ne m'a pas oublier.. "


Et je vois désormais ma version plus jeune s'en aller avec ma mère et Protocole hit tandis que moi, Chronasstra, je doit retourner dans mon époque avec mes outils et mes bonbonnes de stasis qui ont servit à rafistoler un drôle de steamer...

Capacités de Chronasstra :

" Feux Follets " : Chronass invoque trois boule de feu qui suivent la cible jusqu'à la mort !!! … ou jusqu'à se que la cible éteigne les flammes...

" Tempo Random " : Accélère ou réduit la vitesse de la cible de façon aléatoire toute les 5 seconde pendant 30 secondes.

"La danse du Tengu " : Chronass se met à danser dans les airs, lui permettant, selon ses mouvement, de faire fondre les métaux.



Voilà, corrigé - ou presque. J'aime pas le passé simple, je confond toujours les moments où il faut mettre un "s" à la première personne, ou non.
PS/ je me suis permise de faire des corrections de styles et de rajouter de la ponctuation! Mais j'ai absolument pas changé les mots, promis!
avatar
Albynn
Le Respectable
Le Respectable

Messages : 1236
Date d'inscription : 19/10/2014
Age : 24
Localisation : Devant mon ordi! T'as cru quoi?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mama] Chronasstra fille de l'Unique

Message par Birth le Mer 22 Oct - 14:30

Et beh...

Et en plus tu es une correctrice rapide *la jaugeant du regard*

Nous sommes désormais...*le regard s'embrasant* Rivaux...
avatar
Birth
Le Free Man
Le Free Man

Messages : 1367
Date d'inscription : 30/09/2013
Age : 23
Localisation : La ou le peuple se soulève, ou les révoltes grondent...ou la révolution est en marche

Voir le profil de l'utilisateur http://getfree-wakfu.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mama] Chronasstra fille de l'Unique

Message par Albynn le Mer 22 Oct - 14:47

Pouet!
avatar
Albynn
Le Respectable
Le Respectable

Messages : 1236
Date d'inscription : 19/10/2014
Age : 24
Localisation : Devant mon ordi! T'as cru quoi?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mama] Chronasstra fille de l'Unique

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum