[Giri] Prologue: Expérience 66

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Giri] Prologue: Expérience 66

Message par Mama Koi le Lun 27 Oct - 14:24

Nom d'expérience: La Dévoreuse de chair

Numéro d'expérience: 66

Age: environ 20 ans

Date de naissance: inconnue

Lieu de naissance: inconnue

Sexe: Femme

Taille: environ 1m70

Poids: inconnue (impossible de la peser elle se débat trop)

Compétence:
-Omnilangage ( Peut comprendre tout langage et peut normalement parler toute les langues et dialecte. )
-Compréhension accélérée.
-Insensible aux maladies et aux poisons.
-Mâchoire puissante.

Personne en charge du projet: Reedley P.

Note personnel du docteur Samwer:
"Parfois elle me fixe à travers les parois de verre de son bloc, elle dévisage tout le personnel et tout se que nous faisons. Cela passe encore mais hier, elle c'est redressée sur ses jambes et elle ma sourit de toute ses dents et c'est passée le pouce sous la gorge et ma pointé du doigt. Le jour même je l'avais appelé plusieurs fois la chose ou l'animal, je souhaite travailler sur d'autre expérience et ne plus avoir à  faire avec cette chose."

Objectif de mission:
Je souhaite, et par extension Phénix souhaite, que vous retrouviez l'expérience 66 qui c'est échappée lors d'un transfert vers le laboratoire Est. Elle doit se trouver sur l’île d'Anthitess au sud de Saharash.
Faite attention cette créature est dangereuse  et la peuplade local n'est pas accueillante non plus.
Ne nous décevez pas monsieur Stenbaal.

Nos sincères salutations,
Reedley P.



Jour 1:
"Le bateau à enfin accosté sur l’île de Anthitess, pas trop tôt encore une nuit sur ce maudit rafiot et j’étais plus maigre qu'un bernado de la carpete. J'en est connue des coques de noix mais celui si était vraiment pas confortable. Anthitess semble vraiment sortie d'un pièce de théâtre parlant de l’île de Moon et du monstre qu'elle abrite. Une forêt tropicale et luxuriante surmontée d'un python rocheux qui ferait presque passer Zinith pour une auberge de Bonta avec quelques demoiselles pas farouches.
Je suis vraiment trop vieux pour ces conneries, mais bon il parait qu'il y à une sacrée quantité d'or en récompense de la demoiselle. Quand il mon montrer sa photo, je leurs est demandé si il se foutaient de moi, la pisseuse avait une gueule d'ange avec un petit sourire en coin. Cette bande de tète d'ampoule mon répondu qu'il ne fallait pas se laisser avoir par sa trogne, et que c'était un monstre sans âme... mouais... on verra sur place, le camp est enfin prêt on va pouvoir partir en reconnaissance."

Jour 2:
"Qu'est ce qu'on se fait chier!! A part des papillons, des oiseaux et quelques serpents venimeux il y a pas un rats! Et les autochtones soit disant dangereux sont super accueillant; il nous on proposer de se joindre à eux demains soir pour un culte traditionnel de mes deux... dieux que ça va être intéressant! Toujours pas de nouvelle de la jeune brunette, à croire qu'ont c'est gouré d’île. Certain natifs parle d'un démons dans les montagnes j'irais bien voir si c'est elle..."

Jour 3:
"Ah les fils de pioute!!Ces enfoiré d'aborigène nous on bien eu, Ils avaient pas prévenu qu'on ramener le casse croûte ... nous! Ils on déjà bouffés Polo et Steph, le capitaine et le navigateur. Ils font des offrandes à la mangeuse de chair pour pas se faire becqueter, apparemment ils on pas l’intention de bouffer tout le monde, ils veulent en lâcher en forêt pour que la bestiole avec de la poitrine vienne leur caresser la traché.
Ils m'ont choisi pour aller vadrouiller en forêt, avec un peu de chance je pourrais  retourner au bateau et fuir ....ou alors j'en profite pour retrouver l'expérience et revenir l'attraper dans sa tanière quand j'aurais le matos!

Jour 4:
"Alors là si je m'étais douter de ça...  lorsque que les affreux m'ont lâchés avec quelques membres d'équipages dans la forêt, on c'est mis en place dans une grotte pour la nuit, pour éviter de tomber sur la demoiselle, pas que j'en est peur , mais si les peuplade local en avaient si peur c'est qui devaient y avoir une raison. Le lendemain on à  pu rejoindre le bateau mais il fallait faire un deuxième voyage pour récupérer un mousse qui ne pouvait plus marcher à cause de la fatigue, on la bien caché au fond de la grotte avec des branchages normalement le danger pour lui est minime. Lorsque que je retourne enfin à la grotte, seul car les autres voulaient pas revenir le chercher, je retrouve le mousse en train de  sangloter face à la jeune fille recherchée par Phénix accroupit qui semblait l'observer. Je sort mon fusil tranquillisant et la met en joue. Et là elle me sort du "lâche ton arme ou je transforme ton camarade en viande hachée" ou un truc du genre! Elle nous à ensuite accompagné en portant le mousse sur son épaule comme un sac. Une fois sur le bateau elle nous lâche que si elle nous a pas tué c'est uniquement parce qu'elle  avait besoin de nous pour se barrer de l’île, elle a ajouté ensuite que si on essayaient de lui faire  à l'envers en la ramenant à Phénix, elle nous dépècerait vif. Autant dire que malgré ma grande gueule je la ramenait pas...

Jour 7:
"3ème jour de bateau, le fait d'avoir perdu le capitaine et le navigateur nous aide pas à rentrer au bercail, entre temps la jouvencelle nous à prouvée sa capacité à survivre, elle pêche à mains nue en  haute mer... c'est décidément pas commun. Le reste de l'équipage l'évite, ils font littéralement dans leur froc quand ils la croisent. Parfois, elle observe ce que je fait quand j’écris, une fois pendant quel regardait par dessus mon épaule mon journal je lui est demander son nom, elle ma répondu de manière naturelle qu'elle s’appelait "66". Je lui est rétorquer que 66 n'est pas un nom, elle me fit une moue réprobatrice et me tourna le dos. Sérieusement c'est sensé être un monstre cette gamine boudeuse?! Sentant quel avait plus de sentiment humain qu'on voulait lui en donner, je lui proposa de lui apprendre à écrire, se quel accepta sur le champ en "essayant" de sourire. Nous nous rapprochâmes, et bientôt elle me suivait où que j'aille sur le navire. Je lui appris les notion de sentiment et les choses à faire et ne pas faire en société, en espérant arriver à bon port un jour...

Jour 10:
Je n'ai pas pu écrire beaucoup ces derniers temps, ça fait deux jours qu'on à accosté au port d'Astrub, Phénix ma recontacter et ma donner rendez-vous avec la fille pour toucher ma récompense. Actuellement elle dort sur le lit derrière moi, l’auberge était pleine on a du prendre une chambre pour une personne. Plus tôt dans la journée je lui est demandé ce qu'ils lui on fait dans les laboratoires et ce que j'ai entendu été... horrible. J'ai donc décidé de me présenter à eux seul et si jamais ils souhaitent se battre... je ne me sent pas le cœur de leur refusé ça! Ce qui se demande pourquoi je fait ça pour une sauvageonne que je connais à peine... bah ! Aller savoir! Mon instinct paternel refoulé sans doute...  Ceci fût sans doute les derniers écrit de Jam Stenbaal, petit fils de Orion Stenbaal Chef Des Âmes libres. Et comme le dit le credo de notre famille "nous qui courons après l'or, le plus grand bijou est enchâsser dans notre cage thoracique serti de notre honneur!" Alors moi, et ma paire de Boufbawls en acier trempée on va vous montrer qu'on ne s'en prend pas à une amies de la famille Stenbaal!

Jour 11:
Phénix tu t'es fait un ennemis de trop!!
-Expérience 66 ou l'éventreuse de Phénix
avatar
Mama Koi
L’Activiste
L’Activiste

Messages : 102
Date d'inscription : 07/09/2014
Age : 23
Localisation : Je sais pas ... ya de la lumière là bas...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum