Kyrius l'artificier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Kyrius l'artificier

Message par Kyrius le Lun 15 Déc - 4:37

« Un flash…..une intense lumière bleue un visage floue et…..c’est tout ? On dirait bien. Mais qui suis-je ? Kyrius…..ce doit certainement être mon nom…..»
Ce sont les premières paroles de Kyrius, un jeune homme apparu un matin dans le champ. Il est arrivé comme par magie, l’énergie dégagée par son arrivée ressemblait à celle des zaap. Quoi qu’il en soit il était perdu et semblait ne se souvenir que de peu de chose à son propos. Il m’a parlé de quelques petits souvenirs qu’il avait, notamment d’un « père » qui l’aurait créé mais tout reste très vague. Il m’a aussi interdit de lui retirer son bonnet, chose un peu étrange.

Voilà deux semaines que Kyrius est arrivé, je lui apprends tout ce que je peux sur notre monde, il est très curieux et il apprend vite. Par contre il n’a aucune notion du bien et du mal et en somme aucune moralité, je vais devoir y remédier très vite par iop !

Cela fait 6 mois…je commence à l’aimer comme un fils et je suis ce qui se rapproche le plus d’une famille pour lui. Je l’éduque à ma façon, dans la tradition iop avec quelques touches personnelles. Je lui ai aussi parlé de mon métier : artificière. Il a paru très intéressé et quand je lui ai fait un petit spectacle il était fasciné ! Il m’a supplié de lui apprendre, je crois qu’il a apprécié les fées d’artifices….  Il est également passionné par les récits de mes divers voyages et des spectacles que j’ai donné partout dans le monde, ce n’est pas pour me déplaire loin de là, mais j’ai peur qu’il ne parte vers l’inconnu, il n’est pas prêt, pas encore.

Il progresse vraiment ! Je commence à devoir forcer pour le battre dans nos entraînements, il se bat de façon remarquable et commence à maîtriser ses pouvoirs d’ailleurs très étonnant il créer des minis-zaap ! Pour ce qui est des fées d’artifice….il est tout simplement phénoménal, il a tout saisi à propos de cet art et il s’occupe maintenant des fêtes de tous les villages alentours. Il commence également à se mêler aux autres jeunes du village, c’est bon pour lui je pense mais j’ai quand même un peu peur. Il est très intelligent certes, mais également parfois naïf (normal pour un amnésique), je ne veux pas que l’on puisse en profiter.

On a trouvé une autre comme lui ! C’est extraordinaire ! Ils s’entendent à merveille, c’est normal en même temps ils sont dans la même situation. Pour moi par contre la situation ne va pas aller en s’améliorant, hier j’ai eu vent que des membres la famille rouboss avaient été aperçus dans les environs. C’est embêtant, si ces roublards me trouvent je ne donne pas cher de ma peau.

C’est trop tard, ils m’ont trouvé et je les vois monter la colline…. J’ai pris soin d’envoyer Kyrius et Flamméa chercher de la nourriture au village, ils n’auront pas à subir la colère du clan rouboss.
Ils arrivent, adieu Journal.
*la suite du journal est écrit avec du sang *
J’ai tellement mal….ils m’ont laissé agonisante dans ma maison en flamme, j’écris ces dernières lignes pour te dire adieu Kyrius et m’excuser de
* la suite est maculée de sang et est illisible*

C’est tout ce qui reste de ma mère, une page de journal roussi par les flammes. Je suis rentré un peu en avance avec Flamméa, nos portails nous permettent d’aller assez vite. La maison était en flamme, nous avons couru et j’ai vu trois roublards en sortir. Pris d’un accès de rage, je me suis jeté sur eux, malheureusement ils étaient trop forts et nombreux, je pris un coup de dague dans le bras et m’effondrai au sol. Le plus petit d’entre eux pointa son arme vers mois et tira. J’avoue que j’ai fermé les yeux sur le moment, j’étais terrorisé. Quand je les ai rouverts, Flamméa gisait à mes pieds dans une flaque de sang. Elle s’était jeté sur moi et avait pris la balle…..les roublards étaient partis. Des larmes chaudes coulaient le long de ma joue tandis que Flamméa semblait se décomposer dans une douce lumière bleue. Avec stupeur je la vis disparaître petit à petit. Affaibli, je me dirigeai vers la maison calcinée et trouvai l’unique page de journal subsistante dans ce chaos.
Je pris la décision de rentrer au village, là-bas tout le monde était affligé par la mort de ma mère et bizarrement personne ne s’inquiétait pour Flamméa. Et pour cause ! Ils avaient tous oublié son existence ! J’ai essayé de leur parler d’elle de leur rappeler, mais rien n’y faisait, c’est comme si elle n’avait jamais existée. Pourtant je m’en souviens….cela me terrifie, l’idée que toute son existence soit rayée d’un coup, ça me fait réellement peur.
Il faut que je quitte ce village, plus rien ne me retient ici. Et puis les villageois commencent à me considérer comme un fou, personne ne me croit au sujet de Flamméa à part une vielle femme totalement sénile qui avait recueilli Flamméa. On a vu mieux comme soutien….Comme si ça ne suffisait pas certains m’accusent d’être la cause de la venue des roublards……c’est peut-être vrai au fond…..non ! je ne dois pas penser comme ça, quoi qu’il en soit je quitte le village demain !

Ah ça fait longtemps que je n’avais pas écris, ma vie est très mouvementée depuis que je suis parti. Entre brigands et arnaqueurs sur la route, le voyage a été mouvementé. Je suis arrivé à Bonta il y a peu et je dois dire que cette ville me plaît beaucoup, elle est magnifique, je pense que je vais m’arrêter un peu ici. Je suis allé m’inscrire et j’ai pris un passeport Bontarien. J’étudie tous les jours à la bibliothèque pour en savoir plus sur les coutumes et sur le monde en général. Mes talents d’artificier sont très appréciés par les nobles de Bonta qui organisent souvent des soirées où je suis naturellement convié pour faire étalage de mon savoir-faire.


Après un certain nombre de spectacle réussi je commençais à avoir une certaine réputation auprès des habitants de Bonta, j’ai notamment signé un contrat avec la fédération de boufbowl pour assurer des shows pendant les matchs. Cette proximité avec les « grands » de Bonta qui constituaient ma clientèle m’a permis d’observer en détail le fonctionnement des Hautes-sphères de Bonta. J’ai été profondément déçu, la corruption est présente partout, certains nobles sont à la tête de véritables gang et renie les valeurs fondamentales de Bonta. Je commence à cerner un peu la véritable nature de ce monde, le drame qui m’avait conduit à quitter la région de ma « naissance » était un évènement « banal », dans ce monde des catastrophes comme celle-là arrivent régulièrement, règlements de comptes, etc….. sont d’usages à cette époque. J’ai croisé quelques personnes au destin tragique. Mais j’ai aussi rencontré des gens qui essayaient de changer un peu ce monde d’échapper à l’emprise des lois qui contrairement à ce qu’on croit ne sont pas toujours de notre côté. Un petit exemple cher journal, si un pauvre orphelin affamé vole une pomme pour subsister est-ce vraiment mal ? Doit-on vraiment punir cet enfant de la même façon qu’un véritable coupe-jarret ? Je ne pense pas. C’est pour ça que j’ai commencé à agir un peu dans mon coin et à essayer de vivre et de penser en homme libre.      

Je me suis attaqué à un trop gros morceau on dirait. J’ai essayé de dénoncer un gros problème de corruption que j’avais découvert au sein même de la garde de Bonta. Malheureusement, c’était le vice-gouverneur actuel qui était en haut de la chaîne de corruption. La réaction de ce dernier fût très rapide, la garde débarqua chez moi et me plaça en état d’arrestation. Le motif ? Rien de moins qu’un assassinat, on retrouva les preuves qu’il fallait dans ma maison. J’ai passé trois mois en prison jusqu’à ce qu’une opportunité d’évasion s’offre à moi. J’ai sauté sur l’occasion et grâce à un garde avec qui j’avais sympathisé pendant ces trois mois, je me suis évadé.
Pour moi c’était plutôt clair, je ne pouvais pas reprendre mon ancien style de vie et j’ai décidé donc de repartir sur les routes. Je voyage donc un peu au hasard et en fonction des rumeurs qui me parvienne, je donne encore de temps en temps quelques spectacles pyrotechniques dans des petits villages pour des mariages par exemple quand je suis de passage. Voilà comment j’ai décidé de vivre, je voyage, je découvre ce monde nouveau pour moi et je vis comme je l’entends.



Caractère, etc....:
Kyrius est un jeune Eliotrope de à peu près 18 ans (on ne connaît pas exactement son âge), il est très intelligent, il se bat plutôt bien et est bien taillé en raison de l'entraînement que feu sa mère adoptive lui avait dispensé. Il est très doué avec les fées d'artifice et s'en sert même parfois au combat.
Il est très ouvert d'esprit cherchant à apprendre un maximum sur ce monde, cette envie d'apprendre l'amène souvent à voyager pour constater par lui même ce qu'on lui racontait.
Il n'a aucun problème pour se mélanger avec les autres, il est cependant assez timide quand il s'agit de draguer ou se faire draguer par autrui.

Il a sa propre vision du bien et du mal, pour lui certains meurtres sont justifiés, il pratique parfois une justice "expéditive" dans certains cas qu'il est amené à gérer au cours des ses voyages. Par contre il a un faible pour les opprimés etc... et a tendance à se mettre en danger assez facilement pour les gens auxquels il tient et même pour des inconnus qui avaient besoin de lui. Il sait garder son calme mais si vous réussissez à le mettre vraiment hors de lui, eh bien advienne que pourra!
Pour ce qui est du vol, il peut excuser pas mal de cas, mais jamais si c'est pour le profit.
Hum voyons à part ça il est très fidèle en amour comme en amitié, et sinon ba vous verrez vous-même pour le reste!^^

Equipements, capacités, etc...:

Il porte toujours son bonnet marron évidemment, il a souvent une cape de voyage et sinon des habits plutôt classiques. Il ne porte pas d'arme, en tout cas pour l'instant, si il doit tuer c'est avec une lame de wakfu qu'il fait apparaître. Il maîtrise le wakfu à la perfection et a une bonne maîtrise des ses pouvoirs. Il déborde de wakfu et son wakfu s'anime d'une façon qui est devenue naturelle à force d'entraînement, et qui régénère lentement ses blessures et amplifie ses capacités au combat en l'entourant d'une aura de wakfu si besoin est.

Bon j'espère que c'est assez complet n'hésitez pas à critiquer c'est à ça que sa sert! Very Happy
avatar
Kyrius
L’Idéaliste
L’Idéaliste

Messages : 15
Date d'inscription : 10/12/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kyrius l'artificier

Message par Kyrius le Mer 17 Déc - 19:10

17 descendre 971

C'est enfin arrivé! Grouf est revenu avec une réponse de la part de Get Free, une certaine Rosaria m'a répondu et m'invite à les rencontrer à leur refuge! Ça sonne comme un nouveau départ avec peut être un nouvel objectif dans ma vie que la découverte de ce monde : un groupe auquel me rattacher et auquel m'identifier, ce sera bien la première fois!
Bon la fête au village a été un peu rude, j'ai encore un peu mal à la tête, je partirais demain matin. Astrub ne doit pas être très loin, je dirais un ou deux jours de marche maximum, j'ai hâte!  
avatar
Kyrius
L’Idéaliste
L’Idéaliste

Messages : 15
Date d'inscription : 10/12/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum