La famille Draco.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La famille Draco.

Message par Lashet le Lun 26 Jan - 22:34

Bien le bonjour,aventuriers ! Ici sera racontée l'histoire, les aventures, les fictions de nos protagonistes ! Mais ça sera quelque peu spécial : vous pouvez participer aussi ! Vous pourrez : Continuer ce que je viens d'écrire en me prévenant juste que vous allez faire la prochaine partie (ou un nombre défini de parties de leur enfance/histoire/fiction etc) Et créer par exemple des histoires racontant des aventures entre vos personnages et des personnages de la famille Draco ! Vous pourrez aussi faire des fictions avec les membres de la famille Draco ! Les conditions ?:
-Me prévenir avant de l'écrire.
-Qu'il y ait au moins un membre de la famille Draco.
-Que l’histoire/récit de leur enfance/fiction ne soit pas trop trash (envers les membres de la famille je veux dire, méligan et alicia je l'autorise).
Bon, pour commencer :
Korümo et Elliana. Le père et la mère de nos protagonistes. Pour eux nous ne diront pas grand-chose leur passé, récit et vie, caractère,etc, sera fait à part. Le caractère de nos protagonistes aussi.
Korümo et Elliana on leur premier enfant : Heräen. Déjà assez grand et fort à sa naissance ! Ça promet un gros bestiaux !
Passons directement à Heräen à sept ans. Heräen fait partit des derniers de la classe. Non pas qu'il ne soit pas intelligent, loin de là ! Juste que son père,soldat, l'entraine et c'est sa passion. Le combat. Il s'entraîne constamment à ça ! Du coup il ne suit pas les cours, malgré qu'il est de loin les capacités pour réussir. A son age,il est déjà fort et musclé et est doué au combat. Au sport, il est toujours premier et il a même mit à terre son père, un soldat très fort au combat ! (Il avait trop bu et à trébucher, mais ne lui dite rien.)

Entre temps, ses parents ont eux des jumeaux: Alicia et Méligan. Méligan, malheureusement,a déjà été diagnostiquer fou: Il pousse des crises de colère, parle (Enfin parle à trois ans non, il parle en language bébé disons.) à des personnes qui n'existe pas, voit des choses... Mais ses parents s'en fiche ils aiment leur fils, Alicia elle est simple, Joyeuse, assez gentille, elle reste toujours avec méligan, comme si elle voulait le soutenir. Méligan et alicia ne se quitte jamais, de vrais jumeaux !
Heraën à 12 ans, Après cinq ans d'entrainement, de cours qu'il ne suivait pas et de combat acharné contre divers adversaires, il s'entraîne encore, comme à son habitude. Il a beaucoup progressé ! Il est le premier des enfants en matière de combat et fait des efforts incroyables,s'entraînant encore et encore avec son père soldat.
Alicia et méligan, eux, on maintenant huit ans. Alicia est plus que jamais proche de méligan et ne le quitte jamais. Alicia est plutôt timide, suis les cours sagement. Méligan lui est plus turbulent... Sa folie créer des problèmes à l'école, malheureusement. Mais Alicia le canalise beaucoup et l'aide, restant toujours collé à lui. Cette fois, méligan et alicia sorte dans le jardin et voient le grand-frère s'entrainer.


Méligan: Tu t'entraines encore Grand-frère ? Tu fait que ça...
Heräen: Et vous alors ? Vous n'êtes pas à l'école ?
Alicia: Non la prof n'est pas là... donc on reste à la maison...
Heräen: Je voit. Vous devriez aller autre part je m'entraine à l'épée c'est dangereux. *Heräen semble en effet s'entrainer à l'épée, sur un mannequin de paille*
M: Allez grand-frère je veux te battre ! Viens combattre !
H: Non méligan je t'ai déjà dit que tu es trop petit. Et tu n'es pas assez entrainé c'est dangereux.
A:Il a raison... Et je ne voudrais pas que tu te blesse ... *Alicia vient prendre méligan dans ses bras, rougissant légèrement*
M: Mais je peux le battre j'en suis sur ! Et alicia je te défend toujours tu sais que je suis fort ! *Méligan vient prendre alicia dans ses bras à son tour*
H: Allez plutôt voir comment va notre petite sœur au lieu de rester là.
M: C'est pas juste ! Papa t'entraine toujours en plus c'est de la triche ! *Méligan lâche alicia, Allant vers la maison*
A: A-Attend moi ! *Alicia vient s'accrocher au bras de méligan en se collant à lui, le suivant dans la maison*


*Plus tard, dans la maison*
A: On ne devrait pas aller voir n-
M: Non ! Pas envie ! Viens, on va se promener !
A: Mais... Bon ok... *Alicia prend la main de méligan, allant se promener vers le lac avec lui*
*Plus tard, dans la soirée, nos protagonistes passe au diner et vont se coucher, dans leurs chambre respectifs. Mais alicia vient en pleine nuit voir méligan, terrifiée par l'orage qui gronde*
A: M-Méligan ? *Alicia vient doucement secouer méligan, qui dort déjà, méligan se réveillant et la regardant*
M: Ça va pas alicia ? C'est l'orage qui te fait peur ? Allez viens. *Méligan tend ses petits bras, alicia venant se glisser sous la couverture et venant se blottir dans les bras de son frère jumeaux*
A: Bonne nuit...
M: Bonne nuit alicia... Dors bien... *Méligan vient s'endormir lentement, serrant sa sœur dans ses bras, venant lui déposer un baiser sur la joue*
*Fin du premier chapitre*
Voilà voilà chers lecteurs ! N'hésitez pas à écrire ! À créer des fictions, des récits, ou raconter leur passé ! Je vous retrouve pour une prochaine suite. A bientôt j'espère ! Et n'hésitez pas à me donner votre avis surtout !
avatar
Lashet
L’Activiste
L’Activiste

Messages : 165
Date d'inscription : 11/12/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La famille Draco.

Message par Lashet le Mar 3 Fév - 16:27

Bien le bonjour,chers aventuriers ! La suite de ce texte débouche 3 mois plus tard,dans la maison familiale. Heräen semble discuter avec son père et sa mère,en privé. Mais un membre de la famille semble trop curieux...

Cela faisait déjà un moment que Méligan écoutait à la porte. Il n'entendais pas grand chose,mais ils semblaient parler de pierres « familiales ». Familiale ? Mais de quoi parlent ils ? Des pierres magiques ? Un passage secret caché par des pierres ? Bonne question... L'écaflip se colla un peu plus à la porte,ne se concentrant que sur la discussion.

Homme: Heräen. Tu à maintenant l'age de connaître notre « joyaux » Familial.
Femme: Depuis toujours,nous possédons des pierres spéciales, d'une origine malheureusement inconnue à notre égard.
Homme: Certaines de ces pierres sont rouges,d'autres noires.
Heräen: Mais en quoi ces pierres sont - elles spéciales ? On dirait juste des pierres précieuses...
Femme: C'est bien plus que des pierres précieuses. Les pierres enregistrent tout les évènements de la vie de celui ou de celle qui la porte.
Homme: Les pierres noires montre des évènements précis, ceux que l'on souhaite voir.
Femme: Mais les pierres rouges,elles,Montre des évènements aléatoire de ceux qui ont porter la pierre.
Heräen: C'est possible une telle chose ? Je ne pensais pas... Mais... Pourquoi me dire tout ça ?
Homme: Pourquoi ? Parce-que tu vas avoir tes propres pierres. On pourra incruster n'importe quoi. Amulette, bague, dague, épée, etc...
Heräen: Bien. Mais avant cela...

Un silence pesant s'installa. Pourquoi donc avaient-ils arrêter de parler ? Est ce que je rêve ? Le jeune écaflip ne comprenait pas. Après cette phrase, plus rien. Il attendit quelques secondes encore. Mais il ne s'attendait pas à une chose : La porte s'ouvrit brusquement, visiblement ouverte pas Heräen. Méligan chuta et s'étala au sol, dans l'entrée de la pièce.

Heräen : Méligan ! Je t'avais demandé de rester dans ta chambre ! Et en plus tu ne m'écoutes pas ? Je te jure que sa va barder !
Homme: Heräen ! Ça suffit ! On le lui aurait dit de toute façon. Laisses le entrer et calme toi.

Heräen s'exécuta. Méligan entra calmement, se positionnant devant les pierres. Les pierres l'attiraient... Elles étaient tellement belles... Polies... Le jeune écaflip ne résista pas à l'envie, attrapa une pierre rouge d'une main vive. Tout ce qu'il entendit c'est :

Homme: Méligan,NON !

C'était trop tard. Tout devient noir autour de lui. Il chuta dans l'inconscience. Ce qu'il vit ,il s'en rappela toute sa vie. Tout était noir. Il ne sentait aucune sensation. Du moins, au début... Il commença à sentir une odeur familière, une odeur de lait. Puis une faible lueur apparut devant lui. Devait-il y aller ? Devait-il attendre ? Il tenta le tout pour le tout, et s'engouffra dans la lumière, qui devenait de plus en plus vive à chaque pas qu'il faisait dans sa direction. Une fois entouré de cette lumière, une image lointaine s'approcha petit à petit, avant d'arriver aux yeux du petit écaflip. Les odeurs, les sensations, les bruits... Il les ressentait à nouveau... C'était déjà fini ? Non. Il sentait son corps différent. Plus grand, plus élégant.. Il avait des seins. Sur le coup il ne compris pas ce qu'il lui arrivait mais dès que ce qu'il vu plus nettement,  il comprit. Il était dans la peau de sa mère... Il voyait ses souvenirs. L'élégante femme tenait dans ses bras un adorable enfant qui pleurait, un enfant au pelage noir et aux yeux rouges. A coté de cette femme se tenait un ecaflip au pelage blanc et aux yeux violets, un regard inquiet sur le bébé. C'était Heräen... Méligan revivait ce moment de son enfance, dans la peau de sa mère. Mais il ne contrôlait rien. Il n'était que spectateur. La femme commença à chanter une berceuse. Méligan sourit intérieurement, profitant de la musique que ça mère chantonnait toujours pour endormir ou apaiser ses enfants. La chanson était certe assez triste, mais l'air et les paroles apaisaient et calmaient n'importe quel membre de la famille.

Femme : « Douce étoile d'été, pourquoi est-tu rouge ? Mes nuits sont remplies de rêves nostalgiques. Belle étoile, qu'a tu fait, d'la vie ? Moi je suis triste,et je pleure... »

Et rebelote,la femme chantonna une dernière fois ce couplet, Heräen chanta avec elle, mais les paroles étaient légèrement changées. (Voici la chanson que chante la mère,avec à peu près la même voix : https://www.youtube.com/watch?v=Bsa6cvuboc8 )

Le bébé se calma, s'endormant dans les bras de sa mère, l'air paisible. Heräen aussi avait reprit un air paisible, souriant à sa mère. Mais... Tout redevient tout à coup noir. Plus rien. Ni son, ni sensation, ni odeur. Petit à petit, une nouvelle lumière apparut devant Méligan. Méligan s'engouffra dans la lumière, qui devint vive. Peu de temps après, il ouvrit les yeux. Son frère était à coté de lui et le surveillait. Il était dans son lit,et son frère resta des heures durant à le surveiller.

Heraën: Méligan ! Tu est réveillé ! Tu nous à fais peur !
Méligan:Qu-Qu'est ce que je fais içi ? C'était quoi cette lumière ?
Heräen: Une lumière ? Il n'y a eu aucune lumière... C'était surement un rêve.
Méligan: Sans doute...

Méligan savait qu'il n'avait pas rêvé. C'était la pierre qui lui avait montré tout cela. Peu de temps après, Heräen sortit de la chambre, vacant à ses occupations. Alicia entra doucement dans la chambre,visiblement inquiète.

Alicia: Mé-Méligan ? Ça va ? Tu nous à fais peur...
Méligan: Ca va alicia. Tout va bien.
Alicia: C'était dangereux... Tu n'aurais pas dû toucher à la pierre...
Méligan:Je n'ai pas pu m'en empêcher... Elle m'attirait.. Elle était si belle... et ce que j'ai vu en la touchant... La pierre.. Il me la faut... Je dois l'avoir...

Les yeux de Méligan devinrent rapidement tout rouge, signe d'une crise de folie, un afflux de sang recouvrait le blanc de ces yeux.

Alicia : OH NON ! PAPA,MAMAN,HERÂEN,A L'AIIIDE !

Les deux parents et Heräen accoururent,et furent horrifiés en voyant que Méligan rechutait. Comme à leur habitude, ils retenaient Méligan sur son lit, Heräen alla se placer sur Méligan, pour le tenir cloué sur le lit. Méligan se débattait avec une grande force, insultant tout le monde, crachant et criant comme un fou. Alicia pleurait et leurs parents commençait à avoir du mal à retenir Méligan. Le plus à craindre arriva : Méligan s’échappa et se jetta sur Heräen, le plaquant contre le sol violemment, en tenta de le frapper. La situation était incontrôlable et rien ne pouvait calmer Méligan. Un cri perçant stoppa net les parents.

Alicia : SA SUFFIIIIIIIIIT !

Alicia se jeta sur Méligan, le serrant dans ses bras en pleurant à chaudes larmes.

Alicia : Ça suffit ! Calme toi ! C'est fini ! Ne frappes plus personne ! Redeviens mon frère jumeau que j'adore, gentil, attentionné, protecteur ! Je ne veux plus que tu sois violent ! ALORS JE T'EN PRIE, ARRÊTE !

Méligan s'arrêta,ces yeux redevinrent normal et il enlaça Alicia. Des larmes coulaient sur ses joues.

Méligan: C'est finit maintenant, Alicia. Tout va bien... Tout va très bien...

Alicia se blottit dans les bras de Méligan, se calma peu à peu, appaisée de savoir que Méligan était calmé. Leurs parents sortirent de la chambre, Suivi par Heräen. Méligan et Alicia allèrent s'allonger dans le lit, fermant les yeux, essayant d'oublier ce dur passage. Alicia s'endormit dans les bras de son frère, fatiguée d'avoir pleurer et crier. Les membres engourdit, et la gorge serrée, Méligan s'endormit à son tour.

Heräen, de son coté, était retourné dehors et s'entrainait avec son katana tout neuf, incrusté de pierres rouges et noires. Il s'entraina toute la journée sur le mannequin de paille. Le soir tombé, Heräen se rendit dans sa chambre avec son katana. Il s'assit sur son lit et posa ses doigts sur une pierre noire. Que voulait-il voir ? « Le moment le plus dur de la vie de son père ». Pourquoi ? Parce-que son père répétait souvent avoir vécu d'horribles choses sur les champs de bataille, voyant ses amis mourir devant ses yeux. Heräen fut à son tour dans un noir complet. Après avoir vu la lumière, il s'y engouffra. Ce qu'il vit lui glaça le sang. Il était dans la peau de son père, en plein champs de bataille. Par terre gisait des milliers de corps, il ne restait plus que son père, son meilleur ami et un adversaire que celui-ci voulait tuer. D'un geste vif, il enfonça son épée dans le ventre de ce denier. Utilisant les forces qu'il lui restait, l'homme planta également son épée dans le ventre du guerrier, avant de s'écrouler à terre. Le père versa quelques larmes et alla au près de son ami.

Père: Non... Je t'en prie... Ne meurs pas.. Pourquoi avoir fait ça ?! On aurait pu l'avoir tout les deux !
Ami: Non... Je voulais te prouver que j’étais fort... Je n'ai pas réussi on dirait...
Père: Tu n'avais pas besoin de me montrer ta force. Je sais déjà que tu est un grand guerrier,grand bêta...
Ami: Bêta ? Je suis un iop je te rappelle... C'est dans ma nature.. Allez.. Profite de la vie, mon ami...
Père: NON ! Ne dit pas de bêtises ! Tu vas vivre et on va rentrer, tout les deux !

C'était déjà trop tard. Le iop mourut dans les bras du grand écaflip. Le père versa quelques larmes qui tombèrent sur le front du valeureux iop qui avait sacrifié sa vie pour sa patrie. L'écaflip posa sa main sur la blessure du iop, qui se couvrit du sang de son ami, puis il brandit son poing ensanglanté. Des gouttes de sang tombèrent à terre.

Père: Je te vengerais... Je tuerais tous nos ennemis... Tout ceux que je tuerait... Ça sera pour toi. Je veillerais à ce que personne ne t'oublie. Que tout le monde se rappelle que tu à été un héros, qui c'est sacrifié pour protéger la nation et ces citoyens.

Le grand écaflip laissa couler ces larmes, serrant le corps de son ami contre lui. Il poussa un cri de désespoir, qui résonna au loin, dans un terrible écho.

Père : NOOOOOOOOOOOOON !

Peu de temps après, des renforts arrivèrent, et emportèrent les corps de leurs alliés. Un  soldat dégagea doucement l'écaflip du corps du iop, qu'il emporta dans le bateau, avec les autres. Rien. Plus rien. Le noir complet. Heräen se réveilla brusquement dans son lit, le katana posé sur lui. Il transpirait, horrifié. Il laissa couler ces larmes, en se glissant sous la couverture. Il avait enfin comprit à quel point la guerre pouvait être horrible et à quel point son père avait pu vivre des moments horribles.Il s'endormit petit à petit, se promettant de protéger sa famille et de les faire vivre heureux.

PS: Désoler pour les éventuelles fautes, j'ai fait de mon mieux pour tout corriger.
avatar
Lashet
L’Activiste
L’Activiste

Messages : 165
Date d'inscription : 11/12/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La famille Draco.

Message par Bluefox82 le Mar 3 Fév - 17:55

Bon, j'ai lu ton texte (un peu en diagonal à certains passages, faute de concentration).

Points positifs:
-Tu proposes une fic interactive, et ça, ça peut devenir intéressant et riche comme projet.
-La présentation est originale, ce contact direct avec les lecteurs est agréable.
-Y'a des idées intéressantes mises en place (notamment l'histoire avec les pierres).
-Le style théâtral des dialogues.

Points négatifs:

-Orthographe.
-Fais gaffe aux répétitions, tente de trouver des synonymes ou des périphrases, par exemple.
-Attention! A un ou deux passages, tu es passé directement d'un point de vue omniscient à un point de vue interne. Ton point de vue, il faut le garder du début à la fin, ou alors il faut savoir faire une bonne transition pour le changer.
-Au niveau de la forme globale du texte: veille bien à séparer les descriptions auteur/spectateurs et les infos complémentaires de ton récit; sinon le lecteur risque de se perdre, et c'est pas très agréable.

Sinon voilà, continue. ^^
avatar
Bluefox82
L’Utopiste
L’Utopiste

Messages : 291
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 21
Localisation : Dans mon humble demeure, ou dans une auberge quelconque, tant que je peux boire et écouter les bardes.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La famille Draco.

Message par Lashet le Mar 3 Fév - 18:11

Merci pour tes conseils,je vais prendre en compte! Merci beaucoup! ^^
avatar
Lashet
L’Activiste
L’Activiste

Messages : 165
Date d'inscription : 11/12/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La famille Draco.

Message par Birth le Jeu 5 Fév - 9:47

Allez je profite de ce début de journée pour commenter !

Alors le fond est bien et la forme simplifie beaucoup la lecture, on reconnait un mélange entre un style classique, des annotations théâtrales et les codes de mise en forme du RP.

C'est simple à lire et c'est déjà une qualité.

Comme le dit Hark' l'idée des pierres est bien trouvée et j'aime bien.

Mais le point noir vient des personnages je pense. Les parents ne sont que peu développés et on ne s'y attache pas. Heraen et Alicia sont intéressants et commence à être développer et ça c'est bien.

Méligan, lui, est clamé comme fou. On le voit et c'est un personnage original...un peu sous exploité. On le suit sans vraiment avoir de l'empathie pour lui (ce que l'on sait de lui aide pas). De ce qu'on a vu en RP, on a pas vraiment envie de connaitre son passé, tu devras donc redoubler d'effort sur son histoire en particulier pour nous donner l'envie de le suivre.

Bilan : C'est une belle histoire qui a du gros potentiel et qui se lit très bien, mais en connaissant déjà ces persos RP on sait ce qu'ils ont fait et ça créer un décalage entre eux et nous. Ton travail sera de nous donner envie de suivre chacun d'eux, ce sera dur mais je pense que tu peux y arriver.
avatar
Birth
Le Free Man
Le Free Man

Messages : 1366
Date d'inscription : 30/09/2013
Age : 23
Localisation : La ou le peuple se soulève, ou les révoltes grondent...ou la révolution est en marche

Voir le profil de l'utilisateur http://getfree-wakfu.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La famille Draco.

Message par Lashet le Jeu 5 Fév - 10:33

Merci de ton commentaire! Pour les parents,c'est normal qu'ils soit peu développés,vu que je vais consacrer tout le chapitre 4 pour eux,et qui sera beaucoup plus développer.  Le chapitre 3,lui,Sera justement consacré à méligan. ( Attention,voyeur et inceste en vue! )
Pour le reste,je verrait en temps voulus! Mais merci de ton commentaire,ça m'aide beaucoup pour la suite! Smile
avatar
Lashet
L’Activiste
L’Activiste

Messages : 165
Date d'inscription : 11/12/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La famille Draco.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum