La mémoire d'un Blondinet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La mémoire d'un Blondinet

Message par Chloé Valens le Dim 1 Fév - 18:09

Darkly... Ce nom tant prononcé... J'ai eu de nombreuses déformation de ce nom. Même si ce n'est pas exactement mon nom. Juste un surnom donné et qui est resté gravé dans ma mémoire qui au fil du temps se dégradait. Darkly... Ce nom est le souvenir de mon passé et il me permet de tenir bon.

_________________________________________________________________________________________________________________

Chapitre 1 : Le commencement.

En réalité, je me nomme Freyïr Nidavelir. Fils d'un très grand Iop au service de la famille royale de Bonta. Du moins quand la monarchie était encore intacte... Ma famille, du côté de mon père a toujours servi la monarchie depuis des lustres. Du côté de ma mère, elle a servi le peuple.

Avant de vous raconter mon histoire je préfère parler de ma famille afin que vous ne soyez pas perdu avec tous ses noms.

Mon père, Harald Nidavelir a servi le Roi de Bonta. La famille nidavelir était une famille de Frigost, qui a décidé de vivre à Bonta afin d'échapper à la folie de Harebourg. Nombreux pensaient qu'il protégeait son île, mais au final, personne ne savait exactement ses desseins. Enfin bon les Nidavelir quittèrent Frigost pour Bonta. Etant de fier combattant, ils gravirent rapidement les échelons pour être membre de la garde royale en compagnie d'autres familles puissantes.

Ma mère se nommait Celeste Eladril. une douce eniripsa qui ne pouvait s'empêcher d'aider son prochain. Elle était la fille d'un forgeron très célèbre à Bonta qui a su imposer son respect grâce à sa qualité irréprochable. Il détient une grande compagnie de phorreur qu'il a lui-même élevé et dompter pour avoir divers minerais sous terre. Il fut le forgeron officiel de l'armée de Bonta et de nombreux ordres et famille importante à Bonta. Tels que les Fierbouclier, les Skyes ou encore les Valens. Cet homme remarquable, mon grand-père se nommait Melta Eladril ou Melta "Forge Brulante".

Je suis donc né de l'union de ces deux êtres formidables. Voyant que j'avais reçu par les dieux la même divinité que ma mère, j'étais déjà de naissance un eniripsa et comme le veut la religion, la pousse des ailes se manifesteront le jour de mes douze ans. En attendant, je devais apprendre à lire, écrire et savoir utiliser l'art eniripsa afin d'être prêt à douze ans à être officiellement Eniripsa. C'est vers mes six ans que j'appris sérieusement la magie curative et les autres arts eniripsa. Malheureusement, nombreux sorts étaient longs à apprendre du coup je me contentais des sorts simples pour le moment. Ayant une passion depuis mes premières lectures pour les livres. Je m'amusais à dévorer les livres de mon âge et mes livres d'apprentissage.

Les mois passèrent, j'eus soudainement une bonne nouvelle. Ma mère attendait une petite fille, je voyais mon père heureux quand je le voyais passer dans la bibliothèque afin de rejoindre les chambres, j'étais aussi heureux, être grand-frère c'était un beau rêve et je réfléchissais à comment être un bon frère. J'étudiais sans arrêt en espérant trouver la réponse dans les livres. C'est alors que je sentis des mains sur mes yeux, je me suis mis à sursauter, j'étais tellement absorbé par les livres, que je n'avais pas entendu arriver ma meilleure amie. Cette dernière d'une voix douce se mit à dire :
"Qui c'esssst ?".
Un sourire apparut soudain sur mes lèvres.

- Coucou Estellia...

- Beuh comment tu as su que c'était moi. Dit elle d'une voix douce, faisant la moue ?

- Je reconnaîtrais ma meilleure amie entre mille...

Elle enleva soudainement ses mains puis m'offrit son plus beau sourire. Estellia était ma meilleure amie, mais elle était plus encore... J'eus l'honneur grâce à ma famille d'être le camarade de jeu de la plus grande demoiselle de tout Bonta... La princesse...

Puisque mon père et ma famille étaient de bon contact de la royauté et qu'ils ont toujours servi et protégés ses derniers. Mon père eut la chance en plus de se marier avec ma mère, l'accord pour que leurs enfants deviennent les camarades des enfants de la famille royale. Une offre qu'il ne pouvait pas refuser. Un chevalier devait accepter les offres de son roi par preuve de respect. Malheureusement cette loi n'est pas possible partout. Jamais un chevalier lié à Bonta devra obéir à la famille royale de Brakmar... Ce serait un acte de haute trahison.


Etant perdu dans mes pensées en regardant Estellia parler, elle me réintégra à la réalité en me secouant.

- Maiis tu m'écoutes au moins ?

- Hein euh oui à part si la réponse c'est l'eau !


Je vis soudain le visage de la princesse changer puis elle se fit un facepalm pour ma bêtise.

- Tu ne changeras jamais... Mon cher Freyouh.

- Vous et vos surnoms... Je serai toujours aussi étonné...


Elle fit de nouveau un magnifique sourire qui me faisait rougir puis elle exigea d'une voix douce de fermer le livre afin qu'on puisse jouer. Ne voulant pas recevoir les foudres d'une princesse, je m'exécutais sur-le-champ, prenant le soin de mettre un marque-page. Je descendis par la suite jusqu'au jardin afin de jouer à la balançoire avec elle. Et comme d'habitude, je devais la pousser.

Estellia était comme moi, une eniripsa de naissance, ses cheveux dorés ressemblait beaucoup à ceux de son père le Roi. Même si elle n'avait que six ans comme moi, on voyait qu'elle commençait à ressembler à sa mère, la reine. Aujourd'hui elle portait une magnifique robe qui mettait ses yeux saphir en valeur.

Je jouais plusieurs heures avec elle jusqu'à que le conseiller arriva à la maison pour la raccompagné au château. Et comme à chaque fin de jeu, j'ai toujours un bisou sur la joue qui me faisait rougir comme une totomate et qui la faisait rire, car j'étais rapidement gêné. C'était un honneur de jouer avec un membre de la famille royale... Mais un autre d'avoir un bisous royal. Une fois partie, je marchais en rougissant vers la bibliothèque et retourner à ma lecture jusqu'à qu'il soit l'heure de manger.
avatar
Chloé Valens
L’Idéaliste
L’Idéaliste

Messages : 17
Date d'inscription : 28/11/2014
Age : 22

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mémoire d'un Blondinet

Message par Bluefox82 le Dim 8 Fév - 15:53

Alors:
Points négatifs:
-Quelques fautes.
-Beaucoup de répétitions. Apprends à varier ton texte avec des figures de style, par exemple. (Ce n'est majoritairement qu'une question de vocabulaire, après) ^^.

Points positifs:
-Le texte est aéré, chaque paragraphe décrit une scène. On ne se perd pas.
-Il y a un côté naïf dans ton récit: je sais pas si c'est voulu de ta part, mais ça donne vraiment l'impression qu'on suit les aventures d'un gosse de six ans, ce qui est assez immersif. Et ça, c'est un plus.

Remarque: Sachant que tu es un grand amateur de la série Zelda, j'ai pas pu m'empêcher d'y trouver des références, surtout au début de Skyward Sword. ^^ En tout cas, Estellia me fait vachement penser à Zelda.

Voilà en gros mon analyse, tente d'appliquer ce que je te dis, et sinon, j'attends la suite. Wink
avatar
Bluefox82
L’Utopiste
L’Utopiste

Messages : 291
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 21
Localisation : Dans mon humble demeure, ou dans une auberge quelconque, tant que je peux boire et écouter les bardes.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mémoire d'un Blondinet

Message par Tyra Hawke le Lun 9 Fév - 14:31

Un très joli texte, je suis d'accord avec la plupart de ce qu'a dit Harkane donc je ne vais pas répéter ^^

Un petit détail par contre: il a beaucoup de point de suspension dans la narration. Dans les dialogues ça n'est pas choquant mais en dehors ça commence à devenir assez envahissant.

En tout cas ne t’inquiète pas c'est juste un détail, ça ne gêne absolument la compréhension et ça n’altère pas le plaisir de la lecture.

A quand la suite? :p
avatar
Tyra Hawke
Les Fondateurs
Les Fondateurs

Messages : 262
Date d'inscription : 21/10/2013
Age : 23
Localisation : Si je suis pas au comptoir à papoter une bière à la main, c'est que je suis malade

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mémoire d'un Blondinet

Message par Birth le Mar 12 Mai - 9:57

La forme et le fond ont été encadrés de conseils, je m'intéresserais donc à la construction des personnages. Ils sont attachants, vraiment, et suite à ce début on sent l’évolution qu'il faudra amener pour arriver à Darkly...so when ?
avatar
Birth
Le Free Man
Le Free Man

Messages : 1367
Date d'inscription : 30/09/2013
Age : 23
Localisation : La ou le peuple se soulève, ou les révoltes grondent...ou la révolution est en marche

Voir le profil de l'utilisateur http://getfree-wakfu.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mémoire d'un Blondinet

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum