Opheliana, une histoire de sang et d'ombre

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Opheliana, une histoire de sang et d'ombre

Message par Birth le Jeu 30 Avr - 13:01

J'avais pu le lire en avance et j'en avais été fan, les deux elfes ont une histoire très touchante et t'es doué pour décrire les combats à l'arme. J'ai déjà fait nombre de rtour en tant que Bêta Lecteur (j'en suis toujours honoré d'ailleurs)

Bref c'est du bon et j'attends la suite grand fou Smile
avatar
Birth
Le Free Man
Le Free Man

Messages : 1367
Date d'inscription : 30/09/2013
Age : 23
Localisation : La ou le peuple se soulève, ou les révoltes grondent...ou la révolution est en marche

Voir le profil de l'utilisateur http://getfree-wakfu.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Opheliana, une histoire de sang et d'ombre

Message par Mama Koi le Jeu 30 Avr - 13:27

Tu gagnes un point Godwin pour avoir coupé la fin^^. Nan réellement c'est bien détaillé, les combats sont bien chorégraphié rien d'autre à dire c'est cool! Mais désolé, ton récit c'est du Eragon pas du wakfu, c'est pas parce que tu dis que c'est le même univers que tu me fera croire l’inverse! (C'est parce que tu met un poireau dans le bac à patate que sa sera pas une patate^^)
avatar
Mama Koi
L’Activiste
L’Activiste

Messages : 102
Date d'inscription : 07/09/2014
Age : 23
Localisation : Je sais pas ... ya de la lumière là bas...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Opheliana, une histoire de sang et d'ombre

Message par Opheliana le Sam 2 Mai - 2:49

[Et bah merci pour tout ses retours, ça fait plaisir, et voici, pour éviter qu'il y ai trop d'attente...la suiiiiiiiiite ! Very Happy]

Quatrième année (suite de suite) :

Jetant un rapide regard dans son dos Antarya vit une dizaine d'archers humains les visé, même avec son bouclier autours d'elle, elle ne tiendrais pas longtemps, surtout si elle doit porter sa sœur...prit d'une sourde colère et poussa simplement sa sœur a couvert, ainsi que l'oeuf, entendant déjà sifflées les flèches ennemis qui se précipitaient dans sa direction. Avisant un arc pas loin elle fit quelques bonds, évitant la majorité des flèches, l'une d'entre elles dévia sur son armure et la dernière elle l'a dévia de sa lame. Prenant l'arc d'une main, elle fit un tour sur elle-même pour se mettre face a ses adversaires puis claqua des doigts de sa main libre, formant vivement une flèche magique qu'elle engagea sur la corde de l'arc. Elle visa ensuite l'archer le plus proche, banda son arc, et relâcha sa flèche, puis, a peine avait elle prit l'air qu'une autre était déjà en place. Elle enchaîna comme cela six flèches, a une vitesse hallucinante. Mais ce fut tout de même de courte duré, l'arc, étant humain, ne résista pas longtemps et fini par se briser, lui entaillant la main gauche au passage. Les flèches magique avaient beaucoup prit de son énergie, et malgré ses mouvements fluide et rapide, son bouclier fini par céder et un projectile ennemis lui fit une balafre a la joue gauche. Six humains étaient mort ou grièvement blessée en face d'elle, il en restait encore quatre, bien déterminer a l'abattre et a venger leurs camarades. Elle ramassa une dague, et, usant encore un peu son énergie, la lança dans la gorge d'un autre archer, qui après avoir lâcher son arc, mis les deux mains sur sa gorge dans un cri étouffé, s'effondra, face contre terre, glissant peu à peu, avant de chuter dans une ruelle en contre bas. Plus que trois. Une flèche siffla près d'elle, tandis qu'elle en para une autre d'un de ses gantelets. La dernière, elle n'eut pas le temps de l'éviter, elle ressentis une vive douleur quand elle se ficha, droite, dans sa cuisse gauche. Elle poussa un cri de souffrance, sa vue se brouilla un instant, mais elle fini par reprendre ses esprits, sa vitesse et son agilité étant tout de même clairement diminuées. Elle tira sa propre dague de son fourreau ; c'était une belle dague-ailée en aciel, elle l'avait depuis son entré dans l'armée et ne s'en séparait que le temps d'un combat. Mettant son pied droit sur l'un des créneaux de la muraille et lança sa dague avec un geste qui trahissait une long entraînement et une habitude journalière. La dague se planta directement dans le ventre d'un des deux derniers archer, qui s'effondra sans un cri, ayant apparemment perdu connaissance a cause de la douleur. Le dernier humain banda son arc, sa dernière flèche engager. Il prit tout son temps pour visé, voyant que l'état de son adversaire s'était considérablement dégrader. Antarya avaient en effet perdue beaucoup de sang et d'énergie dans l'escarmouche. Quand il lâcha sa flèche, l'elfe ne fit rien de plus que s'effondrer de la hauteur ou elle était pour l'évité, se retrouvant dos au créneaux, à coté de sa sœur, seul l’œuf jais les séparaient :

« -Ma sœur...il n'y en a plus...tu peux fuir, dit la guerrière essoufflée, fortement diminué par son combat
-Je ne peux Anta'...il y a quelqu'un que je ne dois pas abandonné...ici, dans cette forteresse.
-Que raconte tu là ?! Je viens de te débarrassé de soldats humain qui voulaient simplement ta peau et tu veux quand même rester ? Va ! Emporte cette œuf et ne te retourne pas !, dit Antarya en prenant l’œuf chaud et en le tendant a sa sœur. »

Aria regarda un instant sa sœur, la défiant du regard, puis fini par prendre le chaud réceptacle et se levé pour faire quelques pas vers le bord de la muraille...avant d'être toucher au cœur par une flèche, celle-ci la perçant de part en part.

« Aria !!! Non !!! »

Antarya se lève d'un bond, sans prendre garde a ses blessures qui s'aggravent a ses mouvements brusque et se précipite pour rattraper sa sœur. L’œuf quand a lui tombe violemment sur le sol et roule, s'arrêtant un peu plus loin contre un corps. La guerrière elfe s'en moque, elle tiens sa sœur, morte, dans ses bras. La flèche l'a tuée sur le coup, lui laissant absolument aucune chance. Elle se retourne vivement, cherchant le meurtrier d'un regard furibond, puis elle le vit.

Protéger par deux gardes du corps lourdement armuré, un arc dans les mains, totalement figé, son visage exprimant au début le doute, puis l’incompréhension et enfin la douleur. L'elfe compris rien qu'a ce moment là, sa sœur et lui était des amant interdit...et il venait de la tuer ! Ne marquant aucune hésitation elle ramassa sa lame qui était depuis longtemps au sol et fit un pas vif vers l'assassin de sa sœur. Elle ne fini jamais son autre pas, se figeant plutôt devant l’étrangeté de la scène qui se déroulait devant ses yeux. Cette instant resta gravé dans sa mémoire. Elle vit l'humain qui venait de tuer sa sœur lâcher son arc, une grimace de pure horreur sur le visage, sortir sa dague, et avant que ses garde du corps puissent réagir, s’égorger sans aucune hésitation, tombant face contre terre sur le balcon où il se trouvait. Les gardes impuissants regardèrent le corps sans vie de leurs protégé, puis fixèrent Antarya et lancèrent un bref appel, aussitôt, a travers les bruits de bataille, l'elfe entendait de lourd pas s'approcher d'elle...elle allait devoir défendre sa vie, protéger le corps de sa sœur, et défendre l’œuf. Seule, car la majorité des combats s'étaient éloigné, et personne ne pouvait plus l'aider.

Apparaissant au dessus des murailles, quatre guerriers humains firent bientôt face a l'elfe, celle ci étant sur un genoux, ses blessures s'étant aggravée. Mais elle devait tenir coûte que coûte, ne laisser passé aucun de ses ennemis, tous les tuer sans sacrifier sa propre vie. Elle laissa couler sa magie en elle, s'épuisant encore plus qu'elle ne l'était a sensiblement soigner ses blessures les plus graves. Puis elle détailla ses adversaires un a un. Le plus proche d'elle tenait une longue lame à une main, luisant dans les feux qui s'étaient déclenchés dans la ville, une écu protégeait son bras gauche et il était vêtu d'une armure d'acier, pas l'une des plus belle, mais suffisamment efficace pour dévier les lames de ceux qu'il combattaient. Le second  n'avais qu'une tunique de l'Ordre de Gloire ; un ordre réputé pour ses soldat d'élite et ses mercenaires, son insigne représentant une épée ailée se détachait sur un fond azur. Il tenait dans ses mains une lourde hache de bataille et le bas de son visage était dissimulé par un foulard bleu nuit. Le troisième se tenait en retrait, semblant attendre son tour, accoudé a la muraille il tenait une lance dans sa main droite. Cette lance avait une longue lame en guise de pointe, et une petite pointe était présente de l'autre coté, le tout représentant aussi bien un danger a moyenne distance ou au corps à corps. C'était d'ailleurs une arme de facture elfique et Antarya fronça les sourcils en la voyant. Le dernier guerrière s'était arrêté juste après les escaliers qui menaient à la muraille ; portant une lourde armure de krylacier noir et or, il avait dans le dos une hache à double tranchant et une masse a la ceinture, son visage apparent par le haubert, montrait un homme d'une quarantaine d'années, de la barbe noir lui mangeait les joues et un œil était barré d'un longue cicatrice.

[...Et comme d'habitude la magnifique coupure ! (Oui un jour je le ferais...je couperais en plein centre d'un paragraphe ! Aller ça suffit pour aujourd'hui, merci d'avoir lu !]
avatar
Opheliana
L’Idéaliste
L’Idéaliste

Messages : 93
Date d'inscription : 05/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Opheliana, une histoire de sang et d'ombre

Message par Opheliana le Jeu 7 Mai - 14:56

[*contemple le vide séparant son dernier post* Ah ouai...quand même...bon bah voilà une nouvelle pitites partie d'Ophe...enfin de ce qui précède Ophe...bonne lecture ! Very Happy]

Quatrième partie (suite de suite de suite) : (bon j'arrête là vous aurez compris ^^')

Antarya se releva, s'était suffisamment soignée pour tenir debout, ses jambes tremblaient sensiblement tout de même et elle avait mal dans tout le corps, son esprit également était en proie à une souffrance inflexible. Son premier adversaire lui fit face sans un mot, et se mit lentement en position de combat, son écu levé devant lui, son épée qu'il tient de la main gauche abaissé, incliné par rapport a sa lame, prête a frapper par le bas. Soufflant deux-trois fois pour apaiser ses sens en furie, l'elfe lui fit face, sabre levé au dessus de sa tête, attendant que son adversaire l'attaque. Celui ci ne bougea pas, attendant visiblement la même chose. La guerrière ne se fit pas prier et changea la position de son arme pour une position basse, diagonale, chargeant son adversaire sans un bruit. Il réagit avec vitesse, décalant son écu pour parer un éventuel coup, levant son arme pour porter un coup en même temps. Exactement ce qu'Antarya attendait, elle donna son coup en diagonal avec une vitesse qui surpris son adversaire, fit glisser sa lame contre son bouclier, mis sa lame contre la sienne, força pour que son sabre percute la poignée de son adversaire y s'y coince, puis donna un violent coup de poignet. L'homme en face d'elle poussa un petit grondement et lâcha son arme, ripostant d'un violent coup d'écu, ce qui lui fit tout de même lâcher son arme. Elle ne s'attendait pas a une telle riposte , surtout vu la vitesse de son attaque. Les armes désormais au sol étaient inutiles aux deux combattants, si bien que l'elfe du reculer pour éviter un autre coup de bouclier, perdant légèrement confiant en elle. Son adversaire prit donc l'avantage, avançant a nouveau son bouclier pour la frapper, elle esquiva le coup d'un pas sur le coté, mais c'était sans compté le gantelet de fer qui l'a frappa violemment au visage et l'envoya au sol dans un cri de douleur. L'humain leva son bouclier pour la frapper de la tranche, elle roula au sol, le bouclier se fracassa sur les pierre dans un tintement assourdissant. Antarya profita de cette erreur pour lancé sa jambe droite contre le casque de son adversaire, l'atteignant avec violence sur le coté de celui-ci. Son adversaire tituba, sonné, ce qui lui permis de se relevé et de saisir l'écu a deux mains pour la lui arraché. Elle fini par le lui arraché, reculant violemment quand cela fut fait. L'homme riposta sans attendre, armant son poing défait de son écu, il l'envoya contre Antarya qui leva la plaque d'acier pour le parer. Elle donna ensuite un violent coup de celle-ci dans le poing fermé en face d'elle, puis faucha les jambes de son adversaire avec une telle vivacité que celui-ci ne pu réagir, et leva bien haut l'écu se figeant un instant. Les rayons de lune de reflétaient dans celui-ci, faisant ressortir l'insigne humaine, deux marteau croisées sur un rouage, témoignage incontestable de la techno magie. Puis, l'elfe abattit avec violence cette arme improvisée, le tranchant de celle-ci atteignant sa cible au cou. Il mourut dans les secondes qui suivirent, dans un gargouillis dégoûtant.

A peine eut elle le temps de souffler que le second soldat fonçât vers elle avec un cri de rage, levant haut sa hache de guerre. Elle bondis en arrière quand l'arme frappa avec violence le bouclier qu'elle avait tendu devant elle pour se protéger, celui-ci tomba au sol dans un fort tintement d'acier qui assourdit un instant l'elfe. Elle chercha vivement son arme autours d'elle et la repéra a sa droite un peu derrière, elle avait été éjecter par le précédent combat. Elle bondis dessus en évitant un nouveau coup, mes ces blessures, nombreuses, ne l'a laissa pas faire. Elle s'effondra a coté de l'arme, ses jambes ne l'a soutenant plus. L'homme partis dans un petit rire et s'avança nonchalamment vers elle, prenant le temps de l'admirer avant de lui porter le coup fatal, se délectant de ses efforts pour atteindre l'arme, tellement proche, mais tellement lointaine a la fois. Usant a nouveau de sa magie elle parvient a reprendre assez de force pour ramper vivement et attraper sa lame, pour paré le puissant coup de son adversaire, usant pour cela l'infime couche d'énergie qui lui restait. Elle survivrait un coup de plus...

[Owh...plus de caractère disponible pour continuer...quel dommage ~ *s'en va toute en douceur*]
avatar
Opheliana
L’Idéaliste
L’Idéaliste

Messages : 93
Date d'inscription : 05/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Opheliana, une histoire de sang et d'ombre

Message par Lashet le Ven 8 Mai - 0:41

Geeenre! T'arrête comme ça! pouf! C'EST TROP BIEN LA SUIIIITE!
avatar
Lashet
L’Activiste
L’Activiste

Messages : 165
Date d'inscription : 11/12/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Opheliana, une histoire de sang et d'ombre

Message par Kyrius le Ven 8 Mai - 1:56

Et d'une j'attendais une suite avec hâte et de deux.....j'en veux plus !
Very Happy
avatar
Kyrius
L’Idéaliste
L’Idéaliste

Messages : 15
Date d'inscription : 10/12/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Opheliana, une histoire de sang et d'ombre

Message par Birth le Ven 8 Mai - 10:43

Tu es vraiment bon pour les duels à l'arme, meilleurs que nous...meilleur que moi en tout cas.

Et cette montée dramatique est tout bonnement monstrueuse.

Mais je te donne la pichenette. Il y a une montée dramatique qu'il aurait été intéressant d'avoir...celle de l'amant d'Aria. Le voir monter les marches du rempart d'un pas lourd, arme en main, expliquant ce qu'il pensait de cette guerre tandis qu'il vise une elfe fuyarde...pour abattre celle qu'il aime sans le vouloir...cela aurait peut être rendu la scène plus forte mais ce n'est là qu'une supposition !

avatar
Birth
Le Free Man
Le Free Man

Messages : 1367
Date d'inscription : 30/09/2013
Age : 23
Localisation : La ou le peuple se soulève, ou les révoltes grondent...ou la révolution est en marche

Voir le profil de l'utilisateur http://getfree-wakfu.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Opheliana, une histoire de sang et d'ombre

Message par Shiki Van Shërza le Ven 8 Mai - 13:48

Argh... Je déteste les fins de partie comme ça, c'est juste horrible comme on a envie de savoir la suite ! D:

Bref, j'ai enfin rattraper mon retard, et ce que je peux dire sur ces parties là... Bah j'adore ! C'est du très bon je trouve, mais attention quand mêmes aux quelques fautes et tournures de phrases douteuses par çi par là. Rien d'autre à redire sinon, continue comme ça, et vivement la suite ! *-*/
avatar
Shiki Van Shërza
Les Fondateurs
Les Fondateurs

Messages : 472
Date d'inscription : 13/10/2013
Age : 23
Localisation : Sufokia

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Opheliana, une histoire de sang et d'ombre

Message par Mama Koi le Lun 11 Mai - 11:54

"L'homme qui aimait un peu trop les cliffhangers putacier!" Vraiment nice, mais je dois avouer que j'ai plus galéré à le lire que les précédents écrit (Mais ça doit être lié au faite que je viens de sortir de ma torpeur matinale^^! Maintenant il est temps de continuer mon chère!
avatar
Mama Koi
L’Activiste
L’Activiste

Messages : 102
Date d'inscription : 07/09/2014
Age : 23
Localisation : Je sais pas ... ya de la lumière là bas...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Opheliana, une histoire de sang et d'ombre

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum