Une question de décence...

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Une question de décence...

Message par Opheliana le Sam 7 Mar - 15:49

Oh...
Mon Dieu...
Je crois que ce passage m'a tout simplement tuer tellement il est beau...
Enfin...quoi? Bien écrit, bien pensé, bien construit, bien organisé...tout bien.
Magnifique et précis, beau comme un joyau au soleil, 'fin bref, réaction de tout les personnages très bien retranscrit, déroulement sans hésitation, fluide, rapide, complet.

Bref riiiiiiien a redire, il faut croire que je me suis sentit tout pouic en le lisant...relisant plein de fois plein de passages, pas parce qu'ils étaient mal écrit, même justement l'inverse, bref...LA SUITE !!!

Et pour répondre a Shiki si dessus : Kia l'a vu que Lawna n'allait pas bien, et elle va pas en rester là...crois moi è-é
avatar
Opheliana
L’Idéaliste
L’Idéaliste

Messages : 93
Date d'inscription : 05/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une question de décence...

Message par Shiki Van Shërza le Sam 7 Mar - 20:08

Pour répondre à Ophe : Elle va se heurter à un mur. ^^'
avatar
Shiki Van Shërza
Les Fondateurs
Les Fondateurs

Messages : 472
Date d'inscription : 13/10/2013
Age : 23
Localisation : Sufokia

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une question de décence...

Message par Birth le Mar 26 Jan - 16:05

[Je profite d'un RP sur Tera fait dimanche soir pour poster une suite au journal de Kroz' ! Toujours heureux de la joueur et bien content que Mama nous ait rejoins.

D'un accord commun nous reprenons le RP là où nous l'avions arrêtés...résultat : On est le jour 5 !

Bonne lecture]




Journal de Kroz : Jour 5

Je me suis réveillé après une nuit agitée. J’étais pas très fraiche ce matin, les souvenirs de la veille me perturbant bien plus que de raison.

Les souvenirs de Natö…les mots de Kia’…notre…*Plusieurs mots se trouvant barrés, le dernier est entouré de nombreux traits * « Relation »…

Je me sentais perdue, et je me suis mis en quête d’aller lui parler. Je ressens de nombreuses choses pour elle, mais je voulais être sure que les choses étaient similaires de son côté. J’ai pris un rapide petit déjeuner, ai enfilée mon armure toujours aussi indécente (je l’avoue je prie chaque soir pour qu’à mon réveil ce soit une armure complètement différente…en vain) et suis sortie en trombe de l’auberge.

Grave erreur…

Le temps s’était rafraichi, et le contact du vent glacial contre ma peau me fit instantanément frissonner. Il ne faisait jamais aussi froid chez les Castenics ! Tu m’étonnes qu’ils n’aient pas pensés à nous faire des armures plus couvertes ! Non mais franchement, ça sert à quoi que je sois séduisante dans ma tenue si c’est pour me choper une collection d’engelures !

J’avançais donc en grommelant, mes dents claquaient et mes jambes tremblaient atrocement. Mes yeux se posaient sur quelques bêtes laineuses en chemin, et j’avoue maintenant avoir résistée à l’envie de les tondre de ma lame pour me faire des protections hivernales…j’aurais peut-être dû…mais ils étaient assez…mignons.

Je suis retournée au moulin où j’ai l’habitude de me poser pour attendre les autres. Je me suis assise dans l’herbe gelée, son contact contre ma fesse libre et aventureuse…fut des plus désagréables. Je poussai donc un petit cri surpris, bien éloigné de mes cris guerriers lorsque je suis au combat, et rougissais instantanément. J’ai tourné ma tête dans toutes les directions pour m’assurer que personne ne m’avait étendue, et je me suis détendue.

Je ne sais pas trop combien de temps a passé, mais au bout d’un moment j’ai aperçu Kianestra au loin ! Ses longs cheveux étaient légèrement agités par le vent, et elle me parut… vraiment…*Le mot « Belle » ayant été raturé, probablement de honte*

Elle s’est approchée du moulin et à gravit les quelques marches menant à son entrée. Elle s’est ensuite accoudée à la rambarde et s’est mise à fixer l’horizon…elle ne m’avait pas vue…

Je l’ai observée discrètement, n’osant pas l’aborder. Qu’est-ce que je devais faire ?! La prendre dans mes bras, lui faire la bise…me contenter d’un « Hey, coucou »…j’étais perdue. Je ne suis vraiment pas douée avec les sentiments et les relations, je suis une guerrière bordel !

J’avais toujours froid cependant, et je sentais que si je ne me mettais pas vite à bouger…mes fesses allaient devenir une patinoire miniature. J’ai donc pris mon courage à deux mains, et me suis dirigée vers cette Amane qui déclenche en moi une myriade de sensations étranges. J’ai escaladée la rambarde, le froid n’étant pas parvenu à bout de mon agilité naturelle, et je me suis hissée aux côtés de Kia.

C’est là que j’ai remarqué que quelque chose clochait. Ma copine bourrine n’avait absolument pas fait attention à moi, ses yeux fixant une petite Eilin en contre-bas. La naine hurlait de sa voix nasillarde, tentant de convaincre qui voulait l’entendre qu’elle était la plus forte des environs. Une telle personne m’énerve déjà de base, alors le fait qu’en plus elle accapare l’attention de Kia’…ça m’a mise hors de moi !

Mon Amane est partie l’affronter, ne me regardant pas un seul instant. J’ai dû tirer une mine abattue, et un peu déçue. Je me suis assise dans un coin du moulin, ai sortis mon carnet et ai commencée à dessiner des croquis. Je ne suis pas une terrible dessinatrice, mais je m’entraine pour pouvoir montrer l’armure de mes rêves à un artisan. Ça ne fait pas très guerrier comme pratique, mais c’est l’une des rares choses chez moi qui s’apparente à de l’art. Pour le reste je suis une grosse inculte.

Bref je dessinais donc pendant que Kia’ affrontait l’Eilin, et Lawna (qui avait dû arriver depuis peu…je crois) est venue vers moi. Elle s’inquiétait de mon état, c’est gentils de sa part. Elle a l’air de se soucier beaucoup de nous, c’est une bonne amie ! Je lui ai dit que ça allait et j’ai poursuivis mon dessin *Un croquis de l’Eilin encastrée dans le moulin étant visible sur la page*.

J’en voulais énormément à cette pimbèche de me priver de la compagnie de ma copine bourinne, et j’étais tellement absorbée par mon dessin que je ne l’ai pas entendue revenir. Kia’ m’a demandée si tout allait bien, et j’ai sursautée…j’ai faillis en perdre mon carnet. J’ai rougis, pour changer, et ai arborée une tronche bien idiote.

J’ai expliquée à Kia’ que je ne savais pas comment m’y prendre avec elle, que c’était tout nouveau pour moi et que je n’étais pas douée avec la représentation des sentiments. Elle a bégayée que elle non plus ne savait pas comment réagir. Je lui ai alors dis que j’hésitais à la prendre dans mes bras, vu qu’elle pourrait prendre ça pour une attaque si je le faisais par surprise, puis je lui ai dit qu’elle était trop grande pour que je lui fasse un bisou ! Elle s’est agenouillée pour se mettre proche de ma taille, et j’ai posé mes lèvres contre sa joue. J’étais encore bien rouge, mais j’avoue que mon moral était revenu au beau fixe ! Oh on ne savait toujours pas comment agir l’une avec l’autre, mais notre grande complicité crevait les yeux !

L’Eilin continuait de crier de son horrible voix, et Kia’ a fini par lancer sa large épée vers elle. La lame s’est plantée à ses pieds, et la pimbèche a fait un bond en arrière en poussant un cri ridicule. Elle a continuée à nous déranger et j’ai fini par me décider à l’affronter. J’ai fait de mon mieux, mais cette *Ratures car certainement trop grossière* maniait la magie ! J’ai toujours du mal avec ça…pour…enfin à cause…

Bref.

Elle a fini à terre, exténuée. Moi j’étais  blessée à divers endroits, et Lawna a voulu me soigner. Je tremblais, toujours sur les nerfs à cause des attaques de la naine. Je l’ai remerciée en déclinant son offre, je ne me sentais pas d’attaque à expérimenter d’autres sorts. Je suis retournée auprès de Kia’ qui me jetait un regard inquiet et je l’ai rassurée au mieux.

Pour détendre l’atmosphère je me suis hissée sur la rambarde pour dépasser ma copine bourrine. Je lui ai indiquée que j’étais plus grande qu’elle comme ça et elle a ri. J’ai renchérit en clamant que ce n’était pas juste et que tout était plus grand chez elle…une nouvelle connerie que j’ai remarquée sitôt prononcée. Kia’ a éclaté de rire, pensant certainement que je parlais de sa poitrine (Ce qui n’est pas faux…*Raturé plusieurs fois de honte*). Je ne savais plus où me mettre, plus honteuse que jamais. Pour changer de sujet, et m’ôter une part de ma gêne, Kia’ a proposé que l’on aille affronter quelques monstres. J’ai acceptée immédiatement ! Un changement de sujet, un moyen de me réchauffer par l’effort et quelque chose où j’excelle…que demander de plus !

On a donc laissées l’Eilin là et on est partis avec Lawna. En chemin j’ai fait remarquer à Kia’ qu’elle me regardait toujours dans les yeux et que ça me faisait vraiment plaisir. Elle m’aimait pour autre chose que pour mes formes ! Elle m’a répondu que c’est parce qu’elle était soldate et que ce qu’elle aimait chez moi c’était mon cœur et mon esprit…

J’adore cette fille !

Comme on n’avançait pas très vite, on a décidés de voyager en…cheval. A ma tronche elles ont du se douter que ça ne m’enchantait pas, l’idée de la rencontre entre mes fesses de glace et la selle d’un cheval au galop me faisait déjà mal. Kia’ a chevauchée sa monture et m’a attrapée pour me poser derrière elle. Elle me souriait et moi…bah…je rougissais toujours. Elle est prévenante en plus ! C’est vraiment une chouette nana !

Elle m’a conseillée de bien m’accrocher en voyant que j’hésitais à la serrer dans mes bras. J’ai passé mes mains autour de sa taille et me suis collée à elle. J’étais toujours rouge, et bien déterminée à montrer que je faisais ça pour m’éviter les désagréments de la cavalcade. Et évidemment je n’ai rien trouvé de mieux à dire que :

« Ne vas pas prendre ça d’un côté tendancieux ! C’est juste pour mes fesses ! »

Je me suis sentie très très conne sur le moment, tandis que Lawna et Kia’ riaient de nouveau. On est partis ainsi au combat…avec moi plus rouge que jamais.

On a passé le reste de la journée à affronter des bandits, des monstres…et toute créature belliqueuse. On a aidé ceux qui étaient dans le besoin, et comme toujours ils nous ont récompensés au mieux. Le problème c’est que le froid me ralentissait plus que je ne le pensais, et j’ai encaissée quelques coups. Résultat…mon armure a été bien vite abimée. Je n’avais pas envie de la voir se détacher de mon corps par un coup malheureux, alors j’ai profitée d’un arrêt dans un petit avant-poste pour en changer.

Un garde m’a prêté une armure qu’un membre de mon peuple lui avait laissée, et je suis parti l’enfiler. Quand j’ai « admirée » le résultat…j’ai eu envie de pleurer. Cette armure est encore pire que les précédentes ! Mes seins sont tout juste recouverts, mon flanc gauche est entièrement dénudé, ma fesse gauche est entièrement visible et mon…voilà quoi…est tout juste recouvert. C’est ridicule, c’est une armure et pourtant…pourtant mon corps est offert à la vue de tous ! Cette armure ne fait pas de moi une guerrière…mais bel et bien un objet de désir.

J’ai crié mon envie de rester à l’avant-poste, je ne voulais pas que quelqu’un d’autre puisse me voir ainsi vêtue ! Kia’, de nouveau inquiète, s’est empressée de me rejoindre. Elle m’a trouvée tremblante, autant de froid que de gêne. Et là…elle…elle a juste fait quelque chose d’adorable. Elle m’a prise dans ses bras, me réchauffant et me rassurant. Je me suis laissée aller à mes émotions, m’autorisant à paraitre misérable pour une fois. Je lui ai dit que ça irait, que je n’avais qu’à rester derrière elle dans les villes et que personne n’allait me voir…mais elle a dû mal comprendre. Elle m’a attrapée à nouveau, et m’a portée comme…comme une…COMME UNE PRINCESSE !!!

Mes jambes battaient dans le vide tandis que je me sentais si honteuse…et en même temps…heureuse de voir qu’elle se souciait autant de moi. Elle a été si gentille, si prévenante…elle…elle est celle qui me protège contre ce monde méprisant ma pudeur ! Je me suis collée contre elle, profitant de son corps pour cacher mon flanc dénudé, et ai placé mes bras sur les dernières zones visibles.

On est retournées auprès de Lawna, apercevant cette maudite Eilin au passage. Elle était revenue, mais ni Kia’ ni moi n’avions la force de la combattre à nouveau. On a acceptées qu’elle se joigne à nous, malgré la surprise de Lawna.

Elle a d’ailleurs remarquée ma tenue, et a admis que oui…elle était encore pire que sa robe laissant sa culotte visible. Nous faisons parties d’un peuple bien trop pervers elle et moi.

Kia’ a voulu détendre l’atmosphère en déclarant que j’étais…chaude. Rebelote…rougissements, bégayements, tentative de me justifier…nouveaux propos tendancieux malgré moi…rougissements accentués. Kia’ a encore rit, toujours amusée par mes réactions, et nous sommes toutes reparties à Boquillon.

Là-bas nous avons décidés qu’il était tant de finir cette journée, le soleil s’étant couché depuis quelques heures. J’ai demandée à Kia’ de rester avec moi à l’auberge, sa présence me faisait du bien. Elle a acceptée, et je lui ai fait un bisou sur le front pour la remercier…

Enfin ça c’était ce que j’avais prévu…

Une malheureuse manœuvre (Kia’ a baissé sa tête au moment où j’avançais mes lèvres) a provoqué un baiser improvisé. On a toutes les deux été surprises, on a bégayée, on a rougie, j’ai tentée de me justifier, elle s’est évanouie. Une première tiens ! Je lui découvrais de nouvelles réactions ! Le problème c’est que j’étais toujours prisonnière de ses bras ! Lawna a essayé de m’aider…en vain.

Heureusement Kia’ s’est réveillée peu de temps après, ayant visiblement oubliée ce qui venait de se passer. Pour ne pas réitérer la chute, je lui ai dit que c’était une collision accidentelle ! Elle a paru surprise, mais m’a cru. Nous avons saluées nos compagnons de route, et sommes rentrés à l’auberge.

Elle est dans la chambre en ce moment même, m’observant tandis que j’écris. Je vais devoir lui dire ce qu’il s’est vraiment passé…notre…premier baiser.

Je me demande si elle va encore s’évanouir…


Dernière édition par Albynn le Mar 26 Jan - 16:22, édité 1 fois (Raison : ai*)
avatar
Birth
Le Free Man
Le Free Man

Messages : 1367
Date d'inscription : 30/09/2013
Age : 23
Localisation : La ou le peuple se soulève, ou les révoltes grondent...ou la révolution est en marche

Voir le profil de l'utilisateur http://getfree-wakfu.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une question de décence...

Message par Albynn le Mar 26 Jan - 16:22

....Pfrrrrt... XD
C'est touchant, drole, mignon, bref... Tu commence les romans à l'eau de rose là! XD
*fuis avant de se prendre une godasse*

La pauvre, espérons qu'elle trouvera un jour une bonne armure!

J'me répère, mais c'est vraiment meugnon '^'
Impatiente de voir le perso de Mama se présenter!
avatar
Albynn
Le Respectable
Le Respectable

Messages : 1236
Date d'inscription : 19/10/2014
Age : 24
Localisation : Devant mon ordi! T'as cru quoi?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une question de décence...

Message par Mama Koi le Mar 26 Jan - 17:32

Mouahahaha, je vais vous coller au train pire qu'un inspecteur des impôts! Après j'espère trouver la place de développer le personnage, vu que la majorité de l'espace et compressé par du kawaii^^.
avatar
Mama Koi
L’Activiste
L’Activiste

Messages : 102
Date d'inscription : 07/09/2014
Age : 23
Localisation : Je sais pas ... ya de la lumière là bas...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une question de décence...

Message par Shiki Van Shërza le Mar 26 Jan - 18:31

Mama : Bon sang, on a pas finit de voir coller à nos basques alors ! xD (Même si Lawna a essayer de sympathiser, sur la fin !)

Ceci mis à part, ça fait plaisir ce retour du journal de Kroz, tiens ! ^^

C'est toujours aussi sympa à lire, et comme disent les autres... C'est juste super kawai comme moments ! La petite Kriz découvre l'amour, c'est touchant ! ^^

Je tenais à dire en tout cas que ce RP était très sympa, et que j'ai hâte de pouvoir en faire d'autres ! En plus ça donne presque envie d'écrire un carnet à son tour. Enfin, je le ferais sans doute si on se retrouve à faire des RP qui ne sont pas à 4 pour une raison ou une autre, au moins pour les autres sachent ce qu'il se passe du coup de l'autre côté. '-'
Mais ne t'en fais pas, je compte pas faire un carnet complet comme tu le fait. Ce sera vraiment en cas de besoin. xD

J'ai hâte de continuer en tout cas, surtout que l'aventure de Kroz et ses amies ne fait que commencer ! ^^
avatar
Shiki Van Shërza
Les Fondateurs
Les Fondateurs

Messages : 472
Date d'inscription : 13/10/2013
Age : 23
Localisation : Sufokia

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une question de décence...

Message par Opheliana le Mar 26 Jan - 19:26

Albynn : Pour te répondre, c'est pas une godasse que tu risques de te prendre, mais une épée Amane...et encore ça serait plus involontaire, la Kia n'est pas une violente :3

Mama : Tu as plutôt intérêt de trouver plus que du kawaii collant pour suivre (et surtout survivre ~) le groupe :3
Et petite précision, c'est Kia qui a déclaré qu'elle pouvait rester, à la surprise général d'ailleurs (Merci pour la magnifique justification de Lala' aussi XD)

Shiki : Je pense que le RP se déroulera exclusivement à 4 (du moins en présence des quatre personnes) puisque l'ont joue en même temps, donc pas besoin de deux journaux ! Wink

Bon...après cette vague de réponse aux commentaires précédents c'est mon tour ! Le point de vue de Kroz...franchement...j'adore ! Elle est vivante, timide et incroyablement attachante, que ce soit dans sa façon d'écrire, de parler ou d'agir ! Bref, tout ça pour dire que je l'adore, et que je suis pas le seul !

Après au niveau de Kia, bah oui elle ne connais rien en matière d'amour, je posterais surement son BG dans quelque temps vu que (oui c'est triiiiste), je pense diminuer mes heure de jeu la semaine, du moins avant mon repas.

Et ce qui n'a pas été précisé dans le journal, est la jalousie de Lawna, hein Shiki ? ~

Sinon encore un super écrit, même si moins long que The Pavé; actuellement nommé NoD R ! Continue comme ça ! Very Happy
avatar
Opheliana
L’Idéaliste
L’Idéaliste

Messages : 93
Date d'inscription : 05/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une question de décence...

Message par Bluefox82 le Mer 27 Jan - 12:02

Bon, mon commentaire ne va pas être super long, étant donné que j'y connais pas grand chose:

Comme d'habitude, le personnage de Kroz est attachant, au même titre que Kia'. Je ne connais pas encore assez les personnages de Shiki et de Mama donc j'attends le prochain journal pour pouvoir un peu plus me prononcer.

En tout cas, c'est un journal mignon tout plein, un peu à l'Eau de Rose comme dit Albynn. ^^ (Oui, j'ai fais exprès pour les majuscules. C'était pour la petite vanne salace de la journée [promis, j'le referai plus])
avatar
Bluefox82
L’Utopiste
L’Utopiste

Messages : 291
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 21
Localisation : Dans mon humble demeure, ou dans une auberge quelconque, tant que je peux boire et écouter les bardes.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une question de décence...

Message par Shiki Van Shërza le Mer 27 Jan - 19:42

Opheliana a écrit:Et ce qui n'a pas été précisé dans le journal, est la jalousie de Lawna, hein Shiki ? ~

Je vois pas du tout de quoi tu parle ! Very Happy
Blague à part, oui elle est un peu jalouse, mais elle tente de le cacher au mieux car elle veut pas créer d'ennuis non plus. x)
avatar
Shiki Van Shërza
Les Fondateurs
Les Fondateurs

Messages : 472
Date d'inscription : 13/10/2013
Age : 23
Localisation : Sufokia

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une question de décence...

Message par Birth le Mer 10 Fév - 16:06

[Et voilà le sixième jour du journal ! Oui ça a été long à l'écrire mais en même temps j'avais beaucoup de matière, j'espère que chaque jour ne sera pas aussi long que celui-ci sinon je vais avoir une certaine charge de travail T-T.

Bref, je vous souhaite une bonne lecture, merci de vos retours et merci de ce joli RP que vous m'avez offerts !]




Journal de Kroz' : Jour 6

Et beh…la journée aura été riche en émotion, et comme toujours, en rencontres. Installée derrière le petit bureau de ma chambre, me revoilà à écrire. Je ne sais même plus pourquoi je fais ça, un journal intime ça n’a rien de guerrier !

Mais bon…faut croire que derrière mes airs rustres, se cache quelqu’un…d’artistique ? Non sérieusement je dois me retenir de rire là ! Je suis tout le contraire…d’artistique.

Bref…

Le réveil a été mouvementé, en effet durant la nuit un léger détail sur ma chère Amane s’était fait oublié. Kianestra dort…entièrement nue. La première fois que je l’ai vue commencer à se déshabiller j’ai évidemment rougie comme jamais, tout en détournant les yeux au plus vite. Pour ma part, je dors en pyjama long ! Je…je trouve que ça a quand même plus de décence mince ! Je me réveille donc, me redresse avec ma merveilleuse tronche d’endormie et laisse mes yeux se poser sur…des fesses. Kia dormait encore, sur le ventre, et mon mouvement avait fait reculer la couverture.

Le choc fut des plus brutaux, me faisant instantanément rougir. Là où ça commence vraiment à se gâter c’est que, comme une conne, j’ai sursautée et effectuée un merveilleux bond sur le côté. Je me suis donc, évidement, vautrée par terre en poussant le plus ridicule des cris de surprise. Ca a réveillé Kia’ qui m’a observée longuement, avant de me demander si j’allais bien. Je me suis ressaisis au mieux, me suis relevée, ai bégayée que bah…oui ça allait…avant de foncer à toute vitesse vers la salle de bain pour m’y enfermer. J’ai dû me doucher à l’eau froide pour pleinement reprendre mes esprits, toujours rouge de honte. J’ai ensuite enfilée mon affriolante armure, et ai entrouvert la porte. Je voulais m’assurer que Kia’ était de nouveau vêtue avant de m’aventurer dans la chambre.

Elle portait de nouveau son armure, je suis donc revenue vers elle. J’ai récupérée mes armes, lui ai fait un petit bisou sur la joue (une sorte de porte bonheur traditionnel que l’on commençait à instaurer) et nous sommes toutes deux reparties.

Nous avons rejoint le moulin pour attendre les autres, étant arrivées en avance. J’ai gravis les marches, mon armure suivant avec difficulté mes formes en mouvement, et me suis assise tout en haut. Je ne me sentais pas vraiment bien, mes réactions au réveil et mon problème d’armure ayant un peu entamés mon moral. J’ai ramené mes jambes contre moi, ai plantée mes lames devant afin de me faire une petite barrière de protection, et ai passé mes bras autour de mes genoux.

Mon Amane a immédiatement remarquée que quelque chose n’allait pas, et s’est approchée de moi. Elle m’a demandée ce que j’avais, et je lui ai fait part de ma déprime concernant mon armure. Je ressemble plus à une travailleuse du…voilà quoi…qu’une guerrière ! Comme toujours elle m’a rassurée au mieux, et j’ai finis par me laisser aller à sa joie et à lui sourire. Je lui ai indiquée que sa tenue me plaisait, qu’elle n’était pas trop dénudée et qu’elle laissait son petit ventre…que j’ai qualifié de… « Mignon » (que j’ai hoooonte !) à l’air libre. Elle m’a dit qu’une tenue dénudée ne la dérangerait pas et qu’elle pourrait partir nue au combat sans ressentir de gêne particulière. Pour moi c’est inconcevable ! De la pudeur bon sang !

Je lui ai donc expliquée ce que je ressentais vraiment vis-à-vis de mon armure. Je lui ai dit que mes formes, je voulais les réserver pour celle en qui j’avais confiance (à savoir elle…mais je ne voulais pas le dire de façon aussi explicite…). Elle m’a souri et m’a répondu que de toute façon elle attaquerait quiconque essaierais de me mater.

J’ai une garde du corps maintenant…bon cette garde je l’apprécie beaucoup…et mon corps est dénudé…mais garde du corps quand même !

On a vu l’Lawna et l’Eilin de la veille s’approcher du moulin peu à peu, et Kia’ a décidée qu’il était temps pour nous d’y aller. Nous avions encore du chemin à parcourir si nous voulions terminer d’inspecter la zone. Je lui ai dit que j’étais d’accord mais qu’il valait mieux éviter les villes pour le moment, ma tenue me rendant bien trop vulnérable contre des regards pervers. Elle m’a répondu qu’elle me couvrirait dans ces moments, que c’était son devoir de protéger sa « compagne »…

Compagne…

Le mot m’a fait rougir autant qu’il m’a fait plaisir. Je cherchais depuis quelques jours un mot pour l’appeler, un mot pour symboliser notre…*le mot suivant étant plus mal écrit que les autres, indiquant le trouble de la Castanic à cet instant*…relation.

J’ai été sortie de mes pensées par l’intervention d’un objet volant identifié…un papier. Il est venu s’écraser contre le visage de Kia’, coupant une prise de parole qu’elle voulait amorcer. Elle a paru surprise sur le coup, et je me suis empressée d’attraper le papier pour y jeter un coup d’œil distrait. J’ai dit à Kia’ que le mot « Compagne » me plaisait beaucoup, avant de réaliser avec effrois que je tenais entre mes mains un parchemin magique…

Je l’ai lâché en beuglant quelques injures, la magie tentait une nouvelle fois de s’imposer à moi. Le papier est partis au loin, tandis qu’une humaine criait dans sa direction…il devait être à elle. J’ai reposé mes yeux sur l’Eilin qui s’était approchée, la dévisageant longuement. J’étais quand même assez surprise de la revoir…je ne pensais pas qu’elle reviendrait.

Kia’ me fixait depuis quelques instants déjà, étonnée de ma vive réaction à l’encontre du parchemin. Je lui ai dit que la magie et moi c’était toujours pas ça en arborant un air assez penaud. Et pendant ce temps l’Eilin reprenait ses conneries de la veille, demandant encore et toujours des duels pour montrer sa toute-puissance…

Elle aurait été un mec, je lui aurais dit d’arrêter d’essayer de comparer la taille de sa…*Raturé de nombreuses fois, de honte*

Je lui ai expliquée qu’à force de chercher le combat, un jour elle allait s’en prendre plein la poire ! Ca a eu l’air de la calmer, mais je sentais que Kia était plus crispée que jamais. L’Eilin semblait également l’agacer, et je faisais de mon mieux pour la calmer. Je ne veux pas que ma copine bourrine se déchaine !

Mon Amane a fini par prendre sur elle, et a tenue à s’excuser pour la perte du parchemin auprès de l’humaine. Il s’agissait d’une sorcière vraisemblablement, et cette dernière lui a dit que ce n’était pas si grave que cela. Mais c’était sans compter le sens de l’honneur de Kia’ (plus développé que ça…tu meurs). Elle lui a annoncée qu’elle rembourserait le parchemin…qui valait dix pièces d’or *Un nombre impressionnant de points d’exclamation suivant la fin de la phrase*

Ça m’a un peu rappelé que je n’étais pas bien riche, et que je n’avais toujours pas les moyens de me faire faire une armure sur-mesure…courage mes fesses, votre calvaire sera fini un jour…

J’ai dit à l’humaine que pour le prix du parchemin, elle ferait mieux de s’acheter une arme et de partir sur une voie plus guerrière. Elle a poliment refusée…dommage j’aurais aimée rencontrer une autre guerrière !

Enfin…on ne pouvait décemment pas laisser l’humaine dans la détresse, aussi nous avons décidés de l’aider à retrouver son parchemin ! On est donc parties à cinq en quête…d’un bout de papier. On a marchées un peu et j’ai repérée un arbre assez grand. En m’aidant de mes lames je me suis mise à grimper vers ses branches pour essayer de voir les alentours. J’aime bien grimper, et je me débrouille assez ! Faut dire aussi que c’est un moyen merveilleux d’échapper à tous ces gros lourds qui me courent après en pensant que je suis une…*Phrase jamais terminée, le mot semblant là encore trop grossier*

Je n’ai pas réussi à apercevoir le papier, et avons continuées notre route dans le sens du vent. Nous espérions retrouver le parchemin, même si je dois bien avouer ne pas trop y avoir cru.

Après de longues minutes de cavalcades, j’étais remontée sur le cheval de Kia, juste derrière elle. Nous sommes arrivées aux abords de ce qui semblait être une petite ferme. Pendant que mes compagnons interrogeaient les habitants, je me suis assise dans un coin. J’avais besoin d’un peu de calme, une envie passagère mais que je voulais à tout prix combler. C’est là que j’ai fait la rencontre de celui qui allait illuminer ma journée…un…chiot.

Je sais que ça va paraître très niais, mais j’adore les animaux mignons ! C’est plus fort que moi, dès que j’en vois un je ne peux m’empêcher de vouloir le prendre dans mes bras. Encore une fois ce n’est absolument pas guerrier, mais c’est mon point faible ! Et je travaille à le résoudre.

Bref…

J’ai caressé la tête du chiot et il a eu l’air tout content, il s’est mis à sautiller autour de moi en jappant avec bonheur…j’étais fichue. J’ai tout de suite eut envie de le prendre avec moi, de le garder, de l’adopter…bref…de faire un acte irréfléchi et pas des plus responsables.

Après un rapide check-up de l’animal, j’ai remarqué que c’était un mâle. De quoi freiner mes ardeurs de féministe engagée. Et puis les mâles sont plus agressifs, ça aurait clairement été un nid à ennui !

Je commençais donc à me relever, laissant le chiot tranquille, avant de me raviser. Il me faisait les yeux doux, comme pour me dire « Emmènes-moi avec toi »…comment ne pas craquer ! J’ai tentée de lutter de toutes mes forces, mais je dû m’avouer bien vite vaincue. Il était…trop…mignon !

Je l’ai donc prit dans mes bras et me suis dirigée vers mes compagnons de route pour essayer de les convaincre de le garder. Je l’ai brandit à bout de bras, espérant que sa bouille qui m’avait fait fondre produirait chez eux la même réaction. Globalement les réactions furent positive, les filles le trouvant des plus adorable…exceptée Kia…

Ma belle Amane n’était que peu enclin à le garder, jugeant que vu notre style de vie il poserait plus problème qu’autre chose. J’essayais de la convaincre, de lui dire que nous pourrions le dresser tout en lui montrant à quel point il était mignon…mais rien n’y fit. Je dû me résoudre à le laisser là.

Je le relâchai donc, l’animal continuant de me faire son regard le plus craquant. J’ai soupirée, ai détournée le regard, et suis partie vers les monstres que nous devions combattre…sans un mot.

J’étais vraiment déçue de devoir le laisser là, et je me battais sans réelle motivation ni paroles. J’ai finis par aller m’assoir contre un arbre, blasée. J’avais besoin d’être à nouveau seule, pour ruminer mes déceptions. Kia’ est venue me rejoindre après quelques instants, elle semblait s’inquiéter pour moi. J’ai posé mes yeux sur elle et…j’ai rougit…beaucoup.

Elle avait changée d’armure, et arborait désormais une tenue bien plus dénudée ! Sa poitrine était à moitié visible, et une grande partie de ses jambes était à l’air libre ! Je lui ai fait remarquer que sa tenue était moins…décente, et elle m’a répondu qu’elle l’adorait ! Elle adore le rouge, et l’armure possède une très belle teinte de cette couleur…et ça suffit à faire son bonheur.

De mon côté je n’ai pas su comment réagir, elle…elle était super attirante dans cette tenue ! Mais…mais c’est le genre d’armure que je combats de toutes mes forces. Elle a l’air de l’aimer donc…je pense que je peux me contenter de contempler en silence. Je lui ai avouée que j’appréciais le fait qu’elle porte désormais une tenue similaire à la mienne…je me sentais moins seule.

Moi de mon côté j’ai eu la chance de trouver de somptueuses lames parmi les brigands que nous avons affrontés ! Elles sont légères et parfaitement équilibrés, un régal pour une guerrière ! Ça m’a presque fait oublier la condition de ma tenue (et je dis presque, parce que mes fesses frigorifiées semblaient contester).

On a poursuivi notre route ensuite, et on a fini par voir le soleil se coucher lentement. La journée touchait à sa fin et nous n’avions pas retrouvés le parchemin. Je sentais que l’humaine était déçue et que Kia’ s’en voulait de ne pas avoir pu honorer ses engagements. Nous nous sommes arrêtés dans un petit lieu-dit, et je me suis approchée de mon Amane pour la rassurer.

J’ai pressée mon corps contre le siens en déclarant que désormais nous pouvions faire du peau contre écailles. Ça l’a fait rire et nous avons discutés un peu. Nous avons parlées de nos éducations respectives, je ne sais pas trop comment nous avons dérivées sur ce sujet mais c’était intéressant ! J’ai fini par déposer un bisou sur sa joue, en l’appelant « Copine Bourrine Dénudée » et nous sommes reparties vers les autres.

L’Eilin semblait bizarre, et je sentais qu’elle voulait encore nous faire un mauvais coup. Elle a demandée à parler à Kia’ en privé, et je me suis écartée des deux pour les laisser seules. J’ai bien contestée un peu, mais je ne voulais pas lancer un autre conflit. Si elle se lançait dans les messes-basses alors moi aussi j’allais comploter !

J’ai rejoint Lawna qui était accoudée à la barrière et nous avons discutées un peu. Je n’avais pas trop prit le temps de lui parler durant la journée, j’en profitais donc pour me rattraper. Nous avons parlés de l’Eilin, de l’ambiance de notre groupe et de quelques autres choses. Je lui ai dit que j’étais heureuse d’être son amie, que c’était très plaisant de se dire que jamais elle ne me porterait de regard lubrique. Elle a réagi étrangement, je n’ai pas trop comprit pourquoi…elle avait l’air gênée ! Peut-être qu’elle n’est pas à l’aise avec les propos portant sur la nudité, je devrais faire plus attention à l’avenir !

J’en ai profité pour enfin demander son nom à l’humaine (faut vraiment que j’apprenne à le demander dès que je les rencontre…), elle a dit s’appeler Monesca ! C’est un joli nom et elle m’a l’air d’être une personne des plus charmantes !

Kia’ a fini par revenir, portant l’Eilin dans ses bras. J’ai haussé les sourcils devant la scène, ne sachant pas vraiment comment le prendre. Elle l’a posée devant nous, lui demandant de s’exprimer publiquement. La petite tremblait légèrement et semblait mal à l’aise, aussi j’ai décidé de ne pas en rajouter et de l’écouter calmement. Elle a beaucoup hésité avant de finalement prendre la parole.

Elle nous a expliquée qu’elle ne voulait pas paraître si grossière, et que si elle réagissait ainsi c’était parce qu’elle ne savait pas si prendre avec les gens. Elle avait l’air si fragile en cet instant, sa carapace se brisait et un petit être peu sûr de lui en sortait. Mais malgré toutes ses bonnes volontés, j’avais mon fichu poids sur le cœur qui me forçait à m’exprimer, à lui expliquer ce qui me gênait le plus chez elle.

Je me suis donc avancée, dégainant de nouveau mes lames en serrant les dents. J’ai hurlée que je détestais sa vantardise, car une mage vantarde avait été la cause de la mort d’un être chers…de Nato…*Le mot étant écrit avec beaucoup d’hésitation*. Je déteste la magie, mais plus encore je déteste ces mages qui sous le couvert d’une trop grande assurance, en viennent à commettre de terribles erreurs.

La petite a fondue en larmes, criant qu’elle aussi avait perdu quelqu’un qu’elle n’avait pas su protéger. Ça m’a porté un coup au cœur, et j’ai lâchée mes armes. Je me suis avancée encore un peu et je l’ai prise dans mes bras, essayant de la réconforter au mieux. Je la comprenais, en partie, et je me sentais terriblement désolée pour elle. J’ai décidée en cet instant d’abandonner tous mes aprioris, et de lui pardonner ses écarts.

Elle m’a dit s’appeler Lalabel, et pour lui redonner le sourire j’ai clamée que désormais je l’appellerais Lala.

Je l’ai relâchée et suis repartie vers mon Amane qui se tenait un peu à l’écart. J’ai entouré sa taille de mes bras et me suis de nouveau pressée contre elle. Je le fais de plus en plus, chercher son contact et sa proximité…je crois que je deviens trop accroc moi…

Je lui ai dit que je n’aimais pas la voir partir, tout en admettant que ça ne faisait pas très guerrière fière tout ça. Elle a ri et m’a rassurée, avant de me tendre un petit bout de papier. Je l’ai attrapé et l’ai regardé de plus près, c’était le parchemin ! J’ai luttée contre mon envie de le lâcher, ne souhaitant pas encore devoir lui courir après, et ai félicité ma copine bourrine ! On avait enfin les moyens de rendre son bien à la sorcière, la quête qui avait occupée toute notre journée allait toucher à sa fin !

Je me suis proposée pour aller le lui rendre, et suis repartie…non sans avoir déposé un petit bisou dans le dos dénudé de ma compagne *un petit cœur remplaçant le « o » dans ce mot, signe que la Castanic semble l’apprécier.* Kia’ s’est immobilisée, et je suis repartie.

Monesca se tenait en dehors du lieu-dit, elle discutait avec Lala et Lawna. Je me suis rapprochée du petit groupe et ai tendu le parchemin l’humaine. Elle l’a récupérée et m’a remerciée, même si je lui ai précisée que tous les honneurs allaient à Kia’ ! J’ai remarquée à ce moment que sa tenue était elle aussi assez dénudée, et je lui ai demandée si c’était par choix. Elle m’a répondu que non, c’était plus par dépit et qu’elle ne savait pas vraiment quoi porter d’autre.

Je lui ai alors proposée de rejoindre notre groupe, pour lutter avec nous contre l’oppression des tenues grivoises ! Ça l’a fait rire, et elle a immédiatement acceptée. Nous sommes cinq femmes dans le vent désormais, et je suis sure que nos actes feront changer les choses !

Je me suis séparée d’elles et suis retournée auprès de mon Amane…qui n’avait absolument pas bougée. Je crois que mon bisou l’a vraiment perturbée, et j’avoue que je trouve ça assez mignon ! J’ai replacée mes mains contre son ventre, plaquant mes bras contre ses flancs. Lawna l’a appelée au même moment, et Kia’ s’est retournée vivement. Je me suis retrouvée dans son dos, lâchant un petit cri de surprise au passage. Les deux ont échangées quelques mots avant que mon Amane ne remarque ma condition. Elle a ri et m’a attrapée, me posant sur ses épaules. Ca a fait rire les autres filles, et nous nous sommes dirigées vers l’auberge pour enfin conclure cette journée.

J’ai demandée à Kia’, sur le pas de la porte, pourquoi elle avait réagi de la sorte à mon bisou. Elle a dit ne pas s’en souvenir…mais j’avais l’impression qu’elle tentait de noyer le poisson.

Il va falloir que je la questionne !
avatar
Birth
Le Free Man
Le Free Man

Messages : 1367
Date d'inscription : 30/09/2013
Age : 23
Localisation : La ou le peuple se soulève, ou les révoltes grondent...ou la révolution est en marche

Voir le profil de l'utilisateur http://getfree-wakfu.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une question de décence...

Message par Opheliana le Mer 10 Fév - 22:50

Pas de torture sur Kia' pour savoir se qu'elle pense vraiment, je l'interdis formellement ! :p

Sinon oui un très long journal, emplis de plein de bonnes choses qui m'ont fait marrer tout le long. La joyeuse aventure du bout de papier magique qui valait dix pièces d'or...un peu long comme nom.

Toujours aussi bien écrit et fidèle au RP lui même, c'est un vrai plaisir de le lire, et comme d'habitude les mots de la fin...j'attend la suite avec impatience ! (du RP ET du journal bien entendu :p)
avatar
Opheliana
L’Idéaliste
L’Idéaliste

Messages : 93
Date d'inscription : 05/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une question de décence...

Message par Shiki Van Shërza le Jeu 11 Fév - 0:18

Ophe : Le pire, c'est qu'elle serrait sans doute même pas capable de le faire... Quoi que... On sait jamais ! xD

Très bon journal en tout cas, ce fut très agréable à lire... Et mon dieu, que certains passages sont drôles à lire, oui ! xD
Et je trouve qu'Ophe a trouver un très bon nom, malgré sa longueur... Dire qu'elles ont marcher tout ce temps pour un simple parchemin, c'est dire l'envie qu'avais Kya' d'aider la sorcière ! ^^

Bon, par contre... Le moment de la discution avec Lawna... Elle a juste tellement rien réaliser, et à balancer tout ça à la pauvre Lawna qui a prit ça en pleine gueule, avec en bonus la vue sur les fesses de Kroz' sans vraiment le vouloir, et ce deux fois.... La pauvre ne savais plus où elle en était après. x)
Je promet pas qu'elle arrive à cacher ses sentiments et sa jalousie longtemps par contre, si ça continue comme ça. '-'

En tout cas, c'était encore un RP très agréable passer avec vous, et un journal tout aussi agréable à lire, vivement le prochaine RP samedi ! :p
avatar
Shiki Van Shërza
Les Fondateurs
Les Fondateurs

Messages : 472
Date d'inscription : 13/10/2013
Age : 23
Localisation : Sufokia

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une question de décence...

Message par Bluefox82 le Jeu 11 Fév - 21:07

Une retranscription fidèle du RP, du moins de mon côté au vu de comment tu as introduit mon perso dans ton journal. ^^

Le couple Kroz'/Kia' est vraiment touchant d'ailleurs, et on ressent bien l'état d'esprit de ta Castanic!

Pouce vert, je me poste ici en attendant la suite. ^^
avatar
Bluefox82
L’Utopiste
L’Utopiste

Messages : 291
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 21
Localisation : Dans mon humble demeure, ou dans une auberge quelconque, tant que je peux boire et écouter les bardes.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une question de décence...

Message par Mama Koi le Mar 16 Fév - 17:17

Le parchemin qui valait dix pièce d'or....

Dix pièce d'or!

Vivement quelque event un peu plus prononcé pour découvrir le passé de tous <3!
avatar
Mama Koi
L’Activiste
L’Activiste

Messages : 102
Date d'inscription : 07/09/2014
Age : 23
Localisation : Je sais pas ... ya de la lumière là bas...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une question de décence...

Message par Albynn le Mar 16 Fév - 23:33

Interrogatoire musclé en approche... If you know what it mean, muahaha.
*fuis, chassée par une pluie de casserole*

Sinon, à part dire que c'est meugnon, je vois toujours pas quoi dire! *je suis contructive, hein*
avatar
Albynn
Le Respectable
Le Respectable

Messages : 1236
Date d'inscription : 19/10/2014
Age : 24
Localisation : Devant mon ordi! T'as cru quoi?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une question de décence...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum