Les crocs d'argent.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les crocs d'argent.

Message par Bluefox82 le Ven 20 Mar - 16:04

[Salut à tous!
Aujourd'hui, je vous propose un nouvel écrit basé sur l'univers de mon jeu de rôle. Il ne s'agit bien évidemment que d'une intro, donc elle peut paraître assez courte. Mes autres écrits (cf: "Journal retrouvé dans la demeure des Nora", et "C'est l'histoooooiiiiire d'un rôliiiiiiiste~") sont en cours d'écriture, et arriveront prochainement, avec plus de contenu que précédemment compte tenu de la dernière fois où j'ai écrit (et ça remonte à loin~).
Sur ce, enjoy, et n'hésitez pas à mettre un commentaire!]

Le soleil se lève, l'aube froide marquée par la rosée à l'extérieur nous indique une journée de début de printemps.
Il gît ici, retenu par des chaînes, collé contre un mur, sa respiration lente perce le silence ambiant.
Une odeur âcre, un sol recouvert de tourbe, un air poussiéreux: tels sont les constituant de cet habitat insalubre, où trône son corps nu, dont la peau, lisse, semble être marquée.
Sur ses joues un passage, encore humide, laissé par des pleurs.
Il attend, la tête baissée. Faible, il entend un "tic-tac" caractéristique d'une horloge, dont le pendule paraît vieux au son qu'il produit.
Il sait que son heure arrive. Après autant de souffrances, il espère même qu'elle vienne le plus vite possible, guettant la moindre personne qui pourrait passer devant les barreau de la porte de sa geôle.

Douze coups de cloche retentissent: il est midi, le soleil est à son zénith.
Ca y'est. L'instant fatidique arrive. Des bruits de pas se font entendre devant, dans le couloir.
La porte s'ouvre, laissant rentrer la lumière, discrète mais salutaire des candélabres, nuancée par une silhouette de taille humaine accompagnée de l'ombre qu'elle peut porter dans la cellule.
Cette dernière est celle d'un homme relativement grand et costaud, les traits de son visage ne sont pas perceptibles à cause du contraste de luminosité. Prenant une voix grave et solennelle, il s'exprime:

"Il est l'heure, Eevan."

Le geôlier l'appelait par son prénom, ayant sympathisé avec lui, car éprouvant une certaine pitié, un mélange de compassion et de complicité. Il se disait que c'était injuste, mais devait faire son devoir: l'amener à l'échafaud.

Ainsi Eevan, tel il se nommait, fut libéré de ses chaînes. Il se leva, non sans difficulté et avec l'aide du geôlier, et ce dernier lui fuit passer le couloir, s'éclairant au fur et à mesure qu'ils avançaient vers la sortie. La lumière extérieure l'aveuglait, lui qui n'avait pas vu le soleil depuis plusieurs mois. Avec ça venait des bruits de foule, et lorsqu'il eut monté les escaliers menant dehors, il fut accueillit par les jurons, la haine, la colère et les moqueries de toute l'assemblée de citoyens, rassemblés devant la prison. Il s'avança, plissant les yeux, vers un présentoir en bois où trônaient deux gardes pourvus de lances. Il n'agissaient pas pour protéger. Non...
Ils avaient un autre objectif: celui de verser le sang.

Il fut mis à genoux entre eux, tandis qu'un autre homme, sans armes mais fort mieux vêtu, monta sur l'échafaud pour se placer un peu en avant, faisant face à la plèbe.
Munit d'un carnet simple et sans ornement, il prit la parole parmi le brouhaha ambiant, un rictus mauvais au visage:


"Eevan De Carme, fils de Varian De Carme et de Giana Holenst, citoyen de Levias, avez été accusé de trahison et de régicide envers notre roi Alban IIIè du nom. Votre ralliement aux Iana et vos actes ont été discutés en tribunal, et vous avez été jugé coupable..."


Coupable. Un mot grave de sens. Il sait qu'il n'est pas coupable, mais ne peut rien faire face à l'autorité. Il n'a aucune preuve pour le déculpabiliser. Mais il accepte son sort, cela se voit dans son regard.

"La juridiction vous condamne à mort: avez vous une dernière volonté?"

Alors que cette phrase fut prononcée, il ferme les yeux, sa respiration ralentissant. Il repense à tout ce qu'il a fait auparavant, à toutes les aventures qu'il a pu vivre. Et il se demande surtout comment il en est arrivé là..


Dernière édition par Bluefox82 le Ven 8 Mai - 1:43, édité 1 fois
avatar
Bluefox82
L’Utopiste
L’Utopiste

Messages : 291
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 21
Localisation : Dans mon humble demeure, ou dans une auberge quelconque, tant que je peux boire et écouter les bardes.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les crocs d'argent.

Message par Lashet le Ven 20 Mar - 16:11

Et beh,ambiance glauque! Ca promet! Very Happy Super texte en tout cas.
avatar
Lashet
L’Activiste
L’Activiste

Messages : 165
Date d'inscription : 11/12/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les crocs d'argent.

Message par Bluefox82 le Ven 20 Mar - 21:24

Merci Lashet! ^^
C'est plus facile à bosser lorsque c'est un univers que tu as créé auparavant. Wink
avatar
Bluefox82
L’Utopiste
L’Utopiste

Messages : 291
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 21
Localisation : Dans mon humble demeure, ou dans une auberge quelconque, tant que je peux boire et écouter les bardes.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les crocs d'argent.

Message par Bluefox82 le Ven 8 Mai - 1:42

[Suite de l'histoire, à partir de maintenant des musiques d'ambiance seront rajoutées. Sur ce, enjoy!]

Chapitre 1: Ouverture.

2 ans plus tôt.

[ https://www.youtube.com/watch?v=SBATrLRWySg ]

Une odeur épicée et savoureuse flottait dans l'air, accompagnée de tintements de louches et de bruits de cuisson. On se trouvait ici dans une auberge, simple, modeste, mais semblant avoir une clientèle assez grande. L'ambiance était chaleureuse, et mal grès la décoration peu développée, il faisait bon de venir déjeuner ici. Aux repas s'accompagnaient tous les jours les mélodies de musiciens de passage.
Aujourd'hui est jour de fête, et par conséquent, l'établissement est plein. Les services s'enchaînent, et depuis l'aube on n'arrête pas de bosser. Le pire sera ce soir, pendant le festival annuel, où les visiteurs vont être les plus nombreux.
Le travail ne désempli pas pour le petit personnel de l'auberge, on entend souvent une voix féminine s'exprimer:

"Un plat du jour pour la 12!"

Une commande à priori. Mais personne ne vient servir.

"Eevan? T'as entendu ce que j'ai dit?"

Le jeune homme se tenait à une fenêtre, derrière le comptoir. Concentré à tailler une pièce de bois avec un canif, il avait une petite passion pour la sculpture et se débrouillait à fabriquer des petits objets de décoration, qu'il lui arrivait de revendre. N'ayant toujours pas prêté d'attention à ce qu'on lui disait, une femme se rapprocha de lui, une expression de dépit sur son visage, mélangé à un certain agacement:

"Eevan! gronda-t-elle. Tu arrête ça et tu te remets au travail, s'il te plaît!
-D'accord, d'accord...soupira-t-il."

La femme en question, n'était pas pleinement humaine: un pelage court, de couleur cendré, recouvrait tout son corps. Elle portait des oreilles et une queue de louve, son nez était une truffe. De longs cheveux noirs ondulés descendaient dans son dos, et elle avait des yeux jaunes d'or, d'une beauté époustouflante. Elle gardait quand même la silhouette et les attraits d'une femme. Sa tenue vestimentaire se résumait à une robe ouverte, tenue par une longue pièce de tissus enroulée autour de la taille, elle portait aussi un bandana sur le dessus de sa tête, mettant ses cheveux en arrière.

"Par Iana, tu sais très bien en plus que nous avons une journée importante, il ne faut pas que l'on prenne de retard."

Iana, déesse louve, ayant donné son nom à une tribu d'où venait cette femme. Cette même tribu était connue pour avoir les meilleurs bardes et ménèstrels de tous les continents, la musique leur étant un présent divin.
La femme en question s'appelait Fyrène, elle était l'épouse de l'aubergiste. Elle venait du clan Olianor, caste moyenne de sa tribu, et qui servaient les nobles, les Milani. Elle avait décidé de quitter les siens, préférant partir à l'aventure et vivre telle une bohème, jusqu'à ce qu'elle rencontre l'homme de sa vie. Et c'est ainsi qu'elle décida de s'installer et de faire office de serveuse, mais aussi de musicienne.
Fyrène avait prit Eevan sous son aile, après la mort des parents du jeune homme. Elle n'a jamais su l'histoire véritable malgré les divers ragots qu'elle avait pu entendre, elle était juste sûre qu'ils avaient périt dans un incendie. Elle s'était donc vue attribuée le rôle de mère, même s'ils n'étaient pas de la même race, et même s'ils n'étaient pas de la même religion.

L'auberge était en pleine activité. Eevan reposa ses outils, et revint alors au niveau des cuisines. Accélérant le pas, il rattrapa au bout d'un moment son retard, servant avec précision et vitesse les différents plats, gardant une attention particulière pour ne pas les faire tomber pendant ses trajets.
Une fois toutes les commandes passées et clients servis, au bout de bien une heure de travail acharné, il put faire une pause, passant derrière le comptoir.
Essuyant les quelques gouttes de sueur qui perlaient sur son front à l'aide d'un tissu, il vit Fyrène se rapprocher de lui, s'asseyant sur une chaise haute:

"Tu as l'air particulièrement songeur ces temps-ci, Eevan...tu es sûr que tout va bien?
-Ouais...mais, je n'arrête pas de penser à quelque chose.
-Qu'est-ce donc?
-Mère...tu m'as parlé de notre monde, qui s'étant au-delà de notre île...j'y repense chaque jour..."

Il avait l'habitude de l'appeler "mère". Le pauvre jeune homme ne se souvenait pas de ses parents, ces derniers emportés par le brasier de leur maison en flammes. Il était trop jeune à l'époque du drame, il venait à peine de savoir prononcer le mots "maman" et "papa". Ces deux parents lui manquant, il était résolu à donner ces titres à ses nouveaux tuteurs.

"Et bien donc? demanda Fyrène, l'observant calmement, le regard tendre.
-Tu...tu peux m'en raconter plus?
-Ce soir, Eevan. Pour l'instant, nous avons du travail. Mais ce soir oui, je te raconterai la suite. Je te le promets."

La belle louve au pelage de cendres le prit dans ses bras, le cajolant. Il était pour elle la personne la plus chère au monde à ses yeux, et c'était réciproque. Elle était mère avant, d'un petit loup, plus jeune qu'Eevan, mais ce dernier mourus dans des circonstances obscures, la laissant terrassée. C'est pourquoi elle donna son amour maternel à Eevan, car il lui rappelait feu son fils.

"Retournons au travail. Il nous reste encore beaucoup de tables à servir, et le nombre de clients ne désempli pas. dit-elle."

Eevan entamait depuis peu sa quinzième année. Frêle jeune homme, aux cheveux aubruns et aux yeux noisette, il était le fruit de l'union entre deux crâ, et son âme avait choisit la même déesse. Il n'en avait cependant aucune connaissance jusqu'à environs ses 8 ans, en intégrant l'école de sa ville.

Levias, telle était sa nomination, était une grande bourgade, dont les maisons révélaient une architecture somptueuse, et caractéristique de la région. C'était une des seules villes présentes sur l'île d'Orva, territoire reculé du monde des douze, loin des nations ainsi que d'Astrub. Elle était coupée du monde, et rares étaient les personnes qui savaient ce qu'il y avait au-delà de la mer.
La seule personne, dont on dit qu'elle avait déjà voyagé par delà l'horizon visible, était le roi Alban III, gouverneur de Levias, ainsi que d'une grande portion d'Orva. Seuls quelques territoires n'étaient pas conquis car appartenant à plusieurs tribus, dont les Iana.

Et...depuis des décennies, des querelles entre les tribus et Levias font rage...car les hommes ont besoin de conquête, ils ont besoin de s'étendre. Même s'il faut verser le sang...


Dernière édition par Bluefox82 le Mar 12 Mai - 13:24, édité 1 fois
avatar
Bluefox82
L’Utopiste
L’Utopiste

Messages : 291
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 21
Localisation : Dans mon humble demeure, ou dans une auberge quelconque, tant que je peux boire et écouter les bardes.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les crocs d'argent.

Message par Lashet le Ven 8 Mai - 2:40

Haanw j'adore! et avec la musique d'ambiance c'est encore mieux! la suiiiite! (Et j'ai un peu de mal à m'imaginer à quoi ressemble la mère adoptive d'Eevan :/)
avatar
Lashet
L’Activiste
L’Activiste

Messages : 165
Date d'inscription : 11/12/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les crocs d'argent.

Message par Bluefox82 le Ven 8 Mai - 10:18

[Petit point "Rinmaru" justement, pour vous montrer à quoi ressemble certains personnages!

Partons d'abord avec ses vrais parents:

Varian De Carme, sont père biologique.


Giana Holenst, sa mère biologique (donc oui, ils n'étaient pas mariés).


Et enfin Fyrène de la tribu Iana, qui est sa mère adoptive.


Voilà pour la visualisation, en espérant que ça va aider certains. ^^

Et merci pour ton commentaire Lashet. Smile ]
avatar
Bluefox82
L’Utopiste
L’Utopiste

Messages : 291
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 21
Localisation : Dans mon humble demeure, ou dans une auberge quelconque, tant que je peux boire et écouter les bardes.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les crocs d'argent.

Message par Lashet le Ven 8 Mai - 10:39

Aaaah on visualise mieux! Merchi! Et de rien,j'attend avec impatience la suite! Very Happy
avatar
Lashet
L’Activiste
L’Activiste

Messages : 165
Date d'inscription : 11/12/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les crocs d'argent.

Message par Mama Koi le Lun 11 Mai - 12:21

Ah! On en apprend plus sur sir Eevan! La musique d'ambiance est vraiment sympa et la mise en scène par flashback est bien géré. Au niveau écriture il y a très peu de fautes et les tournures de phrases permettent d'éviter la répétitivité dans le texte. Un bien beau texte maintenant il manque la suite^^. Et enfin l'arrivée des worgens sur wak... what?(Ceci est un troll, ne pas taper!)


Ps: j'aimerais bien ton avis éclairé sur mes écrits vile chenapan!
avatar
Mama Koi
L’Activiste
L’Activiste

Messages : 102
Date d'inscription : 07/09/2014
Age : 23
Localisation : Je sais pas ... ya de la lumière là bas...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les crocs d'argent.

Message par Bluefox82 le Lun 11 Mai - 15:39

Merci pour ton com' et t'inquiètes pas, j'en posterai un sur ta nouvelle. (il faut que je finisse de la lire) ^^
avatar
Bluefox82
L’Utopiste
L’Utopiste

Messages : 291
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 21
Localisation : Dans mon humble demeure, ou dans une auberge quelconque, tant que je peux boire et écouter les bardes.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les crocs d'argent.

Message par Birth le Mar 12 Mai - 10:37

J'aime énormément, les races sont bien représentées et on sent de la tendresse entre les deux protagonistes de cette partie.

Bémol, l'explication Alpha et Oméga fait tâche dans le texte, ça nous coupe de ton monde pour nous ramener au monde réel...voit pour reformuler (ou coupé la partie si tu ne la juge pas si importante)

Voilà pour moi, bonne chance pour la suite Smile
avatar
Birth
Le Free Man
Le Free Man

Messages : 1367
Date d'inscription : 30/09/2013
Age : 23
Localisation : La ou le peuple se soulève, ou les révoltes grondent...ou la révolution est en marche

Voir le profil de l'utilisateur http://getfree-wakfu.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les crocs d'argent.

Message par Bluefox82 le Mar 12 Mai - 13:44

Merci pour le com'!

Je viens d'arranger ce petit bémol et donc supprimé cette explication, car effectivement elle est pas importante au final, vu qu'il s'agit d'une tribu qui est principalement humanisée (à savoir leur culture, us et coutumes, apprentissages, etc...). Mais je tiens quand même à préserver cette idée de hiérarchie. ^^
avatar
Bluefox82
L’Utopiste
L’Utopiste

Messages : 291
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 21
Localisation : Dans mon humble demeure, ou dans une auberge quelconque, tant que je peux boire et écouter les bardes.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les crocs d'argent.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum