NoD Remaster

Page 1 sur 7 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

NoD Remaster

Message par Birth le Mer 29 Avr - 1:41

No One Dies Remaster...








Comming Soon...
avatar
Birth
Le Free Man
Le Free Man

Messages : 1366
Date d'inscription : 30/09/2013
Age : 23
Localisation : La ou le peuple se soulève, ou les révoltes grondent...ou la révolution est en marche

Voir le profil de l'utilisateur http://getfree-wakfu.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: NoD Remaster

Message par Birth le Jeu 30 Avr - 12:56

Salut à VOUS ! On se lance dans l'aventure dès aujourd'hui pour cette ré-édition de ma meilleure nouvelle (à mes yeux et dans mon cœur)...NO ONE DIES ! Alors on est partis ! La nouvelle se décompose elle même en quatre partie. Voici le début de la première baptisée...


Know Your Enemy
(No One Dies Remaster - Part One)


Episode 1 : Un Havre de Paix



Les puissantes pattes de la Dragodinde s’enfonçaient avec force dans le sentier de terre battue, projetant un léger nuage de poussière derrière elle. Filant à vive allure, sa démarche aussi assurée que ses yeux pouvaient diverger, elle suivait la route que sa cavalière lui indiquait. Le paysage défilait autour d’eux. Les champs d’Amakna, reflétant la lumière du soleil déjà haut, se transformaient en grande zones dorée que le vent faisait doucement se mouvoir. La cavalière portait un long manteau blanc, dont la capuche rabattue venait cacher sa tête. Elle n’avait pas l’air bien grande, mais elle se tenait droite…chevauchant avec une certaine fierté. Un sabre était rangé dans un fourreau suspendu dans son dos, et un large livre était soigneusement protégé dans un étui accroché à sa ceinture. Elle cavalait depuis une bonne heure maintenant, partie en début d’après-midi de l’avant-poste. Elle devait rejoindre les siens rapidement…leur faire part de ses découvertes.

Le printemps était présent depuis un mois déjà, et la nation entière semblait éclore sous les doux rayons du soleil. Les paysans commençaient les récoltes, la jeune femme les saluant vivement sur sa monture. Ils travaillaient la terre en chantonnant, une odeur de pain chaud s’élevant des différents fours. De nouvelles bâtisses étaient en constructions, les meilleures températures permettant un travail plus rapide.

Elle passa devant la croisée des armes, la bourgade étant particulièrement animée en cette journée. Les marchandises s’échangeaient, les soldats n’ayant rien à faire faisaient des démonstrations de maniement de la lance devant des passants amusés. La ville semblait se porter comme un charme. Tandis qu’elle repartait elle entendit la voix d’un jeune vendeur de journaux qui criait :

« Edition du 27 Apériel 987, Missétincelle élue une nouvelle fois à Sufokia et Sara Kyushido finalement exécutée ! »

La cavalière poursuivit sa route, elle aperçut la mer et la petite crique où elle et sa bien-aimée avait partagées un tendre moment bien des années auparavant. Le sable se faisait doucement envahir par de petites vagues, le calme de la place ne semblait jamais être perturbé. Continuant, elle passa non loin de la Futaie Trouée. Une longue ombre massive venait barrer la route. La jeune femme leva les yeux et vint les poser sur la grande antenne dressée au milieu des arbres. Elle avait demandée cinq ans de constructions…un projet lancé par des ingénieurs Amaknéens voulant tester leur premier « Dispositif radio ». Elle n’y comprenait pas grand-chose, et trouvait la construction tout simplement immonde. Haussant les épaules elle poursuivit sa route en chantonnant. Cette antenne n’avait rien d’intéressant de toute façon.
Aux abords d’une falaise, elle bifurqua et vint s’enfoncer dans une petite forêt. Elle connaissait l’endroit comme sa poche…prêt de quinze ans qu’elle empruntait ce chemin. Passant entre les arbres à toute vitesse, zigzagant agilement entre les branches basses, la monture répondait au doigt et à l’œil aux instructions de sa cavalière. Tant et si bien qu’ils parvinrent rapidement devant un large mur rocheux. Le rempart naturel semblait infranchissable, le temps le combattant depuis des siècles probablement. Une petite porte brillante se trouvait encastrée dans un coin du mur, une petite plume gravée sur ses lourds battants. La jeune femme sauta de sa monture pour venir se placer devant la porte. Elle sourit un instant et vint retirer le livre de son étui. L’ouvrant, elle chercha les informations trouvées à l’Almanax. On disait la bibliothèque si grande…que personne ne pouvait se souvenir de tous les livres présents dedans. La jeune inconnue avait tenté cet exploit pendant des années…avant de découvrir une astuce pour pouvoir assimiler le plus d’informations. Tournant les pages de son épais ouvrage, elle tomba sur un petit paragraphe écrit en lettre brillante. Elle effleura le passage en murmurant :

« Memento… »

Les souvenirs amassés et les informations acquises vinrent doucement se loger dans sa mémoire, dans un léger mal de tête. Elle n’aimait pas vraiment la sensation mais reconnaissait l’utilité de la manœuvre. Rangeant de nouveau le livre à sa ceinture, elle s’approcha de la grande porte et la poussa avec lenteur. Une douce lumière vint l’éblouir un instant tandis qu’elle tirait délicatement la bride de sa monture, murmurant amusée :

« Allez Princesse…on est à la maison. »

La jeune femme passa le seuil, un petit sourire aux lèvres, et rabattu avec lenteur la capuche de son manteau. Ses cheveux roses, ébouriffés comme à leur habitude, tressaillirent sous la caresse du vent. Elle porta un rapide regard autour d’elle. La haute muraille circulaire partait de chaque côté de sa position, venant entourer la place pour se refermer contre le flanc d’une montagne. Elle baissa les yeux et, tel un rituel quotidien, admira un instant le sentier dallé partant vers l’avant avant de se diviser en plusieurs embranchements. Elle y était…le quartier général de Get Free.

La première chose que l’on distinguait dans cette zone était l’imposant Hall de Guilde trônant en son centre. Le bâtiment, plus long que large, était surmonté d’une grande coupole aplatie à son sommet. On pouvait distinguer un petit hangar sur cette coupole, placé à côté d’un gigantesque mât ou était attaché un grand pavillon vert arborant comme symbole une plume blanche.

La zone juste à gauche du Hall était composée d’un grand nombre de petites maisonnettes. Il s’agissait là du petit quartier résidentiel de la guilde, lieu où venaient dormir les membres après une dure journée. Chaque maison avait ses spécificités, s’accordant avec son hôte pour mieux lui correspondre. Ainsi, une petite maison aux murs roses et au jardin fleurit semblait appartenir à Rose et à Shiki, tandis qu’une vieille bicoque bardée d’armes en tout genre reflétait le côté guerrier et bourru de son possesseur…Ihephe. Un petit atelier à la porte mékanique et aux fenêtres teintées faisait office de repaire pour Cyd, alors que la grande maison au toit plat permettait à Lenz et Ophe de se poser dessus en toute tranquillité. D’autres maisons se révélaient plus discrètes, et il fallait déceler les indices pour découvrir qui était son possesseur. Un délicat fumet s’échappant d’une fenêtre, la maison d’Harkane et Chloée…une grande maison sans portes, la demeure des Eliotropes…une maison à la porte abîmée et dont les bosses semblaient représenter le visage d’un Iop souriant, la bâtisse de Sophii et Liroka…ce dernier étant visiblement trop souvent pressé de rentrer chez lui. Une petite maison brillait également par son placement, située tout au centre de ce joli quartier. Elle n’était pas bien grande et sobrement décorée, mais sa proximité avec toutes les autres symbolisait parfaitement son hôte…Albynn.

La zone s’étalant sur la droite était à l’heure actuelle la plus animée. Elle contenait moins de bâtisses…mais n’en était pas moins importante. Ce fut suite à une idée lancée par les deux Iops de la guilde que Get Free avait décidé d’ouvrir une petite place commerçante dans son quartier général. Les habitants du monde des Douze pouvaient ainsi librement venir faire des achats à cet endroit, et le succès était au rendez-vous. La guilde proposait en effet nombre de boutiques aux marchandises assez uniques. Ainsi en vous arrêtant dans le petit chalet multicolore répondant au doux nom de « Bon ! Bon ! Bonbon ! », vous pouviez découvrir des merveilles sucrées venant du monde entier…approuvées par une Rose fin gourmande et servies par une Shiki au sourire toujours aussi doux. Non loin de cette maison fort bariolée se tenait une bâtisse circulaire aux vitres transparentes. Entouré de tables et de chaises, parasols en option, et en contenant au moins autant en son sein…le bâtiment répondait au doux nom de « Librarôme », il s’agissait d’un restaurant gastronomique tenu par l’Eca Harkane ainsi que toute sa petite famille. Les mets avaient la réputation d’être excellents, l’ambiance calme et sobre, et le service impeccable. Le restaurant était d’ailleurs rapidement devenu une attraction locale et le nombre de réservations ne semblait pas prêt de descendre.  En ce début de matinée Harkane passait un coup de chiffon sur les table, saluant Rose en la voyant d’un petit geste de la main. Juste derrière ce magnifique restaurant se trouvait une boutique, plus petite, à l’écriteau indiquant « Swan, trésor d’aventure ». Il s’agissait là d’un magasin relativement prisé en Amakna, Bridgess y vendait en effet nombre d’objets amassés durant ses nombreux voyages. Et quand on connaissait la passion qu’avait cette Ecatte pour les objets brillants et luxueux…il devenait évident que la boutique était rêvée pour quiconque désirait trouver un merveilleux cadeau à son âme sœur.

Un peu à l’écart, mais toujours dans cette zone, se trouvait le coin des artisans. On pouvait y apercevoir une petite bâtisse à la cheminée fumante, prouvant que Liroka ne s’arrêtait jamais de produire du pain en bon boulanger qu’il était, suivit d’un large bâtiment d’où s’échappait une chaleur étouffante. C’était en ce lieu qu’étaient fabriquée les armures et armes de Get Free…ainsi que les diverses commandes que l’on passait aux deux gérants. Ihephe et Darky s’étaient associés bien des années auparavant, réunis par l’amour qu’ils portaient à la forge. Ils avaient rapidement gagnés en réputation, et l’on disait que leurs créations rivalisaient en tout point avec les productions de la croisée des armes…quand elles ne les dépassaient pas carrément. Situé encore plus loin se trouvait un vieil atelier entouré de carcasses mékaniques. C’était là que Cyd réparait les divers appareils lui étant fournis…y ajoutant nombre de modifications « N’assurant pas la sécurité physique et mentale de son possesseur »…de ses propres mots. Juste à côté se trouvait une petite cabane dissimulant un escalier…celui-ci menant au laboratoire de Solarya. La jeune Eniripsa y effectuait ses recherches et prennait, de temps à autres, quelques rares commandes suscitant on intérêt.

Derrière le grand Hall de la guilde s’étalait la dernière zone du quartier général…mais également la plus imposante. Il s’agissait de la partie servant à l’entraînement des Free. On y trouvait un grand dojo circulaire aux parois en verre transparent, permettant à tous d’observer les techniques de combats à main nues dispensées par les divers maîtres de Get Free. Plusieurs écoles y étaient enseignées…celle du pied dansant dirigée par Harkane, celle de l’art Iop de la force pure…on l’on retrouvait nos compères Liroka et Ihephe, celle de la chorégraphie de l’esquive où Rose régnait en maître…et l’école du « Démerde toi, improvise, frappe et encaisse »…que Lenz enseignait quand le temps le lui permettait.

A côté du Dojo se trouvait un imposant champ de tir. Celui-ci était composé d’une longue allée de sable où trônaient diverses cibles à des distances variables. Des cercles marqués aux bonhommes de paille…les membres de la guilde pouvaient venir s’entraîner au tir à l’arc, au fusil ou au roublagun. Tous les membres étaient tenus de savoir toucher les cibles les plus proches au fusil, c’était l’une des conditions pour pouvoir partir au front. Les entraînements au tir étaient dispensés par Shiki et Tyra, les deux crâ étant de formidables instructrices les recrues progressaient rapidement. Parfois Illiana et Séléna venaient exprès au QG pour profiter du champ de tir. Elles se livraient alors un duel de précision effréné sous les yeux ahuris des nouveaux arrivants. Ces derniers ignoraient, bien entendu, que la perdante subissait un gage que nous tairons ici pour une diffusion tout public de cette histoire.

Pour ceux préférant le combat à l’arme de contact, une arène avait été construite un peu plus loin. Entourée par de grands gradins de bois, elle était à la fois lieu d’entrainement, de démonstration et de spectacle. De nombreux râteliers d’armes étaient disposés à l’intérieur de l’arme, proposant lance, épée, hache, marteau…toutes armes pour tout style de combat en somme. Ophe et Lenz régnaient en maîtres sur cet endroit, l’une comme l’autre maniant divers armes et délivrant leurs enseignements à qui voulaient les suivre. De nombreux tournois se déroulaient en ce lieu chaque année, ainsi que des représentations du cirque de Karen…une Sacrieuse dompteuse. Rose et Shiki, accompagnées parfois de Iliana et Séléna, donnaient parfois quelques représentations de danse…tandis qu’Ophe, Noc, Nacri et Bubble venaient parfois effectuer de somptueux ballets aériens.

Voilà à quoi ressemblait le QG des hommes à la plume…véritable havre de paix qui cachait la plus grande armée révolutionnaire du monde des Douze...
avatar
Birth
Le Free Man
Le Free Man

Messages : 1366
Date d'inscription : 30/09/2013
Age : 23
Localisation : La ou le peuple se soulève, ou les révoltes grondent...ou la révolution est en marche

Voir le profil de l'utilisateur http://getfree-wakfu.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: NoD Remaster

Message par Lashet le Jeu 30 Avr - 13:08

Oooh yeah! \o/ Encore superbe comme d'hab! Talentueux! La suiiite!
avatar
Lashet
L’Activiste
L’Activiste

Messages : 165
Date d'inscription : 11/12/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: NoD Remaster

Message par Mama Koi le Jeu 30 Avr - 13:38

Bien écrit et décrit, avide dans savoir plus^^.
avatar
Mama Koi
L’Activiste
L’Activiste

Messages : 102
Date d'inscription : 07/09/2014
Age : 23
Localisation : Je sais pas ... ya de la lumière là bas...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: NoD Remaster

Message par Opheliana le Jeu 30 Avr - 14:43

Suiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiite !!!

(Après ce commentaire parfaitement inutile prononcé d'une seul voix par tout éléments constituant mon corps passons a un commentaire plus poussé)

Suiiiii-*sbaf*

Je disais dooonc...è-é

Un superbe début, le QG de la guilde est extrêmement bien vivant grâce a cette nouvelle, retrouvé chacun de mes personnages faisant partit de la guilde est juste excellant (tu fais quoi si j'en rajoute? Tu réécris NoD? ~), tu arrives également a introduire une superbe ambiance a l'intérieur même du text (oui oui, je me suis littéralement vu dans le décors '-'), bref j'adore toujours autant tes écrit et puis je t-*contre-sbaf*

Suiiiiiiiii...*et ce mot se perdit dans le lointain*
avatar
Opheliana
L’Idéaliste
L’Idéaliste

Messages : 93
Date d'inscription : 05/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: NoD Remaster

Message par Ihephe le Jeu 30 Avr - 17:18

" et puis je t'" T'emmerde peut etre ?

Du bon, du lourd, qui envoie du paté comme on l'aime, et l'exploit est là ... envoyer du paté avec un texte purement descriptif.

A ceci je rajouterai

SUUUIIIIIIIIIIIIIIIIITTTTEEE !
avatar
Ihephe
Les Fondateurs
Les Fondateurs

Messages : 359
Date d'inscription : 13/10/2013
Age : 23
Localisation : Problament ici dans la taverne, sinon dans une aventure

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: NoD Remaster

Message par Sophii le Jeu 30 Avr - 23:31

Owh ! Sugoi ! *-*
Suite ! Suite ! Suite ! *Sautille*
Juste une question curieuse : Ça se passe dans le futur ?
Sinon j'adore ! Continue *-*

_________________
Vive les Nekos Kawaii, le Chocolat, les Licornes et mon chéri !~~ :3 >w< <3

Sophii
avatar
Sophii
L’Idéaliste
L’Idéaliste

Messages : 26
Date d'inscription : 19/10/2014
Age : 18
Localisation : Avec ma petite famille adorée.

Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Getaku

Revenir en haut Aller en bas

Re: NoD Remaster

Message par Bluefox82 le Ven 1 Mai - 18:01

Boooooooooon!
Pour avoir déjà lu ultérieurement ce début de nouvelle, et le relire maintenant qu'il est posté entièrement sur le fofo, j'ai qu'un truc à dire: ça envoie du steack de cheval plutonien, ton truc!
JE VEUX CA EN PUTAIN D'HAVRE MONDE. *retient un éventuel orgasme avec le peu de décence et de dignité qui lui reste*

Et donc, j'attends avec impatience la suite! ^^
avatar
Bluefox82
L’Utopiste
L’Utopiste

Messages : 291
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 21
Localisation : Dans mon humble demeure, ou dans une auberge quelconque, tant que je peux boire et écouter les bardes.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: NoD Remaster

Message par Birth le Lun 4 Mai - 8:52

(A pas de textes mais Tease comme un porc...deuxième fournée !!!)





avatar
Birth
Le Free Man
Le Free Man

Messages : 1366
Date d'inscription : 30/09/2013
Age : 23
Localisation : La ou le peuple se soulève, ou les révoltes grondent...ou la révolution est en marche

Voir le profil de l'utilisateur http://getfree-wakfu.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: NoD Remaster

Message par Lashet le Lun 4 Mai - 12:09

AAARG on veut la suite! D8
avatar
Lashet
L’Activiste
L’Activiste

Messages : 165
Date d'inscription : 11/12/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: NoD Remaster

Message par Bluefox82 le Lun 4 Mai - 12:47

J'adore ce principe de teaser, c'est excellent! ^^

Et ouais, vivement une suite!
avatar
Bluefox82
L’Utopiste
L’Utopiste

Messages : 291
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 21
Localisation : Dans mon humble demeure, ou dans une auberge quelconque, tant que je peux boire et écouter les bardes.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: NoD Remaster

Message par Albynn le Lun 4 Mai - 13:52

+1000!
Bybynn en vieux... xD Ca change x)
L'a pris du gras l'petit nini! *pouet pouet*

Juste géniallissime! Mais avec toute ces armes, ça manque d'un cabinet de premiers soins x')
avatar
Albynn
Le Respectable
Le Respectable

Messages : 1237
Date d'inscription : 19/10/2014
Age : 25
Localisation : Devant mon ordi! T'as cru quoi?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: NoD Remaster

Message par Birth le Mer 20 Mai - 13:52

(Et vala la suite qui m'aura prit du temps, mais ça y est je prends un rythme plus soutenu pour la nouvelle...et on s'y remt avec grande joie ! Merci pour vos retour en tout cas, toujours heureux de voir que cette nouvelle vous plaît !)


Episode 2 : Un étrange Blason





Rose esquissa un sourire devant le décor s’offrant à elle, avançant en direction du hall de guilde. Ce fut le pas de trop…le dernier avant l’irruption…de la bête. Une masse volante fonda sur elle en un éclair, la plaquant au sol et la regardant de ses grands yeux. La lumière venant faire étinceler ses écailles…rose ?

« -Ma Dragognonne est rentrée !

-Owh, pouffa Rose entre deux éclats d’un rire joyeux, mon Bubby est venu me dire bonjour ! »

Le petit dragon rose commença à frotter sa tête contre celle de la jeune femme, ronronnant fortement tant il était heureux de la voir. Rose parvint à se redresser légèrement pour venir gratouiller le long cou de son dragon, celui-ci amplifiant ses ronronnements en réaction. La jeune femme entendit les bruits d’une galopade se dirigeant vers elle, tournant légèrement la tête elle aperçue Nacrilys…la Seagonne de Shiki et également leur fille adoptive, foncer sur elle. Elle eut tout juste le temps de relever légèrement son bras que la Seagonne passait sa tête en dessous pour la frotter contre son ventre :

« -Maman Rose ! »

Cet instant de câlin amorça une réaction chimique habituelle dans le cerveau de Rose. La proximité de personnes que la jeune femme portait dans son cœur fit se réveiller les cellules Affectueuses, tandis que les câlins venaient stimuler son réseau nerveux kawaïen. Son cerveau prit d’assaut par de trop nombreux stimuli à la fois décida de réagir de façon drastique, réduisant toutes fonctions autre que la parole et
déchargeant tout le surplus de mignonitude en un seul cri. Rose entrouvrit alors ses lèvres et lâcha un long :

« -Niuuuuuuuuuuuuuuuu ! »

La sramette, visiblement aux anges, en oublia presque sa mission durant cet instant câlin. Bubble et Nacry étaient ses deux protégés…et son cœur était en grande partie occupé par l’affection qu’elle leur portait. Se redressant tant bien que mal elle se mit à gratouiller énergiquement le flanc droit de son jeune dragon rose. Celui-ci leva doucement les pattes de ce côté-ci et tint un instant en équilibre sur ses pattes gauches…avant de tomber sur le côté, une expression béate sur le visage. La jeune femme n’en resta pas là et attrapa la tête de la Seagonne entre ses mains pour venir déposer un petit baiser sur son front. Nacry couina de bonheur en s’aplatissant au sol, et Rose passa de nombreuses minutes entre ses deux créatures de légendes. Leurs ronronnements l’apaisèrent, et elle eut bien du mal à se motiver à repartir. Leur adressant son plus beau sourire elle déclara d’une voix amusée :

« Allez bande de mignons ! Allez voir maman Shiki qu’elle vous donne des bonbons à la viande et au poisson ! Maman Rose doit allez voir la grande chef ! »

Les deux créatures piaillèrent de contentement en se précipitant vers la petite boutique, se lançant dans un grand débat pour savoir ce qui était le meilleur entre le poisson et la viande…débat éternel entre ces deux-là.

Rose, plus souriante que jamais, se dirigea d’une démarche assurée vers l’entrée du grand Hall. Celui-ci se dressait toujours aussi fièrement, une aura majestueuse se dégageant de cet ancien bâtiment. Si l’on dit que certains lieux possèdent une histoire…ce Hall faisait office de véritable légende. Ancienne caserne Amaknéenne…elle fut utilisée comme repère par la société militaire privée Warchant. Piotr Sonclir, chef de cet organisme et véritable génie du combat, avait mené ses troupes de cet endroit pendant plus d’une dizaine d’années. Le Hall avait subi nombre d’attaques…mais tenait toujours debout, semblant défier les autres constructions autour en arborant ses nombreuses cicatrices.
Ce fut au terme d’une bataille enragée entre Get Free et Warchant…et après un combat ayant réunis les cinq fondateurs de la plume contre le génie militaire…que le propriétaire du lieu changea. La société privé fut démantelée, et Piotr incarcéré. La bannière exposant une arme sur un tas de kamas fut alors remplacée par le fameux emblème de la plume sur fond vert…et le lieu devint ce lieu de liberté sans pareil.
Rose pouffa en regardant l’emblème, Lenz l’avait choisi bien des années auparavant. La plume de la liberté sur le vert de l’espoir disait-il. Avait-il songé à l’époque une telle évolution…la sramette en doutait. Cette question se dissipant, elle passa le pas des imposantes portes de fer et pénétra dans le bâtiment.

Ce qui frappait en premier dans ce lieu majestueux, c’était la grande statue posée au centre de la large salle circulaire accueillant les visiteurs. Elle représentait un écaflip barbu, le bras tendu et l’air jovial. Lenz l’avait commandé à un artisan de renom : « Je ne peux imaginer meilleur veilleur que Veneremos pour ce lieu ». Le spectre de son maître planait toujours sur lui, il faut dire que la Sacrieuse lui vouait un véritable culte. Il n’était d’ailleurs pas rare de la voir conter les histoires de ce révolutionnaire de légende, véritable figure de la nouvelle vague de liberté qui avait déferlé sur le monde selon ses dires.

Derrière la statue se trouvait un double escalier menant à l’étage du Hall, et de chaque côté se trouvait une ouverture menant à deux salles bien distinctes. A gauche se trouvait un grand réfectoire servant au repas de guilde. Les tables en bois étaient marquées par le temps et les années passant, de nombreuses gravures ayant été effectuées au couteau pour représenter les plus grandes batailles de Get Free. Il se dégageait de cette salle un sentiment de convivialité et de moments agréables passés entre personnes partageant le même rêve.

La salle de droite, quant à elle, était de loin le lieu préféré de bon nombre de membres…la taverne. Lenz et Ihephe avaient passés plusieurs mois à aménager cet espace, recouvrant chaque surface de bois, avant de le décorer à l’aide d’armes, trophées, et tableaux commémoratif. Un imposant comptoir, fait dans le bois d’un ancien navire, se trouvait au fond de la pièce. Une éniripsa aux cheveux roux se trouvait derrière, occupée à essuyer un verre à l’aide d’un vieux torchon. Mamastra avait décidée de tenir cet endroit, aidée de sa fille Chrona, afin d’assurer un lieu de débauche en bonne et due forme au sein du Quartier Général de Get Free. Elle possédait des alcools de tous lieux, et sa fille offrait un service tout en sourire. Une légende racontait que quelqu’un avait déjà vu cette taverne vide un soir…mais nombre de révolutionnaires mettait cette histoire rocambolesque sur le compte de l’alcool.

Rose salua l’Eniripsa qui lui répondit d’un hochement de tête souriant. Poursuivant sa route, la sramette gravit les marches de l’escalier deux à deux. Juste sous ce dernier se trouvait une petite entrée plus ou moins secrète menant au grand entrepôt de Get Free. Armes et provisions y étaient soigneusement rangées, accessible aux membres gradés de la guilde.  

La petite sramette arriva rapidement à l’étage du bâtiment, trois choix s’offraient alors à elle. Le pallier se prolongeait à droite et à gauche tandis qu’une échelle incrustée dans le mur lui faisant face menait au toit. Rose jeta un œil sur sa gauche, elle pouvait apercevoir la porte finement ciselée renfermant la salle des opérations de la guilde. C’était dans ce lieu qu’étaient préparées les missions de la guilde, le tout supervisé par Lenz et appuyé à grand renforts de cartes et de rapports informatifs. Elle tourna la tête brusquement et fit volte-face, se dirigeant vivement vers la droite. Elle arrive rapidement devant une porte en bois décorée d’une gravure représentant deux ailes brisées…le symbole de l’ancienne affiliation de la personne se trouvant derrière. Rose toqua énergiquement à la porte avant de rentrer dans un bond :
« Lenz ! J’ai les infos que tu m’as demandées ! »

La jeune femme se trouvait à l’entrée d’une grande pièce rectangulaire. De chaque côté de la porte se trouvaient d’immenses tableaux recouverts d’articles, de dessins et de rapports concernant la guilde. Elle esquissa un sourire en apercevant un dessin de Saya, la fille qu’elle avait eu avec la chef, accroché au milieu de tous ces papiers. Les murs gauche et droite de la pièce étaient occupés par d’immenses bibliothèques regroupant un nombre impressionnant d’ouvrages sur la guerre…souvenir laissé par l’ancien occupant, Piotr. Le mur du fond était un mélange de vitre et de vitrail représentant une scène de guerre. Un grand bureau était posé non loin de ce mur, recouvert de feuilles et de tasses de café de différentes températures. Quatre petite chaise étaient posées devant le bureau, tandis qu’un large fauteuil trônait derrière…dos au vitrail. Une Sacrieuse aux longs cheveux blonds décoiffés y siégeait. Elle portait un débardeur blanc, mettant sa plantureuse poitrine en valeur malgré elle, un pantalon noir serré à l’aide d’une vieille ceinture de cuir et une paire de botte marron et usée par le temps. La femme était couverte de fines cicatrices, montrant les nombreux combats qu’elle avait pu effectuer, et un étrange tatouage recouvrait son bras gauche. Il reprenait l’apparence d’un bras mékanique et donnait l’impression que la guerrière en possédait un. Une petite plaque métallique pendait au bout d’une chaînette attachée autour de son cou. Le nom « Lenz Dogaïl » était inscrit dessus. Un prénom masculin pour une personne l’ayant été, mais devenue femme depuis un certain temps déjà. Lenz était légèrement enfoncée dans son fauteuil, les pieds sur le bureau, lisant un rapport avec lassitude. Elle releva ses yeux marron et les posa sur la sramette :

« Ah Rose…te voilà. Tu me sauves d’une lecture ridicule. L’unité KoShaMa m’a fait parvenir le rapport de sa dernière mission…du grand art comme d’habitude… »

Elle jeta la feuille dans un coin de la pièce, faisant ainsi remarquer à Rose l’éternel désordre régnant en ce lieu. D’une rapide impulsion sur ses jambes Lenz reposa les pieds au sol. Joignant ses mains au-dessus du bureau, et posant ses coudes contre la surface du bois, il toisa la jeune femme :

« Tu as pu découvrir l’origine du blason ? »

Le blason…voilà maintenant prêt d’un an qu’il recherchait sa signification. Quand le Steamer Dical Xovui avait attaqué Astrub, menaçant de relâcher un gaz hautement stasifié sur la ville, Get Free avait été forcé d’intervenir. Au terme d’une lutte sans merci ils étaient parvenus à défaire le robot fou…mais ils avaient dû payer un prix. Flamiya, l’une des fondatrices de la guilde, avait péri. Sur la carcasse fumante du Steamer, ils avaient trouvé une étrange inscription. Une sorte de symbole, apparenté à un blason d’un quelconque organisme. Lenz en était alors devenu persuadé…il s’agissait là du blason du groupe ayant construit cette machine. Il n’avait alors eut de cesse de mener des recherches pour découvrir son origine, souhaitant en apprendre plus sur ceux ayant provoqués la mort de son amie.

Rose le regarda en souriant, heureuse de lui annoncer la nouvelle. Flamiya avait été l’une de ses premières amies et elle était heureuse de pouvoir rendre des plus utiles le sacrifice de cette femme impressionnante. Elle s’écria :

« Oui je l’ai ! Mais crois-moi que ça n’a pas été facile ! »

Un sourire vint éclairer le visage de la sacrieuse. Enfin…enfin ils possédaient un début de piste :

« Je t’écoute alors !

-Bien ! J’ai commencé mes recherches dans les registres des guildes et des organismes créés depuis près de cinq cent ans…sans grand succès. Je n’ai pas cherchée plus loin, considérant que cela serait sans doute beaucoup trop vieux. J’ai alors fouillée dans les archives des familles des différentes nations…espérant trouver quelque chose. Une nouvelle fois ce fut un échec.

-Ce n’est donc ni une guilde…ni une famille…et bien, murmura une Lenz un peu surprise, on a affaire à quoi alors ?

-J’y viens ! Je me suis alors creusée la tête…cherchant une autre structure pouvant arborer un blason…puis j’ai trouvée !

-Explique ?

-Certains groupes de recherche scientifique possèdent un blason ! Et en regardant les archives scientifiques j’ai trouvée ! Un projet nommé « Clocktown » avait comme emblème un rouage numéroté ! Exactement le même que celui trouvé sur la carcasse de Dical !

-Parfais…bravo Rose, répondit Lenz en souriant, et c’était quoi le but de ce groupe ? »

Récitant les souvenirs implantés par le Memento, Rose se lança dans une longue explication du contexte de l’époque. Elle détailla la crainte d’Ogrest et de ses crises bien trop fréquentes, du climat de terreur s’étant peu à peu instauré. Elle parla ensuite des différentes solutions envisagées…avant de passer au projet Clocktown :

« …Dans une mesure semblant désespérée…une réunion extraordinaire de scientifique se tint. Il en émergea une idée salvatrice….concevoir un manoir volant pouvant se tenir à l’écart du déluge. Ce véritable lieu à part emporterait avec lui les scientifiques les plus influant du monde des Douze afin qu’ils puissent poursuivre leurs recherches sur ce problème. Le projet fut nommé Cloctown…et ce blason le représenta.

-Un manoir volant…je vois, murmura une Lenz plus pensive, quelle idée de dingue…le chantier a été annulé quand ?

-Annulé … ? Non Lenz…ce manoir…il…il vole en ce moment même...



***



« Que quelqu’un vienne huiler les engrenages !

-Baissez la pression, passez en vol stabilisé !

-Ralentissez les hélices ou le manoir va dériver »

Au milieu de cette cacophonie fait de cliquetis et sifflement de vapeur, des hommes noirs de suie travaillaient aux maintiens du manoir. Ces véritables gueules noires vouaient un culte à leur travail tant celui-ci était important. Dans les fondations de cette étrange bâtisse se tenait une machinerie des plus complexes. Véritable invention de génie, Clocktown repoussait à elle seule les limites technologiques de son époque. Et tandis que ouvriers s’affairaient dans les étages inférieurs, un homme se tenait debout au sommet du manoir. Assis dans une chaise sur la terrasse la plus haute, il embrassait le ciel de son regard le plus impatient. Dégustant un thé raffiné, provenant de ses meilleures réserves, l’homme murmura :

« Il n’y a pas à dire…les jours précédant les grands changements sont toujours d’un ennui que l’impatience aiguise...mais n’ayez crainte les bouseux…votre ennui ne sera que de courte durée… »
avatar
Birth
Le Free Man
Le Free Man

Messages : 1366
Date d'inscription : 30/09/2013
Age : 23
Localisation : La ou le peuple se soulève, ou les révoltes grondent...ou la révolution est en marche

Voir le profil de l'utilisateur http://getfree-wakfu.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: NoD Remaster

Message par Opheliana le Mer 20 Mai - 14:18

-Première réaction : Skewaaaaheuh...ouai !

-Seconde réaction : Ooooowh l'est 'gnonne Rose, ouwh une Nacri' et un Bubble ! :3

-Troisième réaction : Tien ! Une Lenz, ou est la Opheeee ? ~

-Quatrième réaction :
Oh...bah voilà les méchants...c'est pu kawaï...mais c'est coooooool ! Very Happy

Cinquième réaction :  Mais où est la suite ?!

C'est après ces nombreuses paroles que le chevalier Ophy-Phou, repartis en quête de la suite de NoD:R
avatar
Opheliana
L’Idéaliste
L’Idéaliste

Messages : 93
Date d'inscription : 05/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: NoD Remaster

Message par Lashet le Mer 20 Mai - 14:31

OH MON DIEU LA SUITE! D: OH MON DIEU C'EST TROP ÉPIQUE! OH MON DIEU,ON VEUT LA SUITE! LA SUIIIIITE!
avatar
Lashet
L’Activiste
L’Activiste

Messages : 165
Date d'inscription : 11/12/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: NoD Remaster

Message par Mama Koi le Mer 20 Mai - 14:43

Et bien comme d'habitude c'est bien décrit de façon à se que je comprenne malgré mon déficit d'intelligence^^. Ya de quoi charger un Kawaii canon au début et un manoir volant ça fait très Miyasaki ( Et j'aime ça!). Et surtout j'existe *-*!!! Un début prometteur donc!



Ps: Elle à qu'elle age la gamine à Birth et Rose?
avatar
Mama Koi
L’Activiste
L’Activiste

Messages : 102
Date d'inscription : 07/09/2014
Age : 23
Localisation : Je sais pas ... ya de la lumière là bas...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: NoD Remaster

Message par Ihephe le Mer 20 Mai - 17:01

Bon bah voila, une fois de plus ... j'ai kiffé .
impatient de voir la suite, et de découvrir a quel point tu as pu magnifié cette histoire ^^
avatar
Ihephe
Les Fondateurs
Les Fondateurs

Messages : 359
Date d'inscription : 13/10/2013
Age : 23
Localisation : Problament ici dans la taverne, sinon dans une aventure

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: NoD Remaster

Message par Bluefox82 le Mer 20 Mai - 19:40

Ooooouuuuuuuuw!
Très bonne nouvelle version de No One Dies, plus complexe au niveau des descriptions et de l'écriture en elle même, la mise en scène est très bien pensée!
GG l'artiste, continues comme ça, j'attends la suite avec impatience! Very Happy
avatar
Bluefox82
L’Utopiste
L’Utopiste

Messages : 291
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 21
Localisation : Dans mon humble demeure, ou dans une auberge quelconque, tant que je peux boire et écouter les bardes.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: NoD Remaster

Message par Shiki Van Shërza le Mer 20 Mai - 19:48

Et bien, et bien, et bien... Que dire sans risquer de répéter ce que les autres ont dit avant moi... A vrai dire, rien, alors je vais quand même donner mon avis entier, mais si ça ressemble à certain autres commentaire précédents ! '^'

Déjà, j'aime beaucoup la manière dont c'est écrit, que ça soit dans la construction, les descriptions... Du tout bon de mon point de vue ! ^^

Le texte en lui même s'enchaine bien, et chaque moment, et chaque détail concernant la guilde, voir même les lieux est très sympa à lire ! ^^

En plus, y'a même un moment Kawai entre Rose, Nacri et Bubble ! *-*/
J'oserais presque dire qu'il manquais que Shiki ! Very Happy

Et la fin... Clocktown... Heldegast... Que de souvenirs... J'ai vraiment hâte de voir la suite, pour voir ce que tu nous a imaginer, pour cette nouvelle version de NoD ! ^^

Oh, et je finirais par dire que c'est très plaisant à lire ces chapitres, ça donne une introduction aux évènement de Clocktown et NoD, en plus de montrer et mettre en avant la vie dans la guilde, encore du tout bon ! ^^
avatar
Shiki Van Shërza
Les Fondateurs
Les Fondateurs

Messages : 472
Date d'inscription : 13/10/2013
Age : 23
Localisation : Sufokia

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: NoD Remaster

Message par Albynn le Mer 20 Mai - 20:04

avatar
Albynn
Le Respectable
Le Respectable

Messages : 1237
Date d'inscription : 19/10/2014
Age : 25
Localisation : Devant mon ordi! T'as cru quoi?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: NoD Remaster

Message par Birth le Jeu 21 Mai - 16:01

(Salut à tous, comme prévu voici l'épisode du jour ! Merci pour vos retours, ça motive la bête à taffer (ce qui était pas gagné aujourd'hui) enfin bon...un petit point pour les questions !

-Ophe : La suite la voici '-'

-Mama : Saya doit avoir dans les 18-20 ans Smile

Z'êtes tous géniaux et hâte de mener vos persos au fil de cette histoire *Prend une pose héroïque* Et comme toujours le com' si vous aimez !)



Episode 3 : Un dialogue écrit depuis longtemps




« Quoi ? Ce…c’est une blague ?! »

Lenz avait hurlé en même temps qu’elle bondissait de son fauteuil. L’information l’avait secouée...en même temps, cela paraît si insensé. Elle se mit à faire les cent pas dans la pièce sous le regard amusé de Rose. Celle-ci ne put s’empêcher de pouffer en reprenant :

« Non ! C’est entièrement vrai !

-Tu es en train de me dire…qu’un manoir volant existe en ce monde ?!

-Huhum !

-Et que c’est de là que proviendrait ce fêlé de Dical ?!

-Huuum…Huhum ! »

Se laissant retomber dans son fauteuil, Lenz soupira. Elle s’était attendue à un certain nombre de chose…mais certainement pas à ça. Posant sa main contre son front elle murmura :

« On a sa position… ?

-J’ai les coordonnées du dernier point de livraison où ils se sont rendus ! Ca date de plusieurs années…mais c’est tout ce que j’ai, s’exclama la sramette en joignant ses mains dans son dos dans un air penaud. »

Lenz se mit à réfléchir, cherchant la meilleure approche. Leur Zeppelin…le Liberty…pourrait les emmener jusqu’à ce manoir. Mais les risques étaient grands. Des ennemis guettaient en permanence les mouvements de Get Free et n’hésiteraient pas une seule seconde à attaquer dès lors que le quartier général serait moins protégé. Et le manque d’infos flagrant sur le manoir ne permettait pas de se préparer efficacement contre une éventuelle défense des scientifiques. De plus une fois sa décision prise elle ne pourrait plus faire machine arrière. Un seul Zeppelin…deux fronts possibles…et aucun autre moyen d’amener des renforts d’un point à l’autre. Elle ferma les yeux en s’enfermant dans un profond mutisme. Rose la regarda amusée, elle avait déjà vu la Sacrieuse agir ainsi…c’était sa façon à elle de dresser les plans lors de choix cornéliens. Après un court instant de réflexion Lenz ouvrit enfin ses yeux et déclara :

« Bien…préviens Cyd et dis-lui de préparer le Liberty pour un décollage demain à l’aube. Ce soir banquet de guilde, on tente de trouver une dizaine de membre pour venir avec nous. En attendant on tait l’information et le nom de Clocktown n’est pas prononcé…

-Mais…Lenz…

-Pas de mais Rose…c’est la première fois que l’on va tenter une mission avec tant d’inconnues. Il va falloir se montrer le plus discret possible et être parés à toute éventualité. »

Prenant une relativement ridicule, tentant d’imiter un salut se voulant militaire, Rose clama :

« Oui M’dame ! Tout de suite M’dame ! Prévenir Cyd M’dame ! »

Rose pivota sur elle-même et se précipita en dehors du bureau, partant en direction du toit pour prévenir l’ingénieur capitaine. Dans le bureau redevenu calme, Lenz se massait les tempes. Il agissait au mieux mais avait besoin d’un plan de secours…quelque chose permettant de renverser un front si cela tournait mal. Un sourire illumina ses lèvres, peut-être qu’elles pourraient l’aider. Attrapant un papier et une plume, il se mit à rédiger un message.

Sortie du bureau, Rose se dirigea vers l’échelle. Alors qu’elle arrivait au niveau des barreaux, elle entendit un bruit de pas derrière elle. Se retournant vivement, elle reconnue immédiatement le nouveau venu :

« Jolian !

-Hey…la petite Rose…comment va ? »

Jolian Adelart…roublard révolutionnaire et frère d’arme de Lenz. Les deux avaient combattus ensembles sous la même bannière, celle des Ailes Brisées, durant leur jeunesse…puis un drame les avait séparés. Le destin les réunit néanmoins quelques années plus tard, et Jolian avait rejoint Get Free. Impressionnant…voilà un mot semblant faible quand on voulait le décrire. L’homme était un combattant acharné que l’on disait insensible. C’était en partie vrai…Jolian souffrait d’une maladie rarissime inhibant la douleur de son corps. Il ne pouvait la ressentir…ni la sienne ni celle des autres. Cela le faisait parfois passer pour un être antipathique…ce que sa dégaine n’aidait pas à infirmer. Il possédait des yeux rouges carmin, venant illuminer un visage fin et bardé de cicatrices. Ses cheveux rouges, dont les mèches semblaient être de longueur inégale, tombaient en touffes plus ou moins grosses jusqu’au bas de son cou. Un bouc plus ou moins taillé venait lui manger le menton, tandis que ses lèvres demeuraient fermées dans un sourire las…une cigarette allumée en dépassant.

Le roublard portait une veste sans manches, rouge également, par-dessus une chemise noire légèrement ouverte sur son torse. Une plaque de fer pendant au bout d’une chaînette, le nom « Jolian Adelart » y étant visible. L’homme n’était pas bien costaud, mais imposait un certain calme. Une aura dangereuse émanait de lui, et nombreux étaient ceux à se méfier de lui. Rose, elle, le voyait comme un ami. Peu étaient ceux que la sramette n’aimait pas, cela était sans doute l’une des raisons la rendant si appréciable. Elle demanda en se penchant en avant, un sourire amusé sur les lèvres :

« Tu es venu voir Lenz ?

-Ouaip, répondit le roublard en tentant un sourire, Great Fire va bientôt lancer une opération de grande ampleur…et je dois dire que l’appui de Get Free serait un plus non négligeable.

-Elle est assez préoccupée là…je te souhaite bon courage, pouffa la jeune femme en se mettant à monter à l’échelle agilement

-Merci…p’tite Rose. »

Jolian plongea sa main dans sa poche et en sortit une petite boîte en fer. Il l’ouvrit et jeta son mégot de cigarette dedans avant de la refermer pour la ranger de nouveau. Il soupira, le Quartier Général de Get Free n’était pas vraiment son lieu favoris…loin de là. Après plusieurs mois passés dans la guilde, Jolian avait compris que le fonctionnement de cette organisation si particulière ne pouvait lui convenir. Pas assez de révolte, pas assez de combats…pas assez d’action. Lenz avait bâti une véritable armée libre, organisant ses missions de façon stratégique et hiérarchisant les tâches…lui était plus axé sur l’improvisation, la surprise et les petits groupuscules armées. Ils n’avaient pas non plus les mêmes priorités ni les même retenues. Get Free était une famille, ses membres avaient des proches, des gens qu’ils pouvaient perdre…ils hésitaient, avaient peur de la mort ou de voir partir l’un des leur. Le roublard lui était seul, ne craignait rien sauf qu’on le prive de sa liberté…il avait libéré nombre d’îles et défait des tyrans en partant seul pour le front.

Aussi au terme de ces quelques mois personnes ne fut surpris de le voir quitter la guilde pour fonder son propre organisme : Great Fire. Un commando armé capable d’intervenir n’importe où, se moquant des conséquences néfastes pour eux et faisant des missions suicide leur crédo. Ils étaient néanmoins restés proche de Get Free…poursuivant les mêmes buts avec des moyens différents. Et aujourd’hui le roublard avait besoin de l’aide de son frère d’arme.

Arrivant devant le bureau de ce dernier, il frappa. Une voix bougonne le somma d’entrer et il s’exécuta. Lenz était entré dans une véritable furie, envoyant des rapports dans toutes les directions en ne les consultant que brièvement. Elle passait en revue les effectifs de la guilde et la position actuelle de chaque membre, tentant de grappiller quelques unités en renfort pour l’un des fronts qu’elle ouvrirait le lendemain. La Sacrieuse leva les yeux pour les poser sur le roublard, arrêtant un instant ce raffut. Elle s’exclama enjouée :

« Jo’ ! Tu tombes bien toi !

-Ah, répondit un Jolian légèrement surprit, bah heureux de si bien…tomber. Qu’est-ce que je peux faire pour toi ?

-On a enfin découvert qui était à l’origine de Dical Xovui ! Et on a une idée de l’endroit où il se trouve ! Toi et tes hommes seriez d’une préci…

-Non. »

Le roublard avait répondu d’un ton sec, toisant son frère d’arme du regard. Cette fois-ci il ne laisserait pas ça passer. Ils avaient des choses plus urgentes à voir. Lenz parut surprit, puis murmura sans le quitter des yeux :

« Ferme la porte Jo’. »

Jolian poussa le lourd battant de bois d’un coup de pied, déclarant d’une voix calme :

« Je t’ai laissé agir pendant longtemps Lenz…mais cette fois-ci laisse-moi te dire que tu merdes complètement.

-Je vois…tu me reproches quoi au juste, répondit la Sacrieur sur un ton amère.

-T’as complètement paumé de vue nos objectifs et ceux de Venremos…et ce depuis quelques temps déjà faut croire.

-Je vois pas en quoi. Je mène toujours ma vie vers la liberté des autres.

-Mener ta vie !? Mais regardes toi bordel ! Devenu femme et n’ayant rien fait pour changer. T’étant ramolli à force de rester dans ta bulle de paix illusoire ! T’as eu deux gamines bordel, tu as récupéré un fils que t’avais paumé et tu as adopté la fille de ton amante. T’es peut être un père en or mais là tu deviens un révolutionnaire de merde ! »

Lenz se leva vivement en entendant cette phrase, renversant le fauteuil dans son geste. Elle projeta un regard empli de colère à son vieil ami. Oh elle avait deviné que ce jour arriverait…et elle avait préparé sa rage depuis longtemps :

« Alors quoi ? Etre révolutionnaire c’est être le plus grand des insensibles, être une pauvre potiche n’ayant rien comme sentiment ? C’est rester seul comme un con pour ne rien avoir à perdre ? Toi tu y arrives Jolian…mais à cause d’une foutue maladie ! Je suis humain moi merde ! Je devrais m’interdire de vivre pour la cause !?

-Tu es devenus faible ! Le Lenz d’avant aurait été au front quoi qu’il en coûte ! La liberté des peuples aurait été sa seule motivation, la seule chose qui le pousse à vivre !

-C’est toujours le cas, mais avec l’envie de faire prospérer ce que j’ai créé, afin de le léguer à mes enfants !

-C’est la seule chose à laquelle tu penses maintenant hein ?! Ta putain de famille ! Les peuples les révoltes t’en as plus rien à battre !

-Mais t’es complètement con Jolian ! T’en es vraiment rendu à ce point-là ! A ne prendre le bonheur que comme une gêne ?!

-C’est une gêne ! Regarde-toi ! Incapable ! Tu fais honte à Venremos avec toutes tes conneries ! Tu possèdes une armée capable de rivaliser avec les ailes brisées…moi un groupuscule ridicule ! Et pourtant je parviens à en faire trois fois plus que ta bande de gros cons inutiles ! Tu vas même jusqu’à prioriser une vengeance personnelle…par rapport à la cause ! »

Un silence de mort retomba dans la pièce tandis que les deux se regardaient avec haine. Pourquoi ce jour-là ? A ce moment précis ? Nul ne le saurait jamais. Ils étaient destinés à finir ainsi. Lenz n’aurait pu devenir libre sans Jolian, Jolian ne serait jamais devenu révolutionnaire sans Lenz. Une boucle les liant à jamais, une boucle vicieuse et empoisonnée les tuant à petit feu. Le jour ou leurs premiers coups avaient été échangés…les menaient à cet instant précis.

Evoluer…on dit que c’est ce que fait l’homme. Ces deux-là n’avaient eu de cesse d’évoluer…pour mieux se contredire. D’un même point ils avaient bifurqués, Jolian avait été le juste…Lenz basculant…devint le terroriste. Un combat les sépara…les changea. Lenz devint le juste et Jolian le terroriste. Une nouvelle fois ils se faisaient face…l’un comme l’autre sachant pertinemment comment tout cela se terminerait.

Ce fut Lenz qui reprit la parole le premier, scellant les évènements à venir :

« Flamiya est morte pour sauver le peuple d’Astrub…elle est morte car ni toi ni moi n’avons réussi à tenir notre promesse faîte à ce monde. Nous n’avons pu empêcher Dical d’agir…et c’est une crâ innocente qui a pris la décision que nous devions prendre. L’arme l’ayant tuée a été conçu par un groupe…et ce foutu Steamer a parlé de l’Agence…d’Emitrévo

-Tu crois que je l’ignore peut être, cracha Jolian, mais on s’était mis d’accord. Nous agissons pour les hommes…contre les hommes. Emitrevo est au-delà de tout ce que nous connaissons. Ce n’est pas notre problème. Flamiya est morte, j’en suis désolé, mais je ne me sens pas redevable. Elle faisait partis d’un groupe de pseudo-révolutionnaire…elle est morte ainsi. Si les tiens étaient tous comme elle alors peut-être que les choses avanceraient.

-Emitrevo peut être vaincu. C’est ce que Mylone et la Librarmé nous a montré. C’est la mission qu’il nous a laissé. Je suis désolé que tu n’es pu le rencontrer Jolian…cela t’aurait changé.

-Mylone…hurla Jolian dans un accès de colère, qui écoutes-tu ?! Venremos ou lui ? Changer…ouais t’as changé depuis que tu l’as vu ! T’es devenu un simple gratte papier…je sais même pas si t’es encore capable de partir au front aujourd’hui !

-Je suis les conseils des deux, et j’accomplis les deux missions que l’on m’a léguées. De mon poing gauche je mettrais à terre les tyrans, et apporterais la liberté. De ma main droite ouverte, je porterais secours à ce monde des dangers qui le guette. Des dangers comme Emitrevo ou Dical. Quant au front je suis encore capable d’y aller. J’y ai ma place. Poses-toi la question. Les charniers ne te correspondraient-ils pas mieux ?

-Alors on en est là ?! Car je refuse de voir ta vision du monde et de la vie je ne suis bon qu’aux massacres !?

-Je sais pourquoi tu es venu Jolian ! Tu n’es là que pour me demander de l’aide dans ton plan insensé pour renverser les nations ! T’es un anarchiste bordel ! T’as rien d’un révolutionnaire !

-Des nations qui se mènent des guerres et blessent le peuple ! C’est ça que tu veux léguer à tes gosses Lenz !

-C’est le monde que tu veux, que je me refuse à laisser à mes enfants ! T’es juste malade Jolian ! T’es qu’un cinglé se vantant d’agir pour la bonne cause ! »

Les deux étaient désormais en nage, haletant en se regardant avec haine. Rien était terminé…tout restait encore à faire. Un dernier coup suffisait à définitivement enfoncer le clou…et Jolian le plaça :

« Je me casse. J’ai rien à foutre dans un lieu de pauvres pisseuses se prenant pour des révolutionnaires. Lenz…t’es mort à mes yeux. T’as bafoué toutes nos promesses et tu ne fais que fuir devant le danger. Va te cacher pauv’type…t’es plus rien. Quand à ta guilde…pense à recruter des gens utiles à l’avenir. Parce que c’est pas ces merdes là qui aideront les peuples. Ils pourraient crever que le monde deviendrait peut être plus fort.

-Un seul mot de plus…commença la Sacrieuse en s’avançant lentement vers lui, un seul mot de plus sur eux Jolian…et je viendrais briser ta grande gueule pour qu’aucuns mots ne puisse plus jamais en sortir… »

Lenz avait ses poings serrés, enfonçant ses ongles dans sa chair. Ses pupilles s’étaient rétractées, semblables à deux traits désormais. Il affichait un rictus de colère et de haine désormais...et semblait déployer toute sa volonté à tenter de rester calme. Jolian arbora un sourire carnassier en clamant :

« Tes hommes ne sont bons qu’à crever pour entraîner les miens… »

Ce fut la dernière parole qu’il put prononcer…avant que le poing de la Sacrieuse ne vienne s’écraser contre sa joue avec une violence extrême.
avatar
Birth
Le Free Man
Le Free Man

Messages : 1366
Date d'inscription : 30/09/2013
Age : 23
Localisation : La ou le peuple se soulève, ou les révoltes grondent...ou la révolution est en marche

Voir le profil de l'utilisateur http://getfree-wakfu.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: NoD Remaster

Message par Shiki Van Shërza le Jeu 21 Mai - 17:03

Et bien, le moins que l'on puisse dire, c'est que l'ambiance chauffe... Vers un Get Free contre Great Fire ? ^^

En tout cas, toujours aussi agréable à lire, pas grand chose de plus à rajouter sur la forme que lors du dernier commentaire, ça reste dans la même veine, et j'aime beaucoup. ^^

Si je peux faire une remarque en particulier par contre... C'est dégueulasse d'arrêter le chapitre là, on a encore plus envie de voir la suite maintenant ! *-*/

Donc maintenant, je ne demande plus qu'une chose : la suiiiiiiiiiiiiiite ! *-*/
avatar
Shiki Van Shërza
Les Fondateurs
Les Fondateurs

Messages : 472
Date d'inscription : 13/10/2013
Age : 23
Localisation : Sufokia

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: NoD Remaster

Message par Ihephe le Jeu 21 Mai - 17:27

Well ... la suite ?

Sinon, le Mylone, c'etait lors d'un event que j'ai louper ? je pourrais avoir un résumé stp Smile
avatar
Ihephe
Les Fondateurs
Les Fondateurs

Messages : 359
Date d'inscription : 13/10/2013
Age : 23
Localisation : Problament ici dans la taverne, sinon dans une aventure

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: NoD Remaster

Message par Albynn le Jeu 21 Mai - 19:13

Ca sent bon le double front de combat!
GF, GF et les scientifiques!


Et +1 pour Mylone.
avatar
Albynn
Le Respectable
Le Respectable

Messages : 1237
Date d'inscription : 19/10/2014
Age : 25
Localisation : Devant mon ordi! T'as cru quoi?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: NoD Remaster

Message par Opheliana le Jeu 21 Mai - 20:57

*pose le texte sur le bureau de la guilde après l'avoir lu, lu, et lu encore*

Ooooh...c'est tout joli, tout bien écrit, tout plein de kawaï, de petites fleurs, de paillette et-

--Mother Fucking Jolian In Your Face Bro'--

Mais...mais...mais non...c'est plus kawaï '-'

Mais sinon je trouve ça super et bien écrit comme toujours, plein de vie, de mort et de coups de poing dans la tronche de Jolian, bref super ! *^*

*s'en va pour la deuxième fois dans la longue quête de recherche de la suite*
avatar
Opheliana
L’Idéaliste
L’Idéaliste

Messages : 93
Date d'inscription : 05/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: NoD Remaster

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 7 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum