NoD Remaster

Page 4 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: NoD Remaster

Message par Opheliana le Mar 2 Juin - 12:32

Ils peuvent le faire oui ! Ils le peuvent et je suis de tout cœur avec eux ! Et cette arrivé fracassante, mon dieux qu'elle était belle !! *^*

Encore du bon, du beau, du mignon et de l'épicnessence ! (Oui oui epinessence :3)

Et paf le moment épique de Shiki spoted ! Un très beau moment parfaitement...minuté je dirais ! Et vachement badass...je vais commencer à croire que notre Shiki nationale serait plus puissante en Xélor :3

Sinon le passage de Lashet est parfaitement bien écrit, j'ai adoré cette description complexe avec les portails, et le débarquement de Get Free sur la Croisée des Armes "ni trop tard, ni trop tôt, juste au bon moment" ! XD

Bref toujours du bon, continue comme ça et fait nous une magnifique histoire ! *^*

*part cherché le onzième parchemin perdu pas encore écrit*

PS : Pour la première et la dernière fois : First ~
avatar
Opheliana
L’Idéaliste
L’Idéaliste

Messages : 93
Date d'inscription : 05/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: NoD Remaster

Message par Bluefox82 le Mar 2 Juin - 12:53

Magnifique passage, comme d'habitude c'est toujours aussi plaisant à lire! ^^

Shiki a un moment superbe, on peut enfin voir ses pouvoirs de Xélors et ça c'est top!

Les renforts arrivent au fur et à mesure, de plus en plus de personnes se joignent à la fête, et je suis toujours impatient de ce qu'il va se passer ensuite!

Continue comme ça, c'est excellent. Wink
avatar
Bluefox82
L’Utopiste
L’Utopiste

Messages : 291
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 21
Localisation : Dans mon humble demeure, ou dans une auberge quelconque, tant que je peux boire et écouter les bardes.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: NoD Remaster

Message par Albynn le Mar 2 Juin - 13:15

WHUTUTZUUU! SHIKI POWA!
Pour ceux qui auraient pas eu, la zik de l'epicness de shiki: https://www.youtube.com/watch?v=riInlAK8Kts
avatar
Albynn
Le Respectable
Le Respectable

Messages : 1236
Date d'inscription : 19/10/2014
Age : 24
Localisation : Devant mon ordi! T'as cru quoi?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: NoD Remaster

Message par Lashet le Mar 2 Juin - 13:27

Yaaay! Le moment de Lashet est superbe! *-* Celui de shiki aussi! Super,comme d'hab! SUIIIITE!
avatar
Lashet
L’Activiste
L’Activiste

Messages : 165
Date d'inscription : 11/12/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: NoD Remaster

Message par Shiki Van Shërza le Mar 2 Juin - 17:13

Alors, par où commencer ? Y'a vraiment trop de trucs à dire ! *-*/

Commençons par le début : Clocktown... La bataille contre Jack, contre les Méka... Un beau combat, bien détaillé, tu te débrouille toujours aussi bien ! ^^

Ensuite... Cette Shiki, mon dieu ! *-*/
J'ai adorer ce passage, quand elle "emprunte" les pouvoirs Xélor a Ambre pour sauver sa Crozoli... C'est tellement génial, et elle a tellement la classe ! J'adooooooooooooooore ! *-*/
Surtout que tu a parfaitement rendu ce que peux penser Shiki, ou sa manière de réagir... Rien à dire sur ça, c'est un sans faute ! ^^

Ensuite... Enfin l'arrivé de la guilde à la croiser des armes, la citation de Lenz tombe particulièrement bien ! ^^

Et Lashet... Deuxième moment épique de cette partie, et je doit bien l'avouer, il a la classe ! J'aime beaucoup son style de combat d'ailleurs. ^^

Ensuite... L'arriver des dragons ! Je m'y attendais pas, et c'est une bonne surprise ! ^^
Puis Bubble et Nacri sont trop mignons ! *-*/

Pour finir... J'ai sans doute oublier quelques trucs, mais ce qu'il faut retenir... C'est génial ! *-*/
Toujours aussi bien écrit, toujours aussi agréable à lire, je n'ai qu'une chose à dire... Vivement la suite ! *-*/
avatar
Shiki Van Shërza
Les Fondateurs
Les Fondateurs

Messages : 472
Date d'inscription : 13/10/2013
Age : 23
Localisation : Sufokia

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: NoD Remaster

Message par Ihephe le Mar 2 Juin - 17:19

Ah bah, comme quoi je me suis pas trop planté sur le renfort Draconique ! XD

Les moments épique de Lashet et Shiki juste épique ! Chacun a leur manière, Shiki et ses pouvoirs Xelor et Lashet avec son calme Olympien

LA SUIIIIIIIIITE !
avatar
Ihephe
Les Fondateurs
Les Fondateurs

Messages : 359
Date d'inscription : 13/10/2013
Age : 22
Localisation : Problament ici dans la taverne, sinon dans une aventure

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: NoD Remaster

Message par Birth le Mer 3 Juin - 12:33

(Et salut à tous ! de retour pour la suite de NoD R ! Une suite un peu spéciale, je ne dirais rien vous comprendrez ! Toujours heureux de lire vos Com' et toujours déterminé à aller au bout !

Le point :

-Ophe : Merci ! Super com' :p Et Shiki avec ses pouvoirs de Xélors je l'ai longtemps considéré comme être le plus puissant du projet Destiny (avant l'arriver d'Emitrevo Very Happy)

-Hark' : Merci ! Et bien les renforts arrivent encore TATATATA !

-Beuboune : Merci ! Tiens je rajoute le thème de Heldegast si ça plait https://www.youtube.com/watch?v=4L1sxibr8IA

-Lashet : Merci ! bah heureux que le passage sur Lashet t'ai plut, j'ai adoré l'écrire moi et le perso me fait rêver dans cette nouvelle !

-Shiki : Merci ! Idem heureux que ça t'ai plut, je commence à la cerner la Shishi après tant d'écrits dessus (et rose est toute contente de voir sa belle la sauver ~)

-Ihephe : Merci ! Et bien oui tu avais vu juste...mais la suite est secrète :3

Sur ce la suite !!!)




Episode 11 : Si le doute te submerge, regardes dans le ciel




Les Zeppelins étaient désormais placés au-dessus d’une croisée des armes des plus agitée, se mouvant doucement malgré leur vol stationnaire. Ils avaient atteints leur objectif : rallier au plus vite la grande antenne de la Futaie Trouée. Ils la voyaient un peu plus loin, crevant la mer de feuille que formait la grande forêt. Ils ne leur restaient plus qu’à attendre en défendant ce point, et la victoire leur serait acquise pour de bon.

Dans le plus grand Zeppelin du groupe, le Nova-Sky, l’équipage s’activait. Les hommes pianotaient frénétiquement sur le gigantesque tableau de bord, régulant toute la machinerie de l’appareil pour un rendement énergétique optimal. Les parois de la salle de pilotage étaient magnifiquement décorées, une véritable fresque de rouage ayant été gravée dans le métal cuivré de l’appareil.

Debout, derrière le grand gouvernail qu’il tenait d’une main, Heldegast observait le sol. Il ne pouvait voir précisément ce qu’il se passait, mais n’avait aucun mal à observer incendies et explosions. Un mince sourire étirait ses lèvres, aucune pitié n’était de mise avec les bouseux. Il les méprisait, au plus haut point. Avoir grandi aux côtés des élites avait forgé cet homme à un élitisme qu’il voulait total. Pas de place pour les incompétents ou les faibles. La société, celle qu’il allait créer une fois Amakna tombée, se baserait sur un contrôle total de la population. Une accaparation des cerveaux du pays serait bien entendu nécessaire, les progrès qu’ils pourraient amener dans les différents domaines scientifiques s’avérant des plus précieux. Un monde intelligent dirigé par des personnes intelligentes, tel était le rêve du Féca…et aujourd’hui il commençait à devenir réalité.

Le moral des Amaknéens devait être au plus bas, pensa-t-il en entendant le son léger des armes à feu lui provenant depuis le sol. Esquissant un sourire plus marqué, il demanda d’une voix semblant victorieuse qu’on lui amène un micro. Un haut-parleur avait été fixé sous l’appareil, et il comptait bien s’en servir pour achever ce peuple luttant désespérément. Se raclant la gorge, il appuya sur le petit bouton démarrant le signal émetteur et déclara d’une voix calme et solennel :

« Fiers peuple Amaknéen, vous dire que je viens en paix ne serait qu’un mensonge éhonté j’en ai conscience. Mais sachez néanmoins que malgré des apparences peu flatteuses, j’agis pour une noble cause. Mon nom est Ludwig Von Heldegast, maire de la ville mékanique de Clocktown…et dirigeant de cette armée. Qui sommes-nous ? Des barbares ? Des meurtriers ? Des monstres perpétrant un génocide ? Rien de tout cela. Nous sommes scientifiques, chercheurs, ingénieur…et autres génies travaillant à l’élaboration d’un monde meilleur. Et sous ces apparences peu flatteuses, montrant une armée de Mékas ravageant votre nation…se cache en réalité une nécessité pour ce monde. Le Chaos d’Ogrest, fléau même pour les dieux, a contaminé notre planète…et il le refera très certainement. Face à cela comment ont réagis les nations de ce monde. Guerres, coups d’états, stagnation technologique…notre monde semble figé dans une ère peu prospère…avec un ennemi constant pouvant mettre un terme à notre existence à tout moment. Ce que je propose moi ? Ce n’est pas un monde se voulant meilleur, ni un monde juste. Mais un monde apte à sa survie…apte à évoluer. Je souhaite une multiplication des élites, que les enfants de vos enfants naissent tous génies et puissent grandir dans un monde qu’ils sauront remodeler selon leurs compétences. Un monde qui sera gouverné par des gens jugés intelligents, et dont les ères se succéderont à une vitesse incroyable. Un monde idéal…n’est-ce pas ? Mais pour cela nous devons intervenir maintenant, Clocktown prend donc possession de cette nation…avant de se répartir sur le reste du monde. Nous serons unifiés sous la même bannière ! Et ensembles…petit à petit…nous nous renforcerons et deviendrons un jour tous égaux. Mais pour l’heure je me dois de chasser de ce monde les idiots, les incompétents et les inadaptés. Alors rendez-vous, haussez les mains devant mes mékas et ils useront d’un choc électrique pour vous assomer. Vous aurez la vie sauve et une place…dans ce nouveau monde ! »


***


Un grésillement résonna dans le ciel et le haut-parleur se tut enfin. Le silence s’était abattu, le temps du monologue du dirigeant ennemi, sur la ville entière. Les gardes d’Amakna, la mine sombre et la tête baissée, semblaient en proie au doute. Puis le terrible son se fit entendre, le son du désespoir et de l’abandon…le son d’une arme touchant le sol. Les yeux se levèrent, cherchèrent et fixèrent. Un jeune garde, la vingtaine environ, avait lâché sa lance et haussait désormais ses bras vers le ciel. Les mékas l’observaient, et l’un d’eux s’avança. Levant son bras mitrailleur, il fit scintiller le bout de son canon et tira une sorte de petit éclair. Le jeune fut secoué de violents tremblements et s’effondra au sol. Immobile…mais vivant. Les gardes se regardèrent longuement. Les vétérans serraient leurs armes plus fermement encore, pas question d’abandonner. Mais dans les yeux des jeunes, des inexpérimentés et des fatigués…la lassitude se lisait. Les lances tombèrent, une à une…le son du métal percutant les grandes dalles de la ville résonnant dans toutes les oreilles. Des flashes bleutés illuminèrent les environs tandis que des corps inconscient s’effondraient au sol. Le moral était parti, la détermination n’était plus de mise…et les gardes s’avouaient vaincus.


***


Tyra tirait inlassablement, repoussant les unités métalliques et les envoyant voler dans toutes les directions. Elle haletait, le combat s’avérait épuisant. La crâ fixait les gardes, voyant nombre d’entre eux se rendre. Elle pesta, si la reddition commençait déjà…la ville était condamnée. Ils avaient besoin de renfort…de sang neuf dans cette guerre. Les autres nations allaient-elles porter secours à une Amakna en perdition…bien sûr que non. Ils devaient être en train de préparer leur propre défense, bien loin des préoccupations du peuple Amaknéen. Elle soupira en murmurant :

« On fait quoi…on se bat depuis un moment déjà, et on est bien infoutu de prendre le contrôle de la zone…

-Faudrait tous les abattre…d’un coup, soupira Poppy.

-Et vu comment on galère c’est pas gagné, hurla un Oxo occupé à maintenir un méka à distance avec sa pelle. »

Le fiers Protocole s’avança, admirant ses pairs en déclarant d’une voix solennel :

« Mes chers frères de métal…pourquoi nous battons nous…allons plutôt discuter rouage devant une bonne tasse de thé ! »

Un mitraillage en règle répondit à sa proposition tandis qu’il repartait se mettre à couvert en grommelant :

« Quelle bande d’infâmes goujats ! »

Tyra haussa un sourcil…elle avait peut-être un plan. Faisant signe aux autres, elle commença à donner ses instructions en signant avec ses mains. Les autres membres du groupe acquiescèrent en silence…ça semblait dingue mais ça pouvait marcher. Oxo invoqua son vieux phoreur…« Vaz Yformoa Toulad’Dent » et passa sous forme Phorzerker avec lui. Protocole s’avança à ses côtés, et les deux se ruèrent vers l’ennemi. Sautant au moment où leurs opposants ouvraient le feu, ils esquivèrent de peu les projectiles. Les deux Crâ avaient d’ores et déjà bandées leur arc, une flèche venteuse repoussante entre leurs doigts. Elles relâchèrent leur projectile respectif qui vinrent percuter les deux hommes pour les envoyer au-dessus du groupement de méka. Ils atterrirent tant bien que mal juste derrière leurs ennemis, et se lancèrent dans une charge contre eux…les repoussant vers l’avant. Les deux crâ avaient invoquées de nouvelles flèches repoussantes et pilonnaient l’avant du groupement mékanique. Au terme de nombreux efforts, et d’une excellente synchronisation, le petit groupe parvint à compresser les mékas entres eux. Oxo et Protocole se reculèrent vivement, tandis que Mama faisait danser des fils de Wakfu autour d’elle. Telle était une partie de son pouvoir, l’Eniripsa parvenant à invoquer des fils quasi incassables en puisant dans ses réserves de Wakfu. Elle avait par ailleurs obtenue le surnom de « Folle aux fils »…mais cela était une toute autre histoire. Entourant les mékas de ses fils, elle les maintint serrés les uns contre les autres. Les unités métalliques cliquetaient d’avantage, forçant sur leurs rouages pour tenter de se dégager. Un Waddle souriant, une large bombe dans la main, s’avança lentement vers eux. D’un sourire angélique et d’une voix suave, il susurra :

« Allez…à la revoyure…bande de cons. »

Il lança sa bombe, mèche allumée, au centre du tas…et tous partirent se réfugier à couvert. L’explosion fut assourdissante tandis que des débris de mékas volaient dans toutes les directions. Se risquant à un coup d’œil, Tyra remarqua que l’entrée de la ville était enfin vide. Soupirant elle murmura :

« Et une zone de contrôlée…une… »


***


Dans le port de la Futaie Trouée, les évènements avaient pris une tournure pour le moins inattendue. Les mékas avaient envahis la zone, cherchant à bloquer tout accès à la mer pour les Amaknéens. Ils n’avaient néanmoins pas prévus qu’au moment de leur attaque…deux équipages pirates s’étaient engagés dans un duel. L’épreuve avait rapidement changée, devenant une compétition cherchant à déterminer qui parviendrait à vaincre le plus d’êtres de métal.

Devant la Larme d’Ebène, magnifique navire à la coque arborant les cicatrices des combats passés, la bataille faisait rage. La Capitaine Alvilda, dont les longs cheveux blonds volaient au rythme de sa danse combative, se livrait à une véritable prouesse. Son long manteau blanc ne parvenait qu’à se faire érafler sous les coups de lames des unités métalliques. Elle esquivait les coups habilement, plongeant sa lame dans les cuirasses robotiques à grand renfort de mouvement précis. A ses côtés Ching Shih, la pandawa au pelage noir, repoussait les assauts de ses ennemis à grands coups de pieds et de poings. Elle pesta :

« Et vla que des robots me font des avances, mais où va-t-on sérieusement ! »

Sur le navire, le crâ Eevan assaillait ses adversaires de ses flèches perçantes. Ses grands yeux marron clairs fixaient le champ de batailles, tandis que ses longs cheveux roux voletaient au grès du vent. Le crâ arborait une longue barbe dissimulant un sourire victorieux. Il portait un long manteau vert foncé, dévoilant un torse se voulant nu. Ses jambes étaient couvertes par un pantalon beige et ses pieds chaussés par de grandes sandales. A côté de lui, l’Ecaflip Salem arrosait ses ennemis sous une pluie de balle. Ses cheveux blonds, coupés à mi longueur, étaient en partie cachés par un grand chapeau. Il portait une simple chemise blanche par-dessus un pantalon noir. Ses pistoroubs de duelliste, fermement serrés entre ses mains, crachaient projectile sur projectile à un rythme effréné. En contrebas son frère, l’imposant Bobo, démembrait les mékas les uns après les autres. Son grand costume, demeurant trop petit pour lui, était déchiré en de nombreux points sous la contraction de ses muscles…son ridicule chapeau melon toujours vissé sur son crâne. Il tonna de sa voix puissante :

« Vous…n’approcherez pas…de ce navire. »

Le suivant de prêt, l’étrange Vadar, croisement entre un humain et un requinou, s’occupait de déchiqueter de ses dents acérées les carcasses démembrée. Sa peau était grise et il portait des haillons, mais la rage dont il faisait preuve lui donnait une aura effrayante. Laxut, le Roublard à la tenue sombre et au bouc marron, combattait non loin d’eux. Usant de sa lame autant que de son pistoroub pour venir à bout des mékas qui tentaient de prendre l’équipage à revers. Harmonia, l’Eniripsa aux longs cheveux blancs et aux yeux dissimulés derrière de fines lunettes, lançait ses potions corrosives contre les blindages des mékas. Leur cuirasse fondait doucement, dévoilant leurs fragiles circuits. Les Ten’Iss’Uoc Ozh et Ceru, véritables écaflip sauvages aux seins nus, se jetaient alors sur eux pour plonger leurs griffes dans leurs entrailles. Ceru avait un pelage marron et de longs cheveux de la même couleur. Ses grands yeux rouges laissaient entrevoir une lueur guerrière que sa démarche chasseresse tendait à confirmer. Sa fille, Ozh, possédait un pelage orange et blanc. Ses cheveux orange, coupés à mi longueur, s’hérissaient dans toutes les directions. Ses beaux yeux jaunes luisaient quant à eux d’une lueur amusée, l’Ecaflip prenant visiblement ce combat pour un jeu.

Un méka tenta d’attaquer la capitaine par derrière, sa lame se rapprochant dangereusement de la nuque de celle-ci. Il fut abattu d’une balle sans que la détonation ne soit audible au milieu des combats. La Roublarde blonde, remarquant l’assaillant à terre, se tourna en direction des hauteurs de la Futaie en criant :

« Joli tir Elba ! »

Dissimulée dans les fourrées surplombant le port, une jeune Ten’iss’Uoc au pelage blanc était allongée au sol. Ses longs cheveux blonds étaient attachés en une queue de cheval, ne gênant pas ses beaux yeux bleus. Elle portait un débardeur vert, cachant une faible poitrine qu’elle jugeait parfaitement adaptée pour le tir. Le bas de son corps était couvert par un long pantalon noir, et ses pieds demeuraient nus. Les Ten’Iss’Uoc, tribus sauvage du Royaume Sadida, avaient la particularité de posséder des coussinets sous leurs pieds. Il les laissait toujours à nus, respectant la tradition de toujours garder un contact physique avec la mère terre.

La jeune femme tenait un long fusil entre ses mains, un cylindre métallique étant fixé sur la mire de l’arme. Il s’agissait là du premier prototype de fusil à grande précision qu’avait développé la jeune Elba. Habituée au tir dès son plus jeune âge, elle n’avait eu de cesse d’apprendre des choses la menant à cette voie. Les nombreux ouvrages qu’elle avait lus lui avaient appris à polir le verre, ainsi que les rudiments de la conception d’arme. Elle s’était entraînée à tailler le bois, lui permettant ainsi de donner une forme allongée à la crosse de son fusil. Ses connaissances de la navigation et du climat avaient permis un calibrage optimal du canon de l’arme, le rendant efficace contre tout type de vent. Ses talents pour diriger une équipe, qui lui avait été inculqués par sa mère adoptive…Alvilda…lui avait permis de diriger Vadar pour tailler le métal qui allait former le canon de son arme. Le tout réunis donnait naissance à la première véritable tireuse d’élite du monde des douze. Elle sourit en voyant sa mère lui faire un signe, et rechargea son arme via le loquet.

***


Le deuxième équipage, celui du Diamant au Dandy, causait également de véritables ravages au sein de l’armée mékanique. Devant leur chatoyant navire aux couleurs or, ils luttaient avec un acharnement sans pareille. Leur capitaine, le Roublard aux cheveux couleur Wakfu Hedward, démontrait une nouvelle fois sa grande dextérité au sabre. Tenant son arme dans sa main droite, son bras gauche ayant été mékanisé suite à une blessure, il tranchait un à un les mékas se présentant devant lui. Habillé de son long manteau rose pétant et de son pantalon noir, il arborait un grand sourire dissimulé derrière sa fine barbe. Son œil droit, dissimulé par un bandeau rosé, demeurant caché. A ses côtés la jeune roublarde aux couettes blondes, Modi, perpétrait un véritable massacre. Son fusil bien en main, elle abattait une à une ses cibles. Sa longue robe en dentelle blanche, lui donnant des allures de princesse selon elle, était surmontée par un assemblage hallucinant de cartouchières. Sur le bateau se tenait une magnifique crâ aux longs cheveux et aux yeux rouges, répondant au nom de Tsuni. Elle portait une veste noire par-dessus un petit haut rouge. Ses jambes étaient fortement dénudées, la belle portant un minishort noir. Tenant fermement son arc en bois blanc, elle repoussait les mékas s’approchant trop prêt. Juste à côté d’elle se tenait un jeune crâ, d’une dizaine d’année, aux cheveux roux. Ses petits yeux rouges tentaient de regarder par-dessus les barrières du navire…sans succès. Le garçon portait une salopette beige par-dessus un tee-shirt blanc. Des taches de rousseurs zébraient son nez et le bas de ses yeux, et un petit sourire impatient éclairait son visage. Le garçon piailla à l’intention de la crâ :

« Maman…il se débrouille comment papa Eev’ ?

-Comme toujours Brohm…murmura-t-elle un fin sourire aux lèvres, divinement bien… »

En bas du navire se tenait le corps inanimé d’un pandawa au pelage noir et aux cheveux roux. L’homme tenait un fusil à canon scié entre ses mains, et semblait ne plus respirer. Il portait une longue robe de prière bleue et des tongs en bois clair. Tsuni le regarda et hurla :

« Mais bordel Jean qu’est-ce que tu fous !

-Je m’entraîne à faire le mort, répondit l’homme d’une voix lasse et dépressive.

-Tu crois que c’est le moment sérieux ?!

-Je sais que ma malchance fera que je ne mourrais pas encore aujourd’hui…c’est ainsi…

-Tu crois pas que tu exagères sérieusement…

-Regardes et comprends ma peine… »

L’homme leva son bras et visa un bosquet au hasard. Depuis qu’il avait juré ne plus boire d’alcool, Jean ne cherchait que le repos éternel…sans succès. La chance, ou malchance selon lui, étant toujours de son côté. Tirant dans le bosquet, les yeux toujours fermés, il abatti sans même le vouloir un méka qui le visait de son bras mitrailleur. La créature métallique tomba au sol tandis que Jean clamait :

« Tu vois…

-Ah oui…c’est problématique en effet, pouffa Tsuni. »

Un peu plus loin se tenait Kofo, le « médecin » de l’équipage. Ses longs cheveux châtains étaient pleins de crasse et ses vêtements n’étaient plus que haillons. Il trifouillait les circuits des mékas, bien loin des préoccupations des autres, tentant de découvrir si l’urine de truche avait un quelconque effet sur eux.

Dans ce port en proie à une terrible bataille, la particularité fondamentale de cette guerre était belle et bien démontrée…

Les barrières étaient tombées, et tout le monde y mettait du siens pour sauver la nation.


***


Dans le ciel de la Croisée des Armes, le calme apparent fut finalement troublé. Sous les yeux ébahis des combattants au sol, autant que des équipages des Zeppelins, un réacteur explosa. L’appareil touché tenta de maintenir son vol un instant, avant d’amorcer une lente descente vers la mer. Un tir l’avait percuté…quelqu’un avait osé tirer sur les Zeppelin de l’envahisseur. Tous les regards se braquèrent en direction du tir…et la lumière se fut. Un Zeppelin, légèrement plus petit et aux lumières bleutées, fonçait à vive allure vers l’antenne de communication de la Futaie. Le flanc de l’appareil arborait un blason vert et blanc…Get Free venait se rajouter au contrôle aérien. Un petit haut-parleur, situé sous l’appareil, crachait une voix hurlante et féminine…la voix d’une Sacrieuse visiblement déterminée :

« Heldegaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaast !!! »

Le Liberty arrêta sa course folle à une distance raisonnable des autres appareils, tandis que le Nova-Sky répondait :

« Dogaïl ! Vous vous êtes donc échappez de ma ville…

-Oh que oui ! Et nous voilà enfin…prêt à te foutre la raclée de ta vie !

-Et tu vas faire comment, seul contre neuf…sans plan…et avec une nation Amaknéenne sur le point de se rendre.

-Je n’ai pas besoin de te vaincre…mes camarades sont en ce moment même en train de se battre dans ta ville…et je sais qu’ils en prendront le contrôle. De notre côté il nous suffit de démolir ton antenne…et tes robots s’arrêteront.

-Que…tenta de répondre le Féca avant de se faire couper.

-Vous entendez les Amaknéens ?! On peut les vaincre ! On peut arrêter leur armée ! Donnez-nous juste du temps, continuez de vous battre…on va y arriver ! On ne laissera pas cette nation tomber à cause de vulgaire morceaux de ferrailles !

-Tu penses vraiment que…commença Heldegast dans un rire avant de se raviser. »

Ce son…il entendait un étrange son. Des défauts du moteur…non ce n’était pas un bruit mécanique. Ca provenait d’en bas…du sol. On aurait dit…des hurlements. Le peuple Amaknéens qui hurlait…sa rage…sa détermination. La Sacrieuse était en train d’inverser la tendance qu’avait insufflée le Féca. Elle était en train de leur redonner de l’espoir. Le Féca enragea :

« Ca ne suffira pas bouseux ! Je vais te… »

La suite du message ne sorti jamais, une pluie de balles et de flèches avait percutée dans relâche le haut-parleur du Nova-Sky. Les Amaknéens tiraient contre leur ennemi. Le Liberty continua quant à lui de cracher la voix victorieuse d’une Lenz aux anges :

« Ils veulent que tu fermes ta grande gueule Heldegast ! Tes beaux discours ne prendront plus, ils savent que tu n’es voué qu’à perdre cette bataille ! Tu as crus pouvoir arriver ici et tout rafler…tes armes ne sont rien ! La plus grande arme d’une nation…celle qui va marquer le tournant de cette guerre…c’est son peuple ! »

Le silence régna de nouveau dans le ciel, tandis que des tourelles émergeaient lentement des flancs des Zeppelins Clocktowniens. L’heure n’était plus à la discussion…désormais seules les armes parleraient.





avatar
Birth
Le Free Man
Le Free Man

Messages : 1367
Date d'inscription : 30/09/2013
Age : 23
Localisation : La ou le peuple se soulève, ou les révoltes grondent...ou la révolution est en marche

Voir le profil de l'utilisateur http://getfree-wakfu.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: NoD Remaster

Message par Shiki Van Shërza le Mer 3 Juin - 13:03

Et bien... Tant de passages dans cette partie, et tant de choses à commenter... On arrive vraiment dans le cœur de la bataille, et ça se voit ! ^^

Première remarque, car je tenais à la faire : Elba. J'adore le fait que ce qu'on lui ai apprit au cours du JDR soit retranscrit ici et serve à justifier son rôle, ça donne plus de profondeur aux choix faits, et c'est très appréciable. ^^

Joli monologue d'Heldegast sinon, même si bon... Je suis pas trop fan de ses idées. ^^'

Le passage avec la guilde et le plan de Tyra est sympa aussi, on voit bien le travail d'équipe et la coordination qui règne au sein de la guilde, j'aime beaucoup. ^^
Sans compter que les capacités de chaque membre sont bien exploiter. ^^

Ensuite, le passage des deux équipages... On l'attendais celui là aussi... Et bien pas de déception de mon côté à ce niveau là. On retrouve bien les caractère et habitudes de chaque personnage, et mon dieu... Jean est toujours aussi génial. xD
Seule remarque : Harmonia a normalement les cheveux plutôt courts, mais je dirais rien sur ça, vu que pas mal de temps c'est écoulé, il est possible que ça ai changer aussi. ^^

Ensuite, l'arrivée du Liberty. Un autre moment attendu, et y'a pas à dire, Lenz est toujours aussi entraînant. Il est doué pour remonter le moral aux autres, et y'a pas à dire, il a un sacré charisme. ^^

Voilà, je pense avoir fait le tour de ce que j'avais à dire, même s'il doit encore manquer quelques trucs... Mais à part ça, et bien c'est du tout bon, et toujours aussi agréable à lire en prime, continue comme ça ! ^^

Une seule phrase donc : Vivement la suite ! *-*/

PS : Tu cerne Shiki magnifiquement bien je trouve même. ^^ (Et je n'en doute pas le moins du monde pour Rose~)
avatar
Shiki Van Shërza
Les Fondateurs
Les Fondateurs

Messages : 472
Date d'inscription : 13/10/2013
Age : 23
Localisation : Sufokia

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: NoD Remaster

Message par Albynn le Mer 3 Juin - 13:17


BASTOOOOOOOOOOOOOOON!
REVOLUTIOOONNNNNNNN!

Mais y sort d'où, l'équipage Diamant ?_?
avatar
Albynn
Le Respectable
Le Respectable

Messages : 1236
Date d'inscription : 19/10/2014
Age : 24
Localisation : Devant mon ordi! T'as cru quoi?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: NoD Remaster

Message par Shiki Van Shërza le Mer 3 Juin - 13:25

Bybyn : Du JDR qu'on fait avec Birth, Ophe, Mama, Harkane, et Lashet. ^^
avatar
Shiki Van Shërza
Les Fondateurs
Les Fondateurs

Messages : 472
Date d'inscription : 13/10/2013
Age : 23
Localisation : Sufokia

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: NoD Remaster

Message par Bluefox82 le Mer 3 Juin - 14:18

Et un p'tit com' de ma part:

Une partie très sympa, tu as très bien amené les deux équipages pirates, ça fait très plaisir à voir. ^^
On sent de plus en plus la déperdition d 'Heldegast, qui remarque qu'il est de plus en plus dans la merde, et ça ça commence à devenir très très drôle~

C'est là que commence le vrai combat, et il me tarde la suite! :p

PS: J'ai rit pour Tsuni et Brohm. xD
avatar
Bluefox82
L’Utopiste
L’Utopiste

Messages : 291
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 21
Localisation : Dans mon humble demeure, ou dans une auberge quelconque, tant que je peux boire et écouter les bardes.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: NoD Remaster

Message par Ihephe le Mer 3 Juin - 16:45

C'est là qu'on voit que le perso est bien construit, Heldegast est clairement le méchant dans une vision purement manichéenne, alors que dans une vision purement scientifique où seul le meilleur résultat compte, Heldegast remporterai la première place haut la main !

Mais bon ! Get Free est là et on va lui péter la gueule !

Mais si une situation de se genre devait arriver en vrai, je me rangerai certainement de son côté par pur curiosité ^^

Très bon texte, Hâte d'avoir la suite !

LA SUIIIIIIITE !
avatar
Ihephe
Les Fondateurs
Les Fondateurs

Messages : 359
Date d'inscription : 13/10/2013
Age : 22
Localisation : Problament ici dans la taverne, sinon dans une aventure

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: NoD Remaster

Message par Opheliana le Mer 3 Juin - 16:48

Nyaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa !!!

C-Cette...cette...partie ! *^*

Franchement, que dire ? Il y aurait tellement qu'il faudrait presque la longueur de la nouvelle elle même !

Nombreuses parties plus superbe les unes que les autres, introduction des équipages pirate qui franchement est magique, technique de saucification explosive jamais vu et franchement efficace, discours de Lenz que l'on attendait tant !

Du bon, du bon, du bon et encore du booooon !

Voilà, je pense que tout est dit, et comme qui dirait : "L’heure n’était plus à la discussion…désormais seules les armes parleraient." (On va voir si tu t'y tiens à celle là, ça serait dommage Wink )

*court cherché la douzième partie*
avatar
Opheliana
L’Idéaliste
L’Idéaliste

Messages : 93
Date d'inscription : 05/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: NoD Remaster

Message par Lashet le Mer 3 Juin - 19:03

HAN CET EPICNESS! C TRO BIEN! *-*
Méga bien écrit,duper à lire,passionant.
ON VEUT LA SUIIIIITE!! *---------*
avatar
Lashet
L’Activiste
L’Activiste

Messages : 165
Date d'inscription : 11/12/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: NoD Remaster

Message par Mama Koi le Jeu 4 Juin - 9:19

Je viens de voir les trois partie et bordel c'est épique! Entre le Lashet en roi du kun-fu en lâchant un spitch inspiré, ou le Harkane en mode Mécaniciens de l’extrême tout embaume la classe saveur Seqoiu!

Sinon un gros discours qui met la patate du coté de Lady Dogail, un Protocole Hit trop concilient (C'est très drôle à voir^^). Une Shiki en mode Rambob pour avoir touché au mashmallow qui fait des calins.

Un duo d'équipage pirate toujours au top mais surtout 4 de mes personnages donc c'est forcement bien!! (#narcissique)

Ps: Seule petite ombre au tableau (mais facilement corrigeable) Vadar n'a pas la peau grise, mais blanche comme celle d'un humain qui sort rarement. mais sinon c'est du bon!!!!
avatar
Mama Koi
L’Activiste
L’Activiste

Messages : 102
Date d'inscription : 07/09/2014
Age : 23
Localisation : Je sais pas ... ya de la lumière là bas...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: NoD Remaster

Message par Birth le Jeu 4 Juin - 14:17

Bonjour à tous, pas d'épisode aujourd'hui...les cours étant arrivé je ne pourrais assuré un récit à la qualité convenable en une journée. Il arrivera normalement demain ne vous en faîtes pas (Et ce sera du lourd).

L'occasion s'y prêtant, et ne voulant pas passer une journée à ne rien publier, je tente ici quelque chose de spécial. Je vais tenter au cours de ce post de parler un peu plus de ma manière d'écrire et de vous donner quelques conseils de construction (loin de moi l'idée de me penser supérieur, je tiens juste à partager les effets que j'use et abuse pour apporter des idées si cela vous tente)

N'hésitez pas à commenter si cela vous tente et que le concept plaît, j'en referais peut être. Alors c'est partis !


Truc'N Tips



Parlons donc des quelques effets que j'aurais tenté de placer dans la nouvelle...et de ce que cela aura apporté. Je ferais ça épisode par épisode alors accrochez vous.

Episode 1 : L'effet marquant de cet épisode est à mes yeux la contextualisation. Pour rappel l'effet utilisé est simple, au lieu de dire la date dans une description, j'ai préféré le faire dans une annonce de journal...cela rend la description plus réaliste à mes yeux et ne coupe au final pas le récit. Un autre effet intéressant était le placement de l'antenne dès le début, dévoilant le coeur de l'intrigue. Mettre des éléments de votre intrigue de façon discrète dès les débuts vient piquer le lecteur, et c'est intéressant à mes yeux.

Episode 2 : Rien de spécial dans cet épisode, de la description principalement. Tout ce que je peux conseiller ici est de mener vos description de façon organisée et lisible. Ainsi je vous aurais présenté le HM zone par zone et cela aura apparemment plu. L'effet marquant est l'arrivée de Heldegast, symbolisée par un simple mot. Dévoiler un ennemi connu est quelque chose de passionnant, et l'un des meilleurs effets est de le laisser deviner au lecteur. Sans aucune description ni nom...le simple mot "Bouseux" vous aura guidé.

Episode 3 : Un long dialogue dans cet épisode, chose qui n'est pas toujours facile. Rendez les lisible et prennez dès aujourd'hui votre "forme" pour les traiter. Gardez là dans chaque nouvelle et vous lire sera bien plus simple. Pour ma part j'use des guillemets sans tirets en début de dialogue, tirets pour les répliques suivantes puis fermeture des guillemets à la fin. Ne lésinez jamais sur les précisions de ton du style "Déclara-t-il" ou "Hurla-t-il avec force". Il n'y a pas de formule magique pour les placer, à vous de le faire selon vos envies. Pour la forme j'ai galéré de longues années. J'use de virgules ou de points de suspensions pour séparer dires et actions.

Episode 4 : Un combat que vous aurez appréciés pour cette partie. La construction des combats est propre à chacun, je n'ai pas de grands conseils à donner. Si vous cherchez des combats crédibles je ne peux que vous conseiller de mimer vos actions avant de l'écrire. Vous passerez pour un fou mais cela fluidifiera le tout. Le plus dur reste les répétitions...durant les combats les noms des deux combattants risquent d'être prononcés souvent. Mon conseil est de bien décrire les combattants avant le combat pour bénéficier d'un bagage de nom et qualificatif à utiliser. Exemple : Jolian, homme, Roublard, chef de Great Fire/Lenz, femme, Sacrieuse, chef de Get Free. Ponctués le tout avec des "Opposants/Adversaire/Ennemi/Assaillant" et les répétitions seront évitées. Les Flash Back rendent un bon effet, sans les indiquer précisément séparer leur forme du reste du récit et cela passera bien (Italique de mon côté).

Episode 5 : Pas de réel effet reprenable ici...mais un conseil. Si vous usez d'un personnage appartenant à quelqu'un d'autre prennez le temps de bien le décrire lui et sa façon de penser. Ca vous oblige à réfléchir dessus, et vous vous tromperez rarement après avoir prit le temps de poser ces personnages.

Episode 6 : Pas grand chose ici non plus...une description de la ville de Clocktown simplement. Prenez le temps de décrire vos mondes originaux quand ils arrivent. Les parties sur leur organisation spécifique est primordiale, vous devez laisser les clés de la ville au main des lecteurs, et qu'ils puisses se dire ce qu'ils penseraient du lieu si ils y vivaient.

Episode 7 : Toujours rien à signaler ici, si vous laissez un passage rendant brillant un personnage (le monologue de Cyd dans ce cas précis) n'hésitez pas à longuement expliquer sa façon de pensée et pourquoi il avance sa théorie.

Episode 8 : Le cliffanger...tout un  art. Ne coupez jamais au milieu d'une action. Une nouvelle se termine toujours par une chute, c'est la base. Si vous la faîtes en plusieurs parties assurez vous que la partie soit bien finie et que la partie suivante commence sur un autre point.

Episode 9 : Ah je vais pouvoir parler ici de ce que je préfère...la construction Dramatique ! Ici le point que les gens attendaient était l'état du Zeppelin, il était donc logique de le faire passer en dernier. Mais le cheminement pour y mener se devait d'être aussi clair que bien mener. On commence donc sur une vision globale d'amakna se terminant par l'état de la croisée des armes. Ensuite on parle de la croisée en terminant sur Waddle et Oxo se demandant ce que fait GF. On a alors GF avec Tyra terminant en se demandant ce qu'il advient de Lenz....et on arrive en fin au Zeppelin. Les constructions liés comme celles-ci forment un fil conducteur s'avérant plus plaisant à suivre !

Episode 10 : Pour cet épisode rien de bien folichon en terme d'effet. Un mélange de ce que j'avais tenté auparavant.

Episode 11 : Là encore pas de tentative si ce n'est l'avancement de l'intrigue



Le Point Spécial :

J'interviens ici, non pas pour répondre aux questions mais pour éclaircir un point précis, celui des commentaires.

Je vois beaucoup de gens demander des commentaires pour les nouvelles, moi le premier. Ne prenez pas les com' comme des friandises que l'on consomme, mais comme indicateur. Pour moi le but de mes nouvelles est qu'elles me plaisent et qu'elles soient réussie. Je ne peux le dire moi même, je n'en ai pas le recul nécessaire. Vos commentaire me permette de voir votre avis, ce que vous avez aimés ou non. Ecrire pendant un long moment et voir que notre travail est apprécié c'est cela qui génère de la motivation. Mais votre nouvelle doit vous plaire à vous avant tout...et cela passe bien sur par sa réception.

Merci de vos com', c'est vraiment le rêve de voir que la nouvelle est autant appréciée et ça me pousse à continuer encore et toujours. Je terminerais par une question que j'aimerais vous poser. A l'heure actuelle, quel moment de NoD R avez vous préféré ?

Je vous dis à demain ici pour la partie 12 (elle sera là je l'espère). Plein de bisous et que la plume vous guide !

P.S. Big up pour trois nouvelle ! Lisez-les à la place de ma pseudo partie du jour qui n'est pas là :3

-http://getfree-wakfu.forumactif.org/t348-le-retour-de-la-derniere-reine de Mama, très bon texte que je vous conseil (et commentez pour qu'il puisse voir ce qui marche dans ses écrits et qu'il continue sa belle amélioration)

-http://getfree-wakfu.forumactif.org/t340-opheliana-une-histoire-de-sang-et-d-ombre de Ophe, parce que c'est de l'or en barre et que ses combats à l'arme sont une leçon de technicité incroyable. En plus les coms le forceront à écrire Niark Niark

-http://getfree-wakfu.forumactif.org/t337-c-est-l-histoire-d-un-rolisteinserez-musique-de-disney-connue de Hark', qui est d'ores et déjà bien suivie mais que je me dois de conseiller.

Peace mes frères


Dernière édition par Birth le Jeu 4 Juin - 14:26, édité 1 fois
avatar
Birth
Le Free Man
Le Free Man

Messages : 1367
Date d'inscription : 30/09/2013
Age : 23
Localisation : La ou le peuple se soulève, ou les révoltes grondent...ou la révolution est en marche

Voir le profil de l'utilisateur http://getfree-wakfu.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: NoD Remaster

Message par Albynn le Jeu 4 Juin - 14:26

Merci pour le tip 5, ça m'aidera peut-etre à ne plus me planter sur Shiki!
Et sacré pavé de technique ^^
avatar
Albynn
Le Respectable
Le Respectable

Messages : 1236
Date d'inscription : 19/10/2014
Age : 24
Localisation : Devant mon ordi! T'as cru quoi?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: NoD Remaster

Message par Bluefox82 le Jeu 4 Juin - 14:37

Bonne initiative, je m'y réfèrerai pour la suite de mes écrits. ^^

Pour répondre à ta question: mon moment préféré de tout NoD R reste sans équivoque la fin du chapitre 9.
avatar
Bluefox82
L’Utopiste
L’Utopiste

Messages : 291
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 21
Localisation : Dans mon humble demeure, ou dans une auberge quelconque, tant que je peux boire et écouter les bardes.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: NoD Remaster

Message par Mama Koi le Jeu 4 Juin - 14:45

Très bonne idée ces tips! Et sans me venter je suis plutôt fière de cumuler quelque points!
Et ça sera surement une bonne chance pour les grattes-papiers (ou gratte-clavier) débutant qui galère a commencer dans la nouvelle. Constructif et efficace, rien à ajouter.


Ps: Merci pour le coup de pub Wink

Ps2: Pour mon moment préféré de NoD R, J'attendrais la fin de la nouvelle pour me déclarer (Le discours de Lenzia du haut de son Zeppelin est en bonne position ^^)
avatar
Mama Koi
L’Activiste
L’Activiste

Messages : 102
Date d'inscription : 07/09/2014
Age : 23
Localisation : Je sais pas ... ya de la lumière là bas...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: NoD Remaster

Message par Opheliana le Jeu 4 Juin - 16:28

Des ptits tips ! C'est cool ça *^*

Moi j'aime, ils sont détaillé et donne quelque coups de pouce pour ceux qui débute...ou même pour aider ceux qui ont un peu de mal avec certains points

Et meeeerci pour les up !!! (M'en fou je réécrirais pas tant que j'aurais pas de com ! *boude*) Very Happy
avatar
Opheliana
L’Idéaliste
L’Idéaliste

Messages : 93
Date d'inscription : 05/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: NoD Remaster

Message par Shiki Van Shërza le Jeu 4 Juin - 19:00

Oh ! Très sympathiques à lire tout ces tips, c'est une très bonne idée que tu a eu là je trouve ! *-*/

Je pense m'en servir un peu pour la suite de mes écrits, je pense que ça me sera bien utile sur certains points, encore merci pour ces tips. ^^

Et mon moment préférer ? Je suis tenter de dire le moment épique de Shiki, mais ça serait plutôt égocentrique... Je doit avouer que oui, j'adore le moment de Shiki-Xélor, mais cette nouvelle regorge de tellement de moments épiques et de scènes sympathiques que je doit avouer que le choix n'est pas simple ! :p
J'attend de voir le reste de la nouvelle pour décider vraiment. ^^

P.S. : Et moi, j'ai pas de pub ou de up ? D:
Je vais aller bouder tiens, méchant ! *boude*
P.S.2 : Le P.S. est une blague, prière de ne pas le prendre mal, c'était juste pour rire. Je sais que ça plaira pas forcément à certaines personne, mais je ne pense pas ce que j'y ai dit, encore une fois, c'était pour rire. ^^
avatar
Shiki Van Shërza
Les Fondateurs
Les Fondateurs

Messages : 472
Date d'inscription : 13/10/2013
Age : 23
Localisation : Sufokia

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: NoD Remaster

Message par Birth le Lun 8 Juin - 11:08

(Et bien voilà ! Après deux jours d'absence NoD R reprend ! Le boulot est passé, et le clavier est de nouveau libre. C'est épisode est spécial, et je vous laisse découvrir en quoi. merci à vos com', sur la dernière partie comme sur le Truc'n Tips. J'en referais un à la fin de la nouvelle...et je suis heureux que cela ai pu vous aider ne serait-ce qu'un peu.

Pas de point cette fois-ci, des choses ayant été publiées entre temps, je les reprends dés demain alors n'hésitez pas à proposer des questions. Si vous désirez voir apparaitre des personnages à vous dans la partie de demain (qui sera celle ou il y aura le plus de guest) indiquez le dans les com' !

Grand merci à vous, sérieux...vous gérez !

La suite se pose donc !)




Episode 12 : Révolution Industrielle




Dans le manoir volant, au premier étage désormais encombré de carcasses métalliques, le calme était enfin revenu…la fureur des combats semblant loin désormais. Les hommes à la plume et leurs renforts s’étaient regroupés, les deux sœurs Van Sherza se saluant dans un grand câlin. Séléna profita de cet instant pour se retransformer dans un grand flash lumineux. Quand la lumière baissa enfin en intensité, une sublime femme aux longs cheveux argentés, tombant en cascade dans son dos, projetait un regard déterminé de ses pupilles vertes en direction d’Albynn. Elle portait une armure légère, une plaque d’argent épousant la forme voluptueuse de ses seins tandis que sa taille était entourée de petits fragments fait du même métal. Sa tenue était constituée d’un petit haut noir surmonté d’une belle veste grise, un pantacourt gris couvrant une partie de son bas tandis que de petites chaussures de cuir protégeaient ses pieds. Un bel arc sylvestre était accroché dans son dos, un carquois contenant une trentaine de flèches à ses côtés. S’éclaircissant la voix elle déclara :

-Alors…c’est quoi le plan ?

-Prendre le contrôle de la ville, en mettant la main sur la machinerie….soupira le petit Eniripsa, mais je doute qu’il nous laisse le cœur de leur ville sans combattre…. »

Les mékas encombrant auparavant les escaliers menant à l’étage inférieur semblaient s’être repliés, probablement rappelés par le machiniste pour le défendre. Albynn soupira, le combat était inévitable…il le savait. Il regarda rapidement les autres membres du groupe, cherchant à voir leur état. Si les quatre nouveaux arrivants, Illiana, Séléna, Nacrilys et Bubble, semblaient être en pleine forme...force était de constater que ses quatre autres amis semblaient d’ores et déjà être à bout. Rose, malgré les soins reçus, demeurait convalescente…il ne fallait surtout pas qu’elle force trop. De son côté, Shiki semblait épuisée. L’étrange état qui l’avait frappée l’ayant visiblement vidée de ses forces. Chloée était haletante, elle n’avait cessée de courir dans tout l’étage pour tenter de protéger le plus de monde possible, elle n’en pouvait visiblement plus. Liroka, derrière un sourire plein d’assurance et une apparente grande forme, était couvert de plaie et serrait son arme avec moins de force. Il ne tiendrait pas beaucoup de combats de plus lui non plus.

Les quatre renforts, bien que salutaire, ne suffiraient pas. Ils étaient trop peu face à une véritable armée de mékas défendant la ville. Il leur fallait une force nouvelle, écrasante et déterminée. L’albinos regarda son communicateur…qui d’autre pourrait bien arriver dans cette ville volante ? Sans ailes si Zeppelin…le manoir demeurait inaccessible. Il fit signe aux autres de se regrouper autour de lui, ils avaient besoin d’un solide plan s’ils comptaient ne serait-ce que survivre au sein de ce piège volant…


***


Wyatt observait du coin de l’œil l’agitation s’étant emparé du rez-de-chaussée. Un attroupement de mékas, comme il n’en avait jamais vu, s’amassait désormais autour du machiniste de la ville. Joms hurlant ses instructions en rassemblant ses troupes. Il ne perdait son sang-froid que rarement…et le voir dans un tel état ne pouvait signifier qu’une chose : la situation était grave. Les ouvriers semblaient tendus, on leur avait déclaré que les intrus étaient des êtres sanguinaires…de véritables psychopathes cherchant à massacrer les habitants de Clocktown. Wyatt était effrayé, il espérait ne jamais tomber sur de tels barbares. Lorsqu’il les avait aperçus…les étrangers lui avaient paru gentils. Mais ce ne devait être qu’une façade visant à gagner la confiance des pauvres hommes qu’ils comptaient assassiner.

Le jeune homme à la coupe au bol argenté secoua vivement la tête. Il n’avait pas à se préoccuper de ça ! Il n’était pas soldat…juste un simple ouvrier chétif et peureux. Fixant sa lourde clé à molète sur l’un des boulons maintenant la chaudière principale contre le mur, il força sur ses bras pour la resserrer. Ce travail était trop physique pour lui…le jeune homme finirait par mourir de fatigue. Soupirant, il se dirigea vers les tuyaux du secteur trois. En ce milieu d’après-midi son travail était loin d’être finit. Il avait une journée complète de travail…et terminerait tard dans la nuit. Sa vie n’avait rien d’un rêve, mais il se consolait en se disant qu’elle pourrait être pire.

Posant sa lourde clé couverte de cambouis contre son épaule, cherchant tant bien que mal à alléger son poids, il se dirigea d’un pas las en direction de sa prochaine assignation. Le jeune homme murmura pour lui-même :

« Voilà que j’adopte la démarche d’Eddy maintenant…faut croire qu’il me manque plus que je ne le pensais… »

Tandis qu’il s’engageait dans un long couloir, il entendit un certain vacarme provenir des escaliers menant à l’étage. Il écarquilla les yeux, son instinct de survie se réveillant avec force. Il fit volte-face tandis qu’un cliquetis de mékas en mouvement se faisait entendre. Les deux camps semblaient se rapprocher en ce point précis, et il risquait de se trouver prit entre deux feux. Il s’arrêta juste avant la fin du couloir et s’accroupit. Une petite grille métallique d’un mètre de long comme de large était encastrée dans le mur. Wyatt l’attrapa, remerciant mentalement ses grandes connaissances des plans du manoir, et l’arracha. Il se faufila dans le conduis d’aération situé juste derrière, pieds en avant, et reposa la grille contre l’ouverture.

Il aurait pu fuir…il aurait dû fuir…mais une certaine curiosité le tiraillait désormais.


***


Les hommes à la plume déboulèrent au rez-de-chaussée, lancés dans une véritable course folle. Tournant la tête, ils remarquèrent immédiatement le regroupement de mékas qui les attendaient patiemment. Le cliquetis précédant leur séquence de tir retentis de nombreuses fois, et Albynn hurla :

« On va se faire koinkointer, de l’autre côté…vite ! »

Ils reprirent leur course, le flot des balles commençant tout juste à s’abattre derrière eux. Ils bifurquèrent en fin de couloir, et se retrouvèrent dans un long corridor. Les balles s’écrasaient dans le mur situé derrière eux, et des cliquetis de déplacement retentissaient à l’autre bout du long passage. D’autres mékas arrivaient…ils allaient se faire encercler sous peu. Illiana soupira :

« On a pas le choix…on va devoir se battre…

-On va y rester, murmura une Chloée se voulant solennel, on ne parviendra simplement pas à se battre dans une telle configuration…

-Pssssssst… »

Les hommes à la plume se retournèrent en direction du bruit qui venait tout juste d’être émis. Leurs yeux se posèrent sur une grille…un jeune homme aux cheveux gris se tenant juste derrière. Albynn s’accroupit et le regarda dans les yeux, l’ouvrier reculant légèrement…craintif. Il chuchota :

« -Vous…vous êtes des barbares sanguinaires ?

-Non, murmura Albynn en souriant, nous sommes des révolutionnaires. »

Le jeune homme sembla hésiter, avant d’acquiescer doucement. Il déclara :

« Moi c’est Wyatt ! Ouvrier de la ville ! Venez, la grille est facilement retirable et les mékas ne sont pas programmés pour chercher dans ce genre d’endroit ! »

Les membres de Get Free s’observèrent un instant. Pouvaient-ils faire confiance au garçon ? La question fut bien vite remplacée par une autre, possédant une réponse toute trouvée.

En avaient-ils le choix… ?


***


Joms et ses troupes métalliques arrivèrent un instant après. L’homme scruta la salle…personne. Il remarqua la grille et un sourire se dessina sur son visage. Saisissant une sorte de communicateur il clama :

« Unités mékaniques, nouvelles instruction…regroupement général aux quartiers des ouvriers ! »


***


La petite troupe avançait à travers l’exigu conduit d’aération, Wyatt en tête. Le jeune homme n’arrêtait pas de poser des questions, surpris par la nature de ses hôtes. Le dragon rose et la seagonne l’émerveillaient au plus haut point :

« Et tous les révolutionnaires ont de telles créatures ?!

-Non…ça c’est la spécialité d’notre chef…maugréa Liroka.

-Mais…comment devient-on révolutionnaire ?

-Notre chef a une phrase, pouffa Albynn, « L’instinct de révolte est une torche. Beaucoup de choses tenteront de l’allumer de leur flamme malsaine. A force d’être entamée…une étincelle suffit un jour pour qu’elle prenne feu et illumine le monde de sa flamme déterminée…

-Oh…je…je vois. »

Wyatt baissa la tête. Pour lui, tout cela n’était que paroles inaccessibles prononcées par des fous. Jamais Clocktown ne pourrait se rebeller…le système était trop autoritaire…et personne ne savait véritablement se battre.

Le groupe arriva finalement devant une nouvelle grille et Wyatt la poussa doucement. S’extirpant du conduit, il se colla contre un mur et attendit que ses invités fassent de même. Une fois tout le monde sorti, Liroka reposa aussi délicatement que possible…à grands coups de pied…la grille. Wyatt les guida rapidement à travers les couloirs et les mena au quartier des ouvriers. La salle n’avait pas de portes, un simple rideau en couvrait l’entrée. A l’intérieur se trouvait une multitude de tables et de tabourets. Des hommes étaient assis, jouant aux cartes où buvant un verre en profitant de leur seul instant de repos avant une longue période de travail. A la vue de Wyatt et des hommes de Get Free, ils écarquillèrent les yeux et se levèrent rapidement. Des voix s’élevèrent parmi leur rang :

« Ce sont les barbares !

-Ils viennent tous nous tuer !

- Frappez-les ! Mettez-les à terre ! »

Albynn baissa doucement la tête…ça recommençait. Ils avaient déjà eu tant d’ennuis de la part de personnes qu’ils tentaient d’aider…Liroka serra les dents et s’avança, poing tendu :

« Vous voulez vous battre c’est ça ?!

-Regardez ! Ils attaquent ! Appelez la garde !

-Arrêteeeeeez ! »

Tous les regards se posèrent sur le jeune homme qui venait de hurler. Wyatt se recroquevilla légèrement, il n’avait pas l’habitude d’être au centre de l’attention. Il déclara d’une voix bégayante :

« Je…je les ai amené ici. Ils…ils ne sont pas aussi méchant que le dit Joms. Ce sont des révolutionnaires ! Si nous ne les aidons pas…ils…ils pourraient mourir.

-C’est bien beau Wyatt, vociféra un ouvrier, mais si Joms nous surprend avec eux…imagine ce qu’il nous arrivera !

-Je…

-Et s’ils te mentent, hurla un second enragé, s’ils se servent de toi pour accomplir de noirs desseins !

-Je ne pense pas que…

-Tu veux finir comme tous les autres ?! Au cœur de la ville ?!

-Non…tout mais pas ça… »

Wyatt baissa la tête, au bord des larmes. Il n’en pouvait plus de cette vie…de cette ville…de son « métier ». Il ne cherchait plus qu’à fuir, et ces personnes si spéciales pouvaient l’aider à s’en aller. Il voulait leur prêter main forte dans leur mission…mais n’y parvenait pas. Il n’était que le binoclard, l’incompétent hésitant. Ses tests étaient moyens, il était juste en dessous du niveau des hommes du premier étage. Il vivait en cherchant à ne pas faire de vagues, ses parents étant morts d’épuisement depuis des années. Il en voulait à cette ville, mais se résignait à l’aimer lâchement. Debout, au milieu de tous ces regards pointés sur lui, le jeune homme ne voulait que disparaitre…ne plus exister.

Une voix retentie derrière les rideaux :

« Ouvriers, avez-vous vus les intrus prêt de vos quartiers ? »

Tous se figèrent…Joms venait d’arriver. Chacun dévisageait son voisin, cherchant la meilleure chose à faire. Tandis que l’un d’eux ouvrait la bouche pour hurler quelque chose, Liroka fit signe à tous de se taire. L’imposante carrure du Iop donnait envie de l’écouter, et tous se murèrent dans le silence. La voix de Joms retentit une nouvelle fois :

« J’attends. »

Wyatt, résigné, marcha d’un pas lent en direction du rideau. Il avait causé tous ces problèmes…c’était à lui de les régler. Les larmes aux yeux, il passa le rideau et se tint droit juste derrière. Il regardait, terrorisé, ceux se trouvant devant lui. Joms, armé d’un pistoroub, était accompagné d’une dizaine de mékas…et l’on pouvait en entendre de nombreux autres se diriger vers lui. Il regardait, les yeux pleins de mépris, le jeune homme qui venait d’arriver. Après un court moment de silence il cracha :

« Ou sont-ils ?!

-Je…je ne sais pas…bafouilla Wyatt.

-Tu me mens.

-Non…non je…

-Sais-tu ce que l’on réserve aux personnes qui mentent jeune homme ?

-Je…non…

-Ca ! »

Tendant son bras armé, Joms tira dans l’épaule du jeune ouvrier. La détonation fit sursauter tous ceux se trouvant derrière le rideau. Wyatt s’effondra au sol dans un gémissement….

Et l’étincelle mit le feu à la torche…

Il poussa un hurlement…non pas de douleur…mais de rage. Le machiniste haussa un sourcil tandis que le jeune homme hurlait :

« C’est ça que vous voulez vous tous ?! Une vie à n’être traités que comme des sous-merdes ?! »

Wyatt se releva doucement, grognant sous la douleur. L’adrénaline, la colère et les idéaux de ces révolutionnaires…tout cela imposait un changement en lui. Ses lunettes étaient tombées au moment de la chute, et il fixait désormais Joms avec un regard plus déterminé que jamais :

« Moi j’en ai marre ! Je ne veux plus vivre en attendant ce que mon boulot me fasse mourir ! Je ne veux craindre le cœur de la ville à chaque nouveau test…je veux choisir ma vie et non pas que l’on décide à ma place !

-Espèce de sale merdeux…pesta Joms en levant de nouveau son bras.

-Tu veux tirer c’est ça…tu veux abattre l’idée nouvelle naissant dans cette ville ? Bah vas-y ! Si personne n’est là pour reprendre cette idée il vaut mieux que je disparaisse !

-A ta guise…

-Combien de fois, hurla un Wyatt en fermant les yeux, combien de fois j’ai entendus les ouvriers de cette ville me parler de leurs rêves ! Me dire à quel point ils voudraient que cette vie se termine ! Que l’on vienne enfin les aider ! Aujourd’hui si vous voulez de l’aide…provoquez la vous-même ! »

Le silence retomba enfin. Seuls les cliquetis métalliques venaient percer ce calme précédant la tempête. Joms tapa dans ses mains, applaudissant l’ouvrier en gardant un visage inexpressif :

« Joli discours…maintenant c’est l’heure de mour… »

Il interrompit sa phrase, un ouvrier armé d’une grosse clé à molette venait de passer les rideaux. Il se tenait derrière Wyatt, lançant un regard défiant à Joms. Le machiniste cracha :

« Deux…vous êtes deux contre… »

Nouvelle interruption…deux ouvriers de plus venaient de se ranger derrière Wyatt. Joms affichait un rictus de colère pure tandis que un à un…les ouvriers sortaient de leurs quartiers pour se placer aux côtés du jeune homme. Ils étaient désormais une bonne dizaine à toiser leur « Maître ». Joms hurla :

« C’est une révolte ?! Vous pensez sérieusement pouvoir vous révolter contre nous ?! Bande de merdeux ! Vous entendez ces sons derrière moi, hurla-t-il tandis que des bruits de pas retentissaient derrière lui, c’est le son d’un renfort de mékas se dirigeant ici ! Je vais vous massacrer jusqu’au dernier !

-Regardes derrière toi Joms…pouffa Wyatt. »

Le machiniste se retourna et écarquilla les yeux. Un groupe d’ouvrier se dirigeait vers eux. Combien étaient-ils…dix…quinze…vingt. Tous les ouvriers…tous les ouvriers de la ville étaient là. La révolte était devenue générale dans tout l’étage. Ils avaient entendus les hurlements de Wyatt…la torche brillait intensément.

Joms s’engagea dans un couloir sur le côté, hurlant de rage en ordonnant à ses mékas d’ouvrir le feu. Tandis que les unités métalliques armaient leurs bras-mitrailleur…des clés à molettes, des marteaux et des barres métalliques s’abattaient sur leur carcasse.


***


Au deuxième étage, dans le laboratoire contenant les scientifiques de la ville, le silence régnait. Tous avaient les yeux rivés sur les moniteurs de contrôle. Devant les yeux ébahis des dix scientifiques présents…la révolte faisait rage. Le gros des ouvriers luttait avec acharnement contre les mékas de la ville…tandis qu’un groupe un peu plus réduit gravissait les marches menant au premier étage.

Un homme au crâne rasé cracha :

« Les bouseux se révoltent les gars ! Va falloir activer les systèmes de sécurité avant qu’ils arrivent !

-Ouais, pouffa une femme aux cheveux courts, faut pas les laisser nous atteindre…

-On doit défendre la salle…coût que coût, murmura un troisième homme. »

Les autres scientifiques se regardèrent…le message était passé.


***


Wyatt, les membres de Get Free ainsi que quelques ouvriers toisaient calmement le groupe leur faisant face. Ils étaient parvenus à atteindre le premier étage, bien décidés à en prendre le contrôle. Devant eux s’amassaient les cuisiniers et les intendants, tous armés de longs couteaux de cuisines. Une grosse femme portant une longue toque, venant cacher ses cheveux gris coiffés en chignon, se tenait devant le groupe. Elle toisa Wyatt en pouffant :

« Alors comme ça les gueules noires se rebiffent… ?

-Ouais, ricana un Wyatt que les révoltes changeaient peu à peu, c’est la guerre.

-J’vois ça…vous comptez mettre fin aux Tests et à tout ce système à la con ?

-Ou on mourra en essayant. »

La cuisinière éclata de rire en hurlant :

« Vous entendez les gars ?! Ils veulent se battre contre des mékas avec leurs pauvres outils ! »

Albynn regardait la scène, silencieux. Le conflit ne le concernait pas, et Get Free n’était là que pour prendre le contrôle de la ville. Observant la cuisinière…il la vit prendre un visage sérieux en déclarant :

« J’en suis. Plus jamais ils ne viendront pourrir la vie de mes gosses avec leurs conneries. Les gars vous êtes avec moi ?! »

Un hurlement d’approbation retentis, tandis que le sourire de Wyatt s’étirait d’avantage. »


***


C’est ainsi que, après quelques instants passés à organiser la bataille, Wyatt, deux ouvriers, la cuisinière, deux intendants et Get Free se retrouvèrent devant les mortes métalliques du laboratoire du deuxième étage. Le jeune homme frappa contre la porte avec sa clé, hurlant :

« Ouvrez-nous ! On a une révolte sur le feu et cet étage produit les mékas. Rendez-vous sans faire d’histoires et il ne vous sera fait aucun mal ! »

La porte coulissa dans un chuintement, et le groupe entra dans le laboratoire. Ils écarquillèrent les yeux devant le spectacle se déroulant sous leurs yeux. Trois scientifiques étaient ligotés et bâillonnés au fond de la pièce. Les autres se tenaient assis autour d’une grande table couverte d’armes en tout genre. Le doyen, un homme à la moustache taillée et aux cheveux blancs coupés courts, déclara calmement :

« Nous vous attendions…

-C’est quoi ces armes, hurla la cuisinière, vous comptez vous battre ?

-Non…nous voulons vous aider. »

Wyatt resta bouche bée, bégayant surpris :

« Vous…vous voulez nous aider ?!

-Oui.

-Mais pourquoi ?! Vous êtes ceux que le système traite le mieux !

-Non…soupira le doyen, votre prison est faîtes de cambouis…la nôtre est d’or.

-Je…je ne comprends pas…

-Nous craignons les Tests…pour nous comme pour nos familles. Et il est temps de vraiment jouer nos rôles. Un scientifique ne doit pas réserver son savoir aux élites…sa tâche est d’aider tous ceux le souhaitant…à comprendre le monde. »

Un silence empli de sagesse s’abattit un instant, bien vite coupé par la voix calme du doyen déterminé :

« Prenez les armes que vous voulez…ce ne sont que des prototypes…mais leur efficacité est remarquable.

-Et vous…murmura Wyatt.

-Nous ? Nous prendrons le reste. Aujourd’hui est le combat de Clocktown…de tout Clocktown. »

Liroka s’avança, venant se saisir d’un lourd fusil. L’arme était intégralement faîte de métal…et un lourd récipient soudé sous elle semblait contenir un grand nombre de munitions. Il fut rapidement suivis par les ouvriers et les intendants, prenant le plus d’arme possible pour les redistribuer aux étages inférieurs. Albynn posa ses yeux sur les moniteurs de la salle. Les combats éclataient un peu partout dans le manoir…

La révolte était globale.
avatar
Birth
Le Free Man
Le Free Man

Messages : 1367
Date d'inscription : 30/09/2013
Age : 23
Localisation : La ou le peuple se soulève, ou les révoltes grondent...ou la révolution est en marche

Voir le profil de l'utilisateur http://getfree-wakfu.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: NoD Remaster

Message par Bluefox82 le Lun 8 Juin - 11:27

Excellente partie, c'est une sacrée révélation quand même de voir que même les cuistots et les scientifiques de la ville en avaient marre!
Wyatt prend une importance capitale, j'aime bien l'évolution du personnage. ^^

Bref, que du bon pour cette partie. Inutile de dire à nouveau que c'est bien écrit, toussa toussa...

Et donc du coup, j'attends la suite! ^^
avatar
Bluefox82
L’Utopiste
L’Utopiste

Messages : 291
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 21
Localisation : Dans mon humble demeure, ou dans une auberge quelconque, tant que je peux boire et écouter les bardes.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: NoD Remaster

Message par Mama Koi le Lun 8 Juin - 11:49

Encore une partie réussit, mais tu dois le savoir depuis le temps^^.

Un bon développement du Wyatt qui semblait anecdotique au début (le système de développement d'une personne qui au début nous ait inconnu me fait penser à l'épée de vérité.)

Une révolution qui gronde parmi toute les couches de la société et un connard qui vas pas tarder à prendre cher, ça donne un texte plaisant et inspiré, gg wp!
avatar
Mama Koi
L’Activiste
L’Activiste

Messages : 102
Date d'inscription : 07/09/2014
Age : 23
Localisation : Je sais pas ... ya de la lumière là bas...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: NoD Remaster

Message par Albynn le Lun 8 Juin - 12:22

LAAAAAA REVOLUTIOOOOOOOOOOOOOOON!
Magnifique expresssion du ras-le-bol des gens au milieu d'un système fermé et bridé!
J'aime beaucoup la phrase rapportée de Birth! Faudrait la sortir en rp un jour! '^'
Bah, après, c'est peut-etre parce que je suis fatiguée, mais j'ai pas ressentis le suspens de la prise de trippes!
Vivement le chapitre treize... Heu, douze bis!
avatar
Albynn
Le Respectable
Le Respectable

Messages : 1236
Date d'inscription : 19/10/2014
Age : 24
Localisation : Devant mon ordi! T'as cru quoi?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: NoD Remaster

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum