Dans la tête de l'entêté

Page 4 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Dans la tête de l'entêté

Message par Bluefox82 le Ven 18 Déc - 20:27

Ah bah voilà, nous avons enfin la description de Lenz! Bien organisée, elle met à jour certaines choses que je ne savais pas ou que j'ai oublié, et ça fait du bien d'en apprendre plus sur son cas et ses objectifs.

Réponses:
-C'est le pivot central de Get Free, sans laquelle la guilde n'aurait pas de raison d'être. Rien que pour ça, elle a une grande place dans mon cœur (et par extension dans celui d'Harkane). Sensation renforcée quand on voit l'énorme BG du personnage, ainsi que son psyché. En bref, LE perso phare. ^^
-Cette fois-ci j'ai un peu plus de persos qui sont en relation avec elle, ou qui en ont entendu parler:
Harkane. C'est sa chef, et meilleure amie de surcroît, bien qu'ils aient quelques divergences (la bouffe et les bonnes manières en priorité). C'est une des personnes les plus chère à ses yeux, qui lui a donné foi et espoir, et grâce à qui il continue à être dans Get Free. C'est son idole.
Olianore Elle lui est reconnaissante, au même titre que Rose, de l'avoir accueilli lors de la venue des Eliotropes dans le monde des Douze. Elle l'admire, même si elle ne la connaît pas non plus des masses.
Aïgua Elle est fière qu'Harkane soit le cuistot de sa guilde, au même titre que Lenz soit la chef d'Harkane. Elle place un certain espoir en elle et elle lui donne beaucoup d'estime.
Sahana Elle la considère comme une "mentor", voulant la ressembler et suivre ses pas.

-Une scène qui m'a marqué? Alors il y en a eu beaucoup...mais je vais en retenir deux récents: sa confrontation avec Harkane à la Dalle Blanche, et son sauvetage par Harkane au même endroit.
avatar
Bluefox82
L’Utopiste
L’Utopiste

Messages : 291
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 21
Localisation : Dans mon humble demeure, ou dans une auberge quelconque, tant que je peux boire et écouter les bardes.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la tête de l'entêté

Message par Shiki Van Shërza le Ven 18 Déc - 20:48

Je savais ! Je savais que ça arriverais un jour ! Mais voilà enfin le tour de ce cher Lenz ! (Ou cette chère, en fait...) ^^

Parfois, je regrette de connaître déjà la majorité des information que tu nous expose quand même, ça gâche un peu le plaisir de la découverte, mais bon... Depuis le temps que je te connait, et que je te vois RP avec Lenz, c'est logique au final que j'en connaisse autant. ^^

Que dire de plus... Peut être que je me serais jamais attendu à un tel changement du personnage, quand je l'ai connut ! Si on m'avais dit un jour qu'il finirais femme... Bah je l'aurais jamais crût ! xD

Question :
-Lenz ? Il fait parti de mes personnages préférer parmi ceux que tu a créer, c'est pour dire ! ^^
J'aime beaucoup sa manière d'être, ou son aspect un peu teu-teu... ça donne des situations très drôles parfois. xD
Et Harkane m'a devancer, alors un gros +1 à ce qu'il a déjà dit. ^^

-Alors... On va faire dans l'ordre :
Shiki : Je doit avouer qu'au début, elle ne savais pas trop quoi en penser. Sa manière d'être et de penser était un peu éloigner de ce qu'elle était à l'époque, mais ça restait quelqu'un qu'elle apprécie, même si elle se sentait plus à l'aise avec Rose. Maintenant, c'est sa demi-sœur (révélation qui lui a fait un choc, mine de rien !) et une personne qu'elle admire pour ce qu'elle est, et ce qu'elle a fait. Elle est juste un peu triste de la voir si peu, parfois. ^^
Stella : L'autre demi-sœur de Lenz. Mons proche d'elle, pour le coup, mais elle tient quand même à elle. Pas grand chose de plus à dire, vu qu'elle est partie maintenant.
Lawna : L'a pas rencontrée souvent, mais l'apprécie quand même ! Elle l'a trouver drôle, mais est aussi reconnaissante à son égard pour lui avoir apprit deux trois choses, une fois. ^^

-Non mais cette question, bon sang ! A chaque fois, y'a trop de scènes pour que je les disent toutes ! xD
Je dirais... Bon, la soirée à Srambad, déjà. Mais on n'en parlera pas. Ce qui c'est passer à Srambad reste à Srambad. '-'
Une soirée chez Harkane aussi, quand il avais son fauteuil... En fait y'a eu pas mal de moments drôles avec le fauteuil. xD
NoD R, ça compte aussi ? Non, parce qu'elle est épique dans pas mal de moments ! o/
La soirée avec le départ sur Jareth aussi... Mais en moins positif, sur le coup. xD
Et je pourrais en citer pleiiiiiin d'autres ! ^^
avatar
Shiki Van Shërza
Les Fondateurs
Les Fondateurs

Messages : 472
Date d'inscription : 13/10/2013
Age : 23
Localisation : Sufokia

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la tête de l'entêté

Message par Birth le Sam 19 Déc - 20:11

Salut à tous ! On se retrouve aujourd'hui pour une critique bien spéciale, en effet c'est une critique faite en duo. On va parler d'un autre antagoniste, cette fois-ci tiré d'un mangas, et pour se faire on va retourner dans l'univers fantastique de Dreamland.

Et quand on parle de Dreamland...Ihephe n'est jamais loin. C'est donc à ses côtés que je vais développer un personnage fort complexe


19 décembre : Sombrer dans une guerre au royaume des rêves




Aux origines d'une amitié rêvée

Dans les tout débuts de Dreamland, notre héros Terrence va faire une rencontre bien particulière...en la présence d'une véritable némésis. Nous avons vu précédemment que notre protagoniste était manieur de feu, il est donc ironique de se dire que le premier voyageur qu'il découvrira n'est autre qu'un manieur de glace.

Il se nomme Shun, vient de Montréal et semble fort sympathique de prime abord. Il interviendra dans un combat opposant Terrence à une sorte de Punk en clamant haut et fort son désir de protéger les enfants. Nous pouvons donc voir ici qu'il s'agit d'un personnage bon, il se liera d'ailleurs bien vite d'amitié avec le jeune contrôleur du feu.

Les deux se revoient quelques fois encore, avant de finalement se séparer...chacun partant de son côté et découvrant deux aspects complètements opposés de Dreamland.

Nous allons nous pencher sur le parcours de Shun ce soir, il y aura une fois encore du Spoil mais comme le mangas suit les aventures de Terrence...la trame principale ne sera en rien souillée.


Rejoindre son royaume, se noyer dans un amour impossible

Shun va se promener quelques temps au pays des rêves, protégeant les jeunes voyageurs qu'il croise. Il finira par ressentir le besoin de mieux manier ses pouvoirs, et partira en direction du royaume de glace pour parfaire son entrainement.

Il rencontra là-bas la seigneur cauchemars de glace Prévice, cette dernière pouvant se targuer d'être l'une des plus belle créature de Dreamland.


Notre jeune controleur de glace va très vite tomber amoureux de cette créature, et se mettre à son service. La belle s'est associée depuis de nombreuses années avec les seigneurs du feu et de la foudre afin de mener une guerre pour anéantir le royaume obscur.

Par amour Shun va donc s'engager dans une guerre qui ne le concerne pas, et qui le dépasse complètement, le tout avec un coeur léger et une gentillesse qu'on lui connait bien.

Le pauvre...si il s'était douté de la suite.


Début de guerre, et premières pertes

Les débuts de la guerre sont terribles, certains manieurs de glaces mourant au cours de combat d'anthologies. Shun va comprendre bien vite que le monde fantastique dans lequel il se plonge chaque nuit vire peu à peu en véritable bain de sang...la mort et les blessures devenant son quotidien. Il tente de toujours garder son optimisme...mais on sent de graves changements en lui. Il se montre bien plus sérieux, et porte tous ses amis décédés dans un deuil constant.

Il s'élèvera contre tout ceux venant bafouer l'honneur des défunts, et l'ivresse de la vengeance viendra peu à peu prendre possession de lui.

Le point culminant de cette période étant sans conteste son excursion dans "Perte" la ville basse du royaume des glaces...où il se fera transpercer par des habitants ne voyant en lui qu'une menace venu d'en haut. On voit bien ici que Shun veut toujours faire le bien, ayant été jusqu'à s'aventurer dans un territoire lui étant hostile afin de nourrir les pauvres, mais Dreamland lui barre toujours la route...devenant pour lui une sorte de cauchemars constant.


Un lourd bilan physique

La guerre va se poursuivre, de nouvelles unités arrivant et d'autres perdant la vie, et Shun va poursuivre cette guerre insensée. Il soutient toujours Prévice, mais semble désormais bien plus concentré sur les disparus. Il ne poursuit pas la guerre par amour, mais car celle-ci lui a déjà ôté bien trop de compagnon pour qu'il se désiste. Le conflit avance néanmoins, son camp devenant confiant de ses chances.

Un combat va néanmoins le changer à jamais, autant sur le plan physique que sur le plan moral. Il va se retrouver confronter à un Duc Sombre (l'une des créature les plus puissante du royaume obscur) et va voir ses compagnons massacrés. Shun va tout donner afin de les protéger, perdant son bras et un œil dans la bataille et ne devant sa survie qu'à un  coup de chance.

Mourant, Shun sera transporté d'urgence à Prévice et se fera poser des prothèses de glace afin de replacer ce qu'il a perdu. Il bascule à cet instant précis, la noirceur de Dreamland venant finalement mettre fin à son optimisme. Il en ressort plus fort mais bien plus froid, n'hésitant pas à menacer une de ses ancienne connaissance.

On voit ici que Shun n'est plus que l'ombre de lui même, ses rêves n'étant devenus que souffrance...


Un répit accordé par une flamme

Dans les derniers tomes de Dreamland, Terrence et Shun se recroisent enfin. Le contrôleur du feu n'a rien perdu de sa bonne humeur habituelle, mais celui de glace semble bien éloigné de ce qu'il était jadis. Shun va retrouver un de ses anciens ennemis agonisant, responsable de la mort de ses anciens compagnons. Ivre de rage il tentera de l'achever...mais se fera arrêter par Terrence.

Shun lui hurlera qu'il ne sait rien de tout ce qu'il a enduré, qu'il ne connait pas les souffrances que cause une perte et qu'il est bien immature de chercher à l'arrêter. Il ira jusqu'à lui reprocher son manque d'implication dans la guerre auquel participe pourtant le seigneur du feu.

Il attaquera Terrence qui n'aura de cesse de l'empêcher de commettre un meurtre, finissant même par lui lancer sa plus puissante attaque afin d'en venir à bout. Il regrettera immédiatement cette action, persuadé d'avoir tué celui qu'il considérait son ami. Il sera soulagé de voir que le contrôleur du feu à su parer son attaque, et comprendra que Terrence est la flamme qui vient éclairer ses nuits si sombre.



Et après ?

De notre avis commun (avec Ihephe) nous pensons l'accalmie de Terrence ne durera qu'un tout. Les horreurs de la guerre finiront par reprendre le dessus et feront définitivement sombrer Shun. Il perdra tout contact avec la réalité, et un combat titanesque opposera les deux contrôleurs au sein du royaume des ombres.

Terrence finira par achever Shun afin de lui retirer ce poids qu'est devenu sa condition de voyageur, et lui permettant ainsi de retrouver des nuits paisibles...

Mais se ne sont là que de pures suppositions.


Pourquoi Shun est marquant

Shun est en tout point la Némésis de Terrence. Leur pouvoir les oppose, et leur parcours divergent. Terrence découvre un monde fantastique et s'y fait des amis, tandis que Shun sombre dans la noirceur et y perd les siens. Il est à l'image de Terrence : Complètement décollé de la réalité, et sombre chaque soir dans une guerre ne le concernant aucunement.

Il garde de graves séquelles psychologiques alors que dans sa vie rien ne change. Il est une preuve de plus que la guerre change les gens et qu'on ne peut y ressortir indemne. Piégé dans ce massacre fictif il en perd de vue tout le reste et voit ses rêves passés se briser l'un après l'autre.




Voilà qui met fin à cette case, j'espère qu'elle vous aura plut. Ne me reste que les questions que je m'en vais vous poser :

-Que penses-tu de Shun ?
-As-tu souvenir d'une oeuvre décrivant les horreurs de la guerre et qui a pu te marquer ?
-Te souviens-tu d'un autre ennemi ayant un parcours similaire à celui de ce jeune homme ?
avatar
Birth
Le Free Man
Le Free Man

Messages : 1367
Date d'inscription : 30/09/2013
Age : 23
Localisation : La ou le peuple se soulève, ou les révoltes grondent...ou la révolution est en marche

Voir le profil de l'utilisateur http://getfree-wakfu.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la tête de l'entêté

Message par Bluefox82 le Sam 19 Déc - 21:51

Un perso intéressant, et je réponds de ce pas au question pour mon argumentaire!

-Shun est un style de personnage que j'affectionne beaucoup: tiraillé entre l'amour qu'il éprouve face à Prévice, et le fait de voir ses compagnons mourir au combat, il se caractérise par une certaine complexité, que l'on peut résumer par une seule question: Je me bats au final pour un amour ou pour des compagnons qui soutiennent la même cause que la mienne?
La problématique de ce personnage est intéressante...
...et puis je kiff les persos qui manient la glace. Voilà!
-Nope, mais je le dirai certainement plus tard, le temps que je m'éclaircisse les idées (à l'heure où j'écris se message, je suis complètement bourré, ça m'aide pas).
-Nope, bien que j'ai certains de mes persos qui ont cette particularité (ex: Sanger, qui s'était battu pour une autre cause [càd par un amour, mais il s'était battu pour feu sa sœur] et qui suit une finalité inverse. Plus d'explications prochainement...)
avatar
Bluefox82
L’Utopiste
L’Utopiste

Messages : 291
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 21
Localisation : Dans mon humble demeure, ou dans une auberge quelconque, tant que je peux boire et écouter les bardes.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la tête de l'entêté

Message par Albynn le Dim 20 Déc - 14:07

La procrastination c'est le maaaaaaal....
Haaaa, je me demandais si tu nous ferais l'affront de skipper Lenz ou pas. Visiblement non, et tant mieux!
Un truc prévu pour Mylone et Keethan, peut-etre? \o/
*curieuse spotted*

-Et toi que penses-tu de Lenz ?
-Tes persos ont quelle relation avec elle, que pensent-ils de la Sacrieuse ?
-Une scène qui t'as marqué avec la terrible Zouzouille ?

-Moi, je pense que c'est un peu ton 'toi' du jeu, un peu comme Albynn est moi, et comme Harkane est Nico. Je crois que c'est le personnage - jusqu'ici - qui te ressemble le plus. Un leader empreint de doutes lorsqu'il cesse d'avancer.
-C'est un peu compliqué. Alb a du mal à mettre des frontière entre profond attachement et amour. Surtout qu'il n'a plus la barrière du fait qu'il soit un mec, maintenant! Meh bref. Il l'admire beaucoup pour sa force et son charisme, chose qu'il n'a toujours pas réussi à obtenir et qu'il lui envie. C'est une exccelente chef à ses yeux, et mainte fois, il a voulu montrer qu'il pouvait l'etre aussi. Sans aucun succès. J'irais même jusqu'à dire: avec des catastrophes en cascade.En même temps, il s'inquiète pour elle lorsqu'il ne la voit plus, en se rappelant le nombre de fois où elle se cache pour déprimer ou se torturer l'esprit. C'est la personne qu'il a le plus peur de décevoir, avec Rose, Keethan et Eliana. Il sait aussi que, si ça va mal, elle est toujours à l'écoute, et qu'elle le connait bien assez pour le consoler en toute circonstance.
-En scène marquante, y'en a beaucoup avec Alb. Mais je pense surtout à quand Lenz l'a emmené à Saharach, et quand il l'a fait revenir parmis eux, en mars. C'était TROP CHOUBOUDIOU!

Je pensais pas non plus que tu reviendrais sur Dreamland, mais c'est un bon choix. J'aime beaucoup Terrence, c'est vrai, mais j'ai eu un petit coup de cœur pour Shun - sans savoir qu'il basculerait du coté obscure, OUIN! :'(
-J'aime bien Shun, c'est le petit naif sympa qui me rappel Bybynn - de ce que je m'en souvient, en tout cas. 'Faut vraiment que je me remette à Dreamland, moi...
ET J AIME PAS VOTRE VISION! On dirait un remake de Naruto, screugneugneu! Moi, j'espère que l'un ou l'autre ira vers son ami!
Ou qu'ils y passent loyalement tout les deux. NA!
-Sortons des sentiers battus: Full MEtal Alchemist. Hé ben oui, il y a la guerre, les civils handicapés, les "chiens du gouvernement"... Je trouve que ça tiens pas mal, en description de la guerre, surtout quand les protagonistes sont deux enfants emplis d'espoirs qui la découvrent.
-Yep: le frère de Cecil, Kain, dans FF4.
avatar
Albynn
Le Respectable
Le Respectable

Messages : 1236
Date d'inscription : 19/10/2014
Age : 24
Localisation : Devant mon ordi! T'as cru quoi?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la tête de l'entêté

Message par Mama Koi le Dim 20 Déc - 16:07

Et bien le prototype du personnage miroir est vu et revu, mais ça marche toujours autant (originalité n'est pas gage de qualité). Terrence et Shun sont les deux faces d'une même pièce, leur opposition fini par les rapprocher; par contre j'espère que Shun reviendra vers Terrence parce que j'aime bien quand la fin est heureuse...

Réponse 1: il est relativement stylé, que ce sois par le design ou le parcours.
Réponse 2: Fuck l'originalité, je vais dire FMA Brotherhood, surtout le massacre des Ishbals.
Réponse 3: Je reste sur les Ishbals avec Scar, qui est relativement semblable selon moi.
avatar
Mama Koi
L’Activiste
L’Activiste

Messages : 102
Date d'inscription : 07/09/2014
Age : 23
Localisation : Je sais pas ... ya de la lumière là bas...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la tête de l'entêté

Message par Birth le Dim 20 Déc - 20:34

Et salut à tous ! Nous voici arrivés à la vingtième critique de ce topic...déjà 20 posts traitant d'oeuvres que j'ai aimé, moi qui pensait que se serait dur j'étais bien loin de me douter que ça le serait à ce point. A partir de demain nous aborderons les cinq oeuvres les plus importantes pour moi...alors aujourd'hui il me faut quelque chose de plus léger.

Oui aujourd'hui j'ai envie de faire une rétrospective de cette année 2015...autant sur le plan des découvertes  que sur celui des créations. Alors accrochez-vous...on va voir ce qui est passé dans la tête de l'entêté tout au long de cette année !


20 Décembre : Une année de découverte !




Côté jeux vidéo !

On va commencer la revue des oeuvres de cette année par les jeux vidéos. Ca aura été l'année de la redécouverte pour moi, osant enfin tester de nouvelles oeuvres tout en retrouvant d'anciennes licences que j'aime tant. Sans autre préambule, on y go !

-Transistor : On commence très bien cette année avec ce jeu que j'ai adoré, déjà critiqué ici il reste l'un de mes chouchou

-The Secret World : Véritable leçon de Game Design, ce MMO m'aura permi de voir quel type de jeu j'aimerais réaliser. Un incontournable que tous le monde se devrait de tester.

-Hotline Miami 2 : Suite incroyable d'un premier volet déjà fort déjanté, ça a été une véritable bonne surprise de voir qu'il se révélait aussi bon que son prédécesseur !

-Darkest Dungeon : Superbe RPG à l'ancienne, un jeu hardcore qui aura su me piquer à vif avec ses combats bien stressant !

-One Finger Death Punch : Ou comment créer le fun avec un seul bouton !

-Dungeon of the Endless : Une bonne grosse réussite dans un croisement étrange entre RPG et Tower Defense...du très bon !

-Warframe : L'un des gros jeu de l'année, il occupa la place de jeu principal pendant un temps eet le bougre le méritait bien. De bons souvenirs et une haine des Corpus qui reste tenace.

-Terra : Assez peu testé malgré la présence d'un personnage génial...Kroz et la décence...une quête fantastique !

-Ark : Seul jeu de survie qui a su me plaire, et paris réussi de l'accès anticipé...je gueule toujours dessus mais au fond j'l'aime bien !

-Chroma Squad : Tactical RPG et super Sentai...sérieusement...que pouvais-je demander de plus !

-Final Fantasy Type 0 : Arg la déception de l'année...tout semblait bien partis mais le gameplay indigeste aura eut raison de ma pauvre personne...

-Metal Gear Solid V : A coup sur le jeu que j'élirais comme jeu de l'année...un chef d'oeuvre venant porter une bien belle conclusion à cette saga que j'aime tant.

-Planetary Anihilation Titan : Un jeu de stratégie des plus fun qui a le mérite d'être incroyablement facilement prenable en main !

-The Beginer's Guide : Jeu expérimental étrange, il aura néanmoins su me passionner par son histoire émouvante

-Fallout 4 : Enorme jeu de Bethesda, il aura su m'impressionner par son contenu gigantesque et son univers bien à lui !

-Endless Legends : Jeu de stratégie bien complexe, il m'aura séduit par son univers et la richesse incroyable de son gameplay.

-Don't Starve Together : Fun et particulièrement difficile, ce jeu me demandera encore bien des parties avant que je ne parvienne à pleinement le maîtriser !

-Dirty Bomb : Dernier jeu de l'année et retour au FPS pour moi...un bien beau jeu qui va encore me prendre de longues heures de mon temps.


Au niveau des Séries

Je ne parlerais ici que des séries nouvellement commencées, donc pas des séries ayant eut de nouvelles saisons. Il y en a pas mal alors autant s'y mettre tout de suite !

-Luther : Superbe série noire nous présentant des tueurs marquant, l'un des gros coup de coeur de cette année pour moi !

-Utopia : La grosse baffe que fut Utopia n'est plus à expliquer, une série qui va me suivre encore longtemps si vous voulez mon avis...

-Black Mirror : Originale autant que triste...Black Mirror est réservé aux ames blindées. Le désespoir et la cruauté humaine sont au coeur de ces épisodes bien sombres...

-True Detective : Brillante série d'enquête policière, je dois avouer que j'ai adoré les deux saisons et leurs intrigues complexes !

-Narcos : Faisant de Pablo Escobar un personnage incroyable, cette série vaut le détour...ne serait-ce que pour comprendre la complexité de cette grande figure historique !

-Better Call Saul : Un vrais délice que de replonger dans l'univers de Breaking Bad avec ce Spin Of...bien different de son aîné il peut se targuer de nous dépeindre un personnage attachant.

-Orange is the new Black : Une série hilarante sur le quotidien d'une prison de femme. Des personnages haut en couleur et des situations incroyables...une bien belle oeuvre !

-Fargo : La grosse claque de l'année...rien à redire si ce n'est que cette série s'affiche désormais dans mes chefs d'oeuvres...et que j'attends une suite avec grande impatience !

-Sense 8 : La grosse série pleine de thèmes que j'ai pu critiquer, un super divertissement qui se paye le luxe d'être bien plus intelligent qu'il ne voudrait le faire croire !

-Jessica Jones : Avec son méchant d’anthologie...cette série aura été un vrais plaisir à regarder. Le retour de Tenant dans un série fait plaisir, surtout avec son rôle magistrale !


Et pour les Anime ?

Bien peu d'anime cette année...mais il faut dire pour ma défense que j'aurais préféré la qualité à la quantité ! Au nombre de cinq...ils valent tous une place dans mon top les bougres !

-Psycho Pass : Devenu mon Anime préféré...il mérite une critique pour ses bons et loyaux services. Elle arrivera prochainement...wait and see ~

-Terror in Resonance : Oeuvre poétique aux thèmes complexes...une vrais bonne surprise à la bande-son incroyable ! Un ravissement pour les yeux, et une belle caresse au coeur.

-Ping Pong the Animation : La plus grosse surprise de cette année. Ou comment me retourner le crane alors que je ne m'attendais à rien. Tout simplement mon coup de coeur de cette année...à voir !

-Fate Stay Night : Unlimited Blade Works : Une pure merveille d'animation. Le plus bel anime de l'année au scénario loin d'être oublié. Du grand spectacle à l'état pur !

-Fate Zero : Moins bonne animation, restant tout de même magnifique, mais meilleure histoire. Une pure merveille qui me restera en tête encore longtemps !



Je m'arrête ici pour ce récapitulatif, voulant ne m'axer que sur ces trois grands domaines. Les films m'étant bien trop vagues, et les chansons étant bien trop nombreuses. J'espère que ce topic un peu spécial vous aura plut, j'avoue que l'inspiration me manquait ce soir (mais cette critique aura été celle qui m'aura prit le plus de temps étrangement).

On se retrouve demain pour le début du dernier cycle de critiques...celui qui sera le plus important à mes yeux ! En attendant je m'en vais vous poser une seule et unique question :

-Et toi, tu retiens quoi comme oeuvre de 2015 ?
avatar
Birth
Le Free Man
Le Free Man

Messages : 1367
Date d'inscription : 30/09/2013
Age : 23
Localisation : La ou le peuple se soulève, ou les révoltes grondent...ou la révolution est en marche

Voir le profil de l'utilisateur http://getfree-wakfu.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la tête de l'entêté

Message par Bluefox82 le Dim 20 Déc - 21:10

Je vais passer directement à ma réponse, ce sera plus simple. En attendant, ça laisse une bonne petite bibliothèque!

Réponse:

Jeux.

-Terra: Un MMO sympathique, bien que je n'y ai pas joué longtemps. J'y retournerai un jour, peut être.

-Dirty Bomb: Un FPS que je considère comme fun dans l'absolu, mais ça s'arrête là: j'ai toujours été habitué à une création de personnages plus libre, et la communauté est ce qui me rebute le plus. J'ai du mal à m'y accrocher pour le coup.

-The Secret Wolrd: Très intéressant comme MMO, autant au niveau de l'optimisation du personnage, que de l'histoire proposée et la ramification des quêtes. Coup de cœur, étant donné qu'il est contemporain fantastique (un de mes genres favoris!)

-The Binding of Isaac: Afterbirth: mon chouchou du moment, ayant joué à toutes les versions. Il offre une très grosse dose de challenge pour une durée de vie faramineuse. Très addictif.

-Call of Duty: Black Ops III: tout bonnement mon FPS favoris depuis Modern Warfare 2. Une véritable merveille!

-Super Smash Bros. 3DS: Mon jeu phare Nintendo de l'année. Plus nerveux que son prédécesseur et proposant un contenu encore plus grand. Un excellent jeu de combat (qu'il faudrait que je chope sur Wii U).

-The Evil Within: Bien orchestré, avec un scénario qui a su attirer le scientifique qui sommeille en moi. De quoi recenser des souvenirs des derniers Resident Evil (le 4 en tête.)

-Mario Kart 8: Fun, sympa...mais on en fait vite le tour.

Séries.

-Unknown Movies: sous forme de documentaire épisodique, avec une vraie trame (bien que relativement simple, au fond). Le coup de cœur niveau webseries.

-Game of Thrones: Saison 5: J'ai enfin pu voir la 5è saison, qui, comme les précédentes, m'a laissé sur le cul. Du coup, j'attends la 6è.

Anime.

Aucun.
avatar
Bluefox82
L’Utopiste
L’Utopiste

Messages : 291
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 21
Localisation : Dans mon humble demeure, ou dans une auberge quelconque, tant que je peux boire et écouter les bardes.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la tête de l'entêté

Message par Albynn le Lun 21 Déc - 10:19

Plussain pour la bibliothèque! Meh ca fait beauuuucoup beaucoup de choses!
Alors, pour ma part, je n'ai pas vraiment le pif dans les sorties - je suis totalement incapable de savoir dans ma liste ce qui est sortit cette année - donc je vais parler de ce que j'ai expérimenté cette année 2015.

Jeux
-TSW. Juste... ZE design sans faute. Pas de bug, pas de soucis de gestion... Ha si, le problème avec la haine pour le tanking :') Mais bon, en creusant bien, on trouve, s'pas Birth? Tiens d'ailleurs, faudrait que je me relance dessus, moi, curieuse de voir la suite....

-Dirty Bomb: Pas très fan des fps, j'arrive pas à estimer ce jeu à sa juste valeur. C'est tellement frustrant de crever sans même avoir eu le temps de voir d'où viennent les tirs...

-Warframe: plutot sympa, malgrè le semblant de fps. Au moins, je joue contre des IA moins intelligente que moi, ça me donne un espoir de survie! XD

-World of Warcraft: certes, ce n'est pas cette année que j'ai commencé, mais vu que ça fait un an depuis septembre et que j'y ai joué quasi chaque jour depuis, il fallait bien que j'en parle. Et en tant que nouvelle joueuse, tout me plait dans ce jeu. Les quetes, l'histoires, le leveling simple mais pas baclable, le end game... Surtout le end-game! Et avec ça, j'ai enfin pu comprendre l'esprit de Birth: même si les anciens se plaignent, les nouveaux arrivants ne voient aucun problème. Car ils ont un oeil neuf sur un jeu neuf.

-Fly'n: un jeu de plateforme qui a tout pour plaire. Un système simple et efficace, très joli design, des musique à la ankama, donc très belles... Et pourtant, de la difficulté qui donne envie de tout faire pour réussir à avancer. Avec une histoire trop mignonne!

-Bravely Défault: Une double claque. Une positive, une négative. Une positive avec tout les système proposés et un jeu à la FF (bonne trame, rpg, jobs, etc) Une négative parce que... C EST QUOI CE PUTAIN DE PAY TO WIN SUR UNE CONSOLE PORTABLE BORDEL DE CUL!??

-Majora's Mask. Non non, je ne dirais rien dessus. Juste le nom veut tout dire.

(Web)Série/Films
-Unknown movies: totalement d'accord avec Nico! Une série qui détonne! (Buahaha, ceux qui ont vu comprendront la blague!)

-Fermez-la! : Une autre websérie de critique de critiques. C'est fait par un Voxmaker qui me rappel beaucoup Birth: son avis est souvent contraire à la masse, il n'hésite pas à beugler pour défendre ce(ux) qu'il aime, et balance des explications et des justifications en cascades. Et il adore Alexandre Astier, et Dr Who. Bref, il sait ce qu'il dit.

-Parlons cinéma: cf ci-dessus. Critiques de films.

-Alert Spoiler: cf ci dessus. Cette Websérie n'est pas sans rappeler Unknown Movies. C'est scénarisé, avec un suivit, mais chaque épisode se suffit à lui-même. Et c'est kioul!

-Doctor Who: Je pensais que c'était un tas de combats et d’enquêtes répétitives, mais malgré le retour régulier d'ennemis, non. C'est juste TROPSUPERBIEN! Et j'ai manqué de pleurer en voyant l'absence d'une saison 10. ;_;

-Avatar, le dernier maitre de l'air: j'ai regardé ce film à cause de la websérie "parlons cinéma", où l'auteur dit que les critique négatives et abaissantes de ce film ne sont pas méritées. J'ai donc regardé le film... Et je lui donne raison. Oui, c'est vrai, il prend quelques liberté de scénario, mais je m'en fiche: les scène de combats sont épiques, la synthèse est très convaincante, et Aang n'est pas un petit garçon farceur, mais torturé par une responsabilité dont il ne veut pas et dépassé par les évènements. Ce qui, je trouve, est totalement normal pour un gosse qui se réveille 100 ans après son époque. Deux détails que je regrette. D'abord, le tatouage de Aang n'est pas assez visible à mon gout, mais bon, ça se comprend: s'il l'avait rendu bleu opaque comme l'anime, ça aurait manqué de réalisme. Deuxième point, la longeur. Ce film méritait, à mon sens, au moins 30mn de plus pour ne pas donner un air de précipitation dans la mise en situation du départ. Ha, et du coup, je vais aussi dire qu'il mérite bien de faire la suite, ET même de faire une adaptation avec Korras!


Anime/Manga/BD

-The gamer: Un manga auquel j'accroche beaucoup, car on a souvent pensé à ça! Enfin, moi en tout cas.

-Ava's Demon: une BD avec un site complet, absolument magnifique et prenant. Point négatif: la longueur.

-Darklegacycomic.com : une BD sur WoW, une fois par semaine. Très très drôle, et qui exprime bien des bugs/gags du jeu! Mais en anglais.

-Avatar, le dernier maitre de l'air, et la légende de Korras: Je pense que j'ai pas besoin de décrire à quel point ces histoires sont un mindfuck mental tellement c'est COUUUUUUUUUUUUUL.
avatar
Albynn
Le Respectable
Le Respectable

Messages : 1236
Date d'inscription : 19/10/2014
Age : 24
Localisation : Devant mon ordi! T'as cru quoi?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la tête de l'entêté

Message par Birth le Lun 21 Déc - 17:27

Nous y sommes finalement, ce jour béni ou je viens vous parler DU jeu. Quand j'ai commencé ce topic vous saviez que ça arriverait, que finirais par en parler...incontournable serait le mot correspondant le mieux à cette oeuvre.

Pas de grand préambule aujourd'hui, l'envie de vous parler de ce jeu est bien trop forte...aujourd'hui nous nous replongeons dans un Final Fantasy...et pas n'importe lequel.


21 Décembre : Au coeur de la crise, vient le début du dernier rêve




Crisis Core...c'est quoi ?

Avant d'être mon jeu préféré, Crisis Core est une oeuvre appartenant à l'univers de Final Fantasy 7. Sorti en 2007, il se passe sept ans avant les événements décris dans l'opus principal.

Autant je ne suis pas fan de Final Fantasy 7...autant Crisis Core est mon grand chouchou. Beaucoup de choses me poussent à l'adorer, et je m'en vais vous les décrire de ce pas. Je tiens néanmoins à préciser que c'est le jeu le moins accessible que je vous présenterais, étant sortis sur PsP...


Rapide résumé d'une gifle scénaristique

L'histoire de Crisis Core nous fait suivre les aventures de Zack, un jeune combattant idéaliste, travaillant pour une grande entreprise nommée Shinra. Cette corporation règne sur le domaine de l'énergie et possède sa propre force militaire : Les Soldats. Ces guerriers incroyables, possédant des aptitudes hors du commun, forment l'élite des combattants humains. Les Soldats de 1ère classe étant considérés comme étant de grands héros.

Engagée dans une terrible guerre contre le Wutai, sorte de clan de shinobis conservateurs, la Shinra va devoir faire face à un grave problème. L'un de ses Soldats de 1ère classe, un dénommé Génésis, a déserté en emportant avec lui une étrange technologie de clonage. Peu de temps après c'est le maitre de Zack, Angeal, qui disparait...laissant le jeune homme seul.

Zack va alors se lancer à leur poursuite, bien loin de se douter des problèmes qu'il va soulever et des secrets qu'il va déterrer...

Crisis Core possède un scénario complexe au multiple retournements de situations. Zack sera confronté à nombre de trahisons, et devra tout donner pour continuer sa route en gardant ses valeurs. Loin de moi l'idée de vous spoiler l'histoire, je peux néanmoins vous assurer qu'elle vaut le détour et qu'elle saura vous marquer.


Juste le meilleur héros de tous les temps

Zack est juste...génial. Drôle, sachant se montrer sérieux et plein de bons sentiments...il est particulièrement attachant. C'est un réel plaisir que de l'incarner, et ses rêves de devenir un héros nous emmènent loin. Il le devient pleinement à la fin de l'épisode, nous laissant en larme dans les derniers instants.


Il évolue grandement au cours du jeu, devant faire face à des situations plus blessantes les unes que les autres. Et c'est peut être là que le personnage devient si marquant, alors que le monde entier finit par vouloir sa perte il continue sa route avec un certain optimisme...une très belle leçon que nous donne Square Enix en matière de protagoniste...


Un Action RPG diablement efficace

Le gameplay de Crisis Core se veut très accessible, et pourtant bien complet On ne dirige que Zack au cours de l'aventure, et chaque combat se fait en temps réel Un bouton pour Parer, un bouton pour esquiver, un bouton pour attaquer et une myriade d'attaques spéciales à personnaliser

Grâce aux matérias, sortes de cristaux magique, il est possible de choisir ses attaques Entre magies et techniques de lame...c'est une pléthore de coups spéciaux qui est mis à notre disposition. Rajoutez à cela des équipements à gérer et vous obtenez un jeu permettant de créer le héros de notre choix sur le plan du Gameplay.

Une sorte de roue de tourne durant le combat, déclenchant au hasard des attaques dévastatrices tirées de l'imaginaire de Zack. En effet ces attaques viennent des compagnons qu'il a pu croiser sur sa route, et se veulent toutes bien mises en scène.

Loin de réinventer le genre, le gameplay se veut efficace et nerveux. Il nous permet de pleinement profiter d'affrontements dantesques contre des ennemis mémorables.


Au niveau de la réalisation

Le jeu pousse la PsP dans ses derniers retranchements, la qualité graphique étant tout bonnement impressionnante. Certaines cinématiques offrent même un rendu tout simplement sublime, nous permettant de pleinement profiter de scènes marquantes.

Au niveau de la musique c'est tout simplement l'une des meilleure OST que j'ai pu entendre. Tantot brutale, tantot poétique...la bande-son nous entraîne pleinement dans les terres de Midgar et ses environs. Elle fait également peser une aura mélancolique sur l'ensemble, venant parfaitement coller à ambiance de l'oeuvre.


Pourquoi c'est mon jeu préféré

Malgré tout ce que je peux en dire Crisis Core n'a pas forcément l'air d'être un tel chef d'oeuvre...et pourtant.

Deux grands points font que ce jeu tient une place si particulière dans mon coeur. Le premier point est celui de la cohérence...tout ce que le jeu propose s'assemble à merveille. La musique, l'histoire, le Gameplay...loin d'être parfais ils se marient à merveille pour nous offrir un tout vraiment beau. Une aventure qu'on ne peut oublier même une fois finis...

Le deuxième point est plus personnel. Chaque oeuvre que j'ai pu découvrir m'a apporter des choses pour développer mes propres univers...et dans tout ce fonctionnement...Crisis Core fait office de Big Bang. Il y a clairement un avant et un après Crisis Core tant ce jeu a su m'apporter des éléments dont je me sers toujours (Jouez au jeu et vous pourrez voir pas mal de similitudes avec mes personnages ou mes histoires). C'est également après ce jeu que j'ai décidé de retravailler complètement l'un de mes premiers univers, y portant un regard neuf bienvenu.

Un univers...du nom de Last Dream...




Voilà qui finit cette case sur ce jeu que j'adule tant...j'espère que vous aurez la chance d'y jouer et je serais toujours partant pour en parler. Je cherche toujours un successeur à son trône, mais pour le moment aucun jeu n'a su me porter une telle gifle. Je vous laisse donc ici en vous posant mes questions :

-Et toi c'est quoi ton jeu préféré ?
-Quelle console t'as le plus apportée (celle que tu préfères) ?
-Y a-t-il une oeuvre ayant été à l'origine de l'une de tes création ?
avatar
Birth
Le Free Man
Le Free Man

Messages : 1367
Date d'inscription : 30/09/2013
Age : 23
Localisation : La ou le peuple se soulève, ou les révoltes grondent...ou la révolution est en marche

Voir le profil de l'utilisateur http://getfree-wakfu.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la tête de l'entêté

Message par Shiki Van Shërza le Lun 21 Déc - 17:41

Crisis Core ! Damn, ce jeu m'aura marquer ! *-*/

De loin un de mes jeux préférés sur PsP, pour le coup. ^^

La fin m'aura marquer en tout cas, une des plus tristes que j'ai vu dans un jeu. ^^'

Pour ceux qui n'y ont pas jouer, je ne peux que le recommander aussi. ^^

Questions :
-Mon jeu préféré ? Je pense qu'ils y en a plusieurs, pour diverses raisons, mais Crisis Core en fait sans doute parti. ^^
Mais le jeu que je retient, ça reste Gravity Rush. Court, mais j'ai adorer le jeu. Dommage que le second sorte sur PS4 et non sur PSVita. ^^'
-J'ai toujours été plus consoles portables que consoles de salon... Et je ne dirais pas PSP, mais PSVita, malgré tout ce qu'on dit dessus. ^^
Cette consoles est une perle pour les amateurs de JRPG comme moi, et en plus on peut lire certains jeux de PSP dessus, c'est parfais. ^^
-Hum... Ouip. The World End With You, sans quoi Shiki ne s’appellerait pas Shiki. xD
avatar
Shiki Van Shërza
Les Fondateurs
Les Fondateurs

Messages : 472
Date d'inscription : 13/10/2013
Age : 23
Localisation : Sufokia

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la tête de l'entêté

Message par Albynn le Lun 21 Déc - 18:07

*regarde le titre*
*regarde en bas*
Atta atta... C'est quoi cette arnaque là? IL EST OU LE PAVAY DE 20KM SUR TON JEU PREFERE?
C'est tout? è_é
Même pas de réaction fanboyesque en mode "ho punaise jouez y il est trop cool même si je supporte pas de courir tout nu en criant je le fais quand même"?
Je chipote, je chipote!
Moi en tout cas, j'espère que tu tiendras ta promesse! Very Happy Ca me permettra de VRAIMENT tester de jeu, au final!
T'as pas celui avec Vincent au passage? '^' *ponk*

-Mon jeu préféré, mon jeu préféré... Heuuuu... Sur console portable, je dirais FF3. Je l'ai fais et refais et rerererefais, toujours en cherchant plus à exploser mon record de vitesse. Sur console tout court, même si je l'ai pas fini... FF12 *-* Ou revenant Wings, aussi, il est couuuuul.
-Indéniablement les consoles portables nintendo. J'en ai depuis toute petite, et on y joue où on veut, sans contraintes. (Hors mis celle de devoir recharger à peu près une fois tout les 2 jour en cas de bonne utilisation) Sans le net, sans ordi, sans télé. Dessus, j'ai eu quasi que du bon. Du FF, du harry potter, du Eragon, du castlevania...
-En roleplay? Non, aucune. EN revanche, j'ai beaucoup de reves et rèveries basées sur des jeux, COMME DIT PLUS HAUT. S'pas.
avatar
Albynn
Le Respectable
Le Respectable

Messages : 1236
Date d'inscription : 19/10/2014
Age : 24
Localisation : Devant mon ordi! T'as cru quoi?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la tête de l'entêté

Message par Bluefox82 le Lun 21 Déc - 19:02

Ah! Enfin nous avons le fameux Crisis Core!
C'est bien d'en apprendre un peu plus niveau scénario, surtout vis à vis du personnage de Zack.

Réponses:
-J'ai toujours été friand de la série des Zelda, mais mal gré ce que l'on pense d'Ocarina of Time ce n'est pas mon préféré (bien qu'il soit bon. Ce serait un peu comme dire que FF7 est le plus grand jeu dans la série de FF, mais OoT n'est pas mon chouchou).
Non, moi celui que je préfère, c'est Majora's Mask, et de loin: un véritable scénario loin du cliché de sauvetage de princesse, bien sombre et entouré d'une grande symbolique. Des donjons uniques (Coucou la Forteresse de Pierre!) et un gameplay toujours classique, et toujours aussi soigné.
-La Nintendo Gamecube qui reste ma console phare pour plusieurs jeux (Mario Kart: Double Dash, Super Mario Sunshine, Starfox Adventures, Zelda Windwaker, Zelda OoT, Zelda MM, SSBM, et bien d'autres...).
-Oh oui, beaucoup d'inspiration venant de plusieurs jeux. Mais ça serait trop long à expliquer ici.
avatar
Bluefox82
L’Utopiste
L’Utopiste

Messages : 291
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 21
Localisation : Dans mon humble demeure, ou dans une auberge quelconque, tant que je peux boire et écouter les bardes.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la tête de l'entêté

Message par Birth le Mer 23 Déc - 15:30

Salut à tous ! Vous l'aurez sans doute remarqués...j'étais absent durant la journée d'hier. Je n'ai donc pas pu écrire la critique du 22 décembre...et je tiens à faire mes 25 critiques. Je vais donc publier aujourd'hui la critique du 22 et du 23. Deux critiques dans la même journée...c'est partis !

On aborde le dernier anime du calendrier aujourd'hui...et certainement mon anime préféré. Oui j'adore Ping Pong et n'ai cessé de le qualifier de meilleur anime de tous les temps...mais j'avoue qu'il s'agissait d'une vile technique visant à vous pousser à la regarder.

Mon vrais Anime préféré est bien plus accessible...tout en se voulant beaucoup plus complexe. Accrochez-vous mes loulous...aujourd'hui c'est Psycho Pass !


22 Décembre : Une vie entière dirigée par le système




Psycho Pass...c'est quoi ?

Notre oeuvre est un anime diffusé depuis fin 2012 et comportant deux saisons ainsi qu'un film sortis en 2015. Psycho Pass nous dépeint un monde futuriste se voulant parfait...mais cachant de lours secrets.

Le Japon entier a été placé sous la domination du système Sybil. Capable d'analyser en permanence les citoyens, ce système se charge de les placer dans les métiers leur convenant le mieux. Il s'occupe de l'orientation de ses occupants...ainsi que de leur sécurité. En effet Sybil est capable de poser un "Coefficient de criminalité" sur chaque personnes...représentant le danger qu'ils représentent pour autrui. Si ce Coefficient dépasse un certain seuil, le système fait appel à la Division des Enquêtes Criminelles qui est alors chargé de l'intercepter.

Grâce à ce système, le moindre attentat...la moindre planification de meurtre ou la moindre intention belliqueuse peut être repérée...et arrêtée. Les gens n'ont donc jamais été autant en sécurité, et les citoyens font entièrement confiance au système.

Quand tout dérape et que la Division est envoyée sur le terrain, deux types d'hommes et de femmes arrivent alors. Les enquêteurs, chargés d'analyser la situation et d'appréhender l'individu, et les exécuteurs, sortent de tueurs se chargeant du sale boulot. Les exécuteurs étant ce que l'on appel des "Criminels Latents" (des personnes n'ayant pas commis de meurtres mais dont le coefficient de criminalité laisse présager qu'ils en seraient capables) ils ne risquent pas de voir leur coefficient grimper plus que ça. Grâce à eux, les enquêteurs peuvent maintenir leur coefficient au plus bas et ainsi rester sains d'esprits.

Pour finir il me faut parler des armes de cette Division...les "Dominateurs". Se sont des sortes de pistolets venant scanner le coefficient d'une personne, avant de réagir en conséquence. Si le seuil est trop bas alors la sécurité sera maintenue, si le seuil est haut mais pas dangereux alors l'arme tirera un rayon paralysant, si le seuil devient plus haut...alors l'arme tire un rayon venant faire exploser la personne de façon bien gore (l'idée étant de dissuader les autres de suivre l'exemple du mort).

Un monde parfait n'est-il pas ?


La sainte Akane

L'histoire suit les aventures d'Akane, une jeune enquêtrice fraîchement débarquée au bureau d'enquête. Devant faire équipe avec l'unité 1, elle va se lier d'amitié avec l’exécuteur Kogami et va entre dans son monde où le bien et le mal n'est qu'une question de positionnement.

Ils vont commencer à résoudre des enquêtes portant sur des morts suspectes, puis vont se retrouver bien vite face à un problème de taille...en la personne de Makishima Shogo. Cet homme est en effet Criminellement Asymptoatique : Il peut causer les pires atrocités sans que son coefficient ne fasse de lui une cible à abattre.

Notre Antagoniste, lancé dans une véritable croisade contre le système en place, va donc venir causer de plus en plus de tords à la ville...au point de devenir la cible à abattre de Kogami. Les deux hommes vont donc s'opposer dans une véritable guerre d'idéologie au milieu d'une véritable remise en question du système en place.


Un thème brillamment traité  

Le monde que nous dépeint Psycho Pass est tout bonnement incroyable. Original en plus d'être extrêmement bien pensé, il nous offre une vrais réflexion sur ce que pourrait être un monde se voulant parfait. Car en l'état les résultats sont là, la criminalité au sein de Sybil a drastiquement baissée...et chaque personne peut rejoindre le métier lui correspondant le mieux au vu de ses capacités.

Mais à côté de ça on passe par un système à la limité du totalitarisme, se faisant craindre bien plus qu'il ne se fait aimer et ne laissant pas la place au concept de "Deuxième chance"...le moindre écart étant punis d'une mort systématique. Sybil est donc au centre de toutes les vies, et on est en droit de se demander de quoi il est constitué...

Véritable secret de Pyscho Pass...je ne vais pas vous le reveler ici. Sachez néanmoins que cette découverte remet en question toute l'organisation du système, et vient nous faire comprendre que quelque chose cloche bel et bien.


Des Antagonistes incroyables

Psycho Pass propose des antagonistes incroyablement bien écris, les deux plus marquant étant sans conteste Makishima et Kamui. Les deux semblent être à l'écart du système (pour des raisons différentes) et veulent le voir s'effondrer pour des buts différents. Ils se montrent philosophes, voulant montrer que leur point de vue est le bon en citant nombres d'exemples et de grands penseurs.

L'opposition entre Kogami et Makishima est assez incroyable, les deux se faisant échos et finissant par se faire dérailler de leur ligne de vie afin de s'affronter. Ils sont obsédés par l'autre, cherchant à tout prix à le faire tomber. Leur final est grandiose et marque un véritable tournant dans la série.


Akane quand à elle évolue incroyablement au cour des deux saisons, apprenant énormément de Kogami avant de de grandir bien d'avantage en s'opposant à Kamui. Le film nous permettant de voir une confrontation idéologiques entre Kogami et Akane venant alors boucler la boucle.


Au niveau de la réalisation

On est face à un travail remarquable ! L'animation est magnifiques, les décors viennent montrer toute la noirceur de l'univers et il se dégage une véritable ambiance de tout ça. La ville est réellement magnifique et tentaculaire, et le fait que la majorité des actions de l'anime se passe de nuit vient renforcer toute cette aura.

Au niveau de la bande-son c'est du tout bon ! Des thèmes marquants aux openings tout simplement géniaux...l'anime parvient à maintenir un tout cohérent et à se forger une place parmi toutes les autres productions japonaises.


Psycho Pass, pourquoi ? Psycho Pass pour qui ?

L'anime plaira à quiconque...fait l'effort de se plonger dedans. Il est aussi complexe que pesant et il faut s'accrocher au cour des premiers épisodes...mais la suite nous offre une intrigue incroyable avec pas mal de rebondissements et un final marquant. Je pense que ça saura intéresser certains d'entres vous ici, alors laissez vous tenter...votre coefficient risque de grimper un peu mais ce n'est pas si grave que ça...



Et voilà la fin de cette case de rattrapage, on se retrouve plus tard pour la vrais case du jour ! En attendant je vous laisse avec mes questions !

-Et toi, tu aimerais vivre dans un monde comme celui de Sybil ?
-As-tu souvenir d'une oeuvre complexe qui a su te plaire ?
-Te souviens-tu d'une grande opposition entre deux personnages qui a su te plaire ?
avatar
Birth
Le Free Man
Le Free Man

Messages : 1367
Date d'inscription : 30/09/2013
Age : 23
Localisation : La ou le peuple se soulève, ou les révoltes grondent...ou la révolution est en marche

Voir le profil de l'utilisateur http://getfree-wakfu.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la tête de l'entêté

Message par Albynn le Mer 23 Déc - 15:54

Ton anime n'est pas sans me rappeler "Ikigami: présage de mort". Ou même Transistor, nan?

-Vivre dans un monde sûr, oui. Mais c'est impossible sans renier ses droits. Parce que là où vont mes droits, ils empiètent sur la liberté de ceux de mes voisins. Bouger le curseur vers l'un, c'est l'éloigner de l'autre. Je vois mal comment notre monde pourrait etre plus équilibré entre l'un et l'autre, actuellement. Quand au monde de Sibyl... Ouai, mais non. Etre assigné à la tache qu'on sait faire ou pour laquelle on est doué ne signifie pas qu'elle nous rendra heureux. Certes, une avenir tout tracé, c'est réconfortant pour moi, mais j'en connais beaucoup qui seraient malheureux d'être enfermé dès la naissance dans une petite "boite de futur", donc non, c'est pas vraiment sympa. Sans compté que ce système ne laisse absolument AUCUNE seconde chance.
-Yep, sur le même principe: Ikigami, présage de mort. Afin de faire prendre conscience aux gens de la valeur de la vie, le gouvernement a instauré le système d'Ikigami. C'est un vaccin implanté au hasard dans tout les enfants de primaire. La plupart sont inoffensif, mais un sur dix milles contient un drone qui tuera son porteur, à une date précise, entre ses 16 et 22 ans environ. Le gouvernement ainsi que la personne ne sont prévenue que 48h avant et toute leur famille bénéficie d'avantages, tant que le/la condamné(e) ne devient pas un criminel(même à petit niveau), auquel cas c'est l'inverse qui se produit: la famille du défunt sera jugée et condamnée pour réparations. On assiste ainsi à une bonne dizaine de fins, avec des personnes de tout âges, de tout les cas, de toutes sortes de réactions, avec le même pauvre bonhomme chargé d’amener la mauvaise nouvelle aux familles, et qui se met donc à réfléchir au fur et à mesure des tomes.
-Là comme ça, la première qui me vient en tête, c'est Yugo contre Nox. *sifflotte* Mais il doit y en avoir tellement... XD
ha ouai, le Doc et le Maitre, aussi, bien sûr.
avatar
Albynn
Le Respectable
Le Respectable

Messages : 1236
Date d'inscription : 19/10/2014
Age : 24
Localisation : Devant mon ordi! T'as cru quoi?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la tête de l'entêté

Message par Bluefox82 le Mer 23 Déc - 19:48

Ah, Pyscho Pass! Parmis tous les animes que tu nous as présentés, c'est certainement celui que je veux voir en prio, j'aime bien le concept de ville "digitalisée" (à l'image de Transistor, comme dit Albynn).

Réponses:
-Alors oui pour la sécurité, et non parce que la ville enregistre tout de toi, et tu n'as même plus de vie privée. Donc au final....non. Hors de question.
-Hmmmm...j'ai pas vraiment regardé de séries ou d'animes à "thèmes complexes" désolé.
-Y'en a eu beaucoup oui, je note une majorité des gros combats dans Wakfu (Quilby/Yugo, Nox/Grougaloragran, etc...) mais aussi pas mal d'autres animes, en voici une liste, a raison de un par anime:
-Sasuke & Itachi vs Kabuto (Naruto Shippuden).
-Monkey D. Luffy vs Donquixote Doflamingo (One Piece).
-Hitsugaya Toshiro vs Gin Ichimaru (Bleach).
-Mugen vs Jin (Samurai Champloo).
-Rushuna Tendo vs Aizen Teppa (Grenadier)
-etc...
avatar
Bluefox82
L’Utopiste
L’Utopiste

Messages : 291
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 21
Localisation : Dans mon humble demeure, ou dans une auberge quelconque, tant que je peux boire et écouter les bardes.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la tête de l'entêté

Message par Birth le Mer 23 Déc - 20:09

Et me revoilà pour la case 23 du calendrier, je tiens mes promesses et offre ainsi la deuxième critique de la journée. Pas de longs préambules donc, on va directement parler du sujet.

C'est donc la dernière série du calendrier...et j'avoue que le choix ne fut pas simple. J'aime énormément les  séries, et aujourd'hui je commence enfin à accepter le fait que je regarde plus de séries que je ne joue. C'est un univers qui me passionne, et énormément d'oeuvres auraient pu faire partie de cette critique. Si des noms comme Engrenage, Scrubs, Black Mirror, Narcos et bien d'autres me sont venues en tête...c'est en remarquant que vous ne connaissiez pas tous une oeuvre précise que je me suis décidé d'en parler.

Ce n'est en rien une série inconnue, loin de là...et je suis persuadé que le doux nom de "Breaking Bad" vous dit quelque chose.


23 Décembre : La plus grande évolution de personnage jamais vue




Breaking Bad...c'est quoi ?

Breaking Bad c'est une série diffusée de début 2008 à fin 2009. Elle se compose de 5 saisons pour un total de 62 épisodes. Créé par le génial Vince Gilligan (à qui on doit pas mal d'épisodes de X-Files), cette série est tout simplement ma préférée.

Reconnue à travers le monde entier, elle est aujourd'hui considérée comme étant une oeuvre majeure du 21eme siècle...en plus d'être l'une des séries les plus importantes jamais créée. Vous en avez déjà tous entendus parlés au moins une fois, et aujourd'hui mon travail sera bien plus de vous expliquer pourquoi je l'aime plutôt que vous la faire découvrir. On se met à la cuisine ?


Le point de départ d'une ascension...que l'on sait tragique

Je vais bien évidement commencé par vous résumer l'histoire de Breaking Bad. Je vais faire attention aux spoilers ne vous en faîtes pas.

On suit le personnage de Walter White, un professeur de chimie vivant une vie aussi banale qu'insignifiante. Se faisant marcher sur les pieds, ne recevant la considération de personne...il semble aux premiers abords être un véritable loser. Sa vie de merde se voulant jusqu'auboutiste...on va lui diagnostiquer un cancer des poumons ne lui laissant que peu de chances de survie.

Dès lors la vie de notre chers Walt' bascule...et une seule idée lui vient en tête : il veut amasser de l'argent pour ne pas laisser sa famille dans le besoin après son départ.

Il part pour cela dans le pire des plans imaginable...la fabrication de methamphetamine : une drogue assez puissante et très prisée. S'associant avec un de ses anciens élève, un dénommé Jesse Pinkman au moins aussi loser que lui, il va se lancer dans un véritable trafic de grande envergure.

Walter devra à présent parvenir à maintenir ses activités secrètes, garder sa famille soudée, duper son beau-frère travaillant aux stupéfiants...tout en restant en vie. Un programme plutôt chargé donc.


Walter White...l'évolution incarnée

Je ne vais pas y aller par quatre chemins, l'évolution du personnage de Walter est tout bonnement impressionnante. Au fil des saisons il va ainsi changer, développant des buts différents et se montrant de plus en plus déterminé. Entre la folie des grandeurs et l'esprit de vengeance, le parcours de Walter va être jonché de cadavres et de billets.

L'appel de l'argent étant bien vite remplacé par le désir de posséder un empire, il passe du protagoniste à l'antagoniste. Cette évolution se fait en parallèle à celle de Jesse...laissant les deux hommes en perpétuelle confrontation malgré leurs objectifs communs.

Walter est tour à tour fabriquant, meurtrier, vendeur et dirigeant...montrant la face la plus noire de sa personnalité sur la fin. C'est un homme qui n'a plus rien à perdre et qui se libère de toutes les chaines que lui avaient imposées les divers rabaissement qu'il a pu subir. Il est conscient qu'il va mourir, et est bien décidé à vivre pleinement avant l'échéance.


Une plongée dans le monde de la drogue

Breaking Bad nous offre une vision des cartels de drogue pour le moins réalistes. Plus les saisons avancent et plus on s'enfonce dans les strates les plus hautes de cette véritable entreprise. Les petits dealers laissant bien vite la place à des magnats de la drogue sans pitié.

Les guerres de gangs font légions, et Walter se retrouve bien malgré lui embarqué dans un univers qu'il a sous estimé. Hank, son beau-frère, nous livrant la vision du camp opposé. Celui de l'autorité voulant tout donner pour arrêter le fameux Heisenberg...sans savoir qu'il s'agit d'un membre de sa propre famille.

Le scénario est d'une intelligence rare, et renverse les situations aussi vite qu'il ne les met en place. Rien est jamais acquis dans la série, et les actes de Jesse et de Walter sont bien souvent lourds de conséquences...


Niveau réalisation

Vince Gilligan a un style très contemplatif, et la série sait prendre son temps. Les épisodes sont ponctués de plans montrant nos héros immobiles scrutant diverses choses. Si ces plans peuvent paraître ennuyeux, ils sont en réalité plein d'intelligence et nous permettent bien souvent de comprendre les pensées de ces personnages.

Les cadrages sont efficaces, de nombreux jeux de couleurs viennent rendre certaines scènes magnifiques et pas mal de plans vont vous rester en tête pour un long moment. C'est l'une des séries qui m'aura le plus marqué niveau cadrage, et elle mérite amplement de telles considérations.

Point de vue bande son le travail est impeccable, de nombreux morceaux nous restent en scènes et elle parvient à alterner des moments de légertés avec des ambiances plus graves et plus pesantes.


Breaking Bad, pourquoi ? Breaking Bad pour qui ?

Cette série ne plaira pas à tout le monde, car elle dégage une aura et une ambiance assez particulière. Il faut accepter de ce plonger dans un monde que l'on a pas l'habitude de voir en la regardant, et se laisser porter par l'histoire magistrale qu'elle nous sert. C'est un véritable drame moderne nous réservant pas mal de moments cultes, et une conclusion attendue mais néanmoins belle.




Et voilà pour cette case, je vous dis enfin salut et à demain et part avec d'autres questions...ça faisait pas mal de question pour une journée...

-Te souviens-tu d'un personnage dont l'évolution t'aura marquée ?
-La série que tu préfères, c'est quoi ?
-Quelle est l'oeuvre qui pour toi est la plus connue de notre siècle ?
avatar
Birth
Le Free Man
Le Free Man

Messages : 1367
Date d'inscription : 30/09/2013
Age : 23
Localisation : La ou le peuple se soulève, ou les révoltes grondent...ou la révolution est en marche

Voir le profil de l'utilisateur http://getfree-wakfu.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la tête de l'entêté

Message par Bluefox82 le Mer 23 Déc - 20:28

Il était évident que tu allais mettre Breaking Bad dans le calendrier. Une série dont je connais le thème principal et les débuts du héros (ainsi que quelques répliques), mais malheureusement que je n'ai pas encore eu le loisir de découvrir (et pourtant, qu'est ce qu'elle me donne envie.) C'est décidé, je commencerai l'année 2016 en attaquant le visionnage de Breaking Bad et de Psycho Pass.

Réponses:
-J'ai exactement deux personnages en tête, qui ont une évolution formidable: Arya Stark et Tyrion Lannister de la série Game of Thrones. D'un côté on suit une fille descendante d'un des dirigeants les plus affluents du monde, découvrant l'horreur de la vie et se retrouvant au fur et à mesure des saisons animée par la vengeance. De l'autre, nous avons un prince ayant été Main du Roi, ayant donc côtoyé pendant un bon moment les plus nobles, et ayant servit la personne la plus puissante de Westeros, lui même étant de la plus noble des lignées. Harcelé pour sa différence (il est atteint de nanisme) pour laquelle on rejette toujours la faute sur lui, quand bien même il tente de bonnes actions. Un personnage très cynique par ailleurs, et qui est mon préféré toute série confondue.
-Y'a Game of Thrones, mais y'a aussi Scrubs que je mets au même niveau.
-Dure à dire, il y a trois grands crus du XXI siècle: The Walking Dead, Breaking Bad et Game of Thrones. Sur ce point, je ne me prononcerai pas, n'ayant visionné entièrement qu'une seule des trois séries.
avatar
Bluefox82
L’Utopiste
L’Utopiste

Messages : 291
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 21
Localisation : Dans mon humble demeure, ou dans une auberge quelconque, tant que je peux boire et écouter les bardes.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la tête de l'entêté

Message par Birth le Jeu 24 Déc - 15:29

Nous y sommes, avant dernière critique de ce calendrier. J'en vois le bout et n'en suis pas peu fiers, ça a été le dernier de mes projets pour cette année 2015, et autant dire qu'elle aura éte des plus chargée. Il est temps de revenir un peu dessus et de voir ce que j'ai fais, ce que j'en ai tiré et ce que j'en retiens...c'est partis !


24 Décembre : Une année de création




Les nouveaux personnages RP

Pas mal de nouveaux personnages Roleplay auront fait leur apparition au cour de cette année, chacun amenant une nouvelle façon de voir le monde et tous me plaisant désormais au plus haut point. Revenons un peu dessus.

La première à avoir fait son apparition c'est la petite Müu. Créée en 2014, elle n'a été vraiment développée pour le RP qu'en 2015. Avec son attitude de grande timide, et son état de Shushu...elle forme un gros décalage parmi ses pairs. Chanteuse hors pair, elle a su prendre confiance en elle et en ce monde auprès de l'ange Aura. Toujours craintive elle tente désormais d'aller d'avantage vers les autres.

La deuxième à être arrivée n'est autre que Kroz', venant du MMO Terra. Kroz' est un perso qui a su me marqué avec sa quête d'une armure décente et ses attitudes de féministe endurcie ! Drôle et attachante, elle n'en reste pas moins une combattante redoutable qui a du mal à montrer ses sentiments.

La troisième c'est notre peintre préférée, la petite Kolo. Créée à partir d'une illustration, elle est l'incarnation de l'innocence et de la gêne. Habile à la peinture, un rien vient la faire rougir. Assez peu douée dans les arts Eniripsa, elle a même du mal à voler...c'est dire. Elle a découvert un tout autre monde grâce à Ecly et les deux forment un couple des plus détonnant !

Vient ensuite la sulfureuse Ozh, sauvageonne Ecaflip de son état. Joueuse et désireuse de découvrir le monde, c'est dans la grimpette qu'elle se montre douée. En couple avec Loarna elle vient créer un choc des cultures qui apportent de nombreuses choses aux deux femmes.

Ensuite est apparue Tsuni, tirée du JdR Eden Tears. Tsuni est une femme dévergondée cachant beaucoup de tristesse en elle. Elle n'en est pas moins joyeuse et amoureuse d'un certain Eevan avec qui elle passe d'agréable moments !

Toz est venue ensuite, espionne incroyable et terrible garce. Semblant s'amuser de tout et ne se soucier de rien, elle sera bien plus développée dans l'année à venir !

Ceru est ensuite apparue, venant placer la sauvagerie à son sommet. Elle ne parle pas très bien, croit en le pouvoir de la nature et suit les traditions de sa tribus. C'est une femme forte et déterminée qui mènera les siens le plus loin possible.

Krista vient finir toutes ces créations, psychologiquement troublée mais cherchant à avancer dans la vie. Forgeronne incroyable, elle est tombée amoureuse de celui qu'elle considérait comme son ennemi, le matou dragueur : Harkane.

Un dernier personnage reste un peu à part, tant sa complexité aura pu me poser problème. Il est le calme et la concentration, semble dénué de vices et tourné vers l'avenir...il est une sorte de sage apprenant de ses erreurs et ayant osé se détourné de la voie qu'il s'était lui-même tracé...que dire de plus si ce n'est que Keethan Didaskaly m'aura marqué.

Pas mal de nouveaux personnages donc, chacun vivant sa vie avec les personnes qu'il aime. Ils continueront d’apparaître en 2016 et viendront peut être évoluer d'avantage.


Au niveau des écrits

Au niveau des écrits et bien...l'année aura pour le moins été particulière. C'est en effet bien moins sur la quantité que je me suis axé...mais bien plus sur la qualité. Trois écrits majeurs sortent ainsi de 2015, m'ayant permis d'avancer d'avantage dans l'écriture !

Le premier est "Wake me Up", la nouvelle traitant d'un Lenz redevenu Gouverneur. Après un long passage à vide ça a été un réel plaisir que de retrouver le gout de l'écriture avec cette nouvelle haute en couleur, qui m'aura permise de me replonger dans la psyché de mon personnage préféré.

Le deuxième se trouve être le recueil "Une vie de Révolte" traitant du passé de Lenz. Il m'aura permis de me remettre d'aplomb sur l'écriture d'un long texte en plusieurs parties. Le projet à finalement été abandonné mais m'aura donné les armes pour m'attaquer au plus grand projet de cette année...

NoD R...ce véritable livre qui s'est construis peu à peu. Si au début l'idée d'une réédition de ma nouvelle de 2014 me semblait hors de question, force est de constater que le projet à finit par me séduire. Bien décidé à faire plus qu'une simple mise à joue, je me suis lancé dans un texte gargantuesque devenant le chef d'oeuvre de ma courte vie d'écriture. Si la nouvelle n'est pas encore finie, elle m'aura apportée bien plus que n'importe quel autre écrit. J'ai pu poser un rythme de production, découvrir comment préparer des chapitres pour accélérer leur écriture, m'essayer à divers effets de style et créé une intrigue s’étalant sur un nombre de pages affolant. C'est l'oeuvre dont je suis le plus fiers et celle que j'ai le plus hâte de terminer.


Pour parler des JdR

2015 aura été aussi pour moi le retour du Jeu de Rôle, après une année entière d'absence. Deux jeux ont alors émergés, bien loin de ce qu'avait pu être Life Again. C'est dans le système pur que je me suis plongé cette fois-ci, afin d'en apprendre bien d'avantage.

Le premier JdR sortis n'est autre qu'Eden Tears, un jeu systémique m'ayant permis de me faire les dents sur l'équilibrage. Avec son système basique mais permettant des combats assez cool, il m'aura refait découvrir une passion que j'avais oublié. Le projet a néanmoins été un échec à mes yeux, car l'équilibrage de tout le jeu reposait sur des bases assez peu fiable. Il aura été intéressant le temps qu'il aura duré, et m'aura permis de comprendre que le tout systémique ne me plait pas forcément.

Last Dream est arrivé durant la deuxième moitié de l'année, fruit d'un projet de longue date. C'est un réel bonheur de retrouver mon univers imaginé durant ces dix dernières années, et le jeu promet d'être intéressant. Bien qu'encore à l'état de balbutiements, le système de Last Dream promet plus de libertés et me permet de créer des scénarios plus modulables. Je pense que je m'axerais d'avantage sur lui en 2016, me considérant encore peu inexpérimenté en tant que MJ dessus. Je vais le travailler à nouveau, le faire évoluer peu à peu et tenter de le mener le plus loin possible.


Les event...on en parle ?

Au cour de cette année j'aurais pu mettre en place deux events : Chaïlte et Idéal.

Le premier a duré un petit mois et a permis pas mal d'intrigues. Il a été assez réussi, malgré pas mal de choses que j'aurais aimé mieux faire. Il a été un véritable déclencheur pour trois persos : Albynn, Harkane et Lenz. Néanmoins je l'ai trouvé trop dirigiste et trop basique, il m'a permis de voir que des groupes d'ennemis permettaient de donner à chacun un Antagoniste pouvant faire évoluer ce personnages...et ça va de pair avec les enseignements que m'aura apporté l'event d'Idéal.

Cet event donc, ayant duré près de neuf mois, m'aura énormément appris. Je ne referais plus d'event opposant un ennemi à un groupe entier, car ce n'est pas quelque chose de gérable tout simplement. C'est également quelque chose qui apporte assez peu, car le grand méchant n'a que peu de liens avec autant de monde. Néanmoins cet event m'aura énormément plut pour une raison...la relation Albynn/Idéal.

Cette relation a réussi à bouleverser tout l'event, à le faire changer et à amener une fin bien différente de celle d'origine. Albynn a évoluer de façon incroyable au cours de ces neuf mois, à l'image de Keethan qui se sera ouvert à ce jeune homme qu'il a finit par considérer comme son fils. Et c'est ça que je veux dans un event ! Voir les personnages évoluer en se confrontant avec de vrais antagonistes.

C'est pour cette raison que le prochain que je prépare contiendra un méchant par joueur, pour les placer face à des personnes pouvant les faire changer. Et la fin ne sera pas prévu, si tout se termine par un duel à mort c'est que le RP aura prit cette voie. Si tout se termine par une longue discussion pleine de larmes et bien c'est qu'il devait en être ainsi...


Bilan de l'année

2015 m'aura permis de me renforcer en écriture, de comprendre des choses que se soit en JdR ou en event...et de tester plein de choses. Ca a été une bonne année de mon côté, et j'espère qu'il en aura été de même pour vous.

Je voulais, pour finir, parler de ce calendrier que j'écris en ce moment même. Dernier défi d'une année, et celui que je considère comme l'un des plus fou. Faire une critique par jour pendant 25 jours...un travail constant mais gratifiant. J'ai appris plein de choses, autant sur moi que sur les oeuvres que j'aime...et au terme de ce calendrier je sais que je serais capable d'écrire une critique quand je veux...et ça me plait.

Lancez vous des défis, osez tester des trucs et créer à outrance...c'est dans notre jeunesse qu'on a le plus de temps à pouvoir concerner à ça.




Voilà qui termine cette case bien trop personnelle, mais j'en avais envie. On se retrouve demain pour l'ultime critique qui traitera d'un MMORPG contenant un "W" dans son nom ! Je vous laisse avec mes questions et vous embrace !

-Et toi tu retiens quoi de mes travaux de cette année ?
-De ton côté le bilan donne quoi ? Quelle création as-tu préféré faire ?
-As-tu deviné de quel MMO je vais parler demain ? '3'
avatar
Birth
Le Free Man
Le Free Man

Messages : 1367
Date d'inscription : 30/09/2013
Age : 23
Localisation : La ou le peuple se soulève, ou les révoltes grondent...ou la révolution est en marche

Voir le profil de l'utilisateur http://getfree-wakfu.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la tête de l'entêté

Message par Albynn le Jeu 24 Déc - 15:41

Hében, sacré bilan, pas vrai? Une grande année, en somme!
Mais je m'attendais pas à ce que tu me sorte que Id avait changé d'avis, ça a été un peu perturbant xD
Mais c'est vrai, Alb a changé, tout comme pas mal de membres de guildes.
*chuchotte* En fait, j'ai peur qu'il soit devenu trop costaud pour être évolutif et intéressant inrp, maintenant... ^^' Fichtre.

- Je retiens que je vais t'appeler "la poule". PARCE QUE TU POND A LA CHAINE! Cot cot cot kodeeec!
- De mon coté... Le bilan est pas terrible à mon gout. J'ai trop délaissé le journal pour me lancer dans tout et n'importe quoi. Bref, je me suis dispersée, et c'est PO BIEN. *tape sur ses doigts* Vilaine! Et pour la création que j'ai préféré faire... True Leader. ^^
- Un MMO avec un W.... OUAIIII, WORLD OF WARCRAFT! 8D


Dernière édition par Albynn le Jeu 24 Déc - 15:57, édité 2 fois (Raison : Y'a un R après le premier A, dans WARCRAFT ! 8D / CHT SHIKITROLL!)
avatar
Albynn
Le Respectable
Le Respectable

Messages : 1236
Date d'inscription : 19/10/2014
Age : 24
Localisation : Devant mon ordi! T'as cru quoi?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la tête de l'entêté

Message par Shiki Van Shërza le Jeu 24 Déc - 15:43

Ah... Très belle case que celle du jour, et très beau résumer de cette année qui fut pleine de surprises, et de bons moments. ^^
Niveau écrit, tu nous a totalement éblouit avec NoDR, qui est juste énorme, et le meilleur de tes écrits à ce jour je pense ! ^^

Niveaux personnages RP... Et bien, que de nouveaux personnages en un an ! Et je sent que ce n'est pas finit, en plus, surtout quand je vois ce que tu dit par rapports aux évents de l'année prochaine ! D'ailleurs, un méchant par joueur ? Curieux de voir ce que tu va pouvoir sortir, de mon côté. '^'

Et pour les JDR... Et bien j'aime beaucoup les quelques univers et systèmes que tu avais poser, et j'ai hâte de découvrir la suite de Last Dream ! D'ailleurs, j'en profite pour m'excuser d'avoir autant râler parfois en JDR, je me montrerais moins chiant, à l'avenir. ^^

Alors, les questions !~
-Je retient quoi ? Mais tout voyons ! Very Happy
Mais si je doit choisir, je dirais NoDR, les évents que tu nous avais préparer en RP, ainsi que les deux JDR, avec lesquels ont a passer de bons moments. ^^

-Hem... De mon côté... Et bien c'est plutôt calme, en fait. Ce que j'ai préférer reste continuer Last Day Of A Life je pense, même si je suis encore loin de l'avoir finit. ^^'
J'ai plutôt un bilan très faible, encore une fois, vu que j'ai peu écrit cette année, que niveau JDR et évent, j'en ai pas créer... Et niveau personnages, j'en ai de nouveaux, par contre ! Même s'ils ne sont pas encore apparut, malheureusement. Mais un jour, peut être ! ^^
Mais déjà, il y en a un qui arrive bientôt. Très bientôt.~

-Je dirais à tout hasard... The Secret World, même si Wakfu marche aussi, en fait ! xD
avatar
Shiki Van Shërza
Les Fondateurs
Les Fondateurs

Messages : 472
Date d'inscription : 13/10/2013
Age : 23
Localisation : Sufokia

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la tête de l'entêté

Message par Bluefox82 le Jeu 24 Déc - 15:56

Chouette bilan, sur lequel on peut plus amplement parlé vu qu'on a suivi la grande majorité de tes créations. Tous tes personnages qui sont arrivés cette année sont excellents, très bien construits et les évent restent mémorable. Reste de plus qu'à espérer la même chose pour l'année 2016. ^^

Réponse:
-Beaucoup de choses, autant les personnages que tu as créé/développé (qu'ils aient une relation avec les miens ou non, peu importe) et une majorité de tes nouvelles, NoD R en prime. Je suis resté un peu à l'écart pour l'évent d'Idéal, donc c'est Chaïlte qui prime et qui a été un des évents les plus importants pour moi.
-De mon côté...bien des choses aussi: la création de nouveaux persos RP/BG, avec la fameuse dizaine que j'affectionne particulièrement, et que je vais développer dans mes récits: Harkane, Olianore, Iriana, Aïgua, Eevan, Adiala, Sanger, Acetyl, Yhlas, Hyrië.
Un évent en particulier aussi: la mort de Séléna. (Qui s'est inscrite dans la continuité de Chaïlte).
Et parlant d'écrits...je me suis éclaté au début avec "C'est l'histoire d'un rôliste!~" même si j'ai abandonné le projet. Mon œuvre la plus belle va être ma trilogie, dont la première partie est Untold Memories.

-On aurait pu penser à TSW, car il est bon et tu le surkiffes...mais je pencherai largement plus sur Wakfu, étant donné que c'est le MMO sur lequel t'as passé le plus de temps, tu as investit le plus d'effort, et duquel tu attendais que bon nombre de promesses se réalisent.
avatar
Bluefox82
L’Utopiste
L’Utopiste

Messages : 291
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 21
Localisation : Dans mon humble demeure, ou dans une auberge quelconque, tant que je peux boire et écouter les bardes.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la tête de l'entêté

Message par Birth le Ven 25 Déc - 9:23

Et nous y sommes…25 décembre : Dernière case de ce calendrier. 25 critiques réalisées sans relâche, chaque jour…et je suis plus qu’heureux d’en voir le bout. Ce ne sera pas la dernière critique que j’écrirais, mais je le ferais à un rythme nettement moins soutenu. Aujourd’hui nous allons parler d’un MMORPG, qui contient la lettre W dans son nom (comme je l’ai mentionné hier).

Vous avez proposez pas mal de nom, et je vais commencer par y répondre. TSW m’aurait beaucoup plu à critiquer, mais le sujet est complexe. Ce jeu est en dehors du cercle classique des MMO, et vous le connaissez tous donc il n’y aurait pas eu de découverte. WoW et bien…je n’y ai jamais joué, il ne m’attire pas plus que ça donc j’aurais bien trop peu de choses à dire. Wakfu…j’y ai pensé…mais là encore bien trop complexe. Le jeu n’a de cesse d’évoluer, et ce que je pourrais dire aujourd’hui ne reflétera sans doute pas l’état du jeu d’ici un an ou deux.

Et puis noël est une fête de surprise, vous auriez dû vous douter que je choisirais un jeu assez peu connu ou que vous ne soupçonneriez tout simplement pas. Il est également que je n’ai présenté jusque-là que des œuvres que j’appréciais, et que je considérais comme étant bonne. Il est temps de changer la donne, et de parler de quelque chose de bien moins incroyable.

Aujourd’hui les enfants, on va causer de…Sherwood.


25 Décembre : Car il ne peut y avoir que des critiques positives




Sherwood c’est quoi ?

Sherwood Dungeon (de son joli nom complet) est un MMORPG trouvable sur de nombreux sites de jeux flash. Niveau informations je ne peux pas vous dire grand-chose d’autre. Je ne sais pas qui l’a créé, quand il est sorti, l’accueil qu’il a eu…je ne sais vraiment rien au final. Je ne pense pas que ces informations sont importantes pour le propos du jour de toute manière, mon but n’est ni de lancer la pierre ni même de tenter de comparer ce jeu à un autre sortis la même année.

Tout ce qu’il y a à savoir c’est que ce jeu existe, que c’est mon premier MMO et que…chose inavouable…j’y ai passé de très longues dessus. Le genre des MMORPG est l’un de mes préféré, ça vous devez l’avoir compris, alors celui-ci tient une place particulière dans mon cœur. Le critiquer va me faire rire, j’espère que ce sera le cas pour vous aussi !

Notez également qu’un sourire victorieux se dessine sur mes lèvres, vous ayant tous dupés pour cette dernière critique et attendant mon titre de Troll Ultime.


On va commencer par parler de l’histoire

Sherwood nous raconte les aventures d’un héros partis en quête d’une épée sacrée capable de vaincre un tyran local. L’histoire bien que simpliste se veut merveilleusement bien détaillée et nous offre de surcroit une très belle vision de la tyrannie à travers la vision d’un homme semblant s’être perdu dans les affres du pouvoir…

Vous m’indiquerez à quel moment vous avez compris que cette histoire n’était que pure invention, car rien de tout cela n’est vrais. Sherwood n’a pas d’histoire, du moins c’est ce que je lui souhaite. Je ne me suis peut-être pas assez intéressé à cet aspect en y jouant…mais peut-on me jeter la pierre ?

De ce que j’ai pigé…on joue un chevalier devant latter la gueule à une myriade de créatures en allant d’un monde à l’autre. Il y a des quêtes que je n’ai jamais compris, et un donjon que je ne peux vous détailler. Ça ne vend pas du rêve tout ça ?


Pour se débarrasser dès maintenant des graphismes et de la musique

La musique…il n’y en a pas (ou alors elle a réussi l’exploit de ne pas atteindre mes oreilles pour les marquer). C’est donc vide, on croirait entendre souffler le vent…qui serait certainement le meilleur bruitage que l’on pourrait avoir. Car les SFX sont pas bons…mais alors pas bons…

C’est fade, ça ne fait ressentir rien et on a l’impression que le monde entier s’emmerde…c’est dire le niveau.

Au niveau des graphismes, sans surprise, c’est bien bien vilain. Si la modélisation des décors et des créatures est passable…les textures sont aux abonnées absentes. Comprenez par là qu’il est tout à fait normal de voir des araignées complètement oranges et à l’apparence de cristal. Il y a assez peu de monstres et au final l’astuce des Devs a été de faire varier leur taille et leur couleur afin de donner une illusion de contenu. Vous trouvez ça pas terrible ? Attendez de voir un guerrier vous ressemblant, réajuster à la taille d’un chiot, vous foncer dessus en brandissant fièrement ses lames riquiqui…se serait presque comique si le machin ne vous défonçait pas ouvertement la poire.

Pour finir je me dois de parler des couleurs utilisées au sein des îles, venant nous confirmer que les graphistes se sont barrés (ou sont morts de honte, au choix) au milieu de la production. C’est flashy, on n’hésite pas à faire des fleuves violets et de la neige bleue foncé…un vrais régal pour vos yeux qui n’auront de cesse de vouloir se détacher de ce spectacle pour le moins déroutant.



Je suis GD, le système est mon art. Celui de Sherwood c’est de l’abstrait.

Je n’ai pas compris.

Cette seule phrase suffirait à résumer tout le système de ce jeu. Je ne vois pas de finalité à ce jeu, rien ne nous pousse à vraiment vouloir avancer au final. En gros on tabasse des trucs, on gagne des niveaux qui nous filent des compétences pas super utiles et on tente de chopper de meilleures armes afin de tabasser des trucs dans d’autres mondes. Répétitif ? Le mot est faible…

Les armes ont diverses propriétés (comme la vitesse ou les dégats) mais ça ne change pas grand-chose, on a un système de rune que je ne comprends toujours pas…des pouvoirs étranges aussi mais là encore l’utilité se veut assez limitée.

Vous vous plaigniez de l’éditeur de personnage de Wakfu…aha…celui de Sherwood est tellement pire. Peu de choix, particulièrement moche…on aura tôt fait de mettre un casque sur la tronche de notre perso afin de ne plus voir ses traits si gracieux…

On va donc passer son temps à tataner du monstre, tout en allant de temps en temps dans un donjon contenant plein d’étages et de trésors…youhou…et en allant affronter des boss se trouvant bien souvent être des mobs redimensionnés pour l’occasion. La grosse joie.


Et le Gameplay ? C’est fade ! C’est faaaaaaade !

On martèle notre clavier pour attaquer tout en envoyant de temps à autre des attaques spéciales. Au niveau du mappage des touches c’est assez aberrant, et n’espérez pas pouvoir les changer…on est dans Sherwood oh !

Vous attaquez avec la touche Ctrl (Oui oui) et vous parez avec Ctrl + Maj (du grand art à ce niveau). Bien entendu parer une attaque demande un timing précis et vous pouvez d’ores et déjà vous assoir sur cette option. Vous aurez vite fait de jarter votre bouclier pour le remplacer par une deuxième arme en espérant pouvoir taper plus fort et ne pas avoir à compter sur votre maigre défense.

C’est assez injouable en vrais, et la caméra se montre des plus désastreuses. Vous n’aurez aucun ciblage de monstre, et vous vous retrouverez à courir vers eux comme le plus grand des idiots dans l’espoir de porter une attaque avant de vous faire lâchement maraver. Heureusement l’intelligence artificielle de ce jeu vous sera d’une grande aide…


Stupidité artificielle et animation du meilleur gout !

Les créatures de Sherwood sont parmi les plus mal programmées que j’ai vu à ce jour. Elles vous attaqueront une par une, faisant bien gentiment la queue en attendant leur tour. Si vous vous mettez à regarder un mur elles décideront de ne plus bouger (sans doute qu’attaquer dans le dos c’est lâche) et vous vous mettrez bien vite à compter le nombre de conneries qu’elles vous feront.

Les animations vont par contre vous laisser un souvenir impérissable tant l’impression que le placard à balais entier a été enfoncé là où le soleil ne brille jamais chez votre personnage et vos ennemis est présente…les combats à l’armes blanche n’ont jamais été aussi ridicules, et ça franchement ça mérite une médaille. Voir un viking se mettre à battre des bras en tentant de vous frapper…ça à quelque chose d’inestimable à mes yeux.


On fait les choses mal…mais on les fait à fond !

Mais là où le jeu devient simplement surréaliste…c’est qu’il propose TOUT ce que propose un MMO classique.

Comprenez-moi bien…dans Sherwood vous trouverez un système de tir à l’arc…du PvP…des montures et même des putains de familiers. Le jeu est bancal de toute part mais il est complet ! Et je vous laisse imaginez ma tronche quand je tente d’imaginer ce que pourrait donner l’animation d’un cheval dans ce jeu ! Je me refuse de partir sans voir ça, ma vie n’aurait aucun sens sinon !

Comment…et surtout bordel Pourquoi…on peut en arriver à un tel projet. Rien que sur le papier ça devait ce voir que ce jeu allait sombrer dans la déchéance la plus totale ! Et bien entendu…la réponse vient nous faire comprendre bien des choses.


Sherwood…peut tourner sur n’importe quoi.

Donnez-moi la plus pourave des configurations possible…je vous ferais tourner Sherwood dessus. On parle, pour rappel, d’un jeu développé pour un navigateur…et se voulant accessible ! Alors oui on a pas besoin de s’inscrire, il suffit de rentrer son pseudo et PAF on est dans le jeu ! Mais à côté de ça tout est au rabais !

Et le pire c’est que je considère que c’est quelque chose de normal ! Oui bien sûr qu’on peut pas choisir le serveur de jeu et que si on veut jouer avec des potes on est obligé de relancer le jeu jusqu’à avoir la chance de tomber sur le même serveur que lui…mais en attendant n’importe quel ordi peut le faire tourner et on a rien besoin de télécharger.

C’est un jeu unique dans le sens où…bah oui il est mauvais…mais il n’aurait pas pu être autrement vu les intentions de base et la contrainte que se sont fixés les gars à la base…


Sherwood, pour qui ? Beh n’importe qui en fait. Pourquoi ? Bah parce que c’est intéressant de jouer à des navets parfois. Alors c’est quoi la conclusion ?

Parler de Sherwood aujourd’hui c’était important pour moi. Pas pour vous le présenter, où vous dire qu’il est mauvais…mais pour vous faire comprendre quelque chose.

Bien sûr que le jeu n’a rien de formidable…mais il reste mon premier MMO. Il est celui qui m’a fait découvrir le genre et qui m’a poussé à continuer à m’y intéresser avec des œuvres plus intéressantes. Durant ce calendrier je n’ai eu de cesse de vous présenter des œuvres que j’aimais et qui paraissaient bien…et je ne voulais pas que vous en arriviez à penser que tout ce que je regardais ou découvrais étaient des chefs d’œuvre. En plus de 15 ans de découvertes il y en a eu des déceptions, des étrons et des Sherwood en puissance. Mais chaque œuvre à quelque chose à proposer, des trucs à nous enseigner ou même des envies qu’elles peuvent nous donner.

J’ai commencé ce calendrier en parlant d’apriori…et je le finis avec ce même message. Ne vous arrêtez jamais sur une première impression, ne dîtes pas que quelque chose ne vous intéresse pas sans vous y être plongé un minimum dedans…se serait passer à côté de quelque chose qui pourrait vous marquer. Si j’étais resté sur mes impressions je ne vous connaitrais tout simplement pas…car avant de jouer plus de deux ans à ce MMO qu’est Wakfu…j’ai passé des années à lui cracher dessus et à clamer que jamais je n’y jouerais car il ne m’avait pas l’air bien.

L’erreur est humaine bien sûr, mais l’apriori se combat. C’est en faisant l’effort de s’intéresser jusqu’à des choses qui ne nous plaisent pas que l’on se forge une culture incroyable et que l’on découvre les perles qui alimenteront notre esprit créatif.



Et voilà qui clôt 25 jours de critiques, j’espère que le projet vous aura plu…moi j’ai adoré le relever ! Je vous laisse avec mes dernières questions de ce calendrier et vous souhaite de joyeuses fêtes de noël !

-Et toi, as-tu souvenir d’une œuvre qui t’as marqué de par sa médiocrité ?
-Qu’as-tu pensé de ce calendrier de l’avent un peu spécial ?
-Quelle a été ta critique préférée au cour de ces 25 jours ?
avatar
Birth
Le Free Man
Le Free Man

Messages : 1367
Date d'inscription : 30/09/2013
Age : 23
Localisation : La ou le peuple se soulève, ou les révoltes grondent...ou la révolution est en marche

Voir le profil de l'utilisateur http://getfree-wakfu.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la tête de l'entêté

Message par Bluefox82 le Ven 25 Déc - 13:51

Une case très comique, tu m'as fais rire du début à la fin! xD
Je pensais pas que Sherwood serait autant à la ramasse sur autant de points...tu avais dit que c'était un étron, mais je pensais pas que c'était à un tel stade.

Réponses:
-Je pense m'estimer heureux d'un côté d'avoir une très grand majorité de bons jeux (et pour la plupart, qui ont été marqués comme étant des chefs d'œuvre sur leurs consoles respectives.) Mais ouais certains sont passés au travers:
-Kirby Air Ride (NGC): Des contrôles erratiques et un système de boost pour les bolides que j'ai jamais pu piger. Des maps difficiles, c'est un jeu où tu finis très souvent dans le décor en mode "bac à sable".
-Les Sims 2: Naufragés (Wii): Tout le monde connaît les Sims comme étant une "simulation" de vie. Les Sims 2: Naufragés, vous propose la même chose version Lost/Ile de la tentation. Sauf que les graphismes suivent pas et la gestion des personnages est à ce jeu ce que l'intelligence est à Nabilla ("Comment ça t'as la dalle? Mais t'as bouffé deux ragondins il y a deux minutes!")

-Très sympa comme projet! Honnêtement merci beaucoup, ça m'a permis de découvrir des trucs. ^^

-Je pense pas en avoir une que je préfère en particulier....je les mets toutes à un même niveau!
avatar
Bluefox82
L’Utopiste
L’Utopiste

Messages : 291
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 21
Localisation : Dans mon humble demeure, ou dans une auberge quelconque, tant que je peux boire et écouter les bardes.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la tête de l'entêté

Message par Albynn le Lun 28 Déc - 0:08

SAAAAAAAAAAAAAALE TROLLEUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUR! *le bouffe sans macher*

Dire que j'ai fais la blague sur WoW en étant sûre que ce serait Wakfu, vu que c'est LE jeu qui nous a tous rassemblé ici! ><
Grgngngngn! ><

Une oeuvre... Ouai, pour moi, il y a une oeuvre (écrites) que j'ai trouvé vraiment mauvaise, et à laquelle je n'ai pas accroché. C'est un livre de collège, le genre de bouquin qu'on nous obligeait à lire puis à résumer. Ca s'appelle "l'écume des jours", et j'avais trouvé ça mauvais. Non pas que l'écriture était mauvaise, mais l'histoire me semblait... Pas assez approfondie. On suit l'histoire d'un pauvre homme dans un monde semi-réaliste et semi-fantaisiste. Il se "taille els sourcils", font "pousser des fusils par la chaleurs du corp comme des plantes sur le terreau", habitent des appartements "plus ou moins grands selon leur humeurs" et il y a un chat et une souris qui parle, en tant que spectateurs...
Je trouve ce style mauvais parce qu'il ne va pas assez dans son "trip". Il y a des détails surréalistes, mais pas assez pour forger un nouveau monde. J'ai eu l'impression tour à tour que le réalisme n'était pas à sa place, ou que la fantaisie faisait tâche sur le costard.
Et en jeux vidéo, j'ai eu le malheur d'acheter UN jeu Naruto. La partie scénar' est pas dynamique, totalement reprise de l'anime. Passe encore. Mais c'est juste un copié/collé des textes, et des combats à faire soi-même. Le gameplay a rien de bien original, c'est une série de coups à apprendre, quoi... Sans tuto, démerdez vous. Faut pas pousser mémé non plus! Plus une durée de vie ultracourte, un brouillard innomable pour débloquer tout les persos, un manque d'équilibrage catastrophique.
Le seul de mes jeux auquel j'ai joué une fois et basta.

-Comme Nico, très sympa, et ça donne une BOoOOooOOooOONNE liste de trucs à traiter. Sur tout les sujets.

-Je pense que j'ai préféré ton pavé sur Illiana. Pask' c'est le perso que je connais le moins, au final, et qu'on apprend pleins de choses sur elle! Very Happy
avatar
Albynn
Le Respectable
Le Respectable

Messages : 1236
Date d'inscription : 19/10/2014
Age : 24
Localisation : Devant mon ordi! T'as cru quoi?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la tête de l'entêté

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum