Ma chef bien-aimée.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ma chef bien-aimée.

Message par Albynn le Mar 17 Nov - 14:44

Petite chiche lancé à moi et Nico de la part de Pierre: et si Lenz et notre perso finissaient en couple, que leur arriverait-il?
Pour Harkane, c'est par ici




Albynn se dépêchait d'échapper au monstre. Il entendait son grognement d'ici, et redoutait de se faire bouffer tout cru. La bête était affamée, et il n'aurait probablement pas la force de l'empêcher de le dévorer. Il sauta d'un bond derrière son abris, espérant que la viande fumante exposée plus avant satisfasse son appétit. Le sol tremblait, le monstre arrivait. Et de plus en plus près. Albynn murmurait des prières d'espoir.

- Je veux pas me faire manger, pitié...

Il entendait ses grognements, cela signifiait qu'elle était tout près. Juste derrière son abris, exactement. Il entendit des bruits visqueux. La bête mangeait déjà. Et, à l'entendre, elle n'avait pas mangé depuis des lustres. Il y avait des bruits de chute au sol, de viande déchiqueté et finalement, un grognement repu. Et un rot enormissime. Puis Albynn se fit aplatir par une grosse bête au crin doré.

- Boubouuuune!
- ARG! Zouille, tu m'écrase! dit il en agrippant le bord de table pour se relever.
- Le petite dej' était super!
- T'es vraiment un monstre, quand tu te réveille, quand même... Tu t'es même pas coiffée et habillée avant de venir dévorer le petit déjeuné!
- Ben non, c'est moins important!

Albynn ria. La vie lui paraissait plus mouvementé, drôle, et surtout étrange, depuis qu'il était avec Lenz. Une femme dynamique, sans aucune retenue. Et malgré tout, ses embrassades restaient douces.

- Qu'est ce que tu as prévu de faire avant le diner de Get Free, ma zouzouille?
La concernée regarda au plafond.
- On a une candidature, le gouter du matin, faire semblant de ranger les papiers de la guilde, déjeuner, aller voir la dernière invention de Cyd, le gouter de l'après midi, vérifier que les prochains candidats aux élections sont pas des tyrans, prendre l'apéritif et venir au diner!

Albynn fixait sa conjointe silencieusement, celle ci haussa un sourcil, ne comprenant pas le problème.

- T'es vraiment goinfre, je fini par croire que tu préfère la bouffe à moi! AIEU!

La grande blonde ébouriffée lui avait sauté dessus et lui mordillait le bras.

-Nomnomnom!
- Si tu me mange, je pourrais pas te soigner à la prochaine bataille! Goinfre! Cannibale! Ventre sans frmgl...

Lenz était une personne d'action. Et actuellement, donc, une femme d'action. Il était donc pas question de se lancer dans un échange de "oui", "non", "oui", "non" interminable. Et pour faire taire son conjoint, elle l'embrassait. Celui-ci s'accrochait à son cou et profitait des brefs instant de douceur que la chef rustre pouvait avoir, mais regrettait parfois qu'elle ne mette pas de parfum. Puis, la porte d'entrée vola en éclat, et un tourbillon rose vint leur faire tourner la tête.

- Lenz Lenz Lenz, urgence vite vite vite! criait-elle en poussant sa chef.
- Qu'est ce qu'il y a, Rose?
- Le nouveau gouverneur de Brakmar a interdit les récoltes et la chasse, et interdit les l'import-export! Les habitants vont mourir de faim, et ils sont pas fichus de se révolter correctement!

Lenz gromella. il ne comprendrait jamais comment des incapables notoires pareils arrivaient à se faire élire. Pire, comment ils pouvaient priver tout le monde, et eux même, de nourriture! La sacrieur se dirigea d'emblée vers la porte.

- Je te suis!
- Zouille, tu oublie un truc important!

La blonde soupira. Elle savait son conjoint très affectueux, mais parfois, elle trouvait qu'il poussait un peu le bouchon.

- Je te ferais tout les câlins que tu veux en rentrant, d'accord? Dit-elle d'un ton agacé.
- Heu... Je veux bien, mais je parlais pas de ça...
- Non, j'oublierais pas de faire les courses en passant!
- Je parlais pas de...
- Et je rangerais le petit déjeuné avant de faire les papiers, OUI!
- C'est...
- Et je ferais la vaisselle! Tu as fini, oui? Y'a urgence là!

Le concerné soupira, laissant la concerné partir. Bras croisé, il attendait. Quelques secondes plus tard, la chef revenait d'un air penaud, allant vers la chambre.

- Je me suis pas habillée...
- Ha, bah enfin!


Dernière édition par Albynn le Jeu 26 Nov - 9:51, édité 2 fois
avatar
Albynn
Le Respectable
Le Respectable

Messages : 1236
Date d'inscription : 19/10/2014
Age : 24
Localisation : Devant mon ordi! T'as cru quoi?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma chef bien-aimée.

Message par Birth le Mar 17 Nov - 14:56

Beh moi ça me fait rire !

Zouzouille la rustre en action !

C'est bien écrit et marrant, Albynn a du en voir des vertes et des pas mures. Défi bien relevé ma Boune et il me tarde de voir ce que tu nous réserve ! :p
avatar
Birth
Le Free Man
Le Free Man

Messages : 1367
Date d'inscription : 30/09/2013
Age : 23
Localisation : La ou le peuple se soulève, ou les révoltes grondent...ou la révolution est en marche

Voir le profil de l'utilisateur http://getfree-wakfu.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma chef bien-aimée.

Message par Albynn le Mar 17 Nov - 14:59

J'vais faire une suite de scène rigolote de la vie au lieu d'une histoire, cette fois! Ca sera plus sympa!
Une chtite suite, donc!


Si branle bas de combat il y avait, Albynn devait rester en ligne arrière avec les jeunes, au Libertynn. Il devait soigner ceux qu'on lui envoyait, mais aussi surveiller les enfants, une tâche peu aisée. Une chance que Lashet et Zack, les deux plus grands, l'aidaient. Saya boudait constamment si Rose n'était pas là, Dimensa essayait de commander à la place des grands, la fille de Liroka pleurait pour son biberon, et les dragonneaux d'Ophe manquait parfois de cramer une table ou manger un tabouret. Par la force des choses, Lashet et Zack étaient demi frères, mais leur entente n'était pas au beau fixe, chacun voulant faire ses preuves, et hisser son parent naturel au dessus de l'autre.

- Hé bah l'an prochain, j'irais avec maman sur le terrain, et ce sera moi, le héros! Je suis trop doué pour rater un gros pleins de soupe de gouverneur tyrannique!
- T'apprend peut-être vite les technique, mais t'es naze en magie et t'as aucune créativité!
- Je m'en fiche je serais avec Lenz! C'est la plus forte!
- Tu fera que l'embéter en trainant dans ses jupes!
- Bah au moins, elles sont sur le terrain, ses jupes! Toi, t'es bloqué ici dans les pattes de ton père!
- Ta mère mettrais pas ses jupes sur le terrain si papa avait pas soigné ses jambes!
- Glandeur!
- Tête de iop!

Albynn soupira, ces deux là étaient condamné à être rivaux pour longtemps. Non pas qu'ils s'entendaient mal, mais il n'y avait qu'une place de "meilleur". Zack est un petit génie, capable d'assimiler immédiatement une technique une fois qu'il l'a observé. Imbu de lui-même, il se voyait déjà à la tête de Get Free pour devenir un héros salvateur. Lashet était un génie de la création, il inventait et triturait ses attaques et ses portails pour toujours frapper sans qu'on s'y attende, utilisant tout ce qu'il trouvait à disposition. Toujours poussé par son père à lire, il avait vu quantité de théories qui l'avaient aidé à penser à l'impensable, et préférait rester aux cotés des membres. Leurs egos explosaient tout ceux de leur voisins, tels deux dofus primordiaux. Hélas, il n'existe qu'un moyen de briser un dofus: un autre dofus. Et en attendant que l'un craque, ils dévastaient leur entourage.

- Gringalet, binoclard!
- Cervelle vide, tas de muscles!
- Ca suffit vous deux!

Un seau d'eau eu vite fait de les calmer. Lashet s'excusa platement, mais Zack n'était pas de cet avis.

- Hey, je suis trempé par ta faute!

Il fut interrompu par un grand baton, collé de force dans ses mains.

- Puisque tu apprend si bien les techniques, montre moi celle où tu balaie. Lashet, si tu es si créatif, va occuper tes petites sœurs! Moi je vais nettoyer le bazar qu'on mit les dragonneaux, et je ne veux plus vous entendre!
- T'es pas mon père!

Albynn soupira encore. Zack était un révolté de nature. Certes, comme disais Lenz, il reprendrait très bien le flambeau, mais ses crises d'ado étaient totalement déplacée.

- Peu importe que je sois pas ton père. Je vis avec ta mère, on t'élève tout les deux, et je ne te demande rien d'injuste, juste de participer aux corvées au lieu de faire ton égoïste. Même Lenz a appris à s'occuper de ses papiers, alors si tu veux être capable de faire mieux qu'elle, commence par faire ce que disent les ainés, et participe aux corvées, comme tout le monde!

La remontrance fit assez d'effet pour que Albynn s'occupe de courir après les dragonneaux. Il parvint juste à attraper le petit blanc avant que Lenz rentre en trombe, décoiffée, trempée et excédée.

- Il a démissionné et s'est enfuis sans combattre, je comprend pas.

Ophe, dans son dos, rigola.

- Surement parce que tu lui courais après en hurlant, avais mis ton t-shirt à l'envers, que tu essayais de tenir ton arme avec les bras en arrière, que tu avais trébuché dans la vase en passant par le marais et qu'un crapaud-buffle avait élu domicile sur ton crâne.

- Ouai, bon...

Albynn se précipita à leur rencontre.

- Pas de blessés, tout va bien?

La grande blonde secoua ses cheveux pour retirer l'eau dessus, répondant en même temps:

- Non, c'était juste un poltron.

Une goutte d'eau tomba sur le nez de dragonneau blanc.


Izak cherchait un groupe, alors il les épluchaient un à un. Pour faire bonne figure, il avait brossé sa fourrure, lavé son costume, plaqué ses cheveux avec de l'eau fraiche. Et ce matin, il avait rendez-vous avez une bande de révolutionnaires. Probablement des durs à cuir prêt à renverser les montagnes et tout ceux sur leurs chemins. Un peu anxieux, il poussa rentra dans le Libertynn, certain de tomber d'office sur un jury, en rang derrière des tables, prêt à le juger au moindre sourcil de travers...
Il trébucha à l'intérieur sur un eniripsa affalé au sol. Son nez percuta un soutiens gorge abandonné au sol dont les bretelles avaient été brulée. Plus loin, une femme à la peau noire tenait une sorte de dragoune blanche qui toussait, crachotant de petite flammes. Presque à ses pieds, une femme blonde avait une nappe en guise de haut, des assiettes cassées au sol étaient balayés par deux petits garçons.
La femme noire frottait le nez de la bestiole blanche avec un mouchoir.

- Allez Go'Noan, souffle, ou tu vas attraper un rhume!
- Tu me remboursera mes vêtements, Ophe! C'est ton filston qui m'a craché ses flammes dessus, pesta la blonde.

La concernée fit la moue.

- Pas question, c'est toi qui t'es ébroué sur lui. L'eau lui chatouille le nez! C'est toi qui sera responsable si Go'Noan a une patte cassée pour l'avoir fait tomber!
- Hey, c'est Zack qui a poussé Albynn, pas moi!
- Oui, ben c'est TON fils qui a fait chuter Albynn contre le mur, et mon petit dragon par terre de si haut!

Le plus grand des garçons cessa de pousser son balais et tappa du pied au sol.

- C'est parce que Albynn mattait tes seins maman! Il a pas le droit!

Le second garçon, au visage bleuté, lui répondit en criant:

- Il a parfaitement le droit, c'est sa conjointe!

Le premier rebel vint se camper devant son camarade:

- C'est pourtant toi qui lui as lancé la nappe pour se couvrir après avoir fait tomber toute la vaisselle!
- Je voulais pas qu'elle soit génée plus longtemps!
- Ouai, mais on est de corvée de ménage par ta faute!

Le pandawa s'éloigna discrètement.
"Bon, je reviendrais plus tard, hein..."
avatar
Albynn
Le Respectable
Le Respectable

Messages : 1236
Date d'inscription : 19/10/2014
Age : 24
Localisation : Devant mon ordi! T'as cru quoi?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma chef bien-aimée.

Message par Birth le Mar 17 Nov - 15:07

J'ai bien aimé l'explication d'Ophe lors de leur retour et l'incompréhension de Lenz sur les raisons de sa victoire, c'était fun !

Et tout le dawa qui se déclenche après, c'est bien à ça que je pensais si les deux terminaient ensembles xD

Zack est bien représenté, c'est exactement son caractère :p
avatar
Birth
Le Free Man
Le Free Man

Messages : 1367
Date d'inscription : 30/09/2013
Age : 23
Localisation : La ou le peuple se soulève, ou les révoltes grondent...ou la révolution est en marche

Voir le profil de l'utilisateur http://getfree-wakfu.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma chef bien-aimée.

Message par Albynn le Mar 17 Nov - 15:10

J'avais peur de l'avoir fait trop rebel, contente que tu aime Very Happy
J'vais réfléchir à d'autres suite! :p

Rien qu'immaginer la scène du dawa en slow-mo en anime, je me marrais x')
avatar
Albynn
Le Respectable
Le Respectable

Messages : 1236
Date d'inscription : 19/10/2014
Age : 24
Localisation : Devant mon ordi! T'as cru quoi?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma chef bien-aimée.

Message par Lashet le Jeu 19 Nov - 0:36

Oh my god! xD Les deux histoires sont juste super x) La première est juste trop meugnonne, les deux irait bien ensemble. Super bien écrit! La deuxième est vachement drôle, et c'est exactement Lashet. Il aura une bonne rivalité avec Zack! C'est des super histoires, hâte d'en avoir une éventuelle autre :p
avatar
Lashet
L’Activiste
L’Activiste

Messages : 165
Date d'inscription : 11/12/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma chef bien-aimée.

Message par Bluefox82 le Ven 20 Nov - 9:57

Alors, je vais faire un p'tit pavay pour mon commentaire de façon à être le plus explicite possible (et pas poster à la va-vite avec des points d'exclamation partout comme un fanboy en rut):

Pour la première partie:

Merci beaucoup Albynn, je me suis tapé d'énormes barres! xD Ca faisait longtemps qu'un texte m'avait pas fait autant rire, alors pour le coup, chapeau!
Le récit est très bien écrit, dans les premiers paragraphes le fait de voir une relation Albynn/Lenz dans le style Proie/Prédateur est fort bien choisie. On ressent bien le caractère des deux personnages: d'un côté un Albynn câlin (voir collant) mais réfléchit et se souciant toujours des p'tites choses du quotidien, et Lenz qui est plus à s'amuser, à se laisser aller: l'éternelle goinfre qu'est notre chef n'en est pas pour le moins tête en l'air. *vous gagnez un point Godwin*

Pour la deuxième partie:

Excellente aussi, plus complexe car mettant en scène pas mal de personnages. Une rivalité entre Zack/Lashet que j'apprécie beaucoup, tout deux voulant jouer à "qui a la plus grosse" (spoiler: il a les cheveux verts). Ophe prenant un rôle plus "sage" et "moralisateur" permet de renforcer le côté humoristique de la scène. La fin de texte est burlesque et je me mets tellement à la place du Pandawa:

"C'est quoi...ce merdier...?" xD

En bref, du très très TRES bon. Merci encore, c'était génial à lire! ^^
avatar
Bluefox82
L’Utopiste
L’Utopiste

Messages : 291
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 21
Localisation : Dans mon humble demeure, ou dans une auberge quelconque, tant que je peux boire et écouter les bardes.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma chef bien-aimée.

Message par Albynn le Mar 24 Nov - 17:39

-QUOI?

Le hurlement d'incompréhension aurait retentit au loin s'il n'avait pas été bloqué par le havre sac. La pièce sentait le brulé, et un tas de substances visqueuses rose, blanche et vertes trainaient par terre.

- Tu as critiqué la cuisine de Nora et tu as relevé son défi de faire un repas réussi pour la guilde, toute seule? A trois jours de la réunion d'Halouine? Mais tu es dingue?

Lenz gonfla les joues comme toute femme vexée qui se respecte. Elle avait sa propre fierté, et ne passerait pas à coté d'un affront sur ses capacités.

- Je suis parfaitement capable de faire de la cuisine!
- Sans vouloir te vexer, j'en doute un peu...

Une brusque poussée le fit tomber sur la chaise, et la table qui percuta son estomac le bloqua.

- Puisque c'est comme ça, tu vas gouter ce que j'ai fais!
- Ha non non non, je suis pas un cobaye! Zouzouille!
- Chut et goute!

Redoutant de voir la figure informe de la cuisine de Lenz, il ferma les yeux, attendant le petit bruit mat de l'assiette se posant sur la table. Il n'osait pas ouvrir les yeux, préférant humer l'air à la recherche de l'horrible odeur de son plat.
Mais il n'y avait aucune odeur nauséabonde.
Anxieux, il ouvrit les yeux. Un simple muffin trônait sous son nez. Un joli muffin rose et violet, surement à la confiture. Lenz le regardait avec espoir, tout sourire, alors qu'il attrapait la base du gâteau et le menait à sa bouche. Il y eu un craquement, et Albynn cria en recrachant le bout de gâteau.

- Pouark! Mais il est tout dur et desséché ton gâteau!
-Ha bon? je comprend pas, j'ai suivis la recette, pourtant, s'inquiétait Lenz en feuilletant un livre rose.  Même avec la peinture...
-Peinture?

Albynn lui arracha le livre des mains et rabattit la couverture. Un silence de mort s'installa.

- Lenz... C'est un livre de décoration en pâte à sel.
- Ben et alors? De la pâte, c'est toujours de la pâte!
- Ho, misère... Bon, je vais au moins te trouver un livre de cuisine, même si je peux pas cuisiner à ta place. Et une recette pas trop dure.
-Traite moi de nulle!
-Tu es nulle.
-Grmblmblm...

Lenz fit la moue, mais concéda à laisser son compagnon chercher quelque chose de simple à réaliser. Il posa un vrai livre de cuisine ouvert à une page.

-Tiens, la soupe de la sorcière. Tu peux la faire froide ou chaud en entrée avec des légumes décoratifs, chaud en plat, et froid en dessert avec des fruits pressés. Commence par lister et prendre les ingrédients dans le placard.

Consciencieusement, l'apprentie cuisinière réunissait les ingrédients. Un peu de viande, pleins d'herbes, des légumes... Et une pause.

- Bouboune?
- Un problème?
- C'est quoi la "sorcielle"?
- Hein? heu, c'est... heu... Une... plante, qui...
- Si tu sais pas, dis le au lieu de vouloir crâner.
- Rhofl... D'accord, je sais pas! On va chercher dans l'herbier!

Lenz se pencha par le coté gauche du livre, observant les images, pendant qu'Albynn feuilletait. Celui-ci cessa de tourner les pages sur la description du chardon.

- Bouboune? Ca va pas, c'est pas le bon livre?
-Heu, c'est juste que...
-Quoi, quoi?

Le concerné devint tout rouge en marmonnant.

- Tes seins cachent la page gauche...
- Ho. Oups.



La porte claqua, Albynn entrainant Lenz à sa suite de force. La pauvre sacrieur était étourdie de ce qu'elle avait vu dans le caveau de la sorcière, seul lieu ou la sorcielle poussait, absorbant les effluves de chaudron et de magie. Hélas, en cette période de l'année, la propriétaire était très active. Et surtout ronchon. Elle les avait accueillit à coup de bouftous ensorcelée, et de fantômes. Pas de chance pour les cueilleurs d'herbe, Lenz perdait tout ses moyens en face de fantômes, aussi Albynn avait établis un replis stratégique. La fuite, en somme. Se frayant un chemin autour des cadavre orange, seuls restes de la garde d'entrée, il alla se cacher au loin derrière un mur.

- Zouille? Hey, répond moi!

Quelque tapes sur la figure, puis quelque chose lui mordit brutalement le poignet. Un cri de douleur, puis une marque dans la figure. Le bouftou de guerre citwouille chuta lourdement au sol. Lenz gromella en reprenant ses esprits.

-Boubouuune...
-Ca va aller, j'suis là.
- Cette course m'a donné faiiimmm... Et on a toujours pas de diner!
- J'ai une idée de remplacement, t'inquiète pas.


Le banquet se passait vraiment bien. Et visiblement, tout le monde appréciait la nourriture. Même ceux qui avaient fait la grimace en sachant que c'était Lenz qui cuisinait avaient cédé à la tentation de manger, et ils n'en étaient pas déçus. Les compliments pleuvaient sur Lenz, le seul qui ne disait mot pendant le service était Harkane. Finalement, celui-ci se leva et demanda attention.

-Huhum... Bon, écoute Lenz, je m'excuse. Je pensais que tu n'étais pas capable de cuisiner, et je voulais en rire, mais visiblement, je me suis trompé. J'ai voulu jouer au plus malin et j'ai perdu. En échange, j'aimerais que tu me dise comment tu as obtenu un mariage si parfait entre la viande et les légumes, tout en rôtissant le tout bien à point!

La concernée regarda au plafond en réfléchissant, puis répondit.

- Nan! Secret maison!

Tout le monde respecta sa décision, étonnés que la chef ne se vante pas de ses nouveaux talents. Seul, dans un coin, Albynn pouffait en pensant à un sang brulant au milieu d'un troupeau de bouftou-citwouille...


Dernière édition par Albynn le Lun 28 Déc - 9:33, édité 1 fois
avatar
Albynn
Le Respectable
Le Respectable

Messages : 1236
Date d'inscription : 19/10/2014
Age : 24
Localisation : Devant mon ordi! T'as cru quoi?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma chef bien-aimée.

Message par Bluefox82 le Mar 24 Nov - 20:49

Un excellent chapitre! Mon dieu que j'ai rit! xD

La Lenzouille qui fait un cupcake à la peinture, déjà ça fallait s'y attendre...teuteu lvl 9000. x)
Un de mes passages préférés:
"Traite-moi de nulle!
-Tu es nulle."
L'irrespect total de la part d'Albynn, c'était magnifique! xD

Et sérieusement, chapeau pour la recette à la fin! Heureusement qu'Harkane ne l'a pas apprit...~

Encore du très bon Albynn, vivement la suite. ^^
avatar
Bluefox82
L’Utopiste
L’Utopiste

Messages : 291
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 21
Localisation : Dans mon humble demeure, ou dans une auberge quelconque, tant que je peux boire et écouter les bardes.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma chef bien-aimée.

Message par Albynn le Mer 25 Nov - 0:14

haha xD Ouai, le coup du "nulle", je l'ai ajouté en toute fin, je trouvais qu'il manquait une touche.
Quand aux gateaux, c'est du true story: quand j'avais 10 ans j'ai voulu faire du gateau, et la seule pate que je connaissais, c'était.... la pate à sel.
Ils étaient pas bon mes gateaux, bizarrement! XD
avatar
Albynn
Le Respectable
Le Respectable

Messages : 1236
Date d'inscription : 19/10/2014
Age : 24
Localisation : Devant mon ordi! T'as cru quoi?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma chef bien-aimée.

Message par Lashet le Jeu 26 Nov - 20:53

O mon dieu xD Les gâteaux à la peinture... Mémorable! Super chapitre encore une fois, on se marre bien! Déjà hâte de lire la suite! :p
avatar
Lashet
L’Activiste
L’Activiste

Messages : 165
Date d'inscription : 11/12/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma chef bien-aimée.

Message par Albynn le Mer 6 Juil - 16:32

-Dogail Lashet?
-Présent madame, cria le concerné en se levant de son banc.
-Dogail Zack?
-Présent madame, hurla le nouveau concerné en sautant de son banc.

La pauvre institutrice soupira. Déjà, ce n’était pas simple d'avoir ces deux là en classe. Il fallait qu'ils se crêpent toujours plus le chignon.
Mais avec les parents présents, c’était carrément la guerre ouverte.
La maitresse frappa dans ses mains.

-On se calme et on s’assoit, les enfants!

Au fond de la salle, les parents étaient bien sagement debout, pour la journée des parents. Chacun avait l'occasion de voir les exploits de ses petites têtes blondes - ou rousse, châtain, blanche... Bref.
De la jeune génération.

-On va revoir le cours sur les divisions. Zack, passe au tableau!
-Naoooonnnn!

Zack se retrouve debout, face à l'horrible devoir de simplifier la fraction 12 sur 24. L'air désespéré de son demi-frère fit bien rigoler Lashet. Zack ne brillait pas vraiment par ses performances intellectuelles, hélas. Lenz voulu l'encourager en hurlant, poussant Albynn a se cacher dans son maillot:

- Aller fiston, montre leur que tu en as dans le ciboulot, c'est pas bien difficile enfin!
- Madame Dogail, en tant qu'adulte, vous devez être un exemple pour votre fils. Pourriez vous vous calmer, et venir lui montrer?
-Sans aucun problème!

Albynn regarda, étonné, sa compagne marcher d'un air très fier jusqu’au tableau, et prendre la craie des mains de Zack.

-Regarde ça. C'est simple comme bonjour.

Elle fit face aux chiffre, et barra immédiatement le chiffre 2 en haut, puis le 2 en bas.

-Tu vois. Tu as deux fois le même nombre en haut et en bas, il suffit de barrer tout ceux en double! On obtient 1 en haut et 4 en bas!
-Ha ouaiiii! Trop fastoche maman!

Il y eu un blanc, interrompu que brièvement par le petit "plaf" d'une main blanche sur une figure de la même couleur, accompagne d'un "Ho, misère". Puis la classe entière explosa de rire.



Lenz et Zack tiraient tout deux la tête. Zack, face a son frère, et Lenz, devant son compagnon.

-Mais Lenz, tu n'aurais pas du te proposer comme ça, c'est pas ma faute si tu t'es trompée!
-Tu aurais pu m'aider, au moins, au lieu de rester dans ton coin! J'suis pas faites pour l'école, moi!
-Tu es bien meilleure en performance physique, tu le sais bien. Et, aujourd'hui, nous faisons presque partit des élevés.
-Peuh, je vais me rattraper avec le sport.
-Sans le moindre doute!

Ça tombait bien pour Zack et Lenz. Exercices de passes de Boufbawl.

-Bien. Les enfants, vous vous mettez deux par deux. Les parents, en couples. Les hommes, ne tirez pas trop fort pour les filles. Les filles, n'ayez pas peur de la balle et frappez de toute vos forces. Faites le plus de passes possibles, le but n'est pas de tuer l'adversaire! Compris, Zack?
-Oui m'daaame...

Le concerné bougonnait. Il s'était souvent pris des remontrances a cause de boufballes tirées trop fort. Mais, c’était pas sa faute, au fond, si ses adversaires étaient si faibles!
De son coté, Lenz, très enthousiaste, avait pris la balle. Popotin baissé, elle attendait le coup d'envoi. Inquiet, Albynn lui demanda:

-Lenz, tu vas pas prendre pour toi son explication pour les filles, pas v-
-Lancez!

Il y eu un gros "boum" d'une poche à air frappé de toutes ses forces, et un bruit mou de cette même poche en pleine figure. Lenz avait oublié que son couple ne ressemblait pas aux couples hommes-femmes standards. La brute du couple, c'était elle. Elle se précipita vers son compagnon tombé au combat:

-Ha! Pardon Byboune! Tu as pas trop mal?

Le changement radical de tableau, avec les cheveux longs décoiffés de l'eniripsa, la plantureuse sacrieur et son air désolé, à genoux sur le sol, fit courir des rires étouffés parmi les bourrés de testostérone. C'est sur, personne ne doutera de sa parole si cet eniripsa venait se plaindre pour mari battu!
Le concerné, lui, trouvait ça vraiment vexant. Une atteinte à sa virilité.

-T'as raison, zouille.
-Quoi donc?
-L’école, c'est pas pour nous.
avatar
Albynn
Le Respectable
Le Respectable

Messages : 1236
Date d'inscription : 19/10/2014
Age : 24
Localisation : Devant mon ordi! T'as cru quoi?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma chef bien-aimée.

Message par Lashet le Jeu 7 Juil - 0:55

Mon dieu... Ce texte est magnifique xD Plus d'écrit comme ça, c'est super! ^^
avatar
Lashet
L’Activiste
L’Activiste

Messages : 165
Date d'inscription : 11/12/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma chef bien-aimée.

Message par Bluefox82 le Jeu 7 Juil - 16:32

C'est tellement génial xD
Une super bonne partie Albynn, avec d l'humour de A à Z, surtout quand on voit à quel point les deux personnages sont des quiches pour le coup :')

La suite!
avatar
Bluefox82
L’Utopiste
L’Utopiste

Messages : 291
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 21
Localisation : Dans mon humble demeure, ou dans une auberge quelconque, tant que je peux boire et écouter les bardes.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma chef bien-aimée.

Message par Albynn le Jeu 7 Juil - 18:15

La suite attendra, je suis pas encore inspirée XD
Pour les quiches, je voulais jouer sur le fait que ce couple forme un stéréotype totalement opposé aux normaux XD
Lenz est la brute, goinfre et castagneuse, et Alb est le sensible tout doux XD
avatar
Albynn
Le Respectable
Le Respectable

Messages : 1236
Date d'inscription : 19/10/2014
Age : 24
Localisation : Devant mon ordi! T'as cru quoi?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma chef bien-aimée.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum