Ma femme, une chef extraordinaire.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ma femme, une chef extraordinaire.

Message par Bluefox82 le Ven 20 Nov - 1:06

[Salut à tous!
Birth nous avait lancé un défi à moi et à Albynn: et si notre perso sortait avec Lenz?
Et bien soit! Voici la partie Lenz/Harkane!
Au passage, pour ceux qui veulent voir le Lenz/Albynn, c'est ici: http://getfree-wakfu.forumactif.org/t399-ma-chef-bien-aimee

Merci Birth, et bonne lecture à tous! o/]

Le soleil se lève sur les plaines bontariennes, illuminant le Faubourg de la Sainte Eau Dorée de sa douce lumière languissante. Dans une chambre dort un Ecaflip avec sa dulcinée, la pièce plongée dans le noir. Ce contraste avec l'extérieur disparaît au fur et à mesure que l'aube croît dans les heures matinales. Le regard mi-clos, la main délicate, il lui caresse le corps, épousant la courbe délicieuse que trace sa taille. Elle se réveille doucement, répondant dans un premier temps par un petit gémissement, puis un léger bâillement. D'un voix calme, sereine, elle lui adresse ces mots, marquants le début de cette nouvelle journée:

"Putain....j'ai la daaaaalle~"

Harkane poussa un petit soupir: "On se réveille à peine, et la première chose à laquelle elle pense, c'est la bouffe", se dit-il, esquissant un fin sourire.
Mal gré ça, il l'aimait plus que tout au monde. Une femme jovial et énergétique, très belle de surcroît, et qui avait donné des ambitions à l'Ecaflip. Il se battait pour elle, pour la liberté qu'elle voulait faire prévaloir. Une amante extraordinaire, au même titre que son appétit. Un vrai "ventre sur pattes" comme il disait.
Mais ça ne le dérangeait pas. Lui cuisiner de bon petits plats était certainement son activité la plus épanouissante, et il devenait le plus heureux des hommes avec ça.


"Ne bouge pas: je vais te préparer le petit déjeuner~

-Hhnnnng...ça va être looooong...

-Ne t'en fais pas.~"

Il se dirigea alors vers la cuisine, sifflotant gaiement. Il ouvrit les volets pour chasser la pénombre, enfila un tablier, et sortit tous les ingrédients et ustensiles dont il avait besoin.
Chaque jour, il passait ces quelques minutes à cuisiner. Un vrai rituel. Il alliait les saveurs, et organisait à chaque fois le même plateau qu'il servait à sa belle, encore dans le lit.
Aujourd'hui, il pensa à une nouvelle recette. Il préchauffa une poêle, avec un carré de beurre au milieu. Il prépara ensuite à partir de plusieurs choses une pâte, qui laissa alors sur le côté. Coupant dans une magnifique pièce de viande à l'aide du couteau adéquat, il prit ainsi plusieurs aiguillettes de moogr pour les disposer dans la poêle, les assaisonnant de miel. Il les enleva et les dressa dans une assiette avec un petit bol de confiture de fwaises, et préserva le jus produit par la viande dans sa poêle. Il prit le saladier contenant la pâte, et à l'aide d'une louche, prépara des pancakes.
Les effluves exquises se répandirent dans l'intégralité de la maison. Et alors qu'il était en train de verser une nouvelle louche, deux mains ses posèrent sur ses épaules, et une pression se fit sur son oreille droite.
Harkane poussa un cri de surprise.
Il avait fait la sublime bêtise de laisser la porte de la chambre ouverte. Lenz en était sortie, attirée par l'odeur de nourriture. Elle lui mordillait actuellement l'oreille, avec un grand sourire de satisfaction sur le visage.

"L-Lenz?!! A-Arrête, elles sont sensibles! disait-il désemparé, le visage ayant viré au rouge.

-Tu ferais mieux de te dépêcher, petit cuistot~ J'ai du mal à être patiente~"

Elle lâcha son oreille et le ceintura à l'aide de ses bras, posant son menton dans le creux de son cou, l'observant en plein travail. Lui de son côté, reprit sa louche et continua.
Il ronronnait dans ses bras, sa queue se baladant régulièrement de droite à gauche derrière lui.
Il plaça le dernière pancake dans l'assiette, et alors qu'il allait les recouvrir de sirop, un bras se tendit pour piquer le plat. Le bras de Lenz.
Il ne réagissait pas plus que ça, car c'était habituel.
Elle prit un pancake et en prit une bonne bouchée, le visage rayonnant, enfin satisfaite d'avoir quelque chose à se mettre sous la dent.

"Tu es incorrigible... dit Harkane en riant.

-Ch'est délichieux~

-Tu aurais pu attendre que je termine quand même! Il manquait juste à les napper de sirop!

-M'en fous! J'ai trop faim!"

Il la regarda, rougissant. Elle avait tellement envie de manger qu'elle n'avait même pas prit la peine de s'habiller.

"Tu aurais pu te vêtir aussi...

-Pourquoi donc? Il n'y a que nous deux dans la maison.

-Mouais...

-Et puis, vas pas me dire que tu n'aimes pas me voir comme ça, hm?~

-C'pas faux."

Il prit sa propre assiette et s'installa à la table de la salle à manger. Prenant le dernier journal, le lisant tout en mangeant tranquillement. Il regarda les différents articles, les actualités locales.

"Hmm....augmentation des taxes de marchandises. Licenciement dans le secteur tertiaire...il faudrait qu'ils se calment un peu, la vie est déjà assez chère co-"

Il fut à nouveau interrompu.
La belle s'était déplacée et, ayant déjà dévoré son repas, elle avait eu pour bonne idée de piquer celui de son amant.

"Lenz! C'est à moi ç-"

Alors qu'il vociférait, elle décida de le réduire au silence via un long baiser suivit d'un "merci, t'es un amour." Il se laissa faire, il lui pardonna ce vol. Elle prit alors place sur ses genoux, lui empêchant de manger ou de lire: en effet, elle était assez grande, et surtout elle avait des cheveux bien trop volumineux...au même titre que sa poitrine, ce qui empêchait Nora de voir quoi que ce soit et réduisait sa liberté de mouvement.

"Mon amour...tu me gènes là...j'étais en train de lire...et puis je vais pas tarder à partir au boulot moi.

-Tu travailles aujourd'hui? Je croyais que tu étais en congés.

-J'avais dit à ma sœur que j'allais venir lui filer un coup de main.

-C'est con, mais j'ai pas vraiment envie d'bouger, là~

-Mais...!"

Elle se retourna, à califourchon sur ses jambes, posant ses mains sur ses joues.

"T'as pas arrêter de bosser depuis plusieurs semaines, faudrait que tu prennes un peu de temps pour toi. Tu peux toujours dire que tu avais un empêchement!

-Ouais? Et je lui dit quoi?

-Que t'étais occupé à m'faire à bouffer. C'est une bonne excuse~"

Elle ricana avant de l'embrasser à nouveau. Il laissa tomber le journal sur la table pour l'enlacer.
"J'adore cette femme", pensait-il.
avatar
Bluefox82
L’Utopiste
L’Utopiste

Messages : 291
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 21
Localisation : Dans mon humble demeure, ou dans une auberge quelconque, tant que je peux boire et écouter les bardes.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma femme, une chef extraordinaire.

Message par Birth le Ven 20 Nov - 1:13

Dieu que j'ai ris, Lenz est assez sulfureuse ici...mais reste omnibulée par la bouffe. C'est assez tordant à voir xD

Sympa la descri' de la bouffe, et l'attitude de la Sacri est juste énorme "Reinafout' je mange !"

Défi réussi là aussi, et je finis par croire que la seule ayant réussi à dresser la bête c'est la Ophe (Mais j'adore lire ces textes xD)
avatar
Birth
Le Free Man
Le Free Man

Messages : 1367
Date d'inscription : 30/09/2013
Age : 23
Localisation : La ou le peuple se soulève, ou les révoltes grondent...ou la révolution est en marche

Voir le profil de l'utilisateur http://getfree-wakfu.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma femme, une chef extraordinaire.

Message par Bluefox82 le Ven 20 Nov - 1:16

Ravi que ça plaise alors, je pensais pas avoir aussi bien réussi. x')

Merci pour le com', je m'attèlerai à la suite plus tard!
avatar
Bluefox82
L’Utopiste
L’Utopiste

Messages : 291
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 21
Localisation : Dans mon humble demeure, ou dans une auberge quelconque, tant que je peux boire et écouter les bardes.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma femme, une chef extraordinaire.

Message par Albynn le Ven 20 Nov - 9:31

Ho mon dieu, j'ai riiiigoléééé! XD
C'est marrant comment on voit Lenz pareil: tellement obnubilé par la boustifaille qu'elle prend même pas la peine de s'habiller, et qu'elle bouffe son amant si on lui file pas à manger! XD
Et en plus, c'est une manipulatrice, la vilaiiiine!

Et surtout, Harkane a ENFIN l'impression d'avoir une place dans la guilde, lui qui se demandait toujours ce qu'il foutait là alors qu'il est commerçant... Ca fait plaiz!

Je te met un pouce vert!
avatar
Albynn
Le Respectable
Le Respectable

Messages : 1236
Date d'inscription : 19/10/2014
Age : 24
Localisation : Devant mon ordi! T'as cru quoi?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma femme, une chef extraordinaire.

Message par Lashet le Ven 20 Nov - 22:32

Hanw! J'aime! Lenz et la bouffe... Une grande histoire d'amour! Franchement marrant et super bien écrit! Hâte de lire un autre texte de ce genre, peut-être une suite? :p *Pars s'abonner*
avatar
Lashet
L’Activiste
L’Activiste

Messages : 165
Date d'inscription : 11/12/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma femme, une chef extraordinaire.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum