The nooby discovering

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

The nooby discovering

Message par Albynn le Ven 15 Avr - 20:01

Birth a décidé de me faire faire jouer à des jeux en m'en offrant régulièrement, vu que j'ai que dalle en culture JV "borderline".
Ca lui arrive souvent aussi de causer de jeux qu'il aime et qui, du coup, m'intéressent!

Ouverture de ce topic où je vais vous parler de tout ça! (Quand j'peux, nyéhéhé)

Liste du programme:


  • Undertale
  • Beginners Guide
  • Transistor
  • Salt & Sanctuary
  • Ori & Blind forest
  • Firewatch


Dernière édition par Albynn le Mer 5 Juil - 8:31, édité 1 fois
avatar
Albynn
Le Respectable
Le Respectable

Messages : 1236
Date d'inscription : 19/10/2014
Age : 24
Localisation : Devant mon ordi! T'as cru quoi?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The nooby discovering

Message par Bluefox82 le Sam 16 Avr - 9:36

Ca a l'air intéressant! Je suivrai le topic ^^
avatar
Bluefox82
L’Utopiste
L’Utopiste

Messages : 291
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 21
Localisation : Dans mon humble demeure, ou dans une auberge quelconque, tant que je peux boire et écouter les bardes.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[UNDERTALE] Partie une: Surprise mother foker.

Message par Albynn le Dim 17 Avr - 1:26

Undertale, petit rpg indépendant. 10 € sur Steam.
Graphisme 2D, style de combat en tour à tour avec esquive et attaque par reflexes et push-button.
Vous incarnez un enfant tombé par hasard dans l'Underground, monde où ont étés scéllés les Monstres après la guerre qui les opposaient aux humains...

Ma première partie.:

Le jeu commence donc avec une cinématique simple sur l'histoire.
A priori, pas de quoi casser trois pattes à un canard. Ha, si:
"HAAA DES MOBS VONT M'ATTAQUER ALORS QUE JE JOUE UN GOSSE! RUN RUN RUN!"
Controles très simples et instinctifs. Cool. Le monde est pas extrèmement recherché, mais c'est mignon, avec un petit effet old-shool rpg totalement surclassé dans le gameplay (pas de déplacement case en case, système de combat, pas de ventes aux pnj, pas de mobs illimités...)

Je tombe sur une fleur avec une musique plutot sympa. Ha bah voilà, le début du tutoriel de combat! C'est plutot symp-
....Elle vient de m'attaquer et de se payer ma tête, là?
C'EST QUOI CE SOURIRE FLIPPANT?
NAOOOONNNN! ;_;


Ceci est ce que j'aurais pû écrire au fur et à mesur de ma première partie. On va éviter de faire toute la partie, ça serait trop long!
Bref, comme tout le monde, premiere surprise: Flowey. Un perso représenté par un objet qui est normalement innofensif, voir même bénéfique.
Qui est en fait un pioutain de PSYYYYCHOPAAAAATHE!
J'ai très vite haïs ce perso, au plus haut point.

Passons à Toriel. La sauveuse, goat-mom, et la "boss" du Tue-Toriel (HAHA LOL! *tousse* Hum, pardon.) Moi, je l'ai trouvé vachement attachante. J'avais pas encore compris comment marche le système de combat, et je me suis retrouver à avoir tué Toriel.
J'étais assez perturbée, vu que j'avais des spoils et que je savais qu'on pouvait faire le jeu SANS (*twink twink*) tuer personne.
Et je suis tombée sur Flowey qui m'a carrement félicité.
Trop c'était trop, j'ai reloadé le jeu depuis la dernière save. Et cette fois, j'ai épargné Toriel. Et j'ai eu le retour de l'horrible fleur en comprenant le fond du jeu: save ou pas, tes actions ONT un impact.
("COMMENT ELLE SAIT QUE J AI RELOAAAD? NAAAAANNNNN!")
Sa musique de boss me restait bien dans la tête, elle fait concurence à Bonetrousle dans mon top 3 des musiques d'Undertale.
Le personnage de Toriel est attachant, c'est une maman solitaire qui s'accroche de toutes ses forces à ce qu'elle croit, quitte à se mettre en danger en s'opposant à notre départ. Son design est vraiment mignon, même si j'ai cru à l'apparititon de Satan en bouc au début. J'étais même pas certain que c'était une fille, ça rendait la situation assez... Pédophilesque, aux premières images! XD

Après Toriel vient Sans.
Disons le de suite. La première rencontre m'a fait flipper grave: plus de musique, à peine une ambiance, des arbres qui cachent le jeu au premier plan, la branche qui casse...
"HAAA Y'A UN TRUC QUI ME SUIT OSKOR!"
C'est texto ce que j'avais mis sur la convo. Et arrivé au pont, je me suis sentis.... Bien tarte.
Sans est une faignasse nonchalente qui aime les blagues pourrites, j'ai faillis me reconnaitre dans le perso. A la différence près que Sans garde la tête froide, et moi, pas.
(Froide, Snowdin, buahaha. Ok je sors encore.)
Sans est très drole, et sert de guide pour tout le début du jeu. C'est un ninja de l'espace temps, et ça ammène des situations assez marrantes ("Going to grillby!" ou "I know a shortcut", sans compter la descente vers la porte fermée où on le voit à 2 endroits différents à quelques pixels d'intervales. J'ai passé des plombes à essayer de voir un pixel des deux en même temps, j'ai pas réussis, c'est bien codé! XD)
Bref, il est cool. ^^

Le suivant qui m'a vraiment fait aimer le jeu, surtout sur son combat, c'est Papyrus.
Il est drole sans chercher à l'être, on dirait un grand enfant qui adore les spaghetti. Simple, mais tellement attachant. Plus encore dans les bonus! (Date/friendship time, visite de la maison...)
Sa musique de combat collait à l'excellence avec la nouvelle mécanique. Celle-ci m'a agréablement surprise: l'introduction d'une simple option sans changer le GP m'a donné une super sensation de challenge! (et une bonne petite baffe gratos avec un os ninja pour te faire piger le challenge!)
J'ai mis les plombes qu'il faut, mais j'ai finis par le battre à la façon pacifique, et j'en étais bien contente!
Et les attaques "totalement normale" et "ultime" étaient génialissimes, j'étais écroulée tellement c'était innatendu xD
Mais du coup, j'espérais que la suite des opérations en valent autant la peine!

Le perso suivant est Monster Kid.
Sincèrement, ce petit m'a fait pitié. Il arrète pas de se casser la figure, et n'a même pas de bras! Et le "don't telle my parents I'm here" m'a rappelé touuuutes mes cachettes/mensonges à mes parents. XD
Ce perso m'a fait sentir un peu honteuse, j'avoue ^^'

Après, on a Undyne.
BUAAAARGL.
Autant, j'avais apprécié le système de run&flee quand on la croise en armure, autant, le boss en lui-même m'a paru suuuuper dur.
Mais les petits enchainements de "ding ding ding" étaient teeeeellement gratifiants en contrepartie...
Et c'est une justicière folle, mais aussi le seul perso qui s'accroche comme une bète. Même si c'est un poisson et qu'elle doit te poursuivre au dessus de la lave, elle le fait!

Et la geek de service à laquelle je pouvais pas ne pas m'attacher!
Alphys!
Apreil que Toriel, j'ai aussi cru que c'était un mec. Jusqu'à ce que je vois "she" répété dans les dialogues. Ma réponse a été un gros "Attend. Quoi? KWAAAAA?"
Ses croyances sur l'histoire humaine et son fanatisme des mangas me rappel le bon vieux cliché des otakus!
Son amour planqué pour Undyne était vraiment trop choupi. Autant que le duo de gardes qu'on trouve plus loin, dans les étages du coeur! XD
La victoire faisait... Vraiment chelou.... XD

Puis viens mon unique petage de plomb sur "l'injustice GD" : un detail oublié/raté quu te bloque pendant deeeeesss plombes!
J'ai nommé: Muffet.
Pas assez de sous au debut. Pas de bashing mob possible pour gagner des sous et acheter le donut a la fin. (1h de tournage en rond sans savoir ça! >.< ) Pas de retour aux ruines possibles. Bref, j'avais l'impression qu'on se payait bien ma tronche.
Points positifs pour me faire oublier cette "injustice": un nouveau systeme de combat intéressant, et une musoque sympa en boucle.

Et evidemment... Asgore.
Je voulais absolument PAS le combattre, sauf que j'ignorais que c'était le premier chemin neutre obligatoir. XD
J'ai été déçue de pas pouvoir faire un run pacifique de suite, mais tant pis.
Asgore m'a pas mal surpris. Je m'attendais à voir un horrible roi assoifé de sang humain, mais... Non. Il avait même pitié pour moi. J'en suis arrivé à avoir de la peine pour ce pauvre roi.
Le système de combat était bien challengé, j'ai pris du plaisir à refaire mes try&die. J'ai même eu des reflexes sur les aller-retour d'épée que je soupçonnais même pas! Nico témoignera! :p

Et enfin. J'ai pû cogner sur cette *µù%$ FLEUR DE MIERDA!
Par contre, le combat m'a paru totalement injuste.
"TACATACATACATA! you die."
Moi: WHUT? C'EST PLUS HUMAIN LA!
Donc a force de l'entendre se payer ma tête sur les die&retry, de me canarder à la vitesse lumière, et avec ce rire, rontudjugnugnu...
Alors ouai, j'ai foooortement hésité à lui casser la figure une bonne fois pour toute après. Mais le dessin de cette foutue fleur m'a donné pitié... Un fleur fané dans le déni...
Gniiii, j'ai pas pu! ><

J'ai aussi enormement apprécie l'easter-egg sur la blague de l'item légendaire et de l'annoying dog. Plus les vendeurs qui t'envoyaient promener quand tu voulais vendre ton abstringue. XD



Conclusion de cette première partie:
Sincèrement, si je n'avais pas sû qu'il y avait plusieurs fins, je me serais arrété là avec un bon gout de déception. Le jeu était allé trop vite, j'avais pas eu l'impression de prendre le temps d'explorer les persos. J'étais carrement un peu déçue, en fait.
MAIS HEUREUSEMENT! Je me suis pas démontée. J'ai reloadé le jeu, et j'ai lancé ma partie True Pacifique!

avatar
Albynn
Le Respectable
Le Respectable

Messages : 1236
Date d'inscription : 19/10/2014
Age : 24
Localisation : Devant mon ordi! T'as cru quoi?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[UNDERTALE] Partie deux: Surprise flower!

Message par Albynn le Mar 5 Juil - 15:00

Deuxieme partie:
Je pouvais pas en rester la. Bien sur que non.
Il y avait comme ce gout d'incomplet frustrant, cette sensation de petit bout vide.
Bon. La fleur psychopathe m'a conseille de voir Undyne. Bah, on est repartit!

Cette fois, on esquive les petales de l'autre casse-pied, histoire qu'il me fiche la paix.
Pas de bol, ca la rend surtout enragee. Enrage, enrage. Moi non plus, je t'aime pas! Gnek hek hek!
C'est repartit pour les ruines. Y'a pas grand chose qui change, pour le moment.

Pas grave, on va tester le jeu a fond!
Que se passe-t-il si je vais me coucher au lieu de poursuivre Toriel? Il se passe bien un truc. Un truc que je n'explique toujours pas.
Quelqu'un m’appelle, en me disant que les monstres comptent sur moi. Donc, je suis censée aller me faire casser la tronche délibérément!
Ben. Merci. Et puis, qui m'appelle, d'ailleurs? Flowey? Impossible. Le bruit de fond de la typographie n'y correspond pas. Et il est trop antipathique pour ca.
Que se passe-t-il aussi si je vais dans la cave AVANT l'heure du duel?
Ha, Toriel vient gentiment m’arrêter. Évidemment. Bah vu que j'aime casser les pieds des gens, je vais insister.
Visiblement, le dev a penser à pleins de choses: j'ai du insister une vingtaines de fois avant que la suite de dialogue se bloque sur un magnifique dialogue blanc et une tête de Toriel en mode "WTF are you doing". Y faut pas grand chose pour s'amuser, des fois.

Retour à Snowdin. Toujours rien de neuf. Bon, bah on va changer les dialogues: disons que le Junior Jumble est plus dur que les mots croisés.
Ha, Sans me demande si on est sérieux.
Hmmmm... NOPE 8D
Bah du coup, toujours rien de neuf jusque la.
Dating Papyrus. Sans avoir flirté. Ca se change en "friendship Papyrus". Toujours aussi marrant! Je fais expres de repondre a cote de la plaque et de tester tout les morceaux de vêtements. Ça a bien été géré, je me marre.
Mais toujours rien de concrètement neuf.

On continue... Jusqu'a Undyne.
Maintenant, donc, il faut devenir pote avec. Bon, vu que Papyrus avait propose de venir le voir, je suppose que c'est ça qu'il faut faire. C'est re-partit pour Snowdin. Et on suit Papyrus.
Haaa, donc la maison avec une tronche pas contente, c'est chez Undyne!
Bon, bah déjà, elle est grave vénère de me voir. Heureusement que sous son air noeudnoeud, Papyrus est pas trop mauvais pour la manipuler.
...Par contre, pas sure qu'elle puisse cuisiner un truc comestible comme ça. L'est un peu violente, aussi. Pauvre table.
Pauvre fourneau.
PAUVRE MAISON!
Ho, le petit détail marrant: la maison pleure en brulant. Et elle s’éteint jamais. Pas cool, pauvre maison!
Mais, finalement, on arrive à être copain avec elle. C'est absurde, mais tellement touchaaaant! ;_;
Mais il y a encore plus touchant : on va donner une lettre d'Undyne à Alphys... Une lettre d'amour, evidemment.
Sauf que, comme c'est NOUS qui l'apportont, Alphys pense que c'est nous qui demandons à sortir avec elle.
Autant le rendez-vous avez Papyrus était drole, autant celui-ci est génant et touchant: Alphys est timide, morte de peur et a peu d'estime de soi. Elle ne se crois pas à la hauteur d'Undyne, pas digne, et préfère accepter notre" rendez-vous.

La scène suivante est une puissance de violence et d'amour extraordinairement bien passée malgré ses graphiques peu movibles. Alphys se fait engueuler, jeter dans une poubelle, remonter les bretelles, le tout avec une déclaration d'amour et d'admiration à en pleurer!
Agrémenté d'une naiveté tordante et très drole! J'ai adoré cette scène... Adoré!
C'était donc ça, le conseil de Flowey...
Mais pas que.

Je traverse le labo pour aller finir le jeu... Et trouve une note, plus un ascenceur ouvert.
Je suis curieuse de savoir sur quoi Alphys bossait nyehehe...

.... Sérieusement, qui est le sadique qui a foutu ça dans un jeu aussi mimi!?
Je sens la usique peser sur mon dos. J'ai peur d'un jumpscare.
Mais en fait, il n'y en a pas, et c'est pire! Ou mieux?
L'ambiance est génialement pesante. On a peur, mais pas cette peur qui fait sauter au plafond. Celle qui te donne pas envie de te retourner, ni d'aller dans ton lit sans avoir regardé cinquante vidéos de chatons avant.
Malgrè des surprises, rien ne m'a fait sauter de peur.
Questionner. Impressionner. Peiner. Angoisser. Mais jamais sursauter.
On a appris pleins de choses, pleins pleins. La fleur, les enfants, le roi et la reine...
Et les Amalgames.
C'est un point très important, principal même, dans l'histoire de Alphys, surtout. Le personnage geek et mignon prend une tournure plus dramatique, profonde et blessée.
J'adore Alphys, car elle me semble plus humaine que tous. Torturée, angoissée, et geek.

Et cette fin à pleurer, où l'on apprend enfin le nom de notre personnage. Frisk.
Frisk? Mais dans ce cas, le nom qu'on choisit au départ, quel est-il? On l'a vu à la lecture des cassetets IG, donc il s'agirait de l'ancien humain, celui qui a été adopté?
Mais... Pourquoi? Pourquoi nous demander de nommer ce pauvre gosse mort?
Peut-etre que la dernière route le dira?
avatar
Albynn
Le Respectable
Le Respectable

Messages : 1236
Date d'inscription : 19/10/2014
Age : 24
Localisation : Devant mon ordi! T'as cru quoi?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[UNDERTALE] PARTIE TROIS : S'OBSTINER

Message par Albynn le Mer 5 Juil - 15:01

Génocide:


La route génocide.
Quand on aime explorer à fond, se dire qu'on va faire le contraire de nos choix est très dur. Les pauvres pigeons dehors doivent encore se rappeler un soir de "NONNNN TORIIIIIIIIIIII PARDOOONNNNN".
C'est étrange de skipper toutes les parties fun, de tourner en rond en cherchant le dernier mob planqué, de voir les pnj avoir peur de toi ou te détester.
Et plus les choses avancent, plus c'est difficile d'avancer encore.
C'est pour ça que j'étais en joie d'avoir battu Undyne Undying après maintes et maintes essai. La satisfaction de triompher de la difficulté...

Pourtant.
Pourtant, quelque chose à commencé à trotinner dans ma cervelle à force de mon entourage.
Pourquoi s'obstiner sur Sans? Ai-je vraiment envie de corrompre mon jeu? Ai-je envie de cette fin là?
Non. Les 'réponses' du chemin Génnocide ne me convenaient pas. Elles me dérangeaient, même, et dénaturait ce que j'avais appris dans le Pacifiste.
Pourquoi Chara serait encore l? Pourquoi détruire les monstres? A moins que Chara n'ai rien à voir avec le génocide? Chara serait purement méchant? Que devient Chara après qu'on lui ai donné son âme? Pourquoi on le voit dans le lit à la place de Frisk si on refinit une partie pacifiste après?

Trop de question incohérente.
J'ai vu le fght, je sas que je peux finir par le passer.
Mais pourquoi? Pour devenir soulless? Nan. Cette fin n'a pas d'intéret.
Alors j'ai fais un choix: je suis allé voir Sans. J'ai discuté, fais le calin, et l'ai laissé me tuer.
Puis j'ai reset le jeu.

C'est la première fois qu'un jeu me met devant MES responsabilité.
Est-ce que je le regrette? Nan. Finalement, j'ai accepté de garder la meilleure fin, et c'est pour le mieux.
Undertale a été une sacrée bonne expériance, et contrairement à Birth, les fanstory me passionnent.
Bref... Ca vallait totallement le coup!
avatar
Albynn
Le Respectable
Le Respectable

Messages : 1236
Date d'inscription : 19/10/2014
Age : 24
Localisation : Devant mon ordi! T'as cru quoi?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The nooby discovering

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum