De Lance à Lance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

De Lance à Lance

Message par Silk Le Train le Dim 2 Avr - 22:17

Alors ceci va être en gros un concentré d'écrits de Lance à lui-même. C'est pas vraiment un journal, mais ça peut y ressembler. Ça aura probablement plusieurs formes aussi, en fonction de ce qu'il écrit. Voilà le premier, que j'ai voulu écrire parce que j'ai en fait pas eu de week-end que j'ai autant aimé jouer depuis longtemps.

Un week-end bien particulier

Des fois, je me demande ce que je fous. Je connais les humains, et peut-être mieux que personne. Je  sais ce que j'ai été, qui j'ai été, qui je suis, mais pas qui je serai. Je sais ce que je veux, ce que je souhaite, ce que je désire. Et pourtant, cette fin de semaine me laisse bizarre.

J'ai vu des affiches pour une fête, j'ai décidé d'y aller, histoire de changer un peu d'air. Une fois arrivé, grosse déception : la musique n'était finalement pas du tout mon genre. Il a fallu attendre trois heures avant qu'elle commence à entrer dans ce que j'appréciais. Mais j'y ai croisé Aish, et on s'est calés ensemble pour discuter. On a passé toute la soirée à discuter et se taquiner, il y a eu quelques moments bizarres. Je l'ai froissée, lui ai rappelé le passé. Elle m'a froissé, rappelé le passé. Comme d'habitude dans ces cas-là, je me suis mis à fuir. Dommage que le rhum réussisse plus à me bourrer. Si seulement je trouvais quelque chose qui marche avec ce foutu corps.

Elle me l'avait dit, elle est avec le capitaine des Pirates Lunaires, Amaro Pargo. Il n'a pas trop aimé qu'elle et moi soyons proches et il est venu me prendre à part pour me dire de ne plus jamais la draguer. Prévisible, il m'a quand même cassé le nez. Enfin, de mon côté, c'est un genou dans les parties et un pied dans la nuque que je lui ai mis. Je crois bien m'être mis son équipage et lui à dos. Il m'a tellement rappelé Escobar... Une vieille habitude. Décidément, les capitaines pirates et moi, on est pas faits pour s'entendre. Je ne sais pas si je les irrite naturellement, mais c'est déjà le deuxième qui m'attaque avant même que nous ayons commencé à discuter.

Chen a essayé de jouer les entremetteurs, mais il ne comprenait rien. C'était assez drôle. J'ai fini par lui dire de se barrer. Il y avait ce gosse Hexter aussi. Tossen, je crois. Il a tenté de violer une fille, Aish' lui a mis un pied rocheux, moi je l'ai mis par terre. Une simple pression sur un certain point de son épaule. Plus tard, il s'est attaqué à elle. Je l'ai fait passer de son ombre au haut du toboggan, il a glissé dans la piscine puis Chen s'en est chargé. J'ai failli aller plus loin. Dernièrement, étrangement, je crois que je m'énerve plus que d'habitude. La violence vient plus facilement. Surtout quand ça la concerne.

Le lendemain, j'étais parti chercher des informations sur le Roi des Ombres à la taverne de Srambad. Histoire de voir s'il en restait sur la Guilde des Vide-Entrailles et ses anciens membres. Après avoir récupéré ce qu'il me fallait, j'en ai profité pour me prendre un rhum de là-bas. Pendant que je le finissais, Aish' s'est ramenée. J'ai du faire preuve de self-control, vu qu'elle a commencé par me caler sa poitrine contre la nuque. Peut-être la seule fois du week-end où j'ai réussi à ne pas trop réagir.

On a encore discuté. Et c'est au cours de la discussion que tout a été clair. Ce sentiment ne me vient pas de Silk. Je l'aime, et elle m'a déjà montré pourquoi. Non, je ne vais pas la draguer. Je suis un homme de parole. Par contre, je vais continuer de la cotoyer et voir où les choses nous mènent. Je me suis souvenu du mariage de Silk et Heza. De comment il avait échangé les ombres de leurs annulaires gauches, pour que chacun sache toujours où se trouvait l'autre. Je n'ai pas vraiment eu le courage de le faire avec l'annulaire gauche. Je me suis contenté des paumes. Aish' a accepté, je ne l'ai pas fait en la forçant. Je me suis remis à réfléchir à ce que j'allais faire. Pour que ce soit juste, je ferai en sorte d'éviter la confrontation avec les Pirates Lunaires. Je n'ai pas besoin de révéler ce que je suis au grand jour ni envie de les tuer. Ça n'est plus mon genre, et ça la rendrait triste. Même si la tristesse est une sorte de souffrance, et que ça rend les personnes meilleures...J'ai la sincère envie de la gâter. Mais je ne peux pas trop le faire non plus, je sais à quel point ça la vexerait, et ce serait mauvais.

Je lui ai déclaré ce que je comptais faire. J'ai été clair. On s'est séparés, elle était perturbée. J'avais besoin de réfléchir. De me changer les idées. Je suis allé à ma demeure Srambadienne. Celle où j'ai trouvé la Couronne, et qui appartenait au Roi. J'ai pris les bouquins, et j'ai commencé à lire. Je me suis ensuite rappelé du communicateur de Get Free, et j'ai tenté de l'utiliser pour prévenir la guilde que je m'étais très probablement, ou allait très probablement, me mettre les Lunaires à dos. Pas de réponse à ce moment-là.

Aish' a débarqué en ayant enfermé Sara dans un cocon, tête exceptée. Parce qu'elle pétait un câble, et qu'elle avait besoin que je la calme. Ironie du sort, Sara ne voulait pas venir parce qu'elle avait peur de Silk. Faut dire que la dernière fois que je l'ai vue, elle essayait de me tuer et je l'écrasais dans le sol. Souvenirs de Silk. J'ai sorti le Nectar de Laitée, une drogue à base de plantes ne poussant que dans les nuages. Rare mais efficace. Elle s'est mise à rêver voir des papisaumons, entre autres. Pendant qu'elle le faisait, je me suis dit qu'il fallait vraiment que je parle de ce week-end. J'ai rallumé le communicateur discrètement et Lenz et Albynn ont répondu. Je me suis un peu expliqué, Rose a rejoint et dit qu'elle trouvait mes raisons trop mignonnes. Lenz a soupiré, et je suis bien d'accord avec ce qu'elle a dit. Qu'est-ce qu'on fait pas pour l'amour ? Albynn, lui, s'est limite foutu de moi et s'est mis à discuter avec Lenz. Je me souviens pas avoir fait en sorte qu'il soit élevé comme ça, ce gosse. "Mademoiselle Aisheriit ne tombera jamais amoureuse de toi, elle préfère les gens du mauvais côté" m'a-t-il dit en me riant au nez. On verra.

Bizarrement, on a commencé à discuter de Mylone Stone avec Lenz, puis elle et moi avons du défendre à Albynn que nous n'avions plus réellement besoin des Douze. Lenz pense que les Douze sont morts. Tout ce que je sais, c'est que Sram est vivant. Pendant ce temps, Sara a commencé à décuver du Nectar. Elle voulait partir toute seule, mais Aish' et moi lui avons bien fait comprendre que c'était pas possible. Le contrecoup de la drogue, les blessures de leur combat, le contrecoup de sa rage meurtrière. La lâcher dans les rues de Srambad, avec la garde qui recherche tous ceux qui ne sont pas de Srambad, ce serait un peu dangereux. Comme Aish' était encore bien perturbée, elle a dit qu'elle ramenait Sara.

J'ai repris la discussion avec Lenz et Albynn, et le sujet de notre nécessité des Dieux. Je crois qu'à la base elle avait commencé quand ils parlaient d'un certain Hunshaïn, Dieu Mineur de la Liberté. A un moment, Lenz a arrêté de répondre. Elle devait probablement être occupée. Albynn lui a fait quelque chose qui ressemblait à une déclaration d'amour, sauf que c'était d'un "frère" à une "soeur". Il n'empêche que c'était franchement beau. Le pauvre n'a eu aucune réponse. J'ai répondu quelque chose, avant d'entendre une voix dans mon dos, qui s'excusait et commençait à faire demi-tour parce qu'elle croyait m'avoir dérangé. Aish' était revenue. J'ai bien pris quelques minutes à lui expliquer que je n'étais pas occupé, et que la fin de discussion n'était pas du tout aussi importante qu'elle.

On s'est remis à discuter. J'ai fait quelque chose qui ressemble à une déclaration d'amour, mais...un peu pitoyable et pas vraiment claire. Il faudra que je travaille la fois où je le ferai vraiment. J'ai quand même dit le plus important, que c'était moi, Lance, qui l'aimait. Et que ça ne venait que de moi. J'ai beau partager des goûts et des expressions, des mimiques et des manières avec mes "parties"...Je me forge moi-même. Beaucoup de choses en moi ne viennent d'aucun des deux. Certes, Silk l'aimait. Mais pas de la même manière. Pas le même sentiment. Et après ça...Je ne sais pas ce qui m'a pris, mais je l'ai embrassée. Puis j'ai planqué mon visage. Je ne pouvais pas contrôler mon embarras. Après un moment à me calmer, j'ai fini par dire haut et fort que je refusais de la perdre face à son Amaro. Je ne reviendrai pas sur ça, d'ailleurs. Je ne compte pas la perdre. De la même manière qu'elle a si peur que je disparaisse, je ne compte pas la laisser disparaître à mes yeux. Ironique, puisque c'est Silk qui l'a laissée par le passé.

Elle m'a avoué avoir dit à Amaro que j'étais plus important que lui, et je suis reparti rougir dans mon coin. Puis après m'être remis, et au vu de l'heure, je lui ai proposé de dormir chez moi. Les rues de Srambad ne sont jamais sûres, mais entre deux et six heures, c'est le pire. Elle a accepté. Je lui ai donné le lit de l'étage du haut, je suis parti dormir à l'étage du bas.

Le lendemain dans l'après-midi, je me suis amené au hameau, à la recherche de Nael ou Albynn. J'avais promis à Aish', égoïstement, que je trouverais un moyen de la réparer. Son oreille droite est démolie, et elle a trop de cicatrices sur son corps...trop profondes. Des blessures mal soignées, qui ne sont pas à la hauteur de sa splendeur. Ses cicatrices, les vraies, je les aime bien. J'ai été un peu étonné de voir qu'il semblait de venir d'il y avoir une bataille, qu'Amaro ignorait Aish' qui dormait dans un cocon de tatouages, et que ses hommes se permettaient de frapper le cocon. Voyant qu'elle ne risquait rien, j'ai attendu qu'ils partent, et je suis allé récupérer son cocon. Chen était à côté, il m'a ouvert le bar "Chez Erin", et a refermé derrière. Je l'ai sortie de son cocon, on a discuté à nouveau.

Son pirate m'est de moins en moins sympathique. Non seulement, il ne tient pas ses hommes. En plus, il voudrait les impliquer dans ses problèmes personnels. Mais il les laisse aussi le mépriser, et faire du mal aux siens. Pour finir, il favorise son frère. Si – ça – c'est un chef. Enfin, bon. La conversation a tourné assez étrangement, et j'ai fini par m'écarter pour boire un coup. Puis elle a repris et a retourné bizarrement. Trop du passé vient se mêler à nos conversations. J'aimerais tellement que nous puissions interagir sans y prêter attention, elle et moi. Je me prends à regretter n'être pas revenu vers elle plus tôt, mais je n'abandonnerai pas. En fin de compte, on s'est séparés sur une petite affirmation bizarre de moi. Je suis allé faire des rondes en tant que Sombrelame. Rien de vraiment extraordinaire.

Plus tard dans la soirée, j'ai contacté Nael par tofu à propos de la guérison des blessures d'Aish'. On s'est rencontrés au zaap de Kelba. Il a accepté de faire ce qu'il pouvait pour la soigner. On a vaguement parlé de ses problèmes. J'ai compris que, pour lui, je le "noyais", et il m'a fait comprendre qu'il voulait que je le laisse tranquille. J'ai obéi et me suis rendu invisible tout en passant dans mon ombre. Comme ça, il n'aura pas à avoir peur de ma magie. Mon dernier cadeau sera une heure de faux bonheur. Il comprend que je suis un monstre, c'est ça ? Ah la la, des fois je me demande ce que je fous.
avatar
Silk Le Train
L’Idéaliste
L’Idéaliste

Messages : 20
Date d'inscription : 28/05/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: De Lance à Lance

Message par Nael le Dim 2 Avr - 22:28

"Dernièrement, étrangement, je crois que je m'énerve plus que d'habitude."

Quelque part, au fond d'un sac, un certain nini grognon gueulera "BAH VOILA MAINTENANT TU PIGERAS CE QUE ÇA FAIT", huhu.

S'il a compris que ça, le Lance... Bah il a pas pigé grand-chose, haha. M'enfin m'enfin. T'me rappelles que j'ai des trucs à écrire, tiens.
Sinon, textwise, j'aime bien commetn c'est écrit. Après, le contenu, meh, c'pas ma tasse de thé.
avatar
Nael
L’Idéaliste
L’Idéaliste

Messages : 45
Date d'inscription : 30/05/2016
Age : 21
Localisation : Quelque part, probablement.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: De Lance à Lance

Message par Albynn le Ven 12 Mai - 13:35

That explain many things...

C'est sympa et bien raconté, mais niveau choix perso, je préfère des sucessions de corutes lignes que de courts pavés! Mais ça c'est juste un choix!

Lance serait un... Harceleur de Nael? '^' Pauv Nael, il va avoir la phobie du noir!
avatar
Albynn
Le Respectable
Le Respectable

Messages : 1236
Date d'inscription : 19/10/2014
Age : 24
Localisation : Devant mon ordi! T'as cru quoi?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: De Lance à Lance

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum