The True Leader

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

The True Leader

Message par Birth le Ven 28 Nov - 19:21

Et hop une fiction écrite à deux avec Bybynn. On la pose ici pour le moment on ne sait pas la fin elle est écrite tour à tour.


Dernière édition par Birth le Mar 9 Déc - 16:10, édité 2 fois
avatar
Birth
Le Free Man
Le Free Man

Messages : 1367
Date d'inscription : 30/09/2013
Age : 23
Localisation : La ou le peuple se soulève, ou les révoltes grondent...ou la révolution est en marche

Voir le profil de l'utilisateur http://getfree-wakfu.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: The True Leader

Message par Birth le Ven 28 Nov - 19:22

"Il était là...au milieu de cette prairie balayée par les vents, emportant avec eux des traînées de pétales. Le soleil se couchait loin...loin derrière les collines, projetant des rayons orangés contre le sol de ce lieu encore immaculé, ignorant la bataille qui fera bientôt rage. Il se tient debout, fasse à moi. Les mains enfoncées dans les poches de son pantalon rapiécé, le vent agitant les pans de son long manteau noir tandis que ses cheveux blonds, coupés courts, tressaillent légèrement.

Il est entouré d'un halo doré, causé par ce soleil mourant derrière l'horizon. Il me regarde, semblant attendre ma réponse. Je dois paraître bien ridicule...la bouche à demi ouverte en le dévisageant. Mon cerveau s'active, cherchant une réponse...non...la réponse. Je sais que je dois me hâter...ce qu'il a l'intention de faire est tout bonnement affreux. Comment une telle idée a-t-elle put germer dans son esprit...comment a-t-il put ne serait-ce qu'envisager cette solution. Lui qui disait qu'il changerait ce monde sans tuer. Il me regarde de ses yeux sans pupilles, son regard est impassible, et aucunes cernes ne semble indiquer qu'il soit sous l'emprise de la folie.

Au dessus de nous, j'entends les moteurs du Liberty vrombirent à plein régime. Le zeppelin est réparé et prêt à partir en guerre. Il plane doucement, attendant que son capitaine grimpe à bord pour décharger toute sa puissance sur Astrub.

Le Sacrieur secoue doucement sa tête, soupirant las :

"Je te l'ai dis Al'...ils ne peuvent comprendre. J'ai tout tenté et rien ne marche...les pertes s'accumulent et le combat ne peux continuer ainsi. Ils ne jurent que par la mort..."Oeil pour oeil, dent pour dent"...voilà la devise qui les domine. Ce soir Astrub tremblera tandis qu'elle subira un assaut...prouvant que leur système erroné...gangrené par tant de pourritures ne jurant que par la loi du plus fort...est obsolète. Ce soir...Get Free les rendra libre en les réveillant...et ce réveil...sera douloureux."

Je reste sans voix devant les paroles de Birth...il agit comme si de rien éyait ! Comme si toutes ses vies qu'il allait ôté ne comptaient pas ! Non...non, non, non NON ! Ce n'est pas lui, ce n'est pas ce fiers Sacrieur que j'ai connus ! Qui clamait faire passer la vie des autres avant la sienne...qui refusait de tuer quitte à en mourir ! Alors que je tente d'ouvrir ma bouche pour le convaincre d'arrêter cette folie...le couperet tombe à nouveau, tandis qu'il me repose sa question:

"Après tout ce que nous avons vus...après toutes nos pertes...je te le demande. Pour sauver Astrub...on quoi d'autre comme solution ?"
avatar
Birth
Le Free Man
Le Free Man

Messages : 1367
Date d'inscription : 30/09/2013
Age : 23
Localisation : La ou le peuple se soulève, ou les révoltes grondent...ou la révolution est en marche

Voir le profil de l'utilisateur http://getfree-wakfu.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: The True Leader

Message par Albynn le Ven 28 Nov - 19:25

Birth le pacifiste, l'homme qui devait m'aider à réaliser le bien, à changer cette ville corrompue. Il n'a pas l'air fou, ni assoifé de sang.
Mais je sais reconnaitre le mal d'Astrub. Ce mal qui s'insère, et donne envie de tuer.
Lui sauter dessus et le combattre pour cette raison serait me laisser atteindre moi-même par ce mal. Ce mal qui nous pousse à nous entretuer, pour nos rêves et nos envies, même si elles entrent en conflits avec nos méthodes.
Mettre le feu à une carte que l'on recopie par la suite n'est pas sauver la carte. C'est sauver une idée de son contenu, c'est une vaste blague, une pâle copie de l'originale. Un papier qui a eu ses déchirures, ses tâches, ses plis. Une encre délavées, veille et passée, avec sa propre odeur. Des contours uniques, tracés avec amour ou désespoir.
Sur cette terre de folie, il y a des hommes et des femmes opprimés, désespérés, et des opresseurs. Des opresseurs qui ne font souvent que passer, profitant d'une terre sans lois ni gardes.
Bien sur que j'ai mal au coeur. Shiki a du mal à tenir son arc à cause d'un doigt manquant. Nora est mort, congelé, en ayant vu Liroka mourir pour sauver une petite fille. Rose a pris un mauvais coup que je n'ai pû totalement effacer, une balafre parcours sa joue autrefois si rose et douce.
Birth lui même ressemble presque à un patchwork de couture, rapiécé de haut en bas. Cyd s'orne maintenant d'une jambe mécanisée, et Sophii pleure son avortement précoce, sur un mauvais coup d'une baguarre.

Il ne va récolter qu'une injustice encore plus grande, celle de la mort des innocents. Les crapules, à l'abris dans leurs nations, reviendrons forcement sur les faibles. Et les Get gagneront une bénédiction des voleurs, et les crachats des survivants endeuillés.
Mon hymne reviens dans mes tourments. Pour la liberté de notre humanité.
Non, pas "pour la liberté de l'humanité". L'humanité est libre, mais c'est nous qui retenons notre bonté. Les Hommes agissent en bête, et même pire, s'entretuens pour voler, piller, ou simplement faire souffrire. pour leur propre justice, parfois. Ce qui nous différencie des animaux est notre bonté, et c'est celle qui fait notre fond humains. Celle qui fait notre nature.
Le soleil insolent brille, quoi qu'il nous arrive. D'un pas décidé, je vais me placer plus avant. c'est maintenant moi qui brille du couché de soleil. Certain de mon choix, j'étend les bras, et m'adresse à ce chef corrompu.

"Vous attaquez la ville, pas ses opresseurs. Vous vous trompez de cible, et pour cette raison, je ne monterais pas dans votre vaisseau porteur de mort.
Faites un choix définitif, Lenz Dogai. Le mien est fait. Je resterais dans cette ville, au sol, car c'est là où on aura le plus besoin de moi. Pas dans le ciel, avec vos ordres et vos tirs, mais au sol, dans la boue, le sang et les pleurs des innocents."

Je prend mon insipiration, l'air me glace le sang. Jamais je n'aurais pensé que nous arriverions là, mais je veux qu'il comprenne.

"Si le sol devient votre ennemi, vous devriez me tuer de suite. Parce que bien que je puisse voler, je resterais. Je resterais pour aider les réfugiés, les femmes, les hommes et les enfants qui vivent sur ce sol, faute d'aller ailleurs, comme je l'ai toujours fais.
Ce n'est pas la ville qui fait la gangrène, mais la maladie qui vient d'ailleurs."

Ce sont peut-etre mes dernières paroles. Peut-être va-t-il entrer en rage, et me pousser de la falaise. Pêut-être va-t-il me briser le cou. Ou peut-etre n'en aura-t-il pas le courage, et il me laissera sur ce sol qu'il va raser par le feu.
Mais au fond, je crois et espère qu'il puisse changer d'avis.
avatar
Albynn
Le Respectable
Le Respectable

Messages : 1236
Date d'inscription : 19/10/2014
Age : 24
Localisation : Devant mon ordi! T'as cru quoi?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The True Leader

Message par Birth le Ven 28 Nov - 19:26

Birth baisse doucement la tête, résigné. Ile me fixe lentement. Il semble réfléchir, mes paroles le faisant hésiter. Puis il sort sa main de sa poche et la porte doucement à son oreille, activant son commutateur dans un léger grésillement. Et tandis qu'il prend la parole, clamant ses mots d'une voix haute et clair, le vent semble s'arrêter...figeant la scène dans un immobilisme terrifiant :

"A tous les hommes du Liberty...dans dix minutes, sauf ordres contraire de ma part, vous lancerez l'assaut contre la ville."

Il relâche le commutateur et me dévisage, s'avançant lentement vers moi, pas à pas. Il garde sa démarche fière et ses poings sont serrés. Mes mots n'auront donc pas suffis...mais il semble vouloir se donner une dernière chance. Il déclare d'une voix forte :

"Tu te rappelles de mes paroles...frérot ? Le combat à main nue est de loin le plus beau des combats...car plus que la force c'est la volonté qui prime. Tu représente à toi seul la volonté qu'a Astrub de changer...et moi la volonté d'éradiquer cette foutue gangrène. Jadis j'ai crus pouvoir changer les choses de façon pacifique...mais l'échec fut trop grand et nos pertes trop nombreuses. Montre moi que j'ai tord ! Montre moi que cette ville...sa part de bonté représentée par ta personne...a un jour une chance de dépasser cette part sombre et destructrice qui m'anime aujourd'hui. Tu as moins de dix minutes pour me convaincre mon frère, si tu y parviens j'annulerais l'ordre. Tu es devenu quelqu'un de merveilleux Albynn, et je sais que tu es capable de te battre pour tes idéaux."

Il s'arrête à quelques kamamètres de moi, et se met lentement en garde. Ses poings toujours serrés viennent se placer devant lui tandis que le vent se lève à nouveau.

Sa posture me dit "Affrontes moi".
Son regard me supplie "Sauves moi"
avatar
Birth
Le Free Man
Le Free Man

Messages : 1367
Date d'inscription : 30/09/2013
Age : 23
Localisation : La ou le peuple se soulève, ou les révoltes grondent...ou la révolution est en marche

Voir le profil de l'utilisateur http://getfree-wakfu.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: The True Leader

Message par Albynn le Ven 28 Nov - 19:29

Dix minutes, et pas question de les gâcher en réflexion, je me jette dans la bataille.
Sans coeur? Non. Des décisions dures, j'ai dû en prendre maintes et maintes fois.
Trop, me dira-t-on. Peut-être. Mais il parait qu'on est toujours le malheureux de quelqu'un. Et je sais quele laisser faire entrainera une des pires catastrophes que l'on puisse connaitre sur Astrub.
J'ai dû me battre à mort contre mon meilleur ami, et mon maitre. J'ai dû me battre contre son maitre et son frère. J'ai dû tuer mon amoureuse, j'étais prêt à assassiner une vieille femme, et j'ai été confronté au devoir de tuer ma soeur Blanche.
J'ai vu des crimes, et des criminels, et je sais que le mal ne nait pas à Astrub. Mais oui, il s'y développe, car il n'y a pas de gouvernement, pas de loi pour ces réfugiés. Il n'y a rien pour les protéger, sauf ceux comme moi.
Il n'y a que ceux qui se dévouent.

Je me lance droit sur Lenz, m'interdisant de réfléchir à ce que je fais. Lenz, et seulement Lenz. Pas chef, pas Birth.
Lenz tout court. J'ai perdu l'estime que j'avais pour cette hommme en même temps qu'il a perdu son goût pour la paix. Mais je le ramènerais. Je ferais tout pour. Même s'il faut le vaincre en donnant ma vie.
Ho, oui, on me l'a souvent dis. Un soigneur mort ne sauve plus personne.
Mais si j'arrive à l'arreter, je sauverais plus de vies que je ne l'ai déjà fais dans mon passé.

Pas question de lui faire l'accroche de coté, il l'a vue il y a longtemps, déjà. En une glissade, je pars sous ses pieds, comptant bien lui attraper une jambe lorsqu'il sautera pour éviter le croche-pied.
J'ai déjà une idée pour lui faire ouvrire les yeux, je dois juste parvenir à le faire bouger.
avatar
Albynn
Le Respectable
Le Respectable

Messages : 1236
Date d'inscription : 19/10/2014
Age : 24
Localisation : Devant mon ordi! T'as cru quoi?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The True Leader

Message par Birth le Ven 28 Nov - 19:29

A ma grande surprise il lève haut sa jambe droite et pivote rapidement sur la gauche pour orienté son pied au dessus de ma jambe tendu. Il l'abat violemment cherchant à me briser la jambe et je comprends alors qu'il ne se retiendra pas. Ce n'est pas un entrainement...c'est un combat bien réel. Lenz tentera tout pour me montrer que sa vision est la bonne...et que sa volonté est plus forte. Je n'ai plus le choix...je vais devoir donner moi aussi tout ce que j'ai.
avatar
Birth
Le Free Man
Le Free Man

Messages : 1367
Date d'inscription : 30/09/2013
Age : 23
Localisation : La ou le peuple se soulève, ou les révoltes grondent...ou la révolution est en marche

Voir le profil de l'utilisateur http://getfree-wakfu.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: The True Leader

Message par Albynn le Ven 28 Nov - 19:40

Mon tibia me fait souffrir. Je me rappel à quel point il m'avait fé&licité pour mon combat contre Lassia. Mais tout est différent. Il n'y a pas de jury, il n'y a pas de spectateurs. J'ignore si ceux du vaisseau nous observent.
Je n'ai d'autre choix que le forcer à pousser sa jambe. Du poing gauche, je vise sa rotule qui m'écrase, de l'autre, je fais un coup bas dans les parties.
Avec un peu de chance, l'impact sera assez fort pour le plier. Des gens sont morts à cause de ce genre de coups... J'espère juste que ce n'est pas ce qui va se passer.
C'est le seul à pouvoir donner l'ordre de stopper l'attaque.
avatar
Albynn
Le Respectable
Le Respectable

Messages : 1236
Date d'inscription : 19/10/2014
Age : 24
Localisation : Devant mon ordi! T'as cru quoi?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The True Leader

Message par Birth le Ven 28 Nov - 19:46

Je frappe de toute mes forces contre la rotule, donnant un petit coup au début avant d’enchaîner les frappes en hurlant. Est-ce la rage, l'énervement, la déception où juste la douleur qui me fait hurler ? Je n'en sais rien...mais je ne peux arrêter ce hurlement. Lenz grogne de douleur et écarte sa jambe, la reposant au sol tandis qu'elle se fléchit...abîmée. Mon poing se dirigeant vers ses parties se fait arrêter, sa main droite s'étant resserrée tel un étau sur mon poignet. Il me dévisage un léger sourire aux lèvres et précipité son poing gauche vers mon ventre.
avatar
Birth
Le Free Man
Le Free Man

Messages : 1367
Date d'inscription : 30/09/2013
Age : 23
Localisation : La ou le peuple se soulève, ou les révoltes grondent...ou la révolution est en marche

Voir le profil de l'utilisateur http://getfree-wakfu.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: The True Leader

Message par Albynn le Ven 28 Nov - 20:20

Vu qu'il m'a laché, je peux rouler, en même temps que j'entend son poing s'écraser au sol dans un fracas.
S'il est décidé à me tuer réellement, je doute de pouvoir le traumatiser...
Si une mort vaillante ne le ramène pas à la raison par la douleur, je vais devoir compter sur autre chose, et cette perspective ne m'enchante pas.

Pour que le Liberty ai déjà de l'altitude, nous nous sommes postés en haut d'une falaise à pic. Si je parviens à nous lancer dans le vide, je ne vois pas trente six solutions.
Soit j'arrive à le convaincre d'annuler son ordre, et j'userais de mes ailes pour nous sauver. Soit il refuse, et on chutera jusqu'au sol. Je doute qu'il me lache, et si je le tue, il ne pourra annuler cet ordre. Il faudra donc que je ralentisse la chute, mais pas trop. Et qui sait s'il ne m'arrachera pas les ailes d'une poigne?
La suite dépendra de qui arrive en premier au sol. Je doute supporter son poid et la chute, meêm ralentie, si j'arrive en premier. D'un autre coté, vu la hauteur, j'ai peur qu'il n'y parvienne non plus...

Pas le moment de cogiter, j'engloutis une bulle et je me relève de ma roulade. Il s'agit de pas perdre le mouvement, je dois compter sur mon agilité face à sa masse. Il est plus expérimenté que moi dans les combats je dois user de ma tête à tout prix.
A nouveau, je fonce vers lui, et commence mon crochet de coté, celui qu'il avait vu à la séance des trool.
Mais cette fois, je n'attaque pas du poing. Bras sur mon ventre et mon torse pour bloquer son attaque, je relève le genoux.
Si je touche pas les parties du genoux à cause du mouvement, je peux toujours frapper sa rotule touchée à coup de jambe.
avatar
Albynn
Le Respectable
Le Respectable

Messages : 1236
Date d'inscription : 19/10/2014
Age : 24
Localisation : Devant mon ordi! T'as cru quoi?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The True Leader

Message par Birth le Sam 29 Nov - 3:12

Birth bloque mon genou en l'arrêtant avec sa main droite, il force dessus l’empêchant d'avancer plus. Qu'à cela ne tienne ce sera donc sa rotule à nouveau. J'oriente ma jambe et frappe dessus de toute mes forces. Il abaisse sa main violemment sur mon genoux au dernier moment, décalant mon coup qui vient frapper sa jambe. Mon poing s'abat contre ses côtés dans un choc lourd...une grimace apparaît sur son visage tandis qu'il recule déjà sa tête. Je comprends d'instinct le coup qu'il compte faire et tente de me reculer rapidement. Je sens une partie de mon corps qui refuse de bouger...mon genou...il maintient sa main serrer autour de mon genou. Birth donne un brusque coup de tête dans ma direction et j'agis au plus vite. Je sers mon poing droit et le précipite vers son visage, comptant bien profiter de l'élan de son coup pour lui briser le nez. Il abaisse son crâne et reçoit le coup de plein fouet dans le front. Le choc le fait reculer de quelques pas tandis que je fais de même agitant ma main endolorie. Une grosse marque rouge illumine désormais son front, mais son sourire demeure.

Pourquoi...pourquoi sourit-il ? Il s'apprête à causer un massacre et sourit en prenant plaisir à se battre ? Où est ce chef que j'ai connus qui ne se battait que pour protéger les siens ? Qui ai-je réellement en face de moi en ce moment ?

Il éclate de rire...ce rire si jovial que j'ai entendu tant de fois. En ce moment j'éprouve de la colère...tout ça n'a rien d'un jeu ! Il me toise à nouveau en craquant doucement les doigts de ses mains, avant de déclarer :

"Il va falloir me montrer plus de volonté Doc'...il ne te reste que neuf minutes..."
avatar
Birth
Le Free Man
Le Free Man

Messages : 1367
Date d'inscription : 30/09/2013
Age : 23
Localisation : La ou le peuple se soulève, ou les révoltes grondent...ou la révolution est en marche

Voir le profil de l'utilisateur http://getfree-wakfu.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: The True Leader

Message par Albynn le Sam 29 Nov - 18:30

"Si je montre plus de volonté au point de vouloir te tuer, je serais moi aussi emprunt du mal qui te ronge, Dogail! Impossible de prétendre vouloir te sauver dans ce cas!"

Neuf minutes pour sauver les habitants... Si j'échoue, il ne restera plus qu'à espérer que les protections de Cyd soient plus solides que les armes du Liberty. Si je suis encore en état d'espérer quoi que ce soit...
J'inspecte la falaise herbeuse. Il ,'y a pas grand chose à dire. Une herbe rase, un peu désséchée par le vent et le soleil. Quelques arbres rachitiques, des plantes grimpantes.
J'en avise une longue derrière lui. Elle est tombées de l'arbre qui la retenait et pend à moitier.
Va-t-il vraiment tenir parole, maintenant? Je peux pas le menacer de mort: il sait très bien que le tuer n'enverra pas l'ordre d'arrêt du Liberty. Quoique je fasse, rien ne l'effraiera...
De quoi Dogail a le plus peur?
Je sais de quoi Dogail a le plus peur.

Je me baisse pour lui envoyer un trait de poussière et de terre à la figure, pour enchainer vers l'avant, un mouvement appris de Lassia.
J'ai trois atout, tout de suite: sa peur, ma surprise et la plante.
Pris au dépourvu par la terre, je compte bien l'attaquer de front... Ou en donner l'air.
Sitot qu'on rentrera en contact, je lui cracherais la bulle à la figure. Pris par surprise, il reculera, et il ne restera qu'a lui passer la liane au cou.
avatar
Albynn
Le Respectable
Le Respectable

Messages : 1236
Date d'inscription : 19/10/2014
Age : 24
Localisation : Devant mon ordi! T'as cru quoi?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The True Leader

Message par Birth le Dim 30 Nov - 13:33

Je le vois retirer la terre de son visage dans un grognement de rage, mais il est déjà trop tard. Arrivé devant lui je lui crache ma bulle en pleine figure et comme prévu il recule, battant l'air de ses bras pour tenter de me frapper. Je me baisse, passe sous ses bras en lui donnant un coup de paume dans le flanc pour le décaler un peu, et attrape la liane entre mes mains.

D'un geste ample j'envoie la liane, courbée entre mes mains, au dessus de sa tête...avant de tirer d'un coup sec. Tandis qu'il se rapproche, se faisant emporter par la liane lui écrasant le cou, je me prépare pour la suite.
avatar
Birth
Le Free Man
Le Free Man

Messages : 1367
Date d'inscription : 30/09/2013
Age : 23
Localisation : La ou le peuple se soulève, ou les révoltes grondent...ou la révolution est en marche

Voir le profil de l'utilisateur http://getfree-wakfu.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: The True Leader

Message par Albynn le Dim 30 Nov - 22:47

Son premier réflexe est de vouloir retirer la liane. Forcement.
Du coup, ça rend ses poignets facilement attrapable: en un nouveau tour de liane, il a les mains collés au cou.
Je sais que ca fait mal. Les fibres doivent lui frotter la peau comme pas deux et lui bloquer une partie de la respiration, mais j'ai pas le choix. J'ai ma dernière carte à jouer. Sa peur, celle que j'avais vu ce soir là... Où il tremblait d'impuissance au sol, comme un enfant effrayé.

"Et Rose, tu veux la perdre?"

Rose, son rayon de couleur chéri. Toujours gentille, et bonne avec les autres... La connaissant, elle tente probablement de dire à Cyd qu'il devrait se cacher... Et probablement à tout les autres gens qu'elle croise.

"Rose est gentille, et tu brisera son coeur si tu détruit Astrub comme ça. Combien de Rose comme elle tu va détruire? Peut-être même que tu vas la tuer avec Cyd! A quel point serait tu emplis de haine si, à leur place, tu trouvais ta maison, ta femme et tes enfants ensevelis à cause d'un homme qui voulait purifier la ville?"

Ca m'en coute de lui faire du mal, mais si je me relache, il pourra se libérer. Pas sûr de ne pas avoir relaché ma prise, je retire un coup sur la liane. Je surveille voir si je l'étrangle pas... Mais j'ai peur de croiser son regard, probablement furieux des images que je lui donne.

"Tu veux faire ça? Tu crois vraiment que Rose a épouse un homme qui tuerais d'autres femmes comme elle, des enfants innocents comme Saya? Tu crois vraiment pouvoir les mériter, pouvoir les regarder dans les yeux après ça?"

Je soupire. Je n'ignore pas que je m'emporte, mais je sais que ce combat est absurde.

"Ouvre les yeux, Dogail! Tu t'attaque aux Réfugiés, pas à ceux qui les exploitent! Le blé pousse dans le champs, mais les paysans qui viennent massacrer les taupinière et les épis n'y habitent pas! Ils ont leur propres maisons, leur propre lieu de vie!"

J'ai attrocément mal au mains et au coeur. Mais pire encore quand, subitement, mes mains cessent de crier grâce. La plante s'est brisée, et je titube pour tenter de rester debout, à environ trois mêtres de ce maudit ravin.
avatar
Albynn
Le Respectable
Le Respectable

Messages : 1236
Date d'inscription : 19/10/2014
Age : 24
Localisation : Devant mon ordi! T'as cru quoi?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The True Leader

Message par Birth le Dim 30 Nov - 23:07

Birth reste dos à moi, haletant. Il reprend sa respiration dans des souffles rauques, tandis que ses poings son serrés au poing de s'enfoncer les ongles dans la chair. Il est furieux, et ça se voit. Il se retourne lentement, légèrement prostré en avant, et me dévisage de ses yeux pleins de haines. Il me déteste...pour les paroles que j'ai prononcé...pour m'être servis de l'image de Rose. Il me fixe toujours de ses yeux, et crache :

"-Tu crois que je ne sais pas tout ce que tu dis...tu crois que j'ignore l'horreur que je vais commettre. Je vais ouvrir les yeux de ce monde...et de la manière la plus brutale qui soit."

Il s'avance vers moi, un pas après l'autre, tandis que je recule vers le bord du ravin...acculé. Il continue à cracher sa haine et ses paroles démentes à mon égard :

"Ma femme et ma fille me détesteront, Astrub voudra ma mort et on associera mon nom à ce carnage..."

Il s'avance toujours, mais je commence à apercevoir une lueur d'espoir, peut-être réalise-t-il enfin ses erreurs, peut-être va-t-il enfin s'arrêter...mais, tandis qu'il m'explique la finalité de son plan, le désespoir s'abat :

"...Sauf que je ne monterais pas dans ce dirigeable Albynn...car si celui-ci attaque Astrub...je sauterais de cette falaise. Les hommes qui le pilote sont dévoué à notre cause, et ils accompliront leur tâche quoi qu'il arrive. Et quand les Astrubéens chercheront le responsable pour régler le problème avec leur violence...c'est un cadavre qu'ils trouveront. Ils devront changer de façon de penser si ils comptent se relever. Et tu devras changer de façon de faire si tu compte me vaincre..."

Tandis que je me remets de ses paroles, il charge vers moi. Son poing droit est serré et est placé au niveau de son flanc. Il arrive devant moi et le précipite dans mon ventre, le tournant durant l'impact. Mon corps se retrouve plié en deux tandis que mes pieds se retrouvent séparés du sol et que mon corps est éjecté vers le ravin.
avatar
Birth
Le Free Man
Le Free Man

Messages : 1367
Date d'inscription : 30/09/2013
Age : 23
Localisation : La ou le peuple se soulève, ou les révoltes grondent...ou la révolution est en marche

Voir le profil de l'utilisateur http://getfree-wakfu.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: The True Leader

Message par Albynn le Lun 1 Déc - 0:11

D'instinct primaire, je m'accroche à son bras. Il n'essaye même pas de nous retenir tout les deux, puisqu'il a avoué vouloir sauter de cette même falaise.
Le temps est suspendu pendant qu'on bascule. A peine un mêtre qui nous sépare, et pourtant, nous sommes à des lieux l'un de l'autre. Je ne reconnais pas cet inconnu. je ne connais pas cet homme qui n'a rien à voir avec le combattant, avec notre chef en perpétuel combat, ce révolutionnaire qui voulait faire changer les choses.

Quelle est la véritable urgence? Nous battre? Nous sauver?
Non. Il faut sauver Astrub. Je ne vois plus qu'un moyen, un moyen désespéré avant que la chute nous tue. Je peux voler assez pour ralentir la chute, mais avec la vitesse qu'on a déjà pris le temps que je réagisse, je pourrais jamais surspendre la chute... A moins de l'abandonner tout de suite.
Cela me sauvera, mais signera la fin d'Astrub... Avec Mousy et sa petite amie, avec ce malheureux vampire qui n'avait aps d'autre refuge, avec ce couple qui s'est établis dans cette maison, avec les Pâle et eur petit fils iop, mais gentils et serviable...
Je peux pas vivre avec ça sur la conscience. J'attaque immédiatement Birth:

"Tu n'est qu'un lâche, Dogail! Tu préfère mourir qu'affronter ce que tu as causé! Tu vas rejeter tes fautes sur la Guilde! Sur Cyd, sur Shiki, sur Rose! On la pointera du doigt, personne ne voudra plus d'elle, ni de Shiki, ni de Bridgess! Tu les aura changé en paria! Ils ne pourront même plus travailler! Comment Rose va faire pour survivre? Tu veux qu'elle se prostitue, c'est ça? Bridgess se fera descendre à la première occasion, il n'y aura plus assez de forces pour la défendre! Toute la guilde sera vu comme une bande de malfrats! Tout ça pour rien! "

Je lui lance tout, à la tirade, et en même temps, lui arrache son badge de la poitrine, pour le garder au creux de ma main:

"Saya va grandir avec une mère rejetée et malheureuse, et vu qu'elle est trop jeune pour se souvenir de toi, elel te crachera aussi dessus! Toi, le père qui les as abandonnée dans la misère! Et elle ne comprendra jamais pourquoi tu as fais ça, car les Réfugiés seront toujours aussi miséreux, voir pire, le temps qu'ils se reconstruisent! Et les rapaces, bien à l'abris du chaos dans leur nations, reviendront profiter de leur malheurs! Peut-etyre même que Rose en sera leur victime! Astrub, la cité des viols, des meurtres et des tortures! PERSONNE POUR LA DEFENDRE, TU M ENTEND!?"

Je hurle, le sol se rapproche, je vois déjà les cîmes des arbres sur lesquels ont va s'écraser. Je n'attend qu'une chose, une seule, face à ces paroles horrible que je vomis à la suite.
J'attend qu'une phrase. "Ca suffit, cesse, stop!".
avatar
Albynn
Le Respectable
Le Respectable

Messages : 1236
Date d'inscription : 19/10/2014
Age : 24
Localisation : Devant mon ordi! T'as cru quoi?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The True Leader

Message par Birth le Mer 3 Déc - 14:29

Mais ces mots ne sortent pas. Birth me fixe, un rictus de rage déformant les traits de son visage. Le sol se rapproche tandis que je sens l'air venir me fouetter le visage. J'attendrais le dernier moment...je veux croire jusqu'au bout en cet espoir de le voir réaliser son erreur. 

Comme seule réponse Birth me serre contre lui, m'écrasant contre son torse. Il l'a déjà tant fait par le passé...mais à l'époque ces gestes étaient là pour me rassurer, tandis que là j'ai plus l'impression qu'il cherche à m'étouffer.

Nous traversons les feuillages des premiers arbres, les branches nous percutant et ralentissant légèrement notre chute. Birth me relâche de son bras droit et je vois ses tatouages doucement s'animer sous mes yeux. Le tatouage s'épaissit et un lien sombre sort de son bras pour venir attraper la branche la plus solide de l'arbre. Il tend alors ce lien au maximum et notre chute s'arrête brutalement, à moins de deux kamamètres du sol. Nous sommes suspendus, nos corps ballottant légèrement. Sans un mot ni un regard il me relâche, et dans la surprise je percute le sol violemment. Mon corps me fait mal, mais je me relève lentement. Birth dénoue son tatouage de la branche, celui-ci se rétractant dans son bras, et il se laisse tomber au sol pour atterrir sur ses deux pieds.

Il me regarde, la rage illuminant son regard tandis que ses traits sont toujours tirés par la fureur. Je tente une nouvelle fois de lui parler...espérant qu'il comprenne :

"-Tu sais que j'ai raison Dogaïl...reconnais-le ! Ton acte n'a aucuns sens !"

Il me regarde et s'avance lentement vers moi, les poings serrés et le corps prostré en avant...lui donnant une démarche animale. Il grogne :

"-Il va te falloir...plus de volonté...pour me convaincre...Albynn. Et je m'excuse...pour ce qui va suivre..."

Il hurle de rage en se crispant, regardant le ciel de ses yeux écarquillés, avant de se pencher de nouveau en avant. Sa respiration est haletante et ses yeux n'exprime plus que de la rage bestiale. Je l'avais déjà vu comme ça...une fois...le jour où Lexey avait grièvement blessé Rose au visage. Il était alors devenu hors de contrôle...et avait sauvagement brisé Lexey os par os. Dans cet état il n'était plus raisonnable...et nous dûmes l'affronter et le vaincre pour l'arrêter.

Il continue d'avancer vers moi...cet animal enragé nommé Lenz...et mes espoirs de lui faire donner l'ordre d'arrêt s'amenuisent...
avatar
Birth
Le Free Man
Le Free Man

Messages : 1367
Date d'inscription : 30/09/2013
Age : 23
Localisation : La ou le peuple se soulève, ou les révoltes grondent...ou la révolution est en marche

Voir le profil de l'utilisateur http://getfree-wakfu.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: The True Leader

Message par Albynn le Mer 3 Déc - 16:15

Je ne sais plus quoi faire.
Si je l'assome ou le tue, le contre-ordre ne pourra jamais être lancé, et Astrub est condamnée. Si je perd, je doute qu'il revienne sur sa parole, et Astrub est encore condamnée. Il est probable qu'il ne me pardonne mes paroles en même temps.
Il n'est pas tombé dans le piège de la chute: s'il avait crié ce que j'attendais, j'aurais pû allumer son Getophone, et faire passer sa rage pour le contre-ordre.

Je fuis sa rage, sans savoir quoi faire. Je n'ai pas de plan, aucun. Autour de moi, les trocn volent en éclats sous la rage de cet ancien chef devenu monstrueux. J'evite les gros morceaux, pas les échardes.
C'est en voyant un morceau oblongue de tronc s'écraser contre un rocher que je trouve le plan du dernier désespoir.
Faute de lancer le contre-ordre, je vais devoir détruire le Liberty.
Commettre le massacre à la source.
Je cesse de courir et enclanche mes ailes, en veillant à ce que mon ex-chef n'ai pas l'occasion de me rattraper à coup de tatouage, et je monte dans l'air en spirale, vers le haut de la falaise. Je regarde en bas. Je ne dois surtout pas me faire rammener vers le sol.
Il doit rester... Cinq minutes?

Je vais rentrer dans l'échappement, faire lancer le contact du Liberty en bloquant le conduit avec le déphasage, et le Liberty sautera.
Dogail ne trouvera pas de vaisseau neuf et opérationnel en cinq minutes. J'aurais gagné son challenge: empécher l'anéantissement d'Astrub.
Dussès-je finir en morceaux!
avatar
Albynn
Le Respectable
Le Respectable

Messages : 1236
Date d'inscription : 19/10/2014
Age : 24
Localisation : Devant mon ordi! T'as cru quoi?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The True Leader

Message par Birth le Dim 7 Déc - 20:45

Je m'élève rapidement, entendant Birth hurler de rage au sol. Je ne lui porte pas un seul regard, cette bête sanguinaire est loin du chef et ami que je connais. Si il ne veux pas se raisonner alors je vais détruire son arme. On verra comment il compte détruire Astrub sans son Zeppelin. Je me rapproche de plus en plus de la masse flottante, j'entends plus distinctement le vrombissement des moteurs à présent. Le vent vient de côté et je lutte pour ne pas être déporté. Rien ne pourra m'empêcher de sauver Astrub, j'y laisserais ma vie si il le faut.

Une détonation, son perçant le silence des cieux, arrive à mes oreilles tandis que je sens le contact d'une balle me frôler la joue. Une petite balafre se creuse et du sang en perle doucement. Je recherche le tireur des yeux, ça vient du Liberty. Je finis par l’apercevoir , silhouette debout sur le pont du bâtiment de guerre. Ses longs cheveux rouges sont balayés par le vent, tandis que ses vêtements en lambeau semblent s'envoler. Il tient un fusil...et me tient en joug. Je le vois porter sa main droite à son Commutateur. Le vent coupe sa voix, mais je l'entends dans mon oreillette entre quelques grésillements :

"Hey Doc' ! Qu'est ce que tu fais là ? Le Boss t'attends en bas...tu devrais le rejoindre et lui parler..."

Jolian Adelart...

Ce roublard, ami de longue date de Birth, avait été l'un des premiers à se ranger de son côté quand le vénérable Sacrieur avait perdu la tête. Il était alors devenu le second d'une Get Free devenant terroriste, et avait participé à certaines opérations peu vertueuses de Birth. Jadis j'avais du respect pour cet homme, aujourd'hui il ne m'inspire plus que méprit. Je hurle à travers le commutateur :

"-Ce plan est complètement fou Adelart ! Arrête cette folie et pose ce Zeeppelin pour l'amour d'Eniripsa

-Albynn, Albynn, Albynn...on a pas beaucoup dut se parler toi et moi...sinon tu saurais que je suis partisan d'un monde en flammes...un monde libre...

-La liberté ne vaudra rien avec de tels sacrifices !

-Ca ce n'est pas à toi d'en décider Doc' ! Si tu veux arrêter ça t'as intérêt à convaincre l'homme se trouvant en bas...car sans son ordre crois moi que ce Zeppelin bombardera Astrub."

Il s'adresse ensuite au pilote à travers le Com' :

"-Waddle démarre moi ce tas de féraille...on se taille de là et on s'avance vers Astrub. Mettez un max de distance entre nous et Albynn ! Quand à toi Doc', si tu t'approches encore je te raterais pas...et tu te prendras une balle condamnant ta chère ville. Alors je te conseil de trouver le moyen de raisonner le patron...sinon la petite Astrub BRULERA !"

Les moteurs du Zeppelin vrombissent d'avantage et il s'éloigne de moi. Me laissant seul dans les airs, un nouvel hurlement de rage perçant les cieux...Birth m’attendant en bas.
avatar
Birth
Le Free Man
Le Free Man

Messages : 1367
Date d'inscription : 30/09/2013
Age : 23
Localisation : La ou le peuple se soulève, ou les révoltes grondent...ou la révolution est en marche

Voir le profil de l'utilisateur http://getfree-wakfu.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: The True Leader

Message par Albynn le Dim 7 Déc - 23:51

J'en reviens à mon point de départ, désapointé...
Comment l'obliger à se rendre? Il se fiche de mourir. Il se fiche d'Astrub. Si seulement je pouvais être sur que ma mort lui ouvrirait les yeux, je me battrais, mais... Il se bat avec l'intention net de me tuer.
Je manque d'armes psychologiques...

Larmes aux yeux, je redescend dans le vent, priant les Douze qu'Eliana ne soit pas venue sur le continent. Priant pour tout ceux que je connais là bas.
Je pense à deux personnes... Arsen et Maure.
Je m'en veux maintenant de ne jamais leur avoir vraiment pardonné... Et ma petite soeur que je ne connaitrais jamais... Elle doit déjà savoir marcher... Est-ce qu'il est vraiment trop tard? Qu'est ce que je peux faire?
Devoir. Je sais ce que je dois faire, c'est sauver Astrub. Convaincre Dogail, retrouver Birth.
Pouvoir. Ce que je peux faire, je ne sais pas. J'ai déjà invoquer Cyd, Rose, Saya. L'echec de ses actions, Get Free chassé, les familles malheureuses. Quels mots dois-je invoquer? Je ne sais pas, je ne sais plus... J'aimerais que cette mascarade ridicule cesse enfin... Etre enfin en paix.

Combien de fois? Combien de fois l'idée d'abandonner m'a traversé l'esprit, dans ma vie?
Je suis fatigué, usé à la corde... J'aurais dû mourir mille fois. J'aurais dû abandonner depuis longtemps, désespéré par ce monde... Pourtant, malgrè mon état, j'ai une dernière idée... Liée à Jolian. Encore un faible espoir, comme tout ceux que j'ai pris jusque là.
Probablement l'idée de la dernière chance, même s'il faut faire couler le sang. Frolant les arbres, je prend une dague d'argent que m'avait offert Yue. Ce n'est pas le moment d'user des griffes, je dois tenter de recréer La situation...
Je frole tout juste les aiguilles de quelques pins, hésitant à descendre. Je m'attend à ce qu'il m'attrape et m'enfonce dans le sol, guettant mon arrivée, vu son dernier cri de rage... Comment descendre?


Dernière édition par Albynn le Lun 8 Déc - 0:09, édité 1 fois (Raison : i)
avatar
Albynn
Le Respectable
Le Respectable

Messages : 1236
Date d'inscription : 19/10/2014
Age : 24
Localisation : Devant mon ordi! T'as cru quoi?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The True Leader

Message par Birth le Lun 8 Déc - 1:01

Je le cherche des yeux, où est-il ? La forêt semble être devenue plus calme. Il ne hurle plus de rage, m'a-t-il entendu arrivé ? Je regarde les différentes parcelles de terrain comme un fou, agitant des yeux de dément dans toutes les directions. Si l'on m'avait dit qu'un jour je devrais me battre à mort contre lui...et le craindre à ce point. Je serre un peu plus ma dague, y cherchant une forme d'assurance que je sais bien futile. Combien de temps me reste-t-il...trois minutes ? Quatre...grand maximum ?

Un craquement à ma gauche. Je me retourne et me met en garde...voletant en faisant du sur place. Une Arakne sauvage bondit de la branche vers un autre arbre, visiblement effrayée. Je soupire, je suis trop à cran...ce n'est pas bon.

Un craquement à ma droite. Je me retourne...et le voit bondissant d'une large branche vers moi. Ses yeux sont toujours exorbités et de petits traits de sang ressortent, accentuant la démence de son regard. Son rictus de rage déformant les traits de son visage, sa bouche ouverte, dévoilant des dents serrés semblables à des crocs. Ses mains sont ouvertes, et avant que je puisse me défendre il est sur moi. Ses doigts, comme les serres d'un salbatroce, se resserrent sur mon cou, le broyant avec force. Il me chuter vers le sol, enroulant ses jambes autour des miennes pour m'empêcher de me débattre.

Je n'étais pas bien haut, mais percute tout de même le sol avec violence. Mon dos me fait un mal de chienchien et mes poumons sont en feux. L'oxygène commence à me manquer, et cette bête sauvage qu'est devenue Dogaïl ne semble pas vouloir me lâcher. Je ne peux m'empêcher de revoir tout ces moments passés avec lui. Où il me rassurait, me soutenait, m'encourageait...tout ça...pour en arriver là aujourd'hui. Il va me tuer si je ne fais rien...

Je n'ai plus le choix...je dois agir vite.
avatar
Birth
Le Free Man
Le Free Man

Messages : 1367
Date d'inscription : 30/09/2013
Age : 23
Localisation : La ou le peuple se soulève, ou les révoltes grondent...ou la révolution est en marche

Voir le profil de l'utilisateur http://getfree-wakfu.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: The True Leader

Message par Albynn le Lun 8 Déc - 10:24

Il m'empèche de respirer, je n'ai donc qu'un essai... Même si je pouvais respirer, je n'en aurais qu'un de toute manière. Je doute que si ça ne marche pas du premier coup, ça marche au suivant.
Je retiens mon expiration malgrè la douleur. Avec une lenteur dramatique, j'attrape son poignet droit, et ramène ma dague.
Je vise son ancienne plaie, ce trou de dague qu'il garde depuis tant de temps. Cette blessure qui, selon lui, a fait naître Birth. C'est ma tentative du desespoir... J'aurais préféré recréer la scène complète, mais nous sommes déjà en bas de la falaise.
Ma tête manque d'air, j'ai mal, mes yeux se voilent, des tâches noires dansent devant mes yeux...
Et j'use de mes dernière bouffées d'air pour dire ce que je veux, pour l'appeler... Pour mon espoir.

- "Pour faire... renaitre Birth..."
Trou noir.


Je ressens la pulsation. La Vie elle-même. Le courant de wakfu qui parcours la terre me lie avec tout ce qui se meut et existe. Les centaines de reines de colonies qui pondent. Les milliards d'ouvrières qui lui ammène à manger. Les centaines d'oiseaux sur leur arbres, la chute de feuilles.
Je connais déjà cette sensation. Mon âme s'est séparée de mon corp, j'ai lâchement fuis la douleur. Je ressens tout et rien, plus fort qu'avant. Peut-être que Dogail m'a tué... Si ça peut lui rendre la raison...
Ma mémoire reste. Ce qui me hante, ce sont ses yeux noisettes suppliants. Ce regard qui m'appel à l'aide, me demande un sauvetage...
Je me résorbe en une copie visuelle de ma frome charnelle. Je ne veut plus faire partit du tout, je veux voir.. Voir ce qui se passe.
Mais d'où viennent ces petites ailes mécaniques supplémentaires dans mon dos? Qu'a mon âme pour me mettre ça?
Ho, ça doit être le fragment de White... Mais ça ne m'intéresse pas encore... L'espace n'est presque plus un problème, ainsi, et je me place face à la scène. Il a encore les mains sur mon cou charnel, mais j'ignore s'il serre encore... Je dois capter son regard, son regard.
Et je saurais.
avatar
Albynn
Le Respectable
Le Respectable

Messages : 1236
Date d'inscription : 19/10/2014
Age : 24
Localisation : Devant mon ordi! T'as cru quoi?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The True Leader

Message par Birth le Lun 8 Déc - 12:55

Je les vois enfin...ses yeux. J'y lis de la rage bien sur, mais derrière ce voile...j'y vois autre chose. Le regret...c'est ce que je vois le plus. Voilà donc son vrai visage, celui d'un homme ayant décidé de ne plus s'arrêter pour que les anciennes morts n'aient pas été inutiles. Je distingue une silhouette planant au dessus de lui, la représentation de son esprit sans doute. J'y vois Birth, debout, les yeux fermés. Il pleur en tenant un pistoroub collé contre sa tempe.

Alors te voilà vrai Birth ?
Suicidaire voulant entraîner le monde dans sa perte.
Terroriste voulant fuir avec lâcheté.
Pauvre homme engagé dans une course qui ne peux s'arrêter.
Utopiste plongeant le monde en pleine Alerte...

Je dois,
Agir,
Regagner mon corps et frapper,
Réussir,
Là où les autres ont échoués,
En Finir,
Avec ce plan insensé.

Alors je me concentre, ignorant un instant la douleur et le manque d'air. J'entre-ouvre mes yeux et le dévisage, mon bras se dirigeant lentement vers la plaie...achevant sa course. J'use de mes dernières forces et place ma lame dans le trou de sa main, avant de la descendre d'un coup sec...enfonçant la lame dans sa chair. Je relâche mon arme sur le coup et ferme doucement les yeux. Je ne saurais sans doute jamais si ça a marché...

Un soubresaut et l'étau se desserrant autour de ma gorge. J'ouvre lentement mes yeux. Birth est à genoux, les mains sur sa tête serrant ses cheveux. Ses yeux sont écarquillés et il hurle. Il se réveille enfin...et ses mots me reviennent en tête : "Et ce réveil sera...douloureux". Ma gorge me fait mal tandis que l'air vient brûler mes poumons. Je reste étendu au sol...tandis que de son côté Birth laisse tomber ses mains au sol, son hurlement mourant dans sa gorge. Il reste quelques secondes comme ça, puis se relève doucement. Son visage est de nouveau impassible tandis qu'il s'avance vers moi, fouillant dans sa poche. Ca y est il va m'achever...une fin logique finalement...

Il passe sa main gauche derrière ma tête, la relevant lentement tandis qu'il sort une seringue. Il me la plante violemment dans le coup et je sens le liquide se diffuser...un tonique...il vient de m’inoculer un tonique. Il relâche ma tête et me regarde longuement, enlevant son long manteau pour le jeter au loin.

"T'as deux minutes Doc'...mourant je donnerais cet ordre auquel tu tiens tant. Alors amène-toi et finissons en."
avatar
Birth
Le Free Man
Le Free Man

Messages : 1367
Date d'inscription : 30/09/2013
Age : 23
Localisation : La ou le peuple se soulève, ou les révoltes grondent...ou la révolution est en marche

Voir le profil de l'utilisateur http://getfree-wakfu.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: The True Leader

Message par Albynn le Lun 8 Déc - 22:43

Impossible de fermer les yeux, maintenant. Dogail m'a dis comment l'arreter. Cettte lueur dans ses yeux, cet air implorant... Ce tas de regrets et d'amertume, ce n'est pas "Sauves moi". Ce n'est pas un appel au secour, ce n'est pas une demande pour le préserver...
C'est "Arretes-moi". Une supplication de fin, une demande de mise à mort... Est-ce qu'il manque de courage à ce point pour vivre? Ou pour se tuer seul? On veut il encore avoir un espoir, en me donnant une chance?
Depuis ses cours avec Bryanor, il a appris à maitriser les arts sacrieurs. Preuve en est qu'il maitrise ses tatouages. Donc, plus il sera blessé, plus il sera fort.
Je dois le rendre mourrant autrement... Hélas, la seule idée que j'ai le rendra surement mourrant... Mais m'empèchera de le soigner.
C'est certain qu'il en mourra...
Qu'est ce qu'une vie pour en sauver deux, cent, mille ou plus?
Presque rien, pourtant, ça me met une boule dans la gorge...
Mais j'ai pas le temps.
Pas le temps.
Jamais le temps.
Je remplace la dague d'argent par un autre cadeau, une autre de Yue, et je dois attaquer. Immediatement et sans réfléchir. Je lui fonce dessus, de front, encore. Mais je ne passe ni sur le coté, ni par dessus. J'évite son poing d'une pirouette et vise son coté avec la courte lame. Ca ne le mettrais pas en danger demort, en temps normal. Mais les fioritures sur l'armes ne sont pas décoratives...
C'est pour le paralysant. J'espère simplement qu'il aura l'impression de mourir quand ses muscles se paralyseont, sinon, je devrais rajouter une dose, ou user d'un vrai poison... Et ça, ça le tuera vraiment à la fin...
Que dirais-je alors à Rose, à Saya, à Cyd et Shiki? Que dirais-je à Get Free?
Rose... M'en voudra-t-elle? Peut-être qu'elle m'en voudra en se sentant obligé de ne pas le faire, puisque j'aurais pris la seule issue pour sauver les autres...
L'autre problème sera Jolian... Si Dogail meurt, il sera à sa place... "Je suis partisant d'un monde en flammes"...
Pas de repos après ça. Jamaia,s jamais de repos, jamais de temps, jamais...
N'est-ce pas le travail d'Envoyée? Envoyée sur notre sol par les Douze, pour ous aider à vaincre le mal...
Pourvu que mon plan marche...
On a besoin de Birth, et non de Dogail!
avatar
Albynn
Le Respectable
Le Respectable

Messages : 1236
Date d'inscription : 19/10/2014
Age : 24
Localisation : Devant mon ordi! T'as cru quoi?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The True Leader

Message par Birth le Mar 9 Déc - 0:24

La lame s'enfonce, le sang giclant de la plaie. Je prie Eniripsa pour que ce plan marche...mes autres solutions n'étant que peu enviables. Je maintiens la lame enfoncée pour que le paralysant est ait bien le temps d'agir. Dogaïl grogne de douleur et tente de me donner un coup de coude. Je m'abaisse en retirant d'un coup sec la lame de son corps, tout en envoyant mon talon dans son genou pour le faire tomber. Je me recule de deux pas en voyant son corps massif tomber en arrière pour s'effondrer au sol. Ses membres sont secoués de quelques spasmes avant de se raidir peu à peu. Je le fixe, les larmes roulant le long de mes joues en hurlant :

"-Tu es en train de mourir Lenz ! S'il te plaît donne l'ordre et arrêtons ce jeu stupide ! Astrub va être détruite, les nôtres vont périr...ta famille va souffrir ! Je t'en supplie donne ce fichu ordre !"

Il ferme doucement les yeux et me murmure sa réponse...et comme les fois précédentes c'est l’anéantissement qui me gagne :

"-Je lâcherais cet ordre en même temps que mon dernier soupir Albynn, quand je sentirais la mort venir me prendre..."

Je m'avance vers lui, ma dague toujours serrée par ma petite main. Je continue de pleurer...plus le choix...je vais devoir le tuer. Les deux pas pour me rapprocher me paraissent durer des heures...et quand enfin j'arrive devant lui je me décide à hoqueter :

"-Pour...Pourquoi ?"

Il me sourit doucement, son sourire qu'il m'a tant gratifié...ce sourire qu'il avait avant de me m'expliquer les choses à l'époque :

"-Car tu vas aujourd'hui tuer l'un des plus grands dangers qu'Astrub ait connut. Tu vas devenir un révolutionnaire à part entière, un homme ayant prouvé que son idéal et sa volonté suffisait à mettre en déroute un chef de guerre devenu fou. Tu as sut montrer que tu avais les épaules Albynn...je ne pourrais jamais diriger Get Free suffisamment bien pour qu'elle mette fin à la noirceur d'Astrub...mais toi tu le peux. Tu n'as eut de cesse de me le prouver durant ces dix minutes. Tu auras tenté jusqu'au bout de sauver Astrub et de me sauver en même temps..."

Il tousse tandis que je tombe à genoux, le regardant de mes yeux embués de larmes. Je ne veux pas...je ne veux pas que ça se finisse comme ça. Pourquoi ? Pourquoi moi ? Pourquoi est-ce moi qu'il a choisit pour ça. Je hurle au ciel un instant avant qu'il ne reprenne :

"Mais tu as put le voir...on ne peut pas changer les choses sans se résoudre à tuer. La différence...c'est que toi tu ne le fais qu'en dernière option...en gardant toute ta bonté. C'est de ça que Get Free à besoin...cette bonté mêlé à la volonté de sauver les autres."

Il ouvre les yeux et fixe le ciel un moment, avant de murmurer :

"-Ma vie...a été une succession d'erreurs tu sais...je n'ai pas choisis de devenir révolutionnaire...mon rêve à moi...c'était simplement de voler...d'aller vers les nuages. L'ironie des dieux m'aura conduit à rencontrer un homme sachant voler...et se montrant bien plus digne et bon que je ne le serais jamais. Et quand enfin j'ai acquis une machine me permettant de chatouiller les cieux...je m'en suis servis pour détruire..."

Il se met à doucement pleurer, gardant néanmoins son sourire intact. J'aimerais l'arrêter, lui dire que le temps tourne...mais je ne peux...non...je veux l'écouter jusqu'au bout :

"-J'ai pas choisis ou je suis né...j'ai pas choisis ou j'allais...mais je pourrais au moins choisir ma mort. Je suis Beurfe...la "Naissance" en Engley...et c'est aujourd'hui que je vais réellement assister à une naissance. La naissance d'un héros qui deviendra légende, l'homme qui changera Astrub et ce monde. Un Eniripsa albinos d'une bonté sans pareille."

Il garde une nouvelle fois le silence un instant, avant d'enfin murmurer :

"-Albynn le Sauveur...l'homme qui tuera Lenz le Terroristes...car l'horloge tourne...les moteurs vrombissent...les armes se chargent...et seuls trente secondes demeurent. Mon dernier souffle n'est pas là...tu tiens une arme entre tes mains...tu sais ce qu'il te reste à faire..."
avatar
Birth
Le Free Man
Le Free Man

Messages : 1367
Date d'inscription : 30/09/2013
Age : 23
Localisation : La ou le peuple se soulève, ou les révoltes grondent...ou la révolution est en marche

Voir le profil de l'utilisateur http://getfree-wakfu.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: The True Leader

Message par Albynn le Mar 9 Déc - 14:22

Pas une seconde à perdre. Pas le temps de retrouver où j'ai bien pû lacher son Getophone, j'accroche le mien allumé à une de ses mêches de devant, pour qu'il puisse même capter un murmure. Je libère mes mains de la dague en la plantant sur le coté de Birth. La paralysie va le tuer, il sera obligé de parler.
J'ai déjà perdu une dizaine de seconde. Vite, je l'attrape sous les bras, et part en flèche vers la cime des arbres, peut importe les griffure et les baffes épineuse qu'on se prend en trois secondes.
Le soleil a presque disparu à l'horizon, c'est pile le bon moment. Peut-etre une volonté des Douze, pour cette coincidence? Un rayon vert rare jaillis de l'horizon, au moment où j'entend Birth soupirer. Il voulait voler...
Il vole.

-Par pitié, Birth, parle... Parle avant que tu sois définitivement paralysé... Annonce ta décision!

Je suppose un sourir se dessinant sur son visage, il est face à la nuit qui se lève. Il y a à peine une brise, un léger bruissement des branches au sol.

-Cessez l'attaque, le Doc' est le chef...

J'entend vaguement Wadden répondre par l'affirmatif. Le soulagement que j'éprouve sur le sort d'Astrub ramène mon esprit sur terre. J'ai horriblement mal au dos et au bassin, et une envie irrésistible de dormir et pleurer. A ce moment, je sens les muscles de Birth se raidirent. Puis il se crispe dans un soubresaut. Il ne peut plus parler, la paralysie atteint déjà son coeur et ses poumons...
C'est quand je sens que ses bras se relèvent seuls sous son poid, alors que je le tiens, que je comprend qu'il est mort, et bien mort... Birth est mort.
J'en peux plus, et baisse le régime de vol. Un peu trop. Mais pas possible de ralentir plus.
Si Birth est libéré, maintenant, libéré de l'obligation qu'il ne pouvait tenir, moi, je suis toujours prisonnier. Prisonnier de ma propre bonté, de mon propre rêve.
Je ne peux pas me pardonner. Pas pour la mort de Birth... J'ai tout tenté, et j'ai échoué. Il ne restait pas d'autre solution.
Non. Je m'en veux pour lui avoir imposé cet idéal. Un idéal pour une nation mise au placard et saignée à blanc. Un idéal qu'il n'a pas pû supporter, qui l'a anéantit.
Un idéal que JE lui ai donné...
Dès que je lui ai offert mon idéal, beau et blanc, il était perdu. Je lui ai offert une magnifique perle pure et blanche, de cent kilopods... Il a voulu la porter, et s'en est brisée le dos. Il est mort, écrasé par cette perle...
Je suis doublement responsable de sa mort...
Si je m'étais tû, je n'aurais surement jamais connu Rose ou fait partit de Get Free, mais Birth serait en vie, avec sa vie, SA guilde, et son traintrain quotidien...
On roule au sol. J'ai pas envie d'être fort maintenant... Je vois quelque chose qui brille au sol. Le badge que je n'ai pas eu le tmeps de chercher. J'ai dû le lacher lorsque Birth m'a attaqué à mon retour...
Birth... SOn visage est figé en un sourir libéré. Birth est mort. Mort, décédé, et c'est moi qui en suis responsable.
Cet homme qui m'avait donné espoir, qui m'avait tenu à bout de bras lorsque ça allait pas. Cet homme qui mangeait tout le tmeps des plats sucrés pour faire plaisir à sa belle, quitte à se lever en pleine nuit pour manger autre chose. Cet homme qui a tenu tête à Yue et Cephear pour moi, cet homme qui a une femme et des enfants, cet homme porteur de liberté...
Je suis le chef de Get Free, et je vais devoir porter et guider ses membres. Je devrais être fort...
J'en ai pas envie. Je craque et me laisse aller tant que je le peux. Accroché à Birth, je hurle et pleure, autant que je peux. Tant que je le peux.
Je demande au Liberty de revenir nous chercher.
La tonique cesse bientot de faire effet, je ne dois pas dormir, surtout pas...
Surtout pas...
Et si Jolian en profitait pour se clamer chef, et assouvir son envie de sang?
Ne pas dormir...
Je récupère ma dague pour couper la mèche de Birth, où est accroché le Getophone. Blond comme les blés... Je me rappel notre discussion sur la couleurs des cheveux. Il appréciait les miens, blancs et pur, symbole de liberté. A l'époque, j'ai pas pû m'empécher de penser à Blaydor et ce qui s'ensuit, avec une envie de vomir. Maintenant...
Maintenant, je rattache cette couleur à lui. Mon chef, mon ami, mon frère, mon confident, et même mon débiteur, il a été tout ça... Les larmes ne viennent plus, je suis à sec.
Je noue la mêche à mon getophone brillant. La lune doit commencer à poindre, il fait de plus en plus noir. J'essaye de calmer ma respiration, et j'appel le canal publique.

-Ici Albynn. Cyd, tu peux arreter de t'affairer, il n'y aura pas d'attaque. Rose, je...

Les mots se bloquent dans ma gorge en même temps que j'entend les question qui fusent. "Hein?" "Quoi?" "Albynn, qu'est ce qui se passe?" "Rien de grave?"
Comment pourrais-je les regarder en face après ça... Comment pourrais-je oser les commander?

-J'ai dû tuer Birth pour qu'il donne l'ordre d'arret du Liberty... Je suis désolé, Rose. Il m'a donné le commandement...

Je coupe immediatement après ça. J'arriverais pas à supporter de l'entendre hurler à son tour. Je lève les yeux à la lueur blanche, le Liberty est déjà revenu. Avec les branches, il peuvent pas nous voir ni se poser. Je lance une fée verte, se poser, ils font descendre la corde de tractage. Avec Jolian.

-T'as sauvé ta petite Astrub, Doc. Bravo.

Ces mots sonnent faux dans sa bouche. C'est vrai, je ne connais pas cet homme. Je le croyais juste un peu solitaire, à l'aise qu'avec Birth... Pas comme un meulou sanguinaire qui attend l'ordre pour un carnage. Si je dors, il va me dévorer...
Il m'aide à me lever et à marcher jusqu'à la corde. Ca lui serait si simple de me tuer maintenant et de prétendre que Birth m'a tué en même temps que je l'ai assassiné, si je n'avais passé cet appel en public... Et il y aurait Wadden, aussi.
Arrivé en haut, c'est Waddle qui m'aide. Il m'installe surla banquette des passagers. Je m'assoupis en voyant Jolian remonter avec le corps de Birth...



L'encre coule sur mon visage pour
me colorer, colorer.
Il ne reste que mes yeux!
Résumons tout ce qui
s'est passé, s'est passé.
Depuis ces aux Dieux!

Des funérailles magnifiques se sont
déroulées, déroulées.
Il y avait un grand feu!
Les gens pleuraient et moi je m'étais
bien cachée, bien caché.
Pour observer de plusieurs lieues!

L'assassin n'est pas bienvenu pour
l'enterrer, l'enterrer.
C'était un crime odieu!
En haut de la colline, j'ai
observé, observé.
Et lui ai dit mes adieux.

Véritablement en chef j'ai
dirigé, dirigé.
J'ai vraiment fais de mon mieux!
J'ai repris le plan de Cyd pour
l'appliquer, l'appliquer.
On s'y est mis à deux!

Une nouvelle Astrub
est bien née, est bien née,
Finis la nation des gueux!
Des éléctions ont étés
instaurées, instaurée,
les gens étaient radieux!

Et depuis, Rose j'ai
évité, évité.
J'ai peur de ses yeux!
Depuis ce jour je me suis
bien blâmé, bien blâmé.
Le chemin était périlleux!

Jolian j'ai fais
surveiller, surveiller.
C'en est presque un jeu!
Officiellement d'Astrub ai
déserté, déserté.
C'est bien trop dangereux!

Chaque jours qui passe
Me rapprcochais de la mélasse,
de mes ennemis, mes ennemis,
Des profiteurs déchus!

Le Refuge j'ai déserté
et ma famille ai rapatriée
pour la vie, pour la vie,
Son retour m'a ému!

Avec père et mère je me suis
réconcilier, concilier,
Ils étaient heureux!
Et l'encre coule pour
me colorer, colorer
C'est mon déguisement miteux!

C'est tout ce que j'ai utilisé
pour pouvoir me camoufler
de mes ennemis, mes ennemis,
Hommes aux griffes crochues!

Noir tout en entier
je m'en vais soigner
les miséreux, miséreux,
A Astrub chaque soir!

Et le jour revenu
j'envoie des gardes de plus,
pour le mieux, pour le mieux,
Je suis l'Examinateur noir.
avatar
Albynn
Le Respectable
Le Respectable

Messages : 1236
Date d'inscription : 19/10/2014
Age : 24
Localisation : Devant mon ordi! T'as cru quoi?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The True Leader

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum