Uchronia Love : Between gender.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Uchronia Love : Between gender.

Message par Albynn le Lun 15 Déc - 2:10

[Bon, bah Birthy, tu m'as cherché, tu l'as. Na.
PEGI 18 VOUS PLAIGNEZ PAS!]


Uchronia Love :

Assis sur un lit du Libert Inn, Albynn pleurait. Il avait revêtu une redingote noire, et un haute de forme noir. Mais ce n'était pas la seule chose noire. Ses pensée l'étaient aussi. Il cacha ses yeux dans ses genoux en écrasant un sanglot.
A la porte de la chambre, Rose était inquiete. Elle avait tout tenté pour le réconforter, des calins aux jolis mots, les trucs sucrée et même les super attaque de la miugnonnitude, rien n'y avait fait. Même le chacha rose en peluche orné d'un crozoli tenant un biscuit pichon ne lui avait pas arraché un sourire!
-Rosie?
Elle sursauta et leva la tête. Birth était arrivé dans son dos, se faisant discret au possible.
-Alors?
Elle secoua la tête.
-J'ai tout essayé, il est tout paumé et veut même pas de mes calins...
Elle fit une pause et agita les bras, laissant la porte se refermer lentement:
-Haaa, j'ai envie de le serrer dans mes bras pauv Bynn tout perdu, je sais plus quoi faire pour le réconforter!
Birth soupira. Albynn était dans cet état depuis qu'il avait appris la mort de sa femme. Une épidémie de maladie aviaire avait touché la famille. Eliana avait été la première touchée et était morte le temps que le remède soit préparé. Il était partit quelques semaines pour faire son deuil et s'occuper de ses enfants. Mais depuis, il était revenu. Le manoir des Sanplum lui rappelait constamment sa mort et l’oppressait.
Pourtant, son retour au sein de Get Free n'avait pas changé grand chose. Il restait là chaque jour, avec son costume de deuil, sans rien faire. Ils avaient tenté de le faire réagir en ammenant des blessés, des proches, et même des plats et boissons à la banangrume. Rien à faire.
Quelque chose s'était brisé en lui.
Birth poussa la porte d'une main et Rose de l'autre.
-Je m'en occupe.
Il ferma doucement la porte, pas de réaction. Comme toujours.
-Hé, Albyman...?
Pas de réaction non plus. Preuve qu'il était brisé intérieurement. Avant, il protestait. Là, il doutait même qu'il l'ai entendu.
-Alby?
Il n'obtint pas plus de réponse, et rien de plus non plus en lui frottant les cheveux.
-Ca passera, tu sais. Un jour, tu retrouvera quelqu'un. il faut pas se fixer sur les morts, Byby.
L'eni releva la tête pour le foudroyer du regard. Enfin une réaction!
-Je l'aimais, et j'ai même pas eu le temps de vraiment lui prouver! J'arrive même pas à m'occuper des enfants sans culpabiliser pour Astrub, et vice-versa... Et amené les enfants à Astrub, tant qu'on a pas mis en place le plan, c'est du meurtre pour eux. J'ai perdu l'amour de ma vie, bon sang! Tu peux pas comprendre!
-Moi, je l'ai jamais gagné, tu sais.
L'eni soupira, las et fatigué. Il ne voulait rien savoir ni entendre, mais n'avait pas la force d’arrêter son chef.
-Je pensais y être arrivé avec Rose, et puis, j'ai finis par la quitter... Elle et moi ne suivions plus le même chemin. Mais j'avais du mal à ouvrire les yeux.
-Vous êtes allé avec Ophe après, chef....
Birth gromella. Le comportement de l'eni l'agaçait.
-Cesse de m'appeler chef, je le supporte plus. Tu sais pourquoi?
Le soigneur laissa échapper un souffle.
-C'est vrai pourtant... Parce que ca rend trop distant, alors que c'est toi qui devrait me vouvoyer après que j'ai sauvé tes jambes, et Rose, et ton bras...
-Nan, ça, c'est la version officielle.
-Hein?
Le sacrieur déplia son bras gauche pour attraper l'épaule de son voisin, et la ramener contre lui.
-Ouai, ça rend trop distant... Et ça, ça me rend malade, parce que... Je t'aime.
L'eni se décala, faisant les gros yeux. Puis y vu une supercherie.
-C'est pas en racontant des mensonges que...
-Je ne mens pas.
Bien décidé à aller jusqu'au bout de son speech, Birth lui tira le menton et colla ses lèvres aux siennes.




Le concerné ouvrit de grands yeux, surpris, puis pris une couleur rosâtre. Quand enfin il se repris, il mis un coup de toutes ses forces dans l'estomac de son chef.
-T'es malade!?
Se tenant le ventre, le concerné avait du mal à sortir les mots.
-Malade, oui... Malade de toi...
Albynn recula le plus loin possible. Comment, pourquoi? Comment ce chef puissant pouvait avoir une attirance pour lui?
Interdit, le temps passait, Birth retrouvait sa respiration et son estomac.
-T'es altruiste et mignon, toujours à penser aux autres avant toi. Et tout les deux, on regarde dans la même direction: la liberté des peuples pour les nations. Ca me blesse que tu sois aussi mal, et je le veux pas.
Prenant son temps, il se rapprocha, et posa sa main sur sa joue moite de stress.
-Je veux pas que tu ai peur, je voudrais juste te consoler, que tu aille mieux...
-Tu es horrible! Je viens de perdre ma femme, et tu veux en profiter!?
Ce fû au tour du sacrieur de soupirer.
-Si tu refuse, je comprend. Mais, tu sais, quand tu avais dormis chez nous, entre Rose et moi... Je ne m'étais pas abstenu de me lever pour ne pas te réveiller. J'en avais oublié mon envie de sel à te regarder dormir comme un envoyé des Douze...
Albynn rosit en repensant à l'époque. C'est vrai qu'il ne s'était jamais sentis aussi bien, et que Birth avait pris son mal en patience. Il l'avait consolé, nourrit, ne l'avait pas laché d'une semelle. Lorsqu'il avait reçu la lettre l'accusant de la mort de Lomion et le fait qu'on l'aimait pas, il avait été là pour déchirer la lettre et le prendre dans ses bras. Il lui avait patiemment appris à jouer du piano, et lui s'était chargé de lui enseigner la cuisine salée...
-Mais je... Je ne peux pas oublier Eliana déjà, ce serait... Irrespectueux...
-Je pense que les morts se fichent qu'on leur rendent un culte. Et qu'elle serait bien plus heureuse de te voir heureux, toi aussi...
Silence. Faute de réponse, Birth se rapprocha pour se penche dans son cou, passant un coup de langue sur la peau en sueur. Le léger gémissement de son partenaire le fit frisonner. Il ôta ses mains de ses épaules et chercha les boutons de chemise de la main gauche, l'autre servant d'appuis tandis qu'il faisait courir le bout de sa langue le long du cou et de la mâchoire pour parvenir à l'oreille. Sa main droite qui avait fait sauter les deux boutons du haut se glissa sur la peau humide et moite, en une timide caresse. Puis, prenant son courage mental à deux mains, il la fit glisser le long du torse à la recherche d'un point précis qu'il saisit à deux doigts aussi sec.
Le couinement cabré qui en résultat acheva de l'enflammer. Des deux mains, il saisit les bord de la chemise et tira d'un coup sec, faisant sauter les boutons restant, et pris un plaisir malsain à titiller son partenaire du bout de la langue...



Rose tournait en rond dans le couloir. Malgré son oreille collée au bois, impossible d'entendre quoi que ce soit. Trop d'épaisseur. Elle regarda à droite à gauche, et poussa tout doucement la porte en bois massif.
Dans le minuscule angle de vision qu'elle avait, le spectacle lui fit ouvrir de gros yeux.
Elle entrevoyait Albynn, torse nu et sur le dos, les deux bras passés autour de la nuque de Birth, très visiblement lui aussi torse nu. Tout deux étaient collés dans une embrassade plus qu'ardente, l'eni grimaçait visiblement, et elle pouvait entendre leur deux souffles rauque depuis sa place. Elle sursauta de panique au soubresaut crié de l'eni qui griffa les homoplates du sacrieur, faisant de grands mouvement de bras stressés avant de saisir la porte et de la refermer, prenant quand meme soin de ne pas la claquer.
Puis elle resta là quelques secondes, clignant des yeux. Tout naïve qu'elle était, la scène était plus que claire!
Elle vira aussi rose que ses cheveux en bataille, sans lâcher la poignée, bloquée sur place.
Puis elle regarda à droite à gauche, ferma la porte avec la clef exterieur, et repartit, droite comme un I.
-Au... Au moins, il déprime plus...
avatar
Albynn
Le Respectable
Le Respectable

Messages : 1237
Date d'inscription : 19/10/2014
Age : 25
Localisation : Devant mon ordi! T'as cru quoi?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Uchronia Love : Between gender.

Message par Birth le Lun 15 Déc - 2:28

OH MON DIEU !

Que dire...j'ai jamais autant aimé un texte pareil ! Les réactions de Rose m'ont pliées, et je voyais tellement Birth faire ça...

J'ai éclaté de rire et mon cerveau est partis à ce moment là !

"-Ouai, ça rend trop distant... Et ça, ça me rend malade, parce que... Je t'aime."

Juste l'image de la tête sérieuse de Birth disant cela...un régal x)
avatar
Birth
Le Free Man
Le Free Man

Messages : 1366
Date d'inscription : 30/09/2013
Age : 23
Localisation : La ou le peuple se soulève, ou les révoltes grondent...ou la révolution est en marche

Voir le profil de l'utilisateur http://getfree-wakfu.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Uchronia Love : Between gender.

Message par Ihephe le Lun 15 Déc - 12:14

Un vrai petit regal, un peu plus et tu innaugurais la biblio des Hommes Smile
Juste c'est pas pegi 18 la, juste 16 :p
avatar
Ihephe
Les Fondateurs
Les Fondateurs

Messages : 359
Date d'inscription : 13/10/2013
Age : 23
Localisation : Problament ici dans la taverne, sinon dans une aventure

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Uchronia Love : Between gender.

Message par Albynn le Mar 16 Déc - 17:20

Modifications, parce que pondre un texte en mode rapide à 2H du mat, ça fait pas tout bien.
Et que je voulais refaire chiay Birthy.


Version 2: alongée:
Assis sur un lit du Libert Inn, Albynn pleurait. Il avait revêtu une redingote noire, et un haute de forme noir. Mais ce n'était pas la seule chose noire. Ses pensée l'étaient aussi. Il cacha ses yeux dans ses genoux en écrasant un sanglot.
A la porte de la chambre, Rose était inquiete. Elle avait tout tenté pour le réconforter, des calins aux jolis mots, les trucs sucrée et même les super attaque de la miugnonnitude, rien n'y avait fait. Même le chacha rose en peluche orné d'un crozoli tenant un biscuit pichon ne lui avait pas arraché un sourire!
-Rosie?
Elle sursauta et leva la tête. Birth était arrivé dans son dos, se faisant discret au possible.
-Alors?
Elle secoua la tête.
-J'ai tout essayé, il est tout paumé et veut même pas de mes calins...
Elle fit une pause et agita les bras, laissant la porte se refermer lentement:
-Haaa, j'ai envie de le serrer dans mes bras pauv Bynn tout perdu, je sais plus quoi faire pour le réconforter!
Birth soupira. Albynn était dans cet état depuis qu'il avait appris la mort de sa femme. Une épidémie de maladie aviaire avait touché la famille. Eliana avait été la première touchée et était morte le temps que le remède soit préparé. Il était partit quelques semaines pour faire son deuil et s'occuper de ses enfants. Mais depuis, il était revenu. Le manoir des Sanplum lui rappelait constamment sa mort et l’oppressait.
Pourtant, son retour au sein de Get Free n'avait pas changé grand chose. Il restait là chaque jour, avec son costume de deuil, sans rien faire. Ils avaient tenté de le faire réagir en ammenant des blessés, des proches, et même des plats et boissons à la banangrume. Rien à faire.
Quelque chose s'était brisé en lui.
Birth poussa la porte d'une main et Rose de l'autre.
-Je m'en occupe.
Il ferma doucement la porte, pas de réaction. Comme toujours.
-Hé, Albyman...?
Pas de réaction non plus. Preuve qu'il était brisé intérieurement. Avant, il protestait. Là, il doutait même qu'il l'ai entendu.
-Alby?
Il n'obtint pas plus de réponse, et rien de plus non plus en lui frottant les cheveux.
-Ca passera, tu sais. Un jour, tu retrouvera quelqu'un. il faut pas se fixer sur les morts, Byby.
L'eni releva la tête pour le foudroyer du regard. Enfin une réaction!
-Je l'aimais, et j'ai même pas eu le temps de vraiment lui prouver! J'arrive même pas à m'occuper des enfants sans culpabiliser pour Astrub, et vice-versa... Et amené les enfants à Astrub, tant qu'on a pas mis en place le plan, c'est du meurtre pour eux. J'ai perdu l'amour de ma vie, bon sang! Tu peux pas comprendre!
-Moi, je l'ai jamais gagné, tu sais.
L'eni soupira, las et fatigué. Il ne voulait rien savoir ni entendre, mais n'avait pas la force d’arrêter son chef.
-Je pensais y être arrivé avec Rose, et puis, j'ai finis par la quitter... Elle et moi ne suivions plus le même chemin. Mais j'avais du mal à ouvrire les yeux.
-Vous êtes allé avec Ophe après, chef....
Birth gromella. Le comportement de l'eni l'agaçait.
-Cesse de m'appeler chef, je le supporte plus. Tu sais pourquoi?
Le soigneur laissa échapper un souffle.
-C'est vrai pourtant... Parce que ca rend trop distant, alors que c'est toi qui devrait me vouvoyer après que j'ai sauvé tes jambes, et Rose, et ton bras...
-Nan, ça, c'est la version officielle.
-Hein?
Le sacrieur déplia son bras gauche pour attraper l'épaule de son voisin, et la ramener contre lui.
-Ouai, ça rend trop distant... Et ça, ça me rend malade, parce que... Je t'aime.
L'eni se décala, faisant les gros yeux. Puis y vu une supercherie.
-C'est pas en racontant des mensonges que...
-Je ne mens pas.
Bien décidé à aller jusqu'au bout de son speech, Birth lui tira le menton et colla ses lèvres aux siennes.





Le concerné ouvrit de grands yeux, surpris, puis pris une couleur rosâtre. Quand enfin il se repris, il mis un coup de toutes ses forces dans l'estomac de son chef.
-T'es malade!?
Se tenant le ventre, le concerné avait du mal à sortir les mots.
-Malade, oui... Malade de toi...
Albynn recula le plus loin possible. Comment, pourquoi? Comment ce chef puissant pouvait avoir une attirance pour lui?
Interdit, le temps passait, Birth retrouvait sa respiration et son estomac.
-T'es altruiste et mignon, toujours à penser aux autres avant toi. Et tout les deux, on regarde dans la même direction: la liberté des peuples pour les nations. Ca me blesse que tu sois aussi mal, et je le veux pas.
Prenant son temps, il se rapprocha, et posa sa main sur sa joue moite de stress.
-Je veux pas que tu ai peur, je voudrais juste te consoler, que tu aille mieux...
-Tu es horrible! Je viens de perdre ma femme, et tu veux en profiter!?
Ce fû au tour du sacrieur de soupirer.
-Si tu refuse, je comprend. Mais, tu sais, quand tu avais dormis chez nous, entre Rose et moi... Je ne m'étais pas abstenu de me lever pour ne pas te réveiller. J'en avais oublié mon envie de sel à te regarder dormir comme un envoyé des Douze...
Albynn rosit en repensant à l'époque. C'est vrai qu'il ne s'était jamais sentis aussi bien, et que Birth avait pris son mal en patience. Il l'avait consolé, nourrit, ne l'avait pas laché d'une semelle. Lorsqu'il avait reçu la lettre l'accusant de la mort de Lomion et le fait qu'on l'aimait pas, il avait été là pour déchirer la lettre et le prendre dans ses bras. Il lui avait patiemment appris à jouer du piano, et lui s'était chargé de lui enseigner la cuisine salée...
-Mais je... Je ne peux pas oublier Eliana déjà, ce serait... Irrespectueux...
-Je pense que les morts se fichent qu'on leur rendent un culte. Et qu'elle serait bien plus heureuse de te voir heureux, toi aussi...
Silence. Faute de réponse, Birth se rapprocha pour se pencher dans son cou, passant un coup de langue sur la peau en sueur. Le léger gémissement de son partenaire le fit frisonner. Il ôta ses mains de ses épaules et chercha les boutons de chemise de la main gauche, l'autre servant d'appuis tandis qu'il faisait courir le bout de sa langue le long du cou et de la mâchoire pour parvenir à l'oreille.
Il entendit un hoquet.
-Alby? Ca va pas?
Il se détacha pour voir qui n'allait pas. L'eniripsa versait de grosses larmes. Il se sentait perdu. Avaient-ils vraiment le droit de faire ça? Qu'en pensaient les Douze? Oublier Eliana comme ça, la remplacer si vite?
-Ho non, pleure pas...
Il appuya sa paume gauche sur sa joue et balaya la larme, et s'occupa de l'autre d'un coup de langue.
-Si tu veux pas, dis le, ça me ferait mal de t'entendre dire que je t'ai forcé après. T'es libre de refuser.
Liberté. Comme toujours, la référence de Get Free. Birth ne pouvait pas prétendre en être le chef sans suivre ses propres préceptes. Mais en tout cas, ce n'était pas ce soir qu'il les transgresserait.
Deux bras innatendus s'accrochèrent à sa nuque et le rammena contre son partenaire. Il eu plus à loisir de gouter l'embrassade, cette fois, leur souffles rapprochés glissant l'un sur l'autre. Birth ressentit une petite main se glisser sur sa nuque, et l'autre se fourrager dans ses cheveux.
Birth mis une main sur la nuque de l'eni et l'autre sur son bas de dos, pour le basculer en position alongée.
Sa main droite qui avait fait sauter les deux boutons du haut se glissa sur la peau humide et moite, en une timide caresse. Puis, prenant son courage mental à deux mains, il la fit glisser le long du torse à la recherche d'un point précis qu'il saisit à deux doigts aussi sec.
Le couinement cabré qui en résultat acheva de l'enflammer. Des deux mains, il saisit les bord de la chemise et tira d'un coup sec, faisant sauter les boutons restant, et pris un plaisir malsain à titiller son partenaire du bout de la langue...



Rose tournait en rond dans le couloir. Malgré son oreille collée au bois, impossible d'entendre quoi que ce soit. Trop d'épaisseur. Elle regarda à droite à gauche, et poussa tout doucement la porte en bois massif.
Dans le minuscule angle de vision qu'elle avait, le spectacle lui fit ouvrir de gros yeux.
Elle entrevoyait Albynn, torse nu et sur le dos, les deux bras passés autour de la nuque de Birth, très visiblement lui aussi torse nu. Tout deux étaient collés dans une embrassade plus qu'ardente, l'eni grimaçait visiblement, et elle pouvait entendre leur deux souffles rauque depuis sa place. Elle sursauta de panique au soubresaut crié de l'eni qui griffa les homoplates du sacrieur. Elle fit de grands mouvement de bras stressés en étouffant un "Hiiii" de panique, avant de saisir la porte et de la refermer, prenant quand même soin de ne pas la claquer.
Puis elle resta là quelques secondes, clignant des yeux. Tout naïve qu'elle était, la scène était plus que claire!
Elle vira aussi rose que ses cheveux en bataille, sans lâcher la poignée, bloquée sur place.
Puis elle regarda à droite à gauche, ferma la porte avec la clef exterieur, et repartit, droite comme un I.
-Au... Au moins, il déprime plus...
avatar
Albynn
Le Respectable
Le Respectable

Messages : 1237
Date d'inscription : 19/10/2014
Age : 25
Localisation : Devant mon ordi! T'as cru quoi?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Uchronia Love : Between gender.

Message par Lashet le Mar 16 Déc - 17:52

Wow! De mieux en mieux! *-*
avatar
Lashet
L’Activiste
L’Activiste

Messages : 165
Date d'inscription : 11/12/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Uchronia Love : Between gender.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum